AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Envie de refaire un vieux texte ou dessin ? Venez voir par ici !
• Suivez nous sur Twitter ! •

Chapitre 3, Solitude

avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Sep - 19:55
Dfg ne savait pas vraiment où il était, tout ce qu’il pouvait dire, c’était qu’il était attaché à un mur. Un mur !?
Ses deux bras étaient maintenus en l’air par des attaches métalliques, et ses pieds touchaient à peine le sol, accrochés eux-aussi par ces chaînes étranges. Il essaya de remuer, mais son corps était trop plaqué pour qu’il puisse dégager ses mains. Il remarqua un boitier à sa gauche, mais il n’arrivait pas à savoir à quoi il pouvait bien servir.

« Bonjour Dfg, la nuit n’a pas été trop éprouvante ? Vous étiez beaucoup trop nombreux, alors j’ai décidé de vous séparer… J’espère que tu ne m’en veux pas trop de t’écarter… »


L’annonce fut suivie d’un rire glacial. Dfg trouvait cette voix masculine plus que désagréable. Il aurait bien aimé avoir des réponses à ses questions. Comme par exemple, pourquoi l’avoir attaché à un mur ? Il aurait très bien pu être déposé dans un recoin du labyrinthe, le simple fait de se retrouver seul l’aurait déjà assez déstabilisé…

Seul. Il était seul.

Ce mot se répétait sans cesse dans sa tête. Il commençait à paniquer. Combien de temps tiendrait-il dans cette position avant qu’il n’ait plus de sang dans les bras ? Il voulait retrouver les autres. Il voulait entendre autre chose que le silence angoissant de ce couloir. Mais que faire ? Il tenta de crier, mais ses appels restèrent sans réponse, et il avait beau se débattre, la seule chose qu’il parvenait à faire était de se blesser les poignets. Il se résigna et ferma les yeux, priant de toutes ses forces pour que quelqu’un le retrouve. Il le fallait.

**

Il sentait la fatigue s’installer dans ses bras et un mince filet de sang coulait de son poignet droit qu’il s’était écorché dans une de ses tentatives pour se libérer. Il avait fermé les yeux durant de longues minutes, mais le temps n’était pas passé plus vite.

Il entendit un aboiement au loin, et un frisson parcouru tout son corps. Etait-ce encore un groupe de ses amis qui se faisait attaquer par un chien ? Il entendait le bruit de course se rapprocher et tenta à nouveau de se libérer. Il avait compris. C’était pour lui que l’animal venait... Et cette fois, Alderiate ne serait pas là pour le sauver. Il laissa échapper un long gémissement alors que le chien entrait finalement dans son champ de vision.

Et il n’en crut pas ses yeux. La bête en question était la même que celle qui les avait attaqué, lui et Zerator la… veille ? Il n’avait aucune idée du temps qui s’était écoulé entre les deux événements.
- Salut toi !

Le chien remua la queue avant de s’asseoir devant le jeune homme. Dfg ne put retenir un sourire. N’importe quelle compagnie lui convenait, du moment qu’il n’était plus seul. Il se mit à parler doucement à l’animal qui se frottait contre ses jambes et quémandait des caresses. Malheureusement, le brun ne pouvait pas satisfaire ses demandes, ses mains étant attachées beaucoup trop haut. Le chien resta près de lui et lui fit la fête durant de longues minutes. Dfg continua à parler tout seul et décida de trouver un nom pour son nouveau compagnon. Il hésita de longues minutes entre Nasus et Chocapik, avant de choisir quelque chose de plus conventionnel : Sparky. Mais l’animal voulait des câlins et il se mit à bondir contre le mur pour essayer d’atteindre les mains de l’humain qu’il aimait bien. Sauf qu’il avait beau sauter de toutes ses forces, il n’y arrivait pas. Dfg essayait de le calmer, avec une pointe de tristesse dans la voix. Le chien finit par comprendre que c’était impossible et il se frotta une dernière fois contre les jambes du jeune homme avant de partir chercher des caresses ailleurs. Dfg cria son nom, désespéré, mais la bête n’avait pas l’air d’avoir envie de rester. Il se retrouvait seul, encore une fois. Il sentait des larmes rouler le long de ses joues, ses bras tremblaient de fatigue. Il se mit à supplier à voix haute. Que quelqu’un le trouve… Qu’on le sorte de cet enfer…

*****

Fukano l’avait poussé derrière lui pour le mettre hors de danger. Chap entendait son compagnon grogner doucement tandis qu’il regardait l’animal avancer en aboyant de toutes ses forces. Ils venaient de se réveiller lorsqu’ils avaient vu un chien ressemblant à s’y méprendre à un loup se diriger vers eux au grand galop. Il sentait ses mains se mettre à trembler et attrapa celle du mi-animal pour se rassurer. Il le sentit la presser doucement, il avait l’air de savoir ce qu’il faisait, et cela eut le don de réconforter un peu le châtain… Il entendit Fukano prendre une grande inspiration et il aboya. Il A-BO-YA. Chap le regarda, abasourdit. Il ne savait pas qu’il était humainement possible de faire un truc pareil, mais après tout, son ami lui avait avoué être à moitié pokémon, alors plus rien ne l’étonnait.

Devant eux, le chien s’était couché et il rampait désormais jusqu’à eux, en poussant des petits glapissements aigus.
- Viens. dit alors Fukano.
Il s’avança vers l’animal à terre sans lâcher la main de son compagnon. Lorsque Chap s’en rendit compte, il rougit légèrement, mais il le suivit sans broncher. Une fois qu’ils furent arrivés à sa hauteur, le chien se mit sur le dos et Fukano se baissa.

- C’est marrant, regarde son collier…
Il le détacha d’une main et inspecta la clé avant de jeter un œil aux menottes. Il l’inséra dans la petite serrure avant de l’ouvrir. Le lien tomba à terre et Chap se frotta le poignet, trop heureux de ne plus avoir à supporter le poids de l’objet.
- Bien joué Fuka…
- C’est rien.
Il le gratifia d’un petit sourire et fourra la clé dans une de ses poches. Le chien s’était relevé et était parti en couinant dans une autre direction. Chap n’avait plus aucun doute, le garçon qui l’accompagnait était totalement anormal. Il s’accouda à son épaule distraitement.
- Alors, qu’est-ce qu’on fait ?
Fukano se dégagea rapidement et le poussa sur le côté avec un petit rire.
- On cherche la sortie, abruti !

Ils continuèrent à avancer dans les couloirs sombres, côte à côte.

**

Alors qu’ils allaient s’arrêter pour faire une pause, un nouvel aboiement retentit dans le silence pesant qui régnait dans les couloirs du labyrinthe. Chap sursauta.
- Encore ? chuchota-t-il.

Fukano n’eut pas le temps de lui répondre qu’un autre chien faisait son apparition devant eux. Il se plaça à nouveau devant Chap, mais cette fois-ci, l’animal ne semblait pas hostile. Il remuait joyeusement la queue et bondit sur Fukano pour le saluer. Ce dernier faillit basculer en arrière et il aurait probablement rencontré le sol si Chap ne l’avait pas retenu. Le chien lui lava le visage à grand coups de langue et le mi-animal eut toutes les peines du monde à s’en détacher, sous le regard amusé de son compagnon qui semblait trouver la situation plutôt comique. L’animal finit par délaisser Fukano et alla se frotter contre les jambes de Chap, avant d’avancer et de se retourner vers eux en jappant joyeusement. Fukano fronça les sourcils et le châtain lui lança un regard interrogateur.
- Je crois qu’il veut qu’on le suive…
- Tu penses qu’on devrait ?
- J’en sais rien… On prend le risque ?

Chap avait senti au ton qu’il avait utilisé que son compagnon avait très envie d’y aller. Il ne prit pas la peine de répondre et s’élança à la poursuite du chien. Advienne que pourra !

*****

De leur côté, Zerator, Azenet et Alderiate venaient de trouver un débouchement qui ressemblait énormément à l’idée qu’ils se faisaient de la sortie du labyrinthe. Malheureusement, l’accès semblait être interdit. Alderiate tenta de frapper la vitre, mais elle était résistante et il avait peur de se casser la main.

« Félicitation, vous avez trouvé la sortie ! Malheureusement, je ne peux pas vous laisser quitter le labyrinthe sans tous vos amis. L’accès sera débloqué dès que vous serez présents, tous les dix… »


Azenet ne put retenir un soupir de découragement, il avait vraiment espéré que tout serait terminé maintenant qu’ils avaient trouvés cette sortie de malheur… Il sentit une main amicale se poser sur son épaule.
- Vois le bon côté des choses, au moins on est plus obligé de marcher !
Zerator. Aze ne put retenir un sourire. Il avait raison…

Ils s’assirent tous les trois contre le mur et recommencèrent à discuter. La conversation se porta sur les dernières paroles de l’homme qui semblait tous les manipuler : « tous les dix ». Cela signifiait donc qu’ils n’étaient pas que quatre personnes à parcourir cet endroit depuis ce qu’ils estimaient être deux jours… Ils citèrent toutes les connaissances susceptibles de s’être retrouvés dans la même galère qu’eux, mais ils les comptaient par dizaines et il était pratiquement impossible de deviner lesquelles avaient été amenées ici.

Zerator remarqua la mine fatiguée d’Azenet et proposa qu’ils dorment. Alderiate ne semblait pas enchanté par l’idée, puisque la dernière fois Dfg avait été enlevé, mais Zerator avait raison, ils avaient besoin de repos. Le brun aux yeux bleus se proposa pour le premier tour de garde. Ses deux compagnons acceptèrent avec joie et Azenet se coucha près de lui, la tête calée sur sa jambe qui allait lui servir de coussin. Alderiate s’installa de l’autre côté, et ne tarda pas à s’endormir. Au bout d’un moment, Zera ébouriffa les cheveux d’Azenet avec un petit rire.
- Normalement on ferme les yeux pour dormir !
Le jeune homme visé sourit à la blague et finit par obéir. Le veilleur le regarda essayer de s’endormir avec peine. Il avait placé son bras droit vers le haut de façon à ce qu’il n’ait pas besoin de prendre appui dessus. Zerator était inquiet. Son pansement était couvert de sang et ils n’avaient pas de quoi lui en faire un nouveau. De plus avant de se faire… enlever… Dfg leur avait confié qu’il était inquiet qu’ils n’aient pas pu désinfecter la plaie. Le jeune homme soupira. Il se sentait horriblement impuissant face à l’état de son ami.

Il n’avait rien dit, mais Zerator avait bien vu qu’il se mordait les lèvres pour tenter d’échapper à la douleur pendant qu’ils marchaient. Ils allaient devoir trouver une solution au plus vite. La respiration du brun aux yeux marron se fit lente et régulière et Zerator appuya sa tête contre la paroi. La nuit allait être longue.

*****

Fukano et Chap n’avaient aucune idée de l’endroit où les amenait le chien, mais il semblait savoir exactement où il allait et cela apaisait Fukano. Il entendait son ami haleter à côté de lui. Peut-être qu’ils devraient ralentir la cadence ? Le châtain ne semblait pas de cet avis et suivait le chien avec entrain. Quelle idée de courir… le mi-animal n’aimait pas devoir courir debout, il aurait préféré se mettre à quatre pattes, mais sa stature humaine rendrait les mouvements difficiles.

Le chien fit un dernier virage et laissa échapper un jappement alors que les deux jeunes hommes à ses trousses ne l’avaient pas encore rattrapé. Ils débouchèrent dans un couloir bien plus large que tous les autres, et Chap se précipita vers l’animal, sagement assis devant quelque chose accroché au mur. Ou plutôt quelqu’un.
- Dfg !

Du sang s’écoulait de l’endroit où son poignet droit était plaqué contre le mur, il avait des cernes énormes et semblait pâle comme un mort. Chap ne put retenir un frisson et fut soulagé lorsque son ami ouvrit un œil.
- Chap… murmura-t-il dans un soupir, je suis content de te voir, tu peux pas savoir à quel point…
Sa voix était rauque. Il avait dû crier à l’aide. Chap lui sourit doucement avant d’inspecter les attaches qui retenaient les pieds de son ami en l’air. Le chien ne l’aidait pas vraiment, essayant constamment de passer entre lui et Dfg pour recevoir des câlins.
- Hey Chap, viens voir par-là !

La voix de Fukano le tira de son inspection et il partit découvrir la trouvaille de son ami. Le mi-animal s’était arrêté devant une sorte de boitier avec une serrure au centre.
- Tu penses que…
Fukano sortit la clé de son pantalon et l’introduisit dans la serrure.
- J’essaie ?
Chap hocha la tête. Ils n’avaient rien à perdre.
- Mets-toi près de lui, je ne sais pas s’il tiendra sur ses jambes quand il sera détaché.
Le châtain obéit et Dfg le regarda arriver avec espoir. Il avait entendu leur échange.
- Prêt ? demanda Fukano.
- Prêt ! dit l’attaché de sa voix caverneuse.

Le roux tourna la clé dans la serrure, mais au lieu d’être délivré, Dfg fut parcouru d’un spasme et eut du mal à reprendre son souffle.
- Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Cria Chap, affolé.
Un rire diabolique se fit entendre dans tous le couloir. Fukano se retourna, sur le qui-vive, mais personne n’était apparent.

« Vous pensiez que ce serait facile ? Détrompez-vous… Vous devez encore tournez quatre fois la clé dans la serrure. A chaque fois il recevra une décharge plus puissante. Oh, ce n’est pas mortel, rassurez-vous, mais c’est affreusement douloureux… Ou sinon vous pouvez aussi le laisser là… Ahahah. »


Fukano gronda et Chap semblait totalement paniqué.
- Chap… murmura Dfg.
- Qu’est-ce qu’on doit faire, Dfg, c’est à toi de nous le dire ! dit l’interpellé en essayant de gommer toute trace d’angoisse dans le timbre de sa voix.
- Je veux qu’on me détache, mais j’ai peur d’avoir mal…
Il appuya sa tête contre le mur et poussa un long soupir avant d’appeler.
- Fukano.
- Oui ?
- Tourne la clé 4 fois dans la serrure. Le plus vite que tu peux… Je veux que ça se termine vite…

Une larme roula le long de sa joue. Chap se tourna vers Fukano qui se mordait la lèvre. Il n’avait pas envie d’avoir à faire ça. Le châtain le supplia du regard. Il devait le faire. Il fallait que quelqu’un le fasse… Le mi-animal plaça sa main sur la clé et lui fit signe de se tourner. Il ferma les yeux et tourna la clé dans la serrure. Quatre fois. Le plus rapidement possible. S’efforçant d’ignorer les cris de douleur de Dfg qui lui déchiraient l’âme. Il retira sa main tremblante de l’objet métallique. Voilà. C’était fait.

Chap avait rattrapé le blessé et l’avait allongé sur le sol. Il respirait difficilement et tremblait de tout son corps. Le châtain avait pris sa main dans la sienne et essayait de le rassurer, mais il voyait bien qu’il avait beaucoup de mal à se reprendre. Il le prit maladroitement dans ses bras et lui murmura des paroles rassurantes à l’oreille. Il attendit que la respiration de son ami se régularise et le déposa à nouveau doucement sur le sol. Il essuya les larmes de douleur qui avaient coulé le long des joues du blessé.
- Tu veux qu’on reste dormir ici ?
Dfg avait acquiescé difficilement avant de fermer les yeux, à bout de force. Chap le regarda quelques secondes avant de se relever. Cela lui faisait mal au cœur de le laisser dormir là, sur ce sol glacé, alors qu’il était déjà faible et blessé…

Il se retourna et ouvrit la bouche pour poser une question à Fukano, mais il la referma bien vite. Le jeune homme était assis près du boitier, ses genoux repliés sur son ventre et son visage caché dans ses mains, le chien assis près de lui. Le châtain s’approcha doucement.
- Hey… murmura-t-il en se mettant à genoux devant lui.
- Chap… Je… tenta-t-il d’articuler entre deux sanglots.
- Shhhht.
Chap se pencha vers lui et le prit dans ses bras. Le roux répondit à son étreinte et enfouit sa tête dans son cou.
- Je voulais pas, je voulais pas, je voulais pas…
Il se mit à répéter inlassablement ces trois mots de sa voix tremblante et entrecoupée de sanglots. Le châtain lui caressa doucement le dos. Il s’en voulait. Il aurait dû le faire lui-même. Mais il savait que contrairement à son ami roux, il n’en aurait pas eu la force. Il serra un peu plus Fukano contre lui.
- C’est pas ta faute Fuka, il fallait que quelqu’un le fasse…
- Oui, mais je…
- Non. Arrête.

Chap fit glisser ses mains jusqu’aux épaules de son ami et le détacha de lui. Il plongea ses yeux dans ceux rougis de son compagnon.
- Quelqu’un devait le faire, tu l’as fait, et je ne te remercierai jamais assez pour ça, d’accord ?
Les larmes ne cessèrent pas de couler sur les joues de Fukano, mais il semblait s’être un peu calmé. Chap l’aida à se relever et ils allèrent s’asseoir près de Dfg. Il dormait maintenant paisiblement et le châtain espéra intérieurement qu’il n’aurait pas de séquelles en se réveillant. Fukano se roula en boule contre Chap et ferma les yeux.
- Dors… Je le surveille. murmura le châtain en regardant le chien qui l’avait sauvé se coucher contre Dfg.

Il ne s’était pas rendu compte à quel point cela avait été difficile pour Fukano de tourner cette clé dans cette fichue serrure. Il écouta les respirations lentes et calmes de ses deux compagnons et se mit à chercher des hypothèses sur la raison de leur présence dans le labyrinthe.

*****

Il l’avait plaqué au mur, une main sur la bouche pour qu’il ne puisse pas crier, l’autre sur son torse pour qu’il ne puisse pas se libérer. Il ne faisait pas un bruit, écoutant les voix au loin, alors que sa victime se débattait de toutes ses forces pour échapper à son emprise. Une fois les voix assez éloignées, l’homme aux yeux bleus s’adressa au jeune homme plutôt petit en taille qu’il maintenait fermement contre la paroi.

- Ne crie pas, ne pars pas, je vais d’expliquer. Tu me le promets, Xari ?
L’interpellé acquiesça difficilement et il relâcha la pression qu’il mettait sur le torse et la bouche de son ami.
- Oui, Aypierre, comme tu le souhaites. Murmura Xari avec une moue désapprobatrice.
- Ecoute, ça fait environ deux jours et demi qu’on se promène dans le labyrinthe. On nous a menotté, on nous a envoyé un chien qui n’avait pas d’autre ambition que de nous tuer et on n’a pas arrêté d’entendre des cris de tous les côtés, alors…
- Mais je te dis que c’est Jiraya et Melon ! s’écria son compagnon.
- Shhhhht !

Aypierre plaqua à nouveau sa main sur la bouche du plus jeune, énervant ce dernier au plus haut degré. Il attendit en silence pour voir si quelqu’un avait réagi, mais visiblement ils étaient assez loin pour que personne n’ait pu entendre Xari.
- Pierre…
- Très bien, on va les suivre, mais en silence. Et une fois qu’on sera sûr que c’est bien eux, on les rejoint. Ça te va ?
- Ai-je le choix ? dit Xari sur un ton dramatique.
- Non. Allez, viens.

Le noiraud soupira. Aypierre aimait beaucoup diriger les choses et cela se voyait. Un peu trop même. Mais Xari n’avait pas envie de s’embrouiller avec la seule compagnie qu’il avait, alors il le suivait en évitant de trop protester.
Ils entendirent à nouveau les voix des amis du plus jeunes, avant que ce dernier ne voie soudainement un mur du labyrinthe s’ouvrir derrière eux. Il tapota sur l’épaule d’Aypierre et lui montra l’étrange phénomène. Ils s’approchèrent tout deux du curieux trou dans la paroi. A l’intérieur se trouvait un toboggan rouge et sans fin, qui semblait mener jusqu’au souterrain.

Soudain, un aboiement. Puis deux. Et ensuite des dizaines. Les deux amis se regardèrent, effrayés. Ils étaient cernés par une meute de chiens qui ne semblaient n’avoir pas eu de repas depuis au moins trois semaines. Aypierre hésita, mais Xari savait ce qu’il leur restait à faire. Il poussa son compagnon sur le toboggan et s’élança à sa suite. Ils n’avaient aucune idée de l’endroit où cela allait les emmener...

************************************************************************************************************

Coucou !
J'espère que ça vous a plu ! On fait entrer le dernier binôme dans l'histoire !
N'hésitez pas à me dire lequel vous préférez pour le moment !
Allez, bonne nuit, hein !
Flo'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Sep - 21:37
FIIIIIIIIIIIIIIIIRST ! (Cette fois ça compte ;3)
C'est génial !
POURQUOI JE SHIP FUKA ET CHAP, ET ZERA ET AZE ??? *q*
Ok calmons-nous.
C'était intense ! Le pauvre Dfg Sad <3 Sérieux mon coeur s'est brisé au fil des mots ;-;
Ca aurait été trop marrant qu'il appelle le chien Nasus X'D Mais il l'a appelé Sparky mouéhéhé <3
Bref, c'était génial !
Et super bien écrit.
Et génial.
Est-ce que j'ai dit que c'était génial ?
C'était génial.

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Sep - 21:43
Hey !
Calme toi avec le ship, hein ! C'est pas parce qu'ils sont gentils les uns avec les autres que... Hein ! Ou peut-être que si... ;P
Tu verras bien de toute manière !

Merci Nothing' <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Messages : 1642
Pikadollar : 2908
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 10:59
Chapka Zeraze Ayri.
J'ai résumé ce chapitre en trois mots.
Excusez mais mon cerveau me hurle YAOOOOOOOOI!
Je suis triste pour Fuka...
Oui je m'en bats les steaks de Dfg.
Super chapitre =D

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 11:21
En vrai... J'avais pas l'intention de faire de Yaoi pour cette fic' x)

Pourquoi tout le monde est persuadé qu'il va y en avoir !?

Sinon... Bah, tu connais pas Dfg, c'normal que tu t'en fiches ...

Merci Ota ! <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou
Petit Sadique
Messages : 752
Pikadollar : 1058
Vos j'aimes : 9
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 16
Localisation : perdue entre deux monde
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 17:27
(DI: on avait fait un super commentaire mais se truc de Titi n'a pas fait "exprès" et à appuyer sur la touche retour donc voilà... ) (Titi: mais j'ai vraiment pas fait exprès!) (DI: Je te crois pas.) Sinon...

Y a Xary la taupe!!!! (DI: Et DFG est sauvé ouf!!) Et y a Aypierre!!! Et y a FUKANOOOOOOOOOOOO- (DI: Stop, on le savait déjà ça...) Mais il est trop badass!!!!!!!!!!!! Et pui- (Titi: ça repart en cacahuète... je l'envoie) (DI: Mais on a pas tout dit!!) Il aboie et Azenet est mal en poi---

*coupure par envoie de Titi parce que l'heure*

___________________________________________________

Fan de LGDC et de mimi-chachats

"La music, la lecture, l'écriture et le dessin ne sont pas que des passes-temps, ce sont aussi des moyens de comuniquer.''

J'aime tout mes amis: Thunder  I love you Blacki  I love you luni'  I love you Fantaise I love you pitit  I love you Nizzy I love you Guilty I love you Dark Cherry  I love you Epona I love you suko I love you Valentine I love you Cello I love you Raikya  I love you  Xylaune I love you p'titKiWi I love you et vous tous bien évidemment I love you !


En ce moment, c'est
les cours
rt si c'est triste
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 17:33
Ahahah, merci Lou, tes commentaires me font vraiment rire !

Contente que ça te plaise ! <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou
Petit Sadique
Messages : 752
Pikadollar : 1058
Vos j'aimes : 9
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 16
Localisation : perdue entre deux monde
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 18:03
Merci à toi!!

___________________________________________________

Fan de LGDC et de mimi-chachats

"La music, la lecture, l'écriture et le dessin ne sont pas que des passes-temps, ce sont aussi des moyens de comuniquer.''

J'aime tout mes amis: Thunder  I love you Blacki  I love you luni'  I love you Fantaise I love you pitit  I love you Nizzy I love you Guilty I love you Dark Cherry  I love you Epona I love you suko I love you Valentine I love you Cello I love you Raikya  I love you  Xylaune I love you p'titKiWi I love you et vous tous bien évidemment I love you !


En ce moment, c'est
les cours
rt si c'est triste
Revenir en haut Aller en bas
avatar
princesse kw3
Bébé Sadique
Messages : 555
Pikadollar : 880
Vos j'aimes : 12
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 15
Localisation : sur une planète perdu dans l'espace
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 19:03
J'aime beaucoup ton histoire ( même si je ne connais pas tout le monde)
Et j'ai âtes de lire la suite

___________________________________________________

Je suis une petite adolescente qui veut juste comprendre le sens de la vie (et c'est pas 42)




By the princesse kw3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Sep - 19:06
Merci ! <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2653
Pikadollar : 3948
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Oct - 9:45
Graou, ça sent trop le Fukano x Chap à mon goût. *paf*
Mais sinon, encore un chapitre très intéressant °w°

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jean Zay - souvenirs et solitude
» PARCOURS DE BIBI : La solitude, ça pèse quand même !!
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: