AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

The Legend of Zelda : Chapitre 4

avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 9:59

Chapitre 4 : Le temple - partie 2


Puis, dans la salle principale, Léonava observa ses environ mieux qu'a l'arrivé. Elle regarda partout en se concentrant sur son grappin qui l'aiderai probablement à résoudre cette énigme et lui permettre d'avancer. Elle vue enfin, une plante bizarre située juste au dessus de la porte. Un bâton de bois, assez large, était juste en face. La blonde visa et lança son grappin sur ce bâton puis elle tira dessus. La pince s'était très bien accrochée. Cela était largement suffisant pour soutenir une personne adulte. Elle grimpa sur cette corde avec un peu de difficulté mais heureusement, grâce à ses gants l'adolescente ne se brûlait pas les mains. La blonde toucha à peine du doigt la bulbe de l'étrange plante que celle-ci cracha une clef qui tomba dans la rivière. Léonava sauta de où elle se trouvait et atterrit de manière classe et parfaitement contrôlé à quatre pattes. Ensuite elle sauta dans la rivière et grâce aux bottes de son frère qui était encore neuve et étanche, elle n'eut pas les pieds mouillé. La jeune ramassa la clef puis se hissa hors de la rivière et alla vers la porte qu'elle déverrouilla un léger sourire de satisfaction sur les lèvres. Quand la blonde fit pour tourner la poignet de porte la fée l'interrompit en disant :
-J...Je ne pensait pas que tu irai aussi loin !
-Cet aveux signifie que tu as enfin confiance en moi ? Dit sarcastiquement Léonava en se retournant sur le petit être vert.
La fée n'y avait pas vraiment réfléchie. Cet humain avait bravé la peur, affronté un monstre et résolu des énigmes. Avec tout cela n'importe qui aurait confiance en cette fille non ? Mais en même temps, ce monstre était basique et ces énigmes digne des jeux de société pour les enfants de sept à neuf ans. La fée ne savait plus quoi dire et un malaise s'installa donc la blonde croisa les bras et coupa se silence pesant.
-Quel est ton nom ?
-Silia. Dit la fée verte, un peu déboussolée par cette question. Mais en y repensant, elle n'avait pas encore donné son nom.
-Mais moi, je connais ton nom. Continua la boule verte.
-Je ne me souvient pas te l'avoir donné pourtant. Comment tu le connais ?
-C'est un secret ! Continue ton chemin maintenant, à moins que tu es peur.
-Ton dernier mot n'est pas dans mon vocabulaire !
Et déterminée, Léonava ouvrit la porte et passa à la salle suivante sans se poser plus de question.

Cette salle était vraiment grande. Elle était rectangulaire et possédait trois porte. Celle d'où venaient les deux filles, une pareille à droite et celle du fond, droit devant qui était grande et blanche mais verrouillée avec une chaîne et un cadenas vraiment imposant.
Léonava s'étonna de l'arbre qui avait poussé à l'intérieur avant de remarquer le fin trou de lumière au-dessus de celui-ci. Le toit était vraiment haut. Environ dix mètre.
Léonava commença à se diriger vers la porte non verrouillée quand une plante carnivore sortit du sol et essaya de mordre la blonde qui esquiva habilement.
-Qu'est-ce que c'est ? Demande la novice en monstre.
-C'est une Baba Mojo. Coupe lui la tête dans le sens de sa bouche ou la tige pour la tuer !
La plante ouvrit grand la bouche et commença à attaquer la fille qui esquiva en reculant et souleva son épée afin d'attaquer la plante mais à ce moment, une autre sortie du sol juste derrière elle. La fourbe se lança sur Léonava qui para habilement avec son bouclier qu'elle tenait de la main droite. Le végétale était maintenant sonné et la tige tenant sa tête n'était plus protégée donc la blonde pris en main cette occasion et coupa la Baba Mojo qui tomba sur le sol et se désintégra. Très vite, la jeune se retourna et donna un coup verticale à la bouche de l'autre plante qui s’apprêtait à attaquer. Elle recommença encore une fois en s'arment de patience et le végétal disparut aussi.
-Tu commence à t'en sortir avec les ennemis ! C'est plutôt pas mal ! Félicité la boule verte avec un ton légèrement moqueur.
-J'aimerai bien t'y voir. Je n'avais jamais manié l'épée auparavant.
La fée s'étonna et demanda si la fille racontait de bobard car elle manié l'épée, pas comme une professionnel, mais pas comme une débutante non plus. Comme si c'était inné.
Léonava rit et dit que beaucoup disait pareille pour son frère. Parlait de celui-ci retira le sourire des lèvres fines et rosées de l'adolescente.
La blonde continua donc à avancer en regardant, cette fois, où elle mettait les pieds afin d'évider de se faire prendre en embuscade par des végétaux carnivores. Les bottes brunes de la fille s'enfonçait dans le tapi de mousse humide du sol.

Léonava rentra dans la seul salle qu'elle pouvait accéder et y vu un précipice la séparent d'un morceau de sol sur lequel était posé un alléchant coffre très grand et doré.
La blonde regarda le plafond et dit « bingo » en voyant une poutre pour y accrocher son nouveau grappin. Elle le fit et tira pour tester la solidité, ensuite quand elle fut rassurée, elle sauta dans la vide en tenant fermement la corde du grappin et commença à se balancer. Puis, elle sauta et atterrit sur la plateforme. La jeune fille se pencha, ouvra le coffre et trouva la « clef du boss ». La fée verte se chargea de le lui expliquer en précisant qu'un monstre géant et monstrueux l'attendais et essaya de la décourager d'y aller mais cela ne fonctionnait pas. Elle n'en était que plus impatiente d'en découdre. La fée n'était peut-être pas assez dissuasive.
Léonava sauta encore au dessus du précipice avec son grappin très utile et ensuite, elle sortit de la pièce. La blonde se dirigea vers la grande porte verrouillée avec l'énorme serrure puis elle se stoppa devant pendant quelque secondes...

-------------------------------------------------------------------

Bon, je n'ai eu aucun commentaire sur mon dernier chapitre mais grâce au sondage, je sais que je peux faire comme je veux pour les chapitre ! Alors, je pense que je vais continuer de les faire autour des 1000 mots. Mais je pourrais me permettre de faire quelques chapitre plus court. afro
Bref! Je vous dit à dans une semaine (ou plus car je suis lente). geek

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leretourdupanda
Petit Sadique
Zodiaque : Poisson
Messages : 817
Pikadollar : 1150
Vos j'aimes : 45
Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 18
Localisation : Beeeeeen...ici
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 11:29
C'est bien écrit....voila c'est tout ce que je peux dire a part que ça me donne trop envie de lire la suite

___________________________________________________

Rejoins la pandarmée, on est bien, la preuve j'en suis le chef

http://communautesadique.forumactif.fr/t3006-la-pandarmee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 11:46
Merci beaucoup, ça me fait tres plaisir. Tu ne vois pas des points négatif pour que je puisse y remedier ? (J'adore le jeu de mot de ton pseudo)

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leretourdupanda
Petit Sadique
Zodiaque : Poisson
Messages : 817
Pikadollar : 1150
Vos j'aimes : 45
Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 18
Localisation : Beeeeeen...ici
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 12:09
Derien. Non je ne vois pas de points négatifs (moi aussi je l'adore)

___________________________________________________

Rejoins la pandarmée, on est bien, la preuve j'en suis le chef

http://communautesadique.forumactif.fr/t3006-la-pandarmee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 12:17
Parfait je fais de mon mieux mais c'est difficile de juger ses propres oeuvres objectivement. Tu y arrive toi ? Merci Smile

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leretourdupanda
Petit Sadique
Zodiaque : Poisson
Messages : 817
Pikadollar : 1150
Vos j'aimes : 45
Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 18
Localisation : Beeeeeen...ici
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Jan - 12:21
Personnellement je n'arrive pas a juger mon travail objectivement, je le dévalorise a chaque fois et a chaque fois on me dis que c'est super alors que je le trouve tout juste pas mal.
Du moment que tu fais de ton mieux les gens le verront et pourrons juger tes textes a leur juste valeur.
Derien

___________________________________________________

Rejoins la pandarmée, on est bien, la preuve j'en suis le chef

http://communautesadique.forumactif.fr/t3006-la-pandarmee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» j'ai bossé comme une béte lol
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: