AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Venez découvrir les résultats de l'event anniversaire ! •
• Suivez nous sur Twitter ! •

Qui protèges-tu ... ?

avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1046
Pikadollar : 1745
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 19:30
Bonsoir Bonsoir !
Je ne pensais pas les cours d'histoire aussi inspirant, mais celui-ci l'était particulièrement ! Voilà donc mon deuxième OS, mettant toujours en scènes des personnages appartenant à la Web TV Eclypsia Very Happy
Bonne lecture !
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Il faut que tu me dises de qui il s’agit, me dit fermement Brigels en me forçant à le regarder dans les yeux.

Mais je ne veux pas. Il ne m’a rien fait. Rien fait… C’est moi qui deviens fou, c’est moi qui ai pris peur alors que ça n’a aucun sens, c’est moi qui l’ai fui, et c’est moi qui lui causerai des ennuis si je révèle son nom maintenant.

*Flashback*

Son live était terminé, DrFeelgood s’était assis à son bureau pour vérifier une dernière fois ses mails et lire rapidement les commentaires postés en réaction à sa dernière vidéo. Les bureaux étaient vides et seul restait Jbzz qui allait lui aussi bientôt terminer son stream. Dfg avait placé son casque sur ses oreilles et n’entendit pas les bruits de pas approcher de sa chaise, et c’est pour cela qu’il eut un mouvement de surprise lorsqu’une main glissa doucement de son épaule jusque sur son torse. Il esquissa un sourire et retira son casque avant de se retourner pour saluer son ami qui venait de lui faire une blague. Mais à sa grande surprise, il eut à peine le temps de faire pivoter sa chaise que des lèvres se posèrent sur les siennes et que des mains s’enroulèrent autour de sa nuque pour l’empêcher de reculer. Dfg ne put réprimer un frisson, mais celui qui le tenait dans ses bras ne sembla pas s’en apercevoir et continua de faire jouer ses lèvres contre les sienne durant d’interminables secondes. Lorsqu’il se recula enfin pour prendre son souffle, il ouvrit les yeux et rencontra les yeux si bleus de celui qu’il aimait, mais alors qu’il aurait dû s’y trouver de la joie et de l’amour, ils ne reflétaient que de la tristesse et de la peur.

- A quoi tu joues Jbzz ?
- Je t’aime Dfg…
- Tu… tu sais très bien que tes sentiments ne sont pas partagés, alors pourquoi tu…
Mais il fut interrompu par le châtain qui reposa douloureusement ses lèvres sur celles du brun. Dfg tenta cette fois-ci de se dégager, mais l’étreinte de son ami était trop forte et il ne réussit pas.
- Arrête Jbzz, tu me fais peur, et j’en ai pas envie… gémit-il.
- Si… Je sais que tu m’aimes… murmura ce dernier, ses yeux plongés dans ceux de celui qu’il aimait.

DrFeelgood avait vraiment peur de ce qu’il allait se passer. Il ne voulait pas que son ami recommence encore une fois, il ne voulait pas le laisser le convaincre qu’il était amoureux de lui. Il aimait Jbzz, bien sûr. Comme un ami. Comme un petit frère. Ce dernier enfouit sa tête dans le cou de Dfg et l’entoura de ses bras, mais sa victime ne semblait pas de cette avis et recula violemment sa chaise pour s’échapper de son étreinte. Il se leva d’un bond, attrapa son portable qui trainait sur son bureau et couru vers la porte. Il ne savait pas quoi dire. Il ne savait pas comment réagir. Il entendit Jbzz crier son nom depuis le fond de la salle, mais il se força à ne pas y prêter attention. Il devait partir, il voulait oublier ce qu’il venait de se passer


*fin du Flashback*

- Alexis ! Dis-le-moi ! me rappelle à nouveau Brigels, toujours ses yeux plongés dans les miens, comme ceux de Jbzz l’ont été.
Je dois détourner le regard. Non, je ne veux pas dénoncer Jbzz, ce n’est pas de sa faute après tout, il ne doit pas être puni pour être tombé amoureux de moi…

C’est de ma faute si on est dans cette situation maintenant. J’avais oublié mes clefs dans ma fuite, et je n’avais nulle part où aller, alors j’étais parti vers un endroit proche, un endroit où Jbzz ne viendrait pas me chercher : l’appartement de Melon et Brigels. C’était Melon qui m’avait ouvert. Je lui avais à peine laissé le temps de me dire bonjour que j’étais entré et j’étais allé me rouler en boule sur le canapé. Je ne voulais pas qu’ils posent de questions, ce qu’ils avaient fait dans un premier temps, et puis Brigels était retourné dans sa chambre, énervé de ne pas comprendre, alors que Melon s’était assis à côté de moi et m’avait simplement passé le bras autour des épaules. J’avais sursauté à ce contact qui m’avait douloureusement rappelé la désagréable sensation d’emprisonnement que j’avais ressenti quelques minutes plus tôt dans les bras de Jbzz. Melon m’avait lancé un regard interrogateur mais il n’avait rien dit. Il s’était contenté de rester à côté de moi alors que des larmes se mettaient à couler le long de mes joues. J’avais été faible. Je suis faible.

- Alexis ! crie Brigels encore une fois pour me rappeler à la réalité.

Je cache ma tête dans le creux de mon coude. Je les sens, elles reviennent. Les larmes. Je me mets à sangloter doucement. J’attends la prochaine réprimande de Brigels. Je sais qu’il ne veut pas me faire de mal, il veut m’aider. Mais je ne veux pas lui dire ce qu’il s’est passé, je ne veux pas trahir Jbzz.

- Brigels, laisse-le, tu vois bien qu’il ne dira rien…
Je l’entends soupirer, et il finit par s’éloigner. Je suis toujours recroquevillé sur ma chaise à espérer qu’ils me laissent tranquille. Ils ont découvert que quelque chose n’allait pas ce matin. J’avais passé la nuit chez eux, et au petit matin, Brigels était revenu à la charge en me redemanda pour la énième fois ce qui m’avait mis dans cette état. Je lui avais souri en lui disant que j’étais seulement fatigué, seulement Melon était arrivé derrière moi sans que je le voie et avait attrapé une cuillère posée juste à côté de mon bol de céréales. Cela m’avait totalement pris par surprise et j’avais paniqué, j’avais fait l’autruche, ma tête enfouie dans mes bras et le tout posé sur la table, comme si le ciel allait me tomber sur la tête. Un silence de quelques secondes s’en était suivit, avait que Melon ne me demande avec une voix inquiète.
- Tout va bien, Dfg ?

Je ne voulais pas bouger, j’avais trop honte. Il fallait que je trouve un mensonge, et très vite. Mais à nouveau, mon ami me surprit en posant une main sur mon épaule pour tenter de me réconforter. Un frisson parcouru tout mon corps à ce contact, et Melon retira bien vite sa main.
- Dfg… Est-ce que quelqu’un a essayé de te faire du mal ?
C’était Brigels qui avait deviné le premier. J’aurais voulu relever bravement la tête et lui resservir mon éternel « Je suis juste fatigué », mais mon corps en avait décidé autrement et j’avais bientôt senti des larmes rouler le long de mes joues.
Et maintenant, ils me suivent partout. Je sais qu’ils sont inquiets, mais j’aimerais juste qu’ils me laissent tranquille. D’ailleurs, je sais que Melon est encore là. Il est plus patient que Brigels. Plus réfléchit. Plus calme. C’est lui qui lui a demandé de me laisser. J’essuie mes larmes dans ma manche et relève ma tête vers lui. Il me dévisage et attend que je parle le premier.

- Je… Je suis assez grand pour me débrouiller, j’aimerais que vous me laissiez tranquille… S’il te plait…
Je dois vraiment lui faire de la peine, parce qu’il s’approche doucement de moi et me prend dans ses bras. Pas comme Jbzz. Avec lui, je sais que je peux me dégager quand je le veux. Mais là, tout de suite, si je peux rester encore quelques secondes dans ses bras réconfortants, je ne dirais pas non. Il se recule, me sourit et se remet devant son PC pour travailler. Je fais de même et je frissonne quand j’entends la voix de Jbzz en train de discuter à l’autre bout de la salle avec Alderiate.

PdV Melon

Je le regarde du coin de l’œil. Il joue bien la comédie, mais il ne peut pas me tromper.

Qui essayes-tu de protéger Dfg ?

J’avais vraiment eu peur, le soir d’avant, en le voyant débarquer chez nous, les yeux vitreux, comme un enfant perdu. Et puis ce matin, lorsque je lui avais fait peur en le frôlant. Je sais qu’il n’est pas bien, mais il s’obstine à refuser notre aide, à refuser de nous dire qui est la personne qui lui a fait du mal. Cette personne si je l’avais en face de moi, elle ne ferait probablement pas long feu. J’ai des bases de judo assez solide pour maîtriser la plupart des personnes qui se promènent dans cet Open Space. Je sens Dfg tressaillir à côté de moi. On a beaucoup discuté avec Brigels, ce matin. Pour lui, il était clair que celui qu’on recherchait était quelqu’un que nous connaissions.
Maintenant, j’en suis convaincu aussi.

C’est mon heure de stream, je dois aller dans un box et quitter la surveillance de Dfg. Brigels n’étant toujours pas de retour, il faut que je demande à quelqu’un de jeter un œil sur lui. Au cas où il a peur ou bien il est mal. Je ne veux pas qu’on le fasse souffrir. Parce que je l’aime.

Oh, il n’en saura jamais rien, et compte tenu du fait qu’il a déjà eu d’innombrables copines, je ne pense pas avoir ma chance avec lui. Je me contente d’être son ami et de l’aider quand je le peux. J’essaie de rester calme, mais à l’intérieur je fulmine. Personne ne fait du mal à MON Dfg.

- Melon, tu devrais y aller, ton créneau commence dans 5 minutes et rien n’est prêt. Me dit alors l’objet de mes pensées.
Il essaie de se débarrasser de moi… Très bien, très bien. Je prie intérieurement pour que Brigels ne tarde pas trop à revenir. Je ne veux pas laisser Dfg seul. Je ne veux pas qu’il soit vulnérable.

Je m’en vais jusqu’au box d’où je vais lancer mon live. C’est une petite salle dont les murs sont peints en vert et dans laquelle s’entassent toutes les choses dont un streamer a besoin pour faire un live propre. Je m’installe tranquillement et lance mon stream, mes pensées toujours occupées ailleurs.

Et puis, alors que je suis sûr le point de terminer ma partie, je vois la porte s’ouvrir et quelqu’un s’introduire discrètement dans mon box. La personne s’est baissée, on ne l’a pas vue à la caméra. Je me retourne pour refermer la porte et aperçoit Dfg, assis dans un coin libre du box, ses genoux repliés sur son ventre. Je parierais presque avoir vu des larmes rouler le long de ses joues. Encore.
Melon, tu es en live, ne fais pas n’importe quoi. C’est ce que je me répète pour éviter de retirer mon casque et d’aller prendre mon ami dans mes bras. J’anime tant bien que mal la fin de mon émission, je dis à mes viewers que le coup de la porte c’était encore un des délires farfelus d’Alderiate et Chap, et je tiens bon jusqu’à ce que je lance les pubs. Une fois sûr que ma caméra n’est plus activée, je me permets enfin de m’approcher de Dfg, toujours assis par terre. Je pense qu’il se sent en sécurité ici, personne ne va venir le chercher. Je m’agenouille en face de lui.

- Eh, ça va ?
J’essaie de prendre ma voix la plus douce possible. Je ne veux pas jouer les inquisiteurs comme Brigels, j’ai bien vu que cela ne marchait pas. Il lève les yeux vers moi et me regarda. Il sanglote encore, et peine à articuler :
- Pourquoi ? Je… Je le protège et lui… lui, il joue avec moi… Pourquoi… ?
Je ne réponds rien, j’attends. Longtemps. Je veux qu’il me dise de qui il a si peur. Je veux pouvoir le protéger d’autre chose que d’une menace invisible.

- Qui, Dfg ? finis-je par répondre.
- Non ! non, ne me le demande pas, je t’en supplie, Melon… Ne me demande rien…
Il a l’air complétement chamboulé. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Je vais commencer par une question plus facile.
- Pourquoi tu le protèges ?
- Parce que ça n’est pas de sa faute… C’est moi… Je…
- Alors pourquoi ne pas me dire ce qui s’est passé ?
Il se tait. Je l’ai coupé en pleine phrase. Abruti de Melon, mais quel abruti je suis ! Je suis tellement en colère contre cette personne que j’ai du mal à me contrôler.

- Parce que je ne veux pas que vous lui fassiez du mal. Murmure Dfg à mon grand étonnement.
Je le regarde. Il a à nouveau caché sa tête dans ses mains, pour tenter d’échapper à mon regard insistant sans doute. Je réfléchis.
- Et si je te promets de ne rien lui faire ?
- Tu mens…
Il a raison. Je n’arriverais sans doute pas à me contrôler.
- … N’est-ce pas ?
Je m’immobilise. Il serait prêt à me faire confiance ? Réellement ? Je prends une paire de ciseau qu’on utilise habituellement pour caler la web-cam et le lui tend. Il le prend et me regarde sans comprendre, et je me déplace pour m’asseoir à côté de lui. On est maintenant côté à côte. Je le sens qui s’appuie légèrement sur moi.
-  Si tu vois que je réagis mal, tu n’as qu’à me planter les ciseaux dans la jambe.
Je l’entends rire. C’est loin de l’éclat, mais cela suffit à réchauffer mon cœur. Il lance les ciseaux sur le bureau d’où je l’ai pris et il soupire.

- C’est Jbzz…

Il attend ma réaction, mais je ne bronche pas. Je veux la suite avant de faire quoi que ce soit. Je lui ai promis de ne rien faire.
- Il… Je crois qu’il est amoureux de moi et qu’il ne veut pas comprendre que ce n’est pas réciproque…
Je tourne la tête vers lui. Il fixe le mur, mal à l’aise. J’attrape doucement sa main et la serre dans la mienne. Dfg est fort, il ne se mettrait pas dans un état pareil pour si peu, même si ne pas pouvoir satisfaire un ami doit être dur pour un type généreux comme lui. J’attends la suite.

- Hier soir, après nos streams, il… il m’a embrassé. Je lui ai dit que je ne l’aimais pas, mais il a recommencé, et j’ai eu peur, parce qu’il m’empêchait de partir, et… C’est rien, mais j’ai paniqué…
- Et pourquoi cette irruption au milieu de mon live ? demandais-je, suspicieux.
Je savais que c’était lié.  
- On s’est croisé dans les couloirs et… C’est ridicule… Il m’a attrapé la main et m’a plaqué contre le mur, prêt à recommencer, mais Chap est arrivé et Jbzz m’a relâché avant qu’il ne nous voie. Melon, j’ai tellement peur… Je ne veux pas qu’il recommence…
Il m’entoure de ses bras et pose sa tête sur mon épaule. Il s’est remis à pleurer. Je passe doucement une main dans son dos et l’autre dans ses cheveux. Je le serre contre moi comme s’il était un petit enfant perdu.
- Je suis là, ça va aller… lui murmure-je dans l’oreille.

C’est banal, mais efficace. Il finit par relever la tête et il me regarde dans les yeux. Je vais craquer. J’envie presque Jbzz qui a au moins eu le courage de goûter à ces lèvres qui me font tant envie. Mais je ne peux pas quitter les yeux de Dfg. J’aimerais comprendre ce qu’ils essaient de me dire, mais ils sont cachés par un torrent de larmes. Mon ami essaie d’articuler quelque chose que je ne comprends pas, puis il rapproche son visage du mien et scelle nos lèvres. Je me laisse aller. Je sens une chaleur se répandre dans tout mon corps, alors que Dfg fait bouger doucement ses lèvres contre les miennes.

Et puis je me reprends. Non, je ne dois pas profiter. Il ne sait pas ce qu’il fait. Il a peur, je l’ai rassuré, il doit être en train d’essayer de se consoler d’une mauvaise manière. A grand regret, je fais glisser mes mains jusqu’à ses épaules et je l’écarte de moi. Il me regarde, confus.
- Excuse-moi, je…
- C’est bon, Dfg, ça va.

S’il savait…

- Tu veux qu’on aille parler à Jbzz ? lui demandai-je simplement.
Il me regarde en essayant de saisir le sens de ma question. L’a-t-il seulement entendue ?
- Oui… finit-il par me répondre.
Je me lève et lui tends ma main. Il prend appui dessus et je l’aide, mais je ne m’attends pas à ce que cela me demande aussi peu de force et je me retrouve dos au mur avec Dfg appuyé contre moi. Il baisse la tête pour me regarder, et je sens le rouge me monter aux joues. Pas maintenant, je vous en supplie.

- Tu sais quoi… ? me demanda-t-il avec une voix extrêmement sensuelle, sans se détacher de moi.
- Dfg, murmurais-je incroyablement gêné en baissant les yeux.
- Jbzz peut attendre…
Tendrement, il prend ma tête entre ses mains et dépose un baiser sur mes lèvres. Cette fois, il me semble sincère, et j’ai peur qu’en le repoussant une seconde fois, je n’aie jamais de troisième chance. Je laisse donc mes mains se balader dans son dos alors que mes lèvres se mettent à danser en compagnies de celles de Dfg.

Oui, Jbzz peut attendre. J’irai lui casser la gueule plus tard.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà ! J'espère que ça vous a plu ! C'est pas mon meilleur écrit, mais je l'aime bien...
De toute façon, Melon et Dfg ils sont trop chou <3
Et :coeur: pour Nothing' parce que c'est la seule qui connait les streamers dont je parle ! xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 19:48
(╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻ (╯≧∇≦)╯︵ ┻━┻
SO FACKIN CUUUUUUTE ! J'adore omgggggggg ! Je l'attendais ! <3
"Personne ne fait du mal à MON Dfg." \ ( ⊙ω⊙) / \ ( ⊙ω⊙) / \ ( ⊙ω⊙) /
J'adooooooore ! Vilain Jbzz xD
Que dire... J'ADORE ! (comment ça je l'ai déjà dit ? monkey )
Dfg <3<3<3<3

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1046
Pikadollar : 1745
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 19:56
Merci pour ton commentaire <3
J'avoue que j'ai bien pensé à toi en l'écrivant ! ;P

(J'aime pas trop Jbzz... Ah, ça se voit ? xD)

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 19:59
Hein ? Du favoritisme ? ಠ_ಠ ̄' (<- ceci est une main) J'en vois pas...
Toujours un plaisir héhé ! BON C'EST QUAND QUE T'ECRIS LE PROCHAIN MAINTENANT ? Ok je me calme  (´・ω・`) <3

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1046
Pikadollar : 1745
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 20:01
Quand est-ce que j'écris le prochain ? Après que tu aies mis le tien ! ;P

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 20:03
Argh... Touchée en plein coeur... TT ω TT

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
As de coeur
Sadique Régulier
Messages : 1895
Pikadollar : 3331
Vos j'aimes : 43
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 17
Localisation : Vous voyez Paris ? Eh ben c'est pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 20:04
C'est trop choupi kawaï !!!!!

___________________________________________________

Waouh ça fait un bout de temps que je suis pas venu par ici moi !
Dépoussiérons un peu tout ça ! Alors j'adore le yaoi (le yaoi c'est la vie) et c'est tout ce qu'il y'a à savoir sur moi !
Présentation pourrave mais c'est pas grave parce que fraise !
Si tu es encore là (ça veut dire que tu auras lu toutes mes conneries au dessus) tu auras deviné que je suis légèrement (juste légèrement) débile, alors cher inconnu je te demande, de ne pas me juger, parce que moi je pèze avec mes licornes yolo bitch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1046
Pikadollar : 1745
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Sep - 20:09
Merciii Very Happy
J'me suis appliquée à faire une fin happy Yaoi, puisqu'il y en avait pas dans mon dernier OS ;P

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
xX Lugi Xx
Apprenti Sadique
Messages : 1172
Pikadollar : 2232
Vos j'aimes : 154
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 27
Localisation : Ile de Ré en Charente Maritime o/
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 9:42
Trop cute <3 et bien écrit ! Nyaaaa !!!!

___________________________________________________

Bonjour, je suis en pause d'écriture durant l'été :> ! La fatigue, tous ça... ! Mais je continue d'écrire mes squelettes de chapitres sur carnet, car ouaih...elles sont trop bien mes histoires :3 ! Mrrrr ! Tu connais pas? Va les lire alors : Viens chez moi, on est bien ! :>
#Aynet #UnsterArmy #Zerarmy


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1046
Pikadollar : 1745
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 11:00
Merci ! Very Happy

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2650
Pikadollar : 3943
Vos j'aimes : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 15:51
Bon, j'connais pas les streamers mais j'adore ! =D Surtout la phrase de fin <3

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1046
Pikadollar : 1745
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 15:56
Oui, c'est le gros problème quand j'écris sur eux ^^
Merci pour ton com' Very Happy

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 15:57
T'INQUIETE PAS, ARRETE PAS D'ECRIRE SUR EUX ! ( ⊙◇⊙)

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: