AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Envie de refaire un vieux texte ou dessin ? Venez voir par ici !
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Que l'orage nous rapproche

avatar
Manoblack
Ex-Administratrice - Pastel Beauty
Zodiaque : Balance
Messages : 2410
Pikadollar : 2544
Vos j'aimes : 222
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 15
Localisation : Pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Mar - 19:36
Peut-être aurais-je dus acheter des bouchons anti-bruits... Pourtant, j'avais regardé la météo, hier soir! Je me souvenais m'être dis, «Ah, tiens, tu dois en prendre...» Mais, non, j'avais, encore, oublié. Je me désespérais de plus en plus, comme si, quoi que l'on dise, je resterais quelqu'un à la mémoire dont la valeur équivaut à zéro, soit, celle d'un poisson rouge. On me disait quelque chose, ça entrait, et ça sortait... Je soupirais un peu, lorsqu'un nouvel énorme retentissement se fit entendre, ce qui eut pour réaction de me faire me cacher sous ma couette, tout tremblant. J'avais toujours eus peur des orages, des éclairs, et de tout ce qui pouvait être lié aux tempêtes. Je n'osais plus bouger, même si je savais ce dont j'avais besoin. Mais je ne pouvais me résoudre à bouger de mon lit, ni même à chercher sa présence. J'en abusais trop souvent, s'en était lamentable. Je crus que, enfin, l'orage venait de cesser, et risqua un œil au dessus de la couverture. C'est bon... Je n'entendais plus rien. Je pourrais enfin dormir sur mes deux oreilles. Dormir en...

«Ah!»

Un nouvel éclair venait de zébrer le ciel, me montrant ainsi des ombres plutôt terrifiantes, alors que je n'eus pas le temps de me demander si Mika avait entendu mon cri absolument pas viril. Il savait que j'avais peur des éclairs, mais je lui avais fais promettre de ne jamais se moquer de moi, où de venir. Mais, là, je n'espérais qu'une seule chose: Qu'il vienne. Je me roulai en boule, tout tremblant, alors qu'une perle de sueur coulait sur mon front. Je tentai de fermer les yeux, mais un second bruit de tonnerre perça les airs. Je gémit de peur, et enfonçais ma tête dans mes genoux. Bientôt, j'entendis le grincement de ma porte, signifiant qu'elle s'ouvrait lentement, or, Mika et moi vivions seuls en tant que colocataires depuis bientôt un an...

«Vas-t'en... C-c'est passé... Tout va bien...»

Je prononçais le total inverse de ce que mon cerveau me hurlait de dire, mais, je ne pouvais nullement lui dire que je voulais qu'il me serre contre lui, qu'il passe ses mains chaudes dans mes fins cheveux, que je souhaitais sentir la chaleur de son corps tout entier contre le mien, que mon vœu était de sentir ses mains se poser sur mon corps, et que ce dont j'avais toujours rêvé était de sentir ses lèvres se déposer sur mon front, glisser sur mon nez, embrassant tendrement son bout, passant délicatement sur mes joues, vagabondent sur la coumissure de mes lèvres et finissent par se poser sur les miennes...

«Greg, je sais très bien que tu trembles comme une feuille, je ne suis pas aveugle...
-Non, non, tout va bien, mentis-je d'une voix très mal assurée.
-Ne me prends pas pour un idiot... De toute manière je peux entrer, je sais que tu diras rien.»

Il avait marqué un point. Je n'osais jamais me retourner vers lui, lorsqu'il entrait, pour le virer, pour lui dire de partir, et de ne pas revenir, à moins que je fusse très en colère, mais il revenait toujours. J'entendis alors la porte se refermer, et, un instant, je crus qu'il m'avait laissé. Mon cœur se serra, et parût comme se briser à cette pensées. C'était pourtant moi, et moi seul, qui lui avait ordonné de partir. Je fus peiné, bien évidemment, et une larme roula le long de ma joue. J'entendis alors un éclair, et couina de terreur. J'entendis alors des bruits de pas se rapprocher de ma couche, et sentis quelqu'un s'asseoir sur le bord de mon lit. Une main passa dans ma fine chevelure de couleur chocolat, et ma peine parût s'évaporer, bien que la larme resta. Je sentis alors mes yeux se fermer plus aisément. Mais un second éclair émit un vacarme assourdissant, et un petit cri, vraiment pas viril, parvint aux oreilles des personnes présentes, soit moi, et Mickaël. Je rougis un peu, lorsque je sentis le poids du jeune homme derrière moi, appuyer doucement sur le bord du lit, et un torse pas vraiment musclé se coller contre mon dos. Je frissonnai lorsque les bras de mon ami m'enlacèrent doucement, espérant qu'il ne s'en soit pas rendu compte.

«Tu as froid?»

Et merde... Il l'avait sentit, qu'est-ce que j'allais trouver comme excuse, cette fois?

«Non...
-Tu viens de grelotter.»

Je le sentis me serrer encore plus contre lui, et me tourner vers son magnifique visage. Je croisai alors ses deux grands yeux bleus qui luisaient sous la pâle lueur de la nuit. Son visage plutôt carré semblait presque m'ordonner de lui sourire, ses joues aux pommettes rosées rebondissant pour me montrer le sien. J'aimais la carrure de sa mâchoire, ses muscles bougeant au niveau de sa gorge lorsqu'il avalait quelque chose et... Et ses magnifiques lèvres bombées entourée d'une fine barbe.
Il n'était pas beau, mais, pour moi, il était parfait. Ses longs sourcils noirs surplombaient ses yeux de manière particulière, que personne n'aimait, sauf moi. Ses joues étaient légèrement creusées en dessous de ses pommettes rebondies, lui donnant l'air un peu plus vieux que son âge, et ça, j'étais le seul à l'aimer. Ses oreilles étaient très légèrement pointues sur leur bout, lui donnant un petit air d'elfe, que tout le monde trouvait laid, moi exclus. Son nez était quelque peu retroussé, certains disaient que cela lui donnait un air de porc, mais je m'en fichais, il était magnifique, comme tout ce qui le caractérisait. J'aimais voir ces sourcils se hausser lorsqu'il faisait face à une énigme sans réponse, ses joues reculer lorsqu'un fin sourire ornait ses lèvres, ses oreilles bouger au rythme de son rire, son nez laisser ses narines s'agrandir à chaque respiration.
Il n'attirait ni les femmes, ni les hommes. Enfin, il n'en attirait qu'un, et c'était moi.

«Je te dis que je n'ai pas froid, tentais-je de répliquer en le repoussant légèrement.
-Greg, arrêtes un peu, et...»

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que je vins enfoncer mon visage dans son cou, suite au bruit assourdissant d'un orage, en me collant entièrement à lui. Je le sentis caresser doucement ma nuque, laissant son pouce vagabonder sur ma peau, alors que je fermais les yeux, pendant qu'il tentait de me rassurer.

«Tu peux dormir, tu sais?
-J'ai peur...
-Je suis là, tout va bien.»

Bizarrement, c'est lorsqu'il me disait ce type de phrases que mon cœur se mettait à battre plus vite, que mes mains devenaient moites, et que mes pensées déraillaient. Je rougis un peu, et fus heureux qu'il ne voit pas mon visage. Lorsqu'un autre bruit d'orage parvint à mes oreilles, je me mis à trembler entre ses bras, et il tentait de me rassurer, me murmurant des mots doux au creux de l'oreille. Je frissonnais en sentant le souffle chaud de l'homme se répercuter sur ma peau, et tentait de le cacher.

«Greg, je te dis que tu peux dormir... Je ne vais pas te lâcher, tu sais?
-Je sais que tu ne me lâcheras pas...»

Il sourit, je le sentis, contre ma peau. Je frissonnai dès qu'il me touchait, étant bien trop réactif.

«Alors pourquoi n'essaie-tu pas de dormir?
-Je sais que je n'y arriverais pas...
-Qu'est-ce qui t'aiderais à mieux dormir?»

Je n'avais qu'une seule réponse à cette question, mais il était impossible que je réponde par : «Que tu m'embrasses». Je le sentis passer sa main dans mes cheveux bruns, la faisant glisser le long de mon front, pour revenir doucement sur ma joue, faisant reculer ma tête hors de sa gorge pour observer mon visage.
Je me sentis rougir quelque peu, et voulus baisser la tête, mais sa main passa tendrement sur mon menton, pour le garder levé, à sa hauteur. Ses yeux bleus brillaient doucement à la lueur de la lune, et je me sentis gêné, ne sachant que faire de mon regard, ni où le poser.
Je sentais son souffle chaud venir s'écraser contre mes lèvres, les humidifiant au fur et à mesure. Mon cœur s'emballa alors que je sentis ses doigts caresser de leur bout le bout de cette chair rose, laissant ainsi un nouveau frémissement remonter le long de ma colonne vertébrale, et s'éteindre lentement dans ma nuque.
Nos regards se scotchèrent, et je ne sus pas lequel de nous deux lançait le regard le plus enflammé. Je ne parvenais même pas à entendre les éclairs au dehors, tellement le bruit des battements de mon cœur prenait le dessus.
Soudain, je sentis une pression s'exercer sur ma nuque, et ses lèvres se rapprochèrent des miennes, jusqu'à ce qu'elles ce collent, et que je goûte à ce fruit interdit que je souhaitais sentir chaque jour un peu plus. Je crus qu'il allait me repousser, s'excusant des milliers de fois d'avoir fait cela, mais, en voyant ma réaction, il ne fit qu'approfondir ce baiser si tendre, appuyant doucement sur ma nuque, alors que nos corps se serraient encore un peu plus. Je le sentis poser ses mains sur ma taille, et crus presque rêver.
Lorsque je me décrochais de lui, il souriait, me lançant un regard semblant refléter tous le désir qu'il avait de se sentir blottit contre moi, ou inversement.

«Si je recommences, tu n'auras plus peur?»

Ma réponse fut bien évidemment que non.


PS: Hellooooooo!
Oulah, ça doit au moins faire une semaine que je suis sur cet OS (en fait deux, mais shhhhht) et que je vous dis qu'il va sortir donc bah... LE VOILA HEIN
J'espère qu'il vous plait (moi j'aime bien les Brioche apeurées èwé), n'hésitez pas à me donner vos avis, et à appuyer sur le petit "+" e haut à droite si ça vous a plu :3
Beubye les Zorua Very Happy

___________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mar - 10:02
Yey !
Il est bien écrit, suffisamment aéré et j'aime bien ce couple, donc voilà.
Bref, à part quelques petites fautes d'orthographe (ça arrive à tout le monde), c'est génial ! *^*

Papouilles,
Nyal.

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 692
Pikadollar : 375
Vos j'aimes : 28
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 16
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Juil - 8:53
KAWAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII CHOUPINOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU MEUGNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON TOUSSA TOUSSA QUOI. DANS LE MILLE, SIPHADARK.
MY YAOI QUEEN, VOUS ETES BIEN LA DEESSE FONDATRICE DU YAOI, CA NE FAIT AUCUNE DOUTE. Pourquoi t'écris en maj ? PARCE QUE CA FAIT SWAGG ! Non, bon, ok. Bref, moi et SiphaDark avons adoré- D'où tu votes à ma place ? Beh t'as kiffé nah ? Oui. Donc voilà. NOUS avons adoré et NOUS en voulons en autre ! En attendant Taupe Gun, sadique !
Keur sur toi my queen :coeur:

Sipha' ♥

___________________________________________________

" Every man dies,
but not every man lives."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayara
Ex-Administratrice - Princesse Modominatrice
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 3872
Pikadollar : 5046
Vos j'aimes : 150
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : BOOUUUH !! J'étais derrière toi... :3
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Juil - 10:12
OMFG. Je crois que je suis décédée. Mon cerveau est dans un état proche de l'implosion...
AAAAAAAAAAAAAH MAIS C'EST TROP CUTE BLBLBLBLBLBL *w*
C'est bien écrit, c'est trop mignon, c'est bien écrit, c'est trop mignon et c'est... bien écrit, trop mignon ? xD Nan mais j'a-do-re. Ya pas d'autres mots, je pourrais passer ma vie à lire du yaoi aussi cute que celui là :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
As de coeur
Sadique Régulier
Zodiaque : Sagittaire
Messages : 1895
Pikadollar : 3331
Vos j'aimes : 43
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 17
Localisation : Vous voyez Paris ? Eh ben c'est pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Juil - 11:28
J'aime
-Ta gueule on est pas sur Facebook, alors fais une phrase correcte- Sujet-Verbe-Complément
-D'accord affraid alors très bon one-shot, t'es satisfait ?
-Maintenant oui
-*fuite Very Happy

___________________________________________________

Waouh ça fait un bout de temps que je suis pas venu par ici moi !
Dépoussiérons un peu tout ça ! Alors j'adore le yaoi (le yaoi c'est la vie) et c'est tout ce qu'il y'a à savoir sur moi !
Présentation pourrave mais c'est pas grave parce que fraise !
Si tu es encore là (ça veut dire que tu auras lu toutes mes conneries au dessus) tu auras deviné que je suis légèrement (juste légèrement) débile, alors cher inconnu je te demande, de ne pas me juger, parce que moi je pèze avec mes licornes yolo bitch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silen
Sadique Régulier
Zodiaque : Bélier
Messages : 1520
Pikadollar : 2843
Vos j'aimes : 152
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 14
Localisation : Dans le coeur de ma copine, la tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Aoû - 15:01
Mmh... Cuteness

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything (après ma copine)

Gay af for my best friend #L
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» réponse apportée à une "brebis égarée" qui nous a contacté en MP, revenue depuis dans le droit chemin ...
» Que nous réserve cette nouvelle année ?
» il y a de l'orage dans l'air!
» Bonjour! je nous présente moi et mon projet! :)
» Lecture....bien de chez nous....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: