AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

The Legend of Zelda : Chapitre 3


Vous préférez avoir un chapitre court souvent ou un long rarement?
Un chapitre de +/- 500 mots souvent.
25%
 25% [ 1 ]
Un chapitre de +/- 1000 mots rarement.
25%
 25% [ 1 ]
Arrête le massacre, tu n'a pas de talent!
0%
 0% [ 0 ]
Fromage(Trad : Fait selon ton envie).
50%
 50% [ 2 ]
Total des votes : 4
 

avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Jan - 15:23
Chapitre 3 : Le temple


L’intérieur de cet étrange temple était très sombre, éclairé que par quelque torche accrochée aux murs par-ci par-là. De la mousse trônait sur les mur humide du temple. Léonava était dans une grande salle avec quatre porte dont celle derrière elle. Celle en face d'elle était verrouillée tout comme la porte du mur à la droite de la blonde. Instinctivement, cette dernière se dirigea vers la seule possibilité, sur le mur à sa gauche. Elle passa un petit pont qui survolait un mini canal d'eau verdâtre. Elle ouvrit la porte et celle-ci se ferma avec un grillage. La jeune était prise au piège. A ce moment, une araignée géante fit son apparition. La blonde poussa un petit crie et de surprise et de dégoût.
-C'est une Skulltula. Sa morsure est douloureuse mais pas empoisonnée. Expliqua la fée.
L'araignée s'approcha et Léonava sauta au dessus et en profita pour lui donner un coup d'épée mais l'animal ne sentis presque rien se contentant de fermer ses huit yeux quelques instants.
-Comment on la tue ? Cria l'humaine aux oreilles pointue au petit être vert.
-Son point faible est sur son ventre. Dit la fée en tournant autour de l’arachnide sans craindre de se faire manger.
Léonava donna un coup de bas en haut dans la tête de la skulltula qui se retourna affichant un endroit rouge et mou sur son ventre. La femme sauta et enfonça a deux mains l'épée. L'animal cria avant de disparaître comme par magie.
Un cercle de lumière parût au milieu de la pièce et un coffre apparut. Intriguée, la blonde s'approcha très lentement du coffre bleu de taille moyenne enrichie de bordure dorée.
-Qu'attends-tu ? Ouvre-le ! Dit la petite fée à l'humaine qui restait debout devant le coffre sans bougée, un regard admiratif et pétillant comme si elle était retourné dans son enfance heureuse.
Sous ces mots, Léonava ferma les yeux pendant quelques secondes avant de s’accroupir et de lentement ouvrir le coffre d'où une lumière blanche et pure émanait. Elle tendit la main et s'empara délicatement d'une petit clef qu'elle montra fièrement en levant le bras en l'air.
-Cette clef ouvre la porte de droite en rentrant dans le temple. Dit le petit êtres vert.
-Comment tu sais ? Demanda la blonde en dévisageant la fée.
Celle-ci sortit de la pièce par la porte maintenant rouverte. Suivit de l'humaine qui marchait encore plus déterminée qu'il y a peu ce qui énervait la verte qui ne le montrait bien évidemment pas à celle qui penser pouvoir devenir un héro. La fée n'en pouvait plus et commençait à se poser des questions, Cet humain qui n'est pas le vrai héro est-il capable de le remplacer ? Léonava sera t-elle celle qui sauvera Hyrul mais surtout, le monde ? La fée doit-elle prendre le risque de laisser une enfant être le seul espoir de tout les êtres vivant ? Ou alors, arrêter cet courageuse ou suicidaire, selon les points de vue, jeune fille avant l'inévitable ? Tant de question si frustrante qui trottait inévitablement la tête de la verte.
Léonava ouvrit la porte avec la clef ce qui sortit la fée de ses pensées.
La porte menant à une pièce de taille moyenne mais avec un escalier menant probablement à un étage inférieur. Dans la pièce, il y avait juste un flambeau allumé et rien d'autre. La fille se dirigea vers l'escalier quand le sol se détruit sous ses pieds. Elle tomba sur les fesses, à l'étage juste en dessous, les escalier montant devant elle. En regardant autour d'elle, elle aperçut de lourd troncs de lianes et un coffre situé dans un renfoncement inaccessible à cause de liane très épaisse. Pour récupérer le trésor, la fille donna un coup d'épée aux lianes afin de les couper mais celles-ci semblèrent ne prendre aucun dégâts.
-Comment peut-on faire ? Demanda la fée.
Sans répondre, Léonava ramassa l'une des lianes qui jonchaient le sol avant de monter les escaliers quatre à quatre. Une fois à l'étage, l'adolescente se servit du flambeau pour mettre le feu à la liane qui prit bien. Elle commença à descendre les escalier assez vite mais dés qu'elle arriva à l'étage du dessous, elle dût lâcher sa torche car le feu avait atteins ses doigts.
-Les lianes se consument trop vite et le chemin pour arriver en bas est trop long ! Dit le petit êtres vert comme si la blonde ne l'avait pas compris.
La fille recommença. Elle repris une lianes, remonta les escaliers et remis le feu. Puis, Léonava sauta par le trou où elle était tombée plus tôt. Elle atterris sur ses jambes correctement car cette fois, la surprise ne l'avait pas atteins. Elle courut ensuite vers les lianes qui empêchaient l’accès au coffre et y mis le feu. Quelques instant plus tard à peine, le coffre était libre d'accès et la blonde accroupis devant et l'ouvrit sans attendre. Elle en sortit une corde assez longue avec une pince en son bout. C'était un grappin !
-Cela peut nous êtres utile ! Dit joyeusement la fée.
-Plus que toi ! Dit Léonava sur un ton assez comique.
Cette exploration amusait les deux personnes. Elles oubliaient toutes deux les dangers du donjons bien qu'il n'était pas très grand en ce début. La fée commençait à apprécier l'humaine. Et même commencer à lui faire confiance. Mais les mêmes questions traînait toujours dans sa tête. Quant à Léonava, elle souriait comme elle ne l'avait pas fait depuis ceux fameux jours d'il y a dix ans. Elle oubliait un peu la douleur pour laisser place à l'aventure et à des souvenir meilleur mais elle n'oubliait pas sa mission pour autant ! Elle pensait toujours aux habitants et à son frère qui lui manquait toujours autant...
L'adolescente remonta pour la troisième fois les escaliers, le grappin enroulé autour de sa ceinture à sa gauche pour ne pas que sa lui gènes lorsqu'elle dégaine son épée de sa main d'arme : la gauche.
La blonde sortit de la salle mais se demanda où trouver la clef lui permettant d'ouvrir la dernière porte...

--------------------------------------------------
Dessin de Midorie

" />

Dessin de, la belle, la magnifique, FuninaLove
" />

Et dessin de... ben... Moi (j'ai décalqué le corps de Link et j'ai modifié la tunique et rajouté des BOOBS  affraid )
" />

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Jan - 7:04
Oui, J'oubliais (pour changer #LeBouletLeRetour) Si vous faites d'autre dessin, mettez-les dans votre partie dessin (si vous le voulez) et envoyez-moi le lien (si vous voulez) Very Happy

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» j'ai bossé comme une béte lol
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: