AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Chapitre 9, un nouveau départ

avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 7:24
Chap ouvrit les yeux. La pièce était plongée dans le noir. Il sentait une douleur constante tirailler son flanc droit. Il voulut se mettre dans une position plus confortable, mais quelque chose autour de lui le retint. Il faillit se mettre à paniquer avant que les souvenirs de la nuit ne se rappellent brusquement à sa mémoire. Son cauchemar... Ses cauchemars, plutôt... Il avait essayé longtemps de lutter contre le sommeil, trop effrayé à l’idée que l’un de ses amis ne l’envoie à nouveau se faire ... se faire... se... Il frissonna et ferma les yeux pour se concentrer sur autre chose.
Les bras chauds d’Alderiate l’entouraient toujours, comme s’il n’avait pas bougé depuis qu’il s’était allongé auprès de lui, après que le châtain se soit réveillé trois fois en hurlant, tiré de son sommeil par les mauvais rêves. Chap se dégagea doucement, veillant à ne pas déranger son ami. Il eût un petit sourire en voyant le visage endormi d’Alderiate s’enfouir un peu plus dans le coussin.

Il enfila un pull qu’il trouva sur le sol par dessus le léger T-shirt qu’il portait et croisa ses bras sur son ventre avant de sortir de la petite chambre. Il se dirigea vers la cuisine dans l’espoir de trouver quelque chose à grignoter. Il entendait des gens parler à voix basse. Il espéra secrètement trouver Fukano et pouvoir enfin lui parler, mais il pensait bien que même s’il y était, il s’enfuirait en le voyant. C’est avec un air triste affiché sur le visage qu’il entra dans la cuisine.

Xari, assis à la table, lui souhaita la bienvenue avec un petit sourire et Aypierre s’approcha de lui en lui demandant s’il voulait des tartines. Chap remarqua le regard inquiet du plus âgé, mais il fit mine de ne pas s’en rendre compte et accepta sa proposition. Il s’assit près de Xari et commença à tartiner une tranche de pain avec le beurre que ce dernier lui avait tendu. Il était encore fatigué, mais il ne pouvait pas dormir plus. Il ne voulait pas dormir plus. 
- Comment tu te sens, Chap ? finit par oser demander Aypierre qui se réchauffait les mains autour de sa tasse de café.
- Ça va, dit simplement l’intéressé.
Un moment de silence s’en suivit, puis le plus âgé reprit la parole, hésitant :
- Qu’est-ce qu’il s’est passé avec Fukano ?
Surpris, le châtain laissa tomber sa tartine qui s’écrasa du côté beurré sur la table. Fichue loi de Murphy. Mais ce n’était pas cela qui dérangeait le plus Chap. Il s’était raidi, n’osant plus faire un geste, comme s’ils allaient par cette action oublier sa présence. 
- Chap ? demanda Xari près de lui en lui secouant doucement l’épaule.
Mais il ne répondait rien, les yeux perdus dans le vague. Il entendit à peine le faible soupir d’Aypierre derrière lui, et se reprit légèrement lorsque celui-ci lui dit en posant ses mains sur ses épaules :
- C’est pas grave si tu ne veux pas encore en parler.
Il lui frotta doucement le dos avant de retourner chercher sa tasse de café. Ils discutèrent en chuchotant de l’épreuve à venir, Xari ne cacha pas son inquiétude pour Chap qui était loin d’être au meilleur de sa forme. Ce dernier tenta de le rassurer, mais ses petits yeux et ses tremblements incessants trahissaient son état de fatigue avancé. 

Petit à petit, leurs compagnons se réveillaient et venaient les rejoindre, prenant des nouvelles de Chap avec la même inquiétude que celle qui avait motivé les questions d’Aypierre plus tôt. Le châtain s’évertuait à répondre qu’il se sentait bien, mais en réalité, en plus de sa fatigue et de son état physique, il avait le cœur brisé en milles morceaux. Fukano ne venait pas. Et Chap savait que c’était à cause de lui. 

*****

Fukano soupira alors que Zerator lui ajustait une nouvelle fois sa manche. 
- Zera, on va participer à une épreuve, pas à un concours de beauté... soupira-t-il devant les agissements compulsifs de son ami.
- Je... Je sais, mais...
- Ça va aller, Zera, ne t’inquiète pas.
Son ami le regarda, les yeux emplis d’angoisse. Le rouquin l’étreignit brièvement et lui ébouriffa légèrement les cheveux. 
- Occupe-toi de toi, un peu, lui dit-il avec un sourire.
Zerator chassa la main de Fukano de ses cheveux avant d’aller s’asseoir sur son lit, pensif. Dans un autre coin de la chambre, Azenet et Aypierre étaient eux aussi entrain de se préparer pour la suite.

Des hommes en noir étaient venus déposer de nouveaux vêtements sur leurs lits, ainsi qu’un sac à dos par personne. Le « jeu » n’allait pas tarder à commencer, et ils attendaient tous dans l’angoisse de connaître quelle allait être la nature du jeu en question. Fukano n’était pas stressé. Il était plutôt débrouillard, et il s’en était plutôt bien sorti sur la première partie. Sauf... Il ne put retenir un petit frisson, qui n’échappa pas à Zerator qui l’interrogea du regard. Il lui fit signe que tout allait bien. 

Il avait peur qu’il se retrouve à nouveau seul avec Chap dans le labyrinthe. Ou pire. Qu’il arrive quoi que ce soit à son... ami ? Pouvait-il encore le considérer comme cela ? 
Il l’avait entendu hurler, durant la nuit, probablement en proie à des cauchemars. Tout ça à cause de lui. Fukano n’arrivait pas à se le pardonner. La simple idée de se trouver dans la même pièce que lui lui brisait le cœur. Il voulait le protéger. Le protéger de lui-même. 

Il sentit une main se poser sur son épaule et sursauta, perdu dans ses pensées. En tournant la tête, il ne croisa que le regard inquiet d’Azenet, qui semblait seulement vouloir le réconforter. Le rouquin esquissa un petit sourire, mais il ne dut pas être convainquant, car le châtain devant lui laissa échapper un petit rire. 
- Tout va bien se passer, mmh ? demanda doucement son ami.
- Je l’espère, Aze, je l’espère...

Une drôle de sonnerie se mit à retentir dans toute la maison. Zerator bondit sur ses pieds, Aypierre fut près d’eux en quelques secondes. Ils entendirent des bruits précipités de pas dans les couloirs, avant que la porte ne s’ouvre en grand et que des hommes en noir n’entrent dans la pièce. Fukano se sentit poussé contre un mur, et se laissa faire. Il entendit un gémissement sonore d’Azenet non loin. Il voulut se décaler légèrement pour voir s’il allait bien, mais l’homme qui le tenait le remit à l’ordre fermement. Il étouffa sa plainte de douleur alors que son agresseur tirait le col de son T-hirt pour lui dénuder le haut du bras. Il sentit une aiguille s’enfoncer non loin de son épaule et se mordit la lèvre pour tenter d’échapper à la douleur. L’homme retira sèchement l’aiguille et attendit quelques secondes, le liquide brûlant se propageant dans les veines du jeune garçon. Soufflant difficilement, il commença à se sentir tomber et son garde le lâcha. Il finit allongé sur le sol, manquant cruellement d’air. Sa tête tournait horriblement et il finit par perdre totalement prise. 

*****

Le bras d’Azenet lui cuisait. L’homme qui se chargeait de lui l’avait empoigné à pleine main, compressant la blessure. Mais cela ne semblait pas le déranger. Il était appuyé de tout son poids contre le jeune homme pour l’empêcher de bouger. Le châtain restait sage. Il n’avait pas l’intention de se faire endommager plus qu’il ne l’était déjà. D’ailleurs, son agresseur n’avait pas non plus l’air de lui vouloir du mal. Il se contentait de le maintenir contre le mur alors que les autres hommes semblaient... 
Il dut se retenir de ne pas vomir en voyant l’aiguille d’une seringue se planter dans le corps d’Aypierre. Zerator était le premier à être tombé à terre, inerte. Le plus âgé n’avait pas tardé. Ne restait plus que Fukano, qui semblait supporter le produit qu’ils lui avaient injecté nettement moins bien. Il se tordit de douleur durant de longues et affreuses secondes avant de plonger à son tour dans l’inconscience. C’est en voyant de nouveaux hommes en noir entrer dans la salle et emmener ses amis qu’il prit conscience d’une chose. Il ne restait plus que lui.

Le dernier homme à sortir de la salle la referma derrière lui, laissant Azenet seul avec son garde, qui ne bougeait toujours pas. Le châtain sentit une boule se former au creux de son estomac. Pourquoi était-il encore là ? Qu’est-ce qu’ils avaient l’intention de faire de lui ? Est-ce qu’ils allaient... le... torturer... ? Il retint avec peine une faible plainte qui voulut franchir la barrière de ses lèvres. Des centaines d’interrogations se bousculaient en lui, faisant de sa tête un véritable champ de bataille. Il fut tiré de ses douloureuses pensées par l’homme qui le tenait. Celui-ci le relâcha et recula d’un pas. Azenet resta immobile, alors que l’autre le reluquait de haut en bas, comme s’il n’était qu’une simple marchandise. Puis il se rapprocha de lui, plongeant ses yeux bleu sombre dans ceux du jeune homme. Il avait un sourire carnassier affiché sur les lèvres, et approcha son visage de l’oreille du châtain avant d’y murmurer :
- Dommage qu’il m’ait interdit de jouer avec toi... J’aurais beaucoup aimé...
Azenet fut parcouru d’un violent frisson de terreur. Il entendit des bruits de pas et de voix qui s’approchaient dans le couloir. L’homme près de lui se tourna vers la porte. Quatre hommes la franchirent, et celui qui marchait à leur tête congédia celui qui s’était occupé du jeune homme jusque là. Avec une grimace dégoûtée, il sortit de la pièce. Un silence s’installa entre les hommes et Azenet, qui sentait ses jambes flageoler sous son poids. 
Qu’est-ce qu’ils lui voulaient ? 

- Bonjour, Azenet, commença la voix froide et reconnaissable de l’homme en face de lui, comment tu te sens ?
Le châtain n’osa pas répondre. Il concentra ses efforts à essayer de calmer son cœur battant qui essayait de quitter sa poitrine. Voyant qu’il n’avait pas l’intention de parler, le Maître continua :
- Ta blessure au bras se remet bien ? Je sais que tu n’aimes pas être un boulet pour tes amis, le poids doit être lourd à porter, pour toi, non ?
Sa voix était mielleuse et insupportable aux oreilles d’Azenet. Il fit de son mieux pour ne rien laisser paraître, mais il savait qu’il n’arriverait pas à se contrôler bien longtemps. Le Maître fit un geste de ses doigts et deux hommes vinrent plaquer le châtain un peu plus contre le mur. Comme s’il allait essayer de s’enfuir...
- Mon cher Azenet, je peux mettre fin à tes souffrances... Vois-tu, j’ai une solution miracle qui te permettra de ne plus ressentir la douleur causée par ta plaie...
Le jeune homme le regardait sans comprendre. Le Maître se retourna et l’homme resté derrière lui lui tendit quelque chose. Un objet qu’Azenet n’avait pas pu voir jusqu’à ce moment là, caché derrière l’homme en noir.
Une hache.

Le jeune homme sentit son pouls s’accélérer, alors qu’il pensait déjà avoir atteint son maximum.
- Vois-tu, si je t’enlève ce bras, qui entre nous ne te sers pas à grand chose, tu seras enfin libéré de ta douleur...
Un sourire mauvais se dessina sur les lèvres du Maître, alors qu’Azenet écarquillait les yeux, épouvanté. 
- Mettez-le à terre. Ce sera plus facile pour viser, continua son bourreau avec un air détaché.
Le jeune homme ne tenait plus. Il se mit à hurler, se débattant de toutes ses forces, de toute son âme pour échapper à ses gardes, qui malgré leur avantage numérique, peinaient à le retenir. Les pensées d’Azenet étaient totalement embrouillées. Il ne pensait qu’à une chose, ne pas se laisser faire, continuer de lutter. Il sentit une pression s’exercer sur sa vieille blessure au bras et tomba au sol. Un homme le traîna sur quelques mètres au sol, alors que l’autre s’asseyait sur ses jambes, l’empêchant de les utiliser pour se défendre. Malgré tous ses efforts, il se retrouva immobilisé à terre, son bras blessé écarté de son corps, l’accès à son épaule dégagé. Il avait arrêté de hurler, en manque d’air. Il essayait de respirer correctement, mais il n’y arrivait plus. Son cerveau était entrain de disjoncter. 
- Et bien alors, Azenet... Tu devrais plutôt être heureux, c’est un cadeau, ce que je suis en train de te faire...
- Je vous en supplie... murmura la voix faible d’Azenet qui avait fermé les yeux, ne supportant pas la vision de l’arme qui allait, qui allait...
Un tremblement violent parcouru tout son corps.
- C’est trop tard, Azenet, trop tard... Mais je te rassure, beaucoup de gens vivent avec un bras en moins, et s’en remettent très bien... Ouvre les yeux. Sois un homme.
A bout de force, le châtain obéit, croisant le regard plein de satisfaction du Maître devant lui. Des larmes se mirent à rouler le long de ses joues. Ils n’avaient pas le droit... 
- Pierre... Alde... gémit-il, comme un appel à l’aide.
- Oh, oh, oh... Je t’ai demandé d’être un homme, mon chou. Ils ne t’entendent pas, et n’entendront jamais le cri de douleur que tu vas pousser, lorsque je vais séparer ton bras du reste de ton corps... A ton avis, combien de coups il me faudra, pour les séparer définitivement... Un ? Deux ? Peut-être trois ?
- Je vous en supplie ! pleura Azenet, à qui il ne restait plus que cela à faire.
- Allez, tenez le bien.
Les hommes s’écartèrent légèrement tout en maintenant leur appui sur le corps frêle et tremblant du châtain. Celui-ci ne voyait plus rien, il n’entendait plus rien... La seule chose que ses yeux semblaient apercevoir était le reflet de la lumière sur l’acier de la hache que la Maître venait de soulever. Il vit l’arme s’abaisser et détourna rapidement les yeux pour essayer d’échapper à ce qui allait se produire. Une douleur fulgurante lui traversa l’épaule.
Et il sombra dans l’inconscience. 

*****

Melon était assis à l’ombre des arbres de cette forêt qui lui paraissait immense. Il fixait la petite carte numérique devant lui. Des petits points bleus se détachaient du fond vert qui recouvrait tout le plan. Certains étaient en mouvement, d’autres ne bougeaient pas. En plus des points bleus, il y en avait deux rouges. Melon savait que l’un des deux points le représentait lui. L’autre lui signalait la position de son « collaborateur », dont il ne connaissait pas l’identité. Son but lui avait été donné clairement. Retrouver tous ses amis, représentés par les points bleus, et les ramener jusqu’à la maison, un gros carré jaune tout au nord. Le tout avant que la nuit tombe, sinon... On ne lui avait pas donné la condition exacte, mais Melon n’avait pas vraiment envie de tester la chose. Il devait être midi lorsqu’ils avaient été envoyés dans cette arène. Il n’avait pas beaucoup de temps... Il regarda une dernière fois son petit GPS, avant d’essayer de trouver la direction à prendre pour retrouver son premier ami. 

Il marcha durant quelques minutes, se rendant compte que les distances à parcourir étaient plutôt courtes. Il ne tarda pas à arriver près du premier point. Il se mit à appeler dans la forêt, mais il n’obtint aucune réponse. Ce point était statique depuis le début, il en déduit donc que la personne ne devait pas encore s’être réveillée. Il continua à appeler tout en cherchant au sol des traces de celui qu’il aurait dû trouver là. Il sursautait à chaque bruit qu’il entendait, effrayé par tout ce qu’il pourrait lui arriver. 
- Melon ! cria une voix depuis le ciel.
Depuis... Le ciel ? Il ne lui fallut que peu de temps pour comprendre où se trouvait son compagnon. Il chercha dans les feuillages des arbres, vers le haut. Il aperçu une silhouette fine perchée sur une branche près d’un sommet. Melon avait beaucoup de mal à estimer la distance qui le séparait du sol. Depuis son perchoir, Xari lui fit un petit signe de main. 
- Comment je suis censé descendre ? cria-t-il.
- Aucune idée ! répondit Melon en mettant ses mains en porte-voix.
Il eut le droit à un sourire railleur en réponse, et le jeune homme aux cheveux bouclés se mit à reculer sur sa branche pour atteindre le tronc. Le châtain au sol le regardait descendre lentement de branche en branche, avec des frissons lorsque le pied de son ami glissait sur l’écorce humide. Une fois en bas, Xari se dirigea vers son ami naturellement, comme s’il n’avait jamais été en haut de l’arbre. Il fut donc surpris de se sentir attiré dans les bras de Melon. Il avait réussi à lui cacher ses légers tremblements de peur, mais à une telle proximité... Et effectivement, il sentit l’emprise de son ami se resserrer encore un peu plus sur lui. 

- Ils t’ont aussi mis en haut d’un arbre ? demanda Xari, alors qu’ils se détachaient l’un de l’autre.
- Non, moi ils m’ont passé un GPS magique !
Il lui agita le petit appareil sous le nez de son nouveau compagnon et ce dernier l’attrapa dans ses mains avant de commencer à l’étudier. Melon le regarda faire avec amusement. 
- C’est marrant... commença le plus petit.
Intrigué, le châtain se pencha sur la carte pour essayer de comprendre ce que son ami avait vu, mais rien ne lui paraissait anormal...
- Il n’y a que neuf points, sur le plan, et on était dix, dans la maison...

*****

Fukano regarda encore une fois la carte en soupirant.
- Je vous promets qu’il n’y a pas d’autre moyen. La prochaine personne se trouve de l’autre côté de ce fichu ravin...
- Mais il y a bien un moyen de contourner ! râla Zerator.
- On n’a qu’à le longer ! surenchérit Alderiate.
Le rouquin hocha la tête. Oui, pourquoi pas.
Il s’était bien débrouillé jusque là, il avait déjà réussi à trouver deux compagnons. Encore deux et il pourrait rejoindre la maison en ayant rempli son quota. Il espéra que tout se passait bien du côté de l’autre possesseur de GPS. Il avait visiblement déjà trouvé une personne, et il se rapprochait d’un endroit où deux points bleus étaient vraiment très près l’un de l’autre.

Fukano était rassuré de son équipe. Il avait eu réellement peur de trouver Chap alors qu’il était encore seul. Avec Zerator et Alderiate, ce serait moins difficile. Le jeune homme sentait les regards méfiants du grand chauve sur sa nuque. Tous se doutaient que quelque chose s’était passé entre lui et Chap dans le labyrinthe, mais aucun des deux jeunes hommes ne voulait en parler. Le rouquin avait de la reconnaissance envers le châtain d’avoir gardé le secret, même s’il se doutait bien que cela ne durerait pas éternellement.

Dans ses pensées, Fukano ne faisait pas attention à Zerator, qui bien que réprimandé deux fois par Alderiate, continuait à marcher très près du bord du ravin. Trop près. Ce n’est que le cri que son ami poussa qui le fit revenir à la réalité.
Avec sa maladresse connue de tous, Zerator venait de faire un faux pas. Un faux pas dans le vide. Son corps était parti sur le côté, droit dans le gouffre. Alderiate, plus réactif que le rouquin, avait plongé vers leur ami en chute et lui avait attrapé la main, mais allongé au bord du ravin, il se mit à glisser vers l’avant. Fukano se jeta sur lui et l’empêcha d’aller plus bas. Mais il n’avait pas assez de force pour les remonter. Il se contenta donc d’agripper le corps glissant d’Alderiate. Zerator était en panique, suspendu au bout du bras de son ami.
- Zera arrête de bouger ! hurla Fukano, pour essayer de soulager un peu la pression qui pesait sur le pauvre jeune homme qui faisait le lien entre eux deux.
Le rouquin essaya désespérément d’aider Alderiate à remonter, mais il était déjà trop bas.

Soudain, le petit pan de terre sur lequel reposait le jeune homme au yeux verts lâcha, et il tomba encore plus dans le trou. Par réflexe, Fukano lui attrapa la jambe, se penchant dangereusement au dessus du vide. Il sentait son corps partir en avant. Il était incapable de soutenir le poids de ses deux compagnons. Ils lui criaient des choses qu’il ne parvenait pas à saisir. Son esprit s’était embrouillé.
Mais comment faire pour les sortir de là ?

*************************************************************************************

Uala.
Merci à cette chère Mlle Ness pour la correctionnation ! (Comment ça ce mot n'existe pas ? >-<)
Vous... Me frappez pas trop, hein ? Shocked
Merci d'avoir lu ! Very Happy
Flo'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayara
Ex-Administratrice - Princesse Modominatrice
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 3874
Pikadollar : 5048
Vos j'aimes : 150
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : BOOUUUH !! J'étais derrière toi... :3
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 8:33
Tu veux... Tu veux mourir c'est ça ?? J'espère sincèrement que Aze n'a pas perdu son bras sinon... (mais ya aucun espoir de toute façon ._.)
Et puis là, tu les mets juste dans une situation impossible >.< T'as quoi contre Fuka, dis moi ? xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 8:42
*se cache*
C'pas moi, c'est le Maître qui voulait des morts ! J'ai dû obéir ! :'(
Sinon, en vrai, j'aime bien Fukano, hein x)

Merci pour ton commentaire Smile

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesselatueuse
Bébé Sadique
Zodiaque : Capricorne
Messages : 559
Pikadollar : 884
Vos j'aimes : 12
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 15
Localisation : sur une planète perdu dans l'espace
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 8:49
Pourquoi tu fais ça, pauvre Aze, j'ai pas envie qu'on le blesse, ok

Et, elle est ou la blonde parce que la, il y a urgence

Mon prauvre Fukano qui culpabilise et pauvre Chap qui n'arrivera jamais à parler à Fukano
Je suis avec vous

___________________________________________________

Je ne viens peut-être pas souvent mais je vous adore malgré tout. J'ai fait des rencontre je ne n'oublierai jamais et qui ont changé ma vie. Very Happy

Merci ! :coeur:




PS : l'avatar est de pandaandpotato's trouver sur internet
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 8:53
C'te violence ! Le bras de Aze a rien fait :'(
Ce fuckijng suspens que tu nous meeeeets

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 8:55
Miss kw3:

La blonde ? Ah ? J'pense pas qu'elle puisse trop sauver Aze, là x)

Le Chapka est dans la merde, mais ça fait un moment ;P

Merci pour ton commentaire Very Happy

Nyal:

Eh oui, son bras n'a rien fait. Justement Twisted Evil
Le pire dans le suspense, c'est que j'aurai probablement pas le temps d'écrire la suite avant au moins une semaine x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou
Petit Sadique
Zodiaque : Lion
Messages : 752
Pikadollar : 1058
Vos j'aimes : 9
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 16
Localisation : perdue entre deux monde
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 10:30
(DI: Je vais être la seule à commenter désolée d'avance... Les deux autres on fait une crise cardiaque. Enfin, elles sont parties l'une après l'autre de la pièce. Lou à la fin du point de vue d'Aze et Titi à la fin du point de vue de Fuka... Passons. Purée c'était trop bien!!!!!! Des sadiques comme moi on dû se régaler ce chapitre! Aze qui perd son bras *o* et Fuka qui tente désespérément de sauver ses amis!!! Deux mots. J' ADORE. Trop, trop trop bien! Bon, je vais aller voir où sont parties les deux autres... Hâte au chapitre suivant!
PS: Je crois qu'il y a que 9 points car Aze est évanoui à cause de son bras. )

___________________________________________________

Fan de LGDC et de mimi-chachats

"La music, la lecture, l'écriture et le dessin ne sont pas que des passes-temps, ce sont aussi des moyens de comuniquer.''

J'aime tout mes amis: Thunder  I love you Blacki  I love you luni'  I love you Fantaise I love you pitit  I love you Nizzy I love you Guilty I love you Dark Cherry  I love you Epona I love you suko I love you Valentine I love you Cello I love you Raikya  I love you  Xylaune I love you p'titKiWi I love you et vous tous bien évidemment I love you !


En ce moment, c'est
les cours
rt si c'est triste
Revenir en haut Aller en bas
avatar
cerisepommepoire
Apprenti Sadique
Messages : 1278
Pikadollar : 2108
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 10:37
...

Je vais essayer de récapépète ma réaction Skype vite fait :

PUTAIN, FLO, T'AVAIS PAS LE DROIT, T'ES UNE... GRRR... TU TE RENDS COMPTE QUE T’ÉCRIS TROP BIEN ?!!! TU TE RENDS COMPTE QUE J'AI EU L'IMPRESSION D'ÊTRE A LA PLACE D'AZE, TELLEMENT T'ARRIVES A ME FAIRE RESSENTIR CE QUE T’ÉCRIS ?!!!! EXCUSE-TOI ! MON PETIT KOKORO EST TOUT COMPRESSE DANS MA POITRINE TELLEMENT IL A BATTU FORT !! ...

Fukano... Bon, je vais pas te forcer à revivre ce passage (chiant) une nouvelle fois car c'est long, pénible et incompréhensible, mais tu sais (à peu près) ce que j'en pense, hein.

Tu écris trop bien, s'pèce de...

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 11:17
Lou :

Désolée de t'avoir plongée dans la solitude :/
J'avoue que les sadiques ont du être servis !

Merci pour ton commentaire ! Very Happy

Cerise:

*Plonge sous son lit*

OUI JE SAIS, JE SAIS ! (d'ailleurs, j'attends l'OS.)

Pour ton point de vue sur Fukano, je tente toujours d'essayer de comprendre. Je vais y arriver ! >.<

Merciiii <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Zodiaque : Cancer
Messages : 1644
Pikadollar : 2912
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 11:35
Co...
Co...
Elle va exploser je crois.
COMMENT OSE-TU FAIRE DU MAL À MES CHOUCHOUS?
Je croyais que tu obéissais au Maître?
Bah oui il fait ce qu'il veut à Aze.
MAIS TOI FLORA! COMMENT OSE-TU FAIRE SOUFFRIR CHAP POUR ENSUITE METTRE FUKA EN DANGER DE MORT? JE VAIS TE TUER! *sort toutes ses armes donc 4327995394374268 armes*
ON TOUCHE PAS À EUX OK? JE VAIS GRAVER MA COLÈRE DANS TA PEAU!
Calme toi. *lui fait avaler du sédatif mélangé à du sirop de menthe*
JE LA TUERAI AVANT! TU NE M'ARRÊTERA P- Paaaas... Non pas dormir... Des vitamines viiiite.... Bwuh.
Allez Flo, t'as une heure grand max pour fuir!

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 12:27
TU SAIS MÊME PAS OÙ J'HABITE D'ABORD !
(Merci du soutien... je vais peut-être quand même me trouver un bunker :/)

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Usirichap
#1 hyungwonho stan
Zodiaque : Verseau
Messages : 778
Pikadollar : 726
Vos j'aimes : 137
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 16
Localisation : Dans mon lit
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 12:55
T'A FAIT QUOI A AZE AAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH NOOOOOOOOOOOOON ;-;
*en pls par terre*

___________________________________________________

Usirichap
 mon twitter
fan du groupe monsta x et de son célèbre ship, le hyungwonho ♥️

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 12:58
*lui secoue l'épaule *

Eh, c'est bon, j'ai pas touché à Bboy...

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Zodiaque : Verseau
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 13:07
Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. CHALDERIATE. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze. Aze.
Too much suspens.
Ne t'inquiète pas, je ne les laisserai pas te tuer <3

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 13:08
Hum... Mais que fous le Chalderiate au milieu, dis-moi ? x)

Ouiiii ! Sauve moiiii ! <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kagura-chan
Sadique Régulier
Zodiaque : Vierge
Messages : 1501
Pikadollar : 2693
Vos j'aimes : 160
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 18
Localisation : chez moi
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 14:19
.....Pourquoi je tiens mon bras moi?

___________________________________________________

Une fan de touhou quelconque, dessinatrice en herbe et grande fan des patricks et surtout des génies~





"Que ce soit dans BlablaLand, ou autre part, les floodeurs sadiques viendrons vous faire chier, peu importe où vous déplacez votre sujet"

La bande de BG:
 


#AzeLaMaman
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 18:14
MOUAHAHAAHAH

*sort une hache*

Aucune. Idée.

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau arrété préfectoral
» question sur la vente de part sociale
» presentation nouveau membre
» Stock de départ pour une boutique charcuterie traiteur
» Départ négocié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: