AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Chapitre 16, lendemain

avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 10:41
Tout s’était déroulé très vite. Trop vite. Une nouvelle vague de sbires du Maître était entrée dans la salle. Ils avaient écarté Jiraya et Chelxie, qui pleuraient toutes les larmes de leur corps, et avaient emmené le corps sans vie de Xari.

Des larmes roulant le long de ses joues, Dfg s’était approché de Chelxie et l’avait prise dans ses bras pour essayer de la calmer, en vain. Zerator s’était approché de Jiraya et avait tenté de faire pareil avec le jeune homme aux cheveux longs, sans plus de succès hélas. La jeune fille avait pleuré contre le grand brun durant de longues minutes, sans cesser d’appeler le nom du défunt. Pour les autres, l’ambiance ressemblait cruellement à celle qui s’était installée lorsqu’ils avaient tous crus que Dfg était mort : un silence pesant, ponctué par les sanglots de quelques personnes. La situation était pourtant bien différente de la dernière fois. Effectivement, cette fois-ci, il n’avait aucune possibilité d’avoir un doute, aucun espoir. Ils l’avaient vu, tomber sous leur yeux, pour ne plus jamais se relever.

Chelxie lui hurla de la relâcher, qu’elle devait aller le voir, qu’elle devait aller le chercher, mais Dfg tint bon. Il ne la laisserait pas partir, c’était trop tard. Il ne savait pas ce qu’il s’était passé exactement et même si son esprit avide lui demandait des réponses, il n’était pas sûr de vouloir les connaître. La jeune femme finit par se calmer dans ses bras, à bout de force. Elle se laissa glisser au sol, seulement maintenue par le grand brun qui avait refusé de la laisser s’allonger. Tremblant de tristesse et de fatigue, il la porta délicatement et sorti de la pièce, sous les regards désolés des autres. Il l’emmena dans une chambre et la déposa sur un lit. Elle se roula en boule, dos à lui, sans cesser de sangloter. Il s’assit près d’elle et caressa ses cheveux. Il aurai voulu lui dire des paroles rassurantes, mais il ne trouvait rien. Il se contenta du silence, espérant que sa présence seule pouvait calmer un peu la pauvre Chelxie, qui venait de se fermer totalement au monde extérieur, s’emprisonnant elle-même dans sa peine. Dfg soupira et laissa ses larmes rouler, pleurant lui aussi la mort de son ami. Cela avait été si soudain... Il n’arrivait pas à se rendre compte réellement de ce qu’il s’était passé. Il avait l’impression de vivre dans un rêve, terriblement irréel...

*****

Aypierre sursauta en voyant une tasse se poser devant ses yeux. Une légère fumée s’en échappait. Il se retourna légèrement pour lancer un maigre sourire reconnaissant à Azenet qui le regardait, inquiet. Melon était allongé sur le canapé, les yeux perdus dans le vide.

Zerator avait appris à Azenet ce qu’il s’était passé lorsqu’il leur avait amené de quoi manger un peu. Le châtain le leur avait raconté ensuite, à lui et Melon. Aypierre n’avait pas réussi à être énervé contre Chelxie. Elle ne l’avait pas obligé à le faire, il s’était jeté devant elle délibérément... Mais pourtant, il ne pouvait pas s’empêcher de sentir une pointe dans son cœur lorsqu’il pensait à la jeune fille pour laquelle il s’était sacrifié. Une main se posa sur son épaule et il sursauta une deuxième fois.
- Pierre... l’appela la douce voix d’Azenet.
Le plus âgé leva les yeux vers lui. Le jeune châtain était le seul à encore réussir à y voir clair, comme s’il endossait le rôle du père de famille pour ne pas que tout le monde se laisse aller. Le rôle qui était autrefois celui d’Aypierre...
- Qu’est-ce qu’il y a, Aze ? demanda-t-il d’une voix lasse, malgré lui.
- Je vais aller prendre la relève de Dfg, comme on a dit. Melon, c’est bon ?
- Oui. répondit-il en se redressant.
Aypierre hocha la tête et les deux châtains sortirent de la pièce.

Les trois jeunes hommes présents dans la salon avait décidé d’un commun accord que ce serait Aypierre qui annoncerait la nouvelle à Fukano, Chap et Alderiate. Il était plus âgé et plus réfléchi, la nouvelle passerait probablement mieux de sa part et il serait le plus capable de trouver les mots. Lui-même n’en savait rien, mais il allait trouver, il le savait. Melon revint avec Dfg et le grand brun fondit en larme dans les bras de son petit ami. Aypierre adressa un regard encourageant à Melon et sortit du salon pour leur laisser un peu d’intimité. Il leur enverrait Chap et Alderiate lorsqu’ils arriveraient.

Il grimpa à l’échelle et sortit sur le pont. L’air frais lui fit du bien. Il avait l’impression d’être dans un cauchemar. Tout lui semblait plus lent, plus flou...
Il alla s’appuyer contre la rambarde, regardant l’horizon. Il n’avait pas réellement hâte qu’ils arrivent. Leur annoncer la nouvelle allait être vraiment compliqué...

Il soupira. Il espérait qu’eux au moins, ils allaient bien...

*****

- Alde, tu veux que je te remplace un moment ?
L’interpellé ricana un peu.
- Pour faire trois coups de rames ? Non, j’ai meilleur temps de continuer, vu ton état. Fais comme Chap, repose-toi. On ne sait pas encore combien te temps on va devoir rester coincés sur ce bateau.
- Mais tu rames depuis des heures...
- C’est bon, Fukano, vraiment.
Il ponctua son discours d’un regard rassurant. Le rouquin n’avait pas envie de se coucher et de laisser le grand homme aux yeux verts seul. Il voulut s’adosser au rebord de leur barque, mais il s’en empêcha à temps en se rappelant son dos blessé. La douleur ne lui venait que quand quelqu’un le touchait ou qu’il faisait des mouvements trop brusques.

- Alors c’est vrai ? C’est toi qui a vendu Chap, cette nuit-là ? demanda Alderiate, voyant qu’il n’avait pas l’intention d’aller dormir.
- Ouais...
Fukano baissa les yeux en rougissant. Il n’en était pas fier, mais c’était la vérité.
- J’en suis désolé... ajouta-t-il en murmurant.
- J’espère bien que t’es désolé ! lui dit Alderiate, sur un ton que le rouquin ne réussit pas à déchiffrer, mais tu avais une bonne raison, hmm ?
- Ils allaient faire du mal à Dfg...
- Et tu as préféré Dfg à Chap ? lui demanda Alderiate, suspicieux.
Fukano ferma les yeux et crispa ses paupières.
- Non ! Mais... Dfg, ils m’avaient dit qu’ils allaient lui faire du mal, pour Chap... Je ne savais pas, je me suis dit qu’il y avait une chance qu’il le mette juste dans un autre coin du labyrinthe... Je te jure que j’ai jamais voulu lui faire de mal, jamais.
Il leva courageusement la tête vers Alderiate et ses yeux larmoyants croisèrent le regard du rameur.

- Je m’en doute en peu. Je voulais juste le savoir. Tu tiens vraiment à Chap ?
Fukano se sentit rougir.
- Oui...
Alderiate pesta.
- Alderiate, je ne comprends pas pourquoi on est pas ami... Tout ce qu’on veut c’est que Chap aille bien, non ? Alors pourquoi tu continues à te méfier de moi ?
Il jeta un coup d’œil au châtain, endormi dans l’autre barque.
- Parce que tu es le seul capable de le briser, idiot ! J’ai passé tout mon temps avec lui, à essayer de le récupérer. Il ne parlait presque plus, il ne voulait pas me dire ce qui n’allait pas, alors qu’on se connaît depuis longtemps, il aurait dû me faire confiance, mais il a préféré te protéger, allant jusqu’à s’évanouir dans mes bras parce qu’il ne voulait pas me parler de ce qu’il s’était passé.
- Il a...
- Il ne t’en a pas parlé ? demanda Alderiate surpris.
- Non. répondit Fukano, sous le choc.
- Eh bah maintenant tu le sais...

Le rouquin ne répondit rien. Il ne savait plus du tout où il en était. Il n’avait jamais demandé à Chap de le couvrir, alors pourquoi... ? Ses yeux se tournèrent d’eux-même en direction du châtain.
- Fukano, je t’aime bien, franchement. Mais je suis obligé d’être sur mes gardes avec toi parce qu’ils vont sûrement t’utiliser encore pour lui faire du mal. Tu en a conscience ?
- Oui... Alderiate, je suis vraiment désolé, je ne veux pas que ça arrive, tu le sais !
- Je sais. C’est pour ça que je refuse de m’attacher à toi. Parce qu’à choisir entre Chap et toi, je choisirai toujours Chap, quoiqu’il arrive.
- C’est normal, mais...
- Fukano, je sais que tu es blessé. Mais rien que le fait de te garder avec nous maintenant est dangereux.
Le rouquin allait parler, mais il s’interrompit. Il essayait de déchiffrer l’expression d’Alderiate. Il voulait lui dire quelque chose qu’il ne lui exprimait pas clairement. Le jeune homme ne mit pas long à comprendre.
« Pars ». c’était ça qu’il lui demandait. Il voulait qu’il s’en aille, comme c’était prévu au départ... Sauf que Fukano était blessé... Il ne pourrait pas ramer bien loin, et il ne leur restait pas beaucoup de nourriture.
- Alde... tenta le rouquin pour essayer de plaider sa cause.
- Je pensais que tu tenais à Chap. dit simplement Alderiate en ramant.

- Alderiate, ça suffit ! gronda une voix depuis l’autre barque.
L’interpellé ouvrit ses yeux en grand. Chap passa d’une barque à l’autre d’un bond. Il se retrouva près de Fukano et s’étira.
- Je peux savoir ce que tu es entrain de faire ? reprit le châtain en lançant un regard noir à Alderiate, mais celui-ci ne perdit pas le nord.
- Je te protège.
- Pourquoi, parce que tu crois que j’ai besoin de garde du corps pour assurer ma protection, peut-être ? Tu serais prêt à laisser un type blessé seul sur un bateau parce que peut-être que sa présence pourrait éventuellement me faire courir un danger ? Je sais que tu es inquiet, Alde, mais ça, je ne te le pardonnerais pas.
- Je m’en fiche de ton pardon, Chap. Tu as déjà frôlé la mort une fois. En partie à cause de lui.
Fukano se raidit en entendant cette phrase.
- Chap, Alderiate a raison.
- Quoi, tu t’y mets aussi maintenant ? s’écria l’interpellé, furieux.
- C’est mieux pour toi... tenta faiblement Fukano.
- Parce que vous savez ce qui est le mieux pour moi ? hurla encore le châtain, au bord des larmes.
- Chap, s’il te plaît...
- Non ! Toi, tu ne vas nulle part !
Le châtain se jeta sur lui et l’enlaça de toute ses forces, oubliant sa blessure au dos qu’il ne toucha pas. Fukano rougit, surpris. Il s’attendait à ce que Chap fasse opposition, mais pas à ce point-là. Il entendit le jeune homme sangloter contre lui et lança un regard désolé à Alderiate, qui sembla tout autant dérouté que lui. Il passa timidement ses bras dans le dos du châtain.
- C’est bon, Chap, c’est bon... murmura-t-il, je reste...
Il lança un regard interrogateur à Alderiate qui hocha la tête en signe d’approbation. Chap avait planté ses doigts dans les omoplates de Fukano, s’accrochant désespérément à son T-shirt.
- Ne me laisse pas, Fuka, tu m’as déjà abandonné une fois... sanglota-t-il dans son cou.
Le rouquin sentit son cœur se briser. Il ne le laisserait pas cette fois, mais il savait que tôt ou tard, on le forcerait à le faire...

*****

- Melon, j’arrive pas à m’y faire... murmura Dfg dont les larmes coulaient encore sans qu’il réussisse à les arrêter.
- Je sais, Dfg, je sais... répondit le châtain en passant sa main dans les cheveux de son amant qui se trouvait allongé sur le sofa, la tête sur ses cuisses.

Cela faisait de longues minutes que Melon essayait de calmer le jeune homme, sans succès. Il l’avait pris dans ses bras, l’avait cajolé et l’avait finalement fait s’allonger en voyant qu’il tenait à peine debout. Il veillait Chelxie depuis la veille et n’avait pas eu le temps de se reposer.
- Ça aurait pu être toi...
- Mais ça ne l’était pas, Dfg, je vais bien.
- Oui, mais Xari, il est...
Un sanglot échappa de se gorge et il se replia sur lui même, plaquant ses mains contre ses yeux bleus.Melon n’avait rien à répondre à ça. Oui, Xari était parti, et même s’il leur manquait à tous, leurs vies allaient continuer dans cet enfer. Des larmes roulèrent sur ses propres joues.

- J’ai tellement envie de le revoir... J’ai tellement envie qu’il me dise que je suis un géant et que c’est complexant, et que...
- Shhhht, Dfg, ça va aller...
Melon se laissa glisser du canapé pour s’asseoir sur le sol, le visage à la même hauteur que celui de son ami. Il essayait d’être fort pour lui, mais c’était terriblement difficile. Azenet et Aypierre l’avaient soutenu, c’était à son tour de soutenir Dfg. Il prit doucement les poignets du jeune homme dont il était amoureux et les retira de son visage. Il sécha le surplus de larmes avec ses pouces et posa une main sur le visage ravagé de celui qu’il aimait tant. Ses lèvres s’approchèrent de celles tremblantes de Dfg et il l’embrassa. Le grand brun lui répondit faiblement, légèrement dérouté. Melon essayait de lui changer les idées comme il le pouvait et en même temps, de lui faire comprendre qu’il était là pour lui. Il finit par reculer légèrement et leurs yeux se croisèrent. Ils restèrent ainsi de longues minutes, la main de Melon caressant la joue de Dfg.
- J’ai.. trop peur de te perdre ou... de perdre quelqu’un d’autre... gémit le grand brun.
Le châtain ne répondit rien, se contentant de le dévisager avec tout l’amour qu’il pouvait mettre dans son regard.

Lui aussi, il avait peur.

*****

Les trois jeunes hommes grimpèrent à l’échelle l’un après l’autre, Alderiate derrière Fukano pour le soutenir au cas où. Ils avaient vu la grande embarcation au loin et le rameur avait modifié la course du bateau pour s’y diriger. Fukano avait poussé un petit cri de joie en voyant Aypierre leur faire des signes sur le navire qui les surplombaient.

Une fois sur le pont, Alderiate, Chap et Fukano s’avancèrent vers Aypierre, qui leur offrit un léger sourire. Très léger sourire. Fukano s’arrêta net. Quelque chose clochait. Les deux autres s’immobilisèrent à côté de lui, sans comprendre, alors qu’Aypierre approchait.
- Tout c’est bien passé pour vous ? demanda le plus âgé sans les saluer, d’une voix qui ne laissait paraître aucune émotion.
Fukano était de plus en plus inquiet.
- Fukano est blessé au dos, mais c’est assez superficiel. dit simplement Alderiate.
Le concerné grogna un peu. Superficiel, peut-être, mais ça faisait un mal de chien !
- Oh. dit simplement Aypierre en lançant un regard désolé a son ami.
Fukano n’en pouvait plus. Aypierre était anormal. Il aurait du être heureux de les revoir, limite les serrer dans ses bras... Et pourtant il se contentait de leur parler de loin, froidement, en posant des questions banales. Où étaient les autres ? Fukano se figea. Où. Étaient. Les. Autres. Le jeune homme décida de briser le silence pesant qui régnait entre eux.
- Pierre... Qu’est-ce qu’il s’est passé ? demanda-t-il d’une voix douce.
L’interpellé le regarda, perdu, hésitant, comme s’il cherchait ses mots. Fukano sentit Chap se tendre à côté de lui.
- C’est...
Aypierre inspira un grand coup.
- On était tous là, il ne manquait plus que vous. Des sbires du « Maître » ont abordé le navire et ils nous ont attaqués...
- Comment ça attaqués ? demanda Chap, inquiet.
Le plus âgé ignora la question, comme s’il n’en pouvait plus de tourner autour du pot.
- Ça a mal tourné et... Xari a... Il a bondit devant Chelxie pour la protéger et... Il... Je suis désolé, mais il ne reviendra pas...
Aypierre baissa les yeux pour ne pas croiser ceux désarçonnés de ses amis.

Fukano se sentit tomber, alors qu’il savait pertinemment qu’il avait toujours ses deux pieds sur le sol. Alors Xari était... Non, impossible... Pour Chelxie ? Mais pourquoi ? Comment ? Qu’est-ce qu’elle venait faire dans cette histoire ? Un tas de questions se bousculaient dans son esprit.
- Chelxie ? réussit à articuler Chap avec difficulté.
- Elle est de notre côté, Chap. C’est elle qui t’as sauvé la vie dans le labyrinthe, avec le chien...
Le rouquin allait s’évanouir. C’était trop d’informations à la fois. Alors si Chelxie ne l’avait pas sauvé, Chap serait... mort ? Et Xari, lui, l’était vraiment ? Il n’arrivait pas à réaliser. Peut-être que c’était une blague ? Un des coups bas du... Maître ?
- Alde et Chap, Melon et Dfg sont dans le salon. Dfg a veillé Chelxie toute la nuit et Azenet l’a remplacé. Vous devriez peut-être aller les rejoindre, ils vous expliqueront ce qu’il y a à savoir et...
Sa voix se brisa. Chap hocha doucement la tête et prit le poignet d’Alderiate dans sa main. Le grand homme n’avait toujours pas bougé, abasourdi. Fukano passa doucement sa main sur le dos de Chap pour le réconforter. Le châtain lui lança un regard triste et reconnaissant avant de partir dans la direction que Dfg lui indiquait, entraînant Alderiate à sa suite. Ne restèrent plus que Fukano et Aypierre.

Ils se fixèrent quelques secondes dans les yeux. Fukano ne parvenait pas à être réellement triste. Il aimait bien Xari, mais il n’en avait jamais été réellement proche... Malgré tout, sa mort les ramenait à une dure réalité : ils n’avaient aucun contrôle sur ce qu’il se passait.
- Zerator...
Le plus âge ferma les yeux et prit une grande inspiration. Il réessaya :
- Zerator est avec Jiraya depuis... ce qu’il s’est passé. Je vais aller prendre la relève pour qu’il puisse se reposer... Mais... Il essaie de jouer les forts pour soutenir Jiraya et je pense qu’une fois qu’il n’aura plus rien à faire, il va craquer est-ce que tu pourrais...
Il laissa sa phrase en suspend. Fukano comprit la fin.
- Bien sûr.
Aypierre esquissa un maigre sourire, les larmes aux yeux. Le rouquin fit un pas et le prit dans ses bras. Il sentit le front du plus âgé se poser sur son épaule.
- C’est tellement dur, Fuka...
Aypierre camoufla légèrement un sanglot avant de s’écarter de lui et de passer sa main sur son visage pour sécher les quelques larmes qui s’étaient échappées.
- Allons-y...

**

Aypierre ouvrit la porte et fit un pas à l’intérieur.
- Bonjour Zera, regarde qui je ramène. dit-il d’un ton calme en s’approchant du lit.
Fukano entra à sa suite. Jiraya était roulé en boule sur le lit, les traits déformés par les larmes qui avaient du dévaler ses joues. Zerator était assis sur son lit, tourné vers lui, le regardant comme s’il ne savait plus quoi lui dire. Le brun leva les yeux et les tourna vers Aypierre. Le cœur de Fukano se serra.

Il n’avait pas l’air d’avoir pleuré, mais de larges cernes soulignaient ses yeux autrefois pétillants. Il paraissait étonnamment maigre mais ce n’était peut-être qu’une illusion induite par ses traits creusés. Une aura de tristesse avait remplacé celle de joie de vivre qui le poursuivait habituellement. Les yeux du jeune homme passèrent d’Aypierre à Fukano, qu’il salua d’un signe de tête, sans émotion apparente.
- Content de voir que tu vas bien. lui dit Zerator d’une voix calme et terne, inhabituelle.
- Zera... T’as rien mangé ? demanda alors Aypierre en regardant les assiettes posées sur la table, intactes.
- Non, et lui non plus. Je suis assez inquiet, Pierre. Je sais même pas s’il entend le son de ma voix...
- C’est pas grave, Zera, je vais gérer. Va te reposer. Fuka va te raconter ce qu’il s’est passé de leur côté...
- Non ! Non, je t’assure, je peux rester encore... répondit Zerator, légèrement affolé.
Fukano sentit son cœur se serrer. Il sentait que son ami n’avait rien après lui, mais alors pourquoi refusait-il de quitter le chevet de Jiraya ?
- Zera, c’est pas une question. Tu as besoin de manger. Et de dormir. dit Aypierre d’un ton autoritaire.
- Aypierre, je vais bien. Je peux me gérer tout seul et là c’est pas moi qui imp...
Il s’interrompit. Fukano s’était approché de lui et avait prit ses poignets dans ses mains.
- Tu viens avec moi ? lui demanda-t-il d’une voix douce.
Les yeux de Zerator vinrent se placer dans les siens. Le brun abandonna quelques secondes le masque qu’il s’était créé pour échapper à la douleur. Il avait l’air perdu. Vide.

D’une simple pression, Fukano le fit se lever. Zerator le suivit comme un robot à travers la pièce. Aypierre lança un regard reconnaissant au rouquin alors qu’il refermait la porte derrière eux. Ils s’arrêtèrent dans le couloir. Fukano lâcha une main de son ami et l’entraîna vers la cuisine qu’il avait vue à l’aller mais il ne put pas aller bien loin. Zerator s’était laissé tombé contre le mur, sa main libre appuyée contre ses yeux. Il libérait tout ce qu’il avait retenu durant tout le temps où il s’était interdit de pleurer. Il finit assis sur le sol, la main de Fukano toujours dans la sienne. Le rouquin le prit dans ses bras avec douceur et lui caressa gentiment le dos. Il ne pouvait pas le calmer par des mots, c’était impossible. Il n’y avait rien à faire pour calmer ce genre de douleur, seul le temps en était capable et du temps, il en fallut beaucoup à Zerator.

Le rouquin ne savait pas combien de temps il était resté là avec son ami dans les bras, la tête du brun enfouie dans son cou, son corps secoué de sanglots incessants. Fukano aurait pu lui faire l’éloge de Xari, lui dire à quel point il avait été courageux, qu’il n’avait pas beaucoup souffert, qu’il avait choisi  lui-même de se sacrifier, mais il ne le faisait pas.
Parce que Zerator devait déjà le savoir, et qu’il devait probablement avoir fait exactement la même chose avec Jiraya quelques heures plus tôt. Alors il tenait le corps affaibli par la fatigue et la faim de son ami, attendant patiemment qu’il réussisse à se calmer.

Les pensées de Fukano se dispersèrent et il repensa à ce jour, dans la forêt, où c’était lui qui pleurait dans les bras de Zerator. Il se sentit mal. Il se sentit ridicule. Il avait toujours peur qu’on ne le force à faire du mal à Chap, mais... C’était tellement incomparable à ce que son ami devait ressentir maintenant. Il serra Zerator un peu plus contre lui.
« J’ai besoin de toi... »
C’étaient les paroles qu’avaient prononcées le brun après que le rouquin lui ait dit qu’il voulait mourir. Un léger frisson fit trembler ses épaules. Il s’en voulait. Il n’imaginait pas à ce moment-là tout ce que sa mort aurait pu causer à son ami et probablement aux autres aussi. Avec la perte de Xari, il s’en rendait compte...
- Je suis désolé... murmura-t-il à l’oreille de Zerator.
Il ne dit pas pourquoi. Il n’en avait pas le courage. Sa main passa dans les cheveux de son ami et les caressa doucement pour le réconforter.

Le brun finit par arrêter de sangloter. Il ne se détacha pas de Fukano pour autant.
- Fuka... gémit-il, il... il faut que je mange...
Le rouquin le pressa une dernière fois contre lui avant de retirer ses mains. Il le fit reculer avec douceur et l’aida à se relever. Leurs yeux se croisèrent et le cœur de Fukano se serra. Il n’aurait jamais cru voir Zerator dans cet état un jour...
Le brun tenta un pas mais il dut se rattraper aux épaules de son ami pour ne pas tomber. Fukano retint un gémissement de douleur. Sa blessure le cuisait. Il se glissa aux côtés du brun et le soutint en serrant les dents jusqu’à la cuisine, où il le fit s’asseoir sur une chaise. Le rouquin s’assura qu’il n’allait pas basculer sur le côté et chercha de quoi manger dans les armoires.
- Tu as envie de quelque chose en particulier, Zera ? demanda Fukano avec attention.
- J’ai... pas faim...
Le roux soupira. Bien sûr qu’il n’avait pas faim. Il attrapa du lait, des céréales et deux bols avant de les poser sur la table. Il mit des cuillères dans les bols et servit Zerator avant de remplir son propre plat. Il commença à manger, pas affamé non plus, mais il fallait qu’il donne l’exemple. Zerator semblait plus captivé par l’idée de faire bouger ses céréales dans le lait que par l’envie de les manger.
- Zera, mange.lui dit calmement Fukano.
L’interpellé leva ses yeux vers lui et il rencontra le regard insistant de son ami. Sans conviction, il plongea sa cuillère dans le bol de céréales et en prit une première bouchée. Il mâcha longuement et finit par avaler. Son regard se reporta ensuite sur Fukano qui sentit son cœur se serrer. Il lui fit signe de continuer et son ami lui obéit. Zerator lui faisait confiance ; il s’accrochait à lui, comme s’il ne se pensait plus capable lui-même de se gérer. Fukano déposa sa main sur celle que Zerator avait laissée posée sur la table. Le brun s’interrompit pour regarder son ami. Ses prunelles tristes s’étaient teintées d’une lueur interrogatrice. Fukano lui adressa un sourire rassurant, et Zerator essaya de lui sourire en retour, sans obtenir de réel succès.

Il savait qu’il pouvait lui faire confiance.

*****************************************************************************************************************

Un jour, j'prendrai des cours pour arrêter de faire des trucs Gnian gnian, ouais...
Mais ce jour n'est pas arrivé !
Alors, Ota, le ChapKa ? Je t'attends! (Je sens que je risque de m'en prendre plein la figure ! x))
Et puis, merci à Nothing Ness pour sa correction, même si... Bah... xD
Merci d'avoir luuuu !
Flo'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Zodiaque : Verseau
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 11:03
Pourquoi tant de tristesse
Pourquoi tant de haine
Pourquoi tant de larmes
Pourquoiiiiiii
Pourquoi la vie



Meelgood <3

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 11:06
Nothing :

Pourquoi t'as pas fini ton OTP ?
Hein ? Nan, Nothing, lâche cette chaussure !

Meelgood <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
cerisepommepoire
Apprenti Sadique
Messages : 1278
Pikadollar : 2108
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 11:07
Beaucoup de larmes, loul.

Bon, j'avoue, ça me fait un peu bizarre...
Enfin, je veux dire, que le rôle de Zera et Fuka s'échangent.
Mais j'ai pas dis que ça ne me plaisait pas.

Moi, mais qu'est-ce que je m'en balais-couilles de Xari. C'est triste, j'ai du mal à être triste pour eux.

Mais j'aime bien leur tristesse :V //PAF//

Bon.

Plushe plushe, grosse limace obèse. Euh... Ah non, ça c'est pas ton surnom. Attends. *Cherche dans ses fiches* Ah, voilà ! Euh...

Pluche, euh... ben... Flo //PAF//

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou
Petit Sadique
Zodiaque : Lion
Messages : 752
Pikadollar : 1058
Vos j'aimes : 9
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 16
Localisation : perdue entre deux monde
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 13:31
Citation :
- Je pensais que tu tenais à Chap. dit simplement Alderiate en ramant.
- Alderiate, ça suffit ! gronda une voix depuis l’autre barque.

J'ai vraiment cru qu'il allait partir! >< Alderiate m'a fichu la trouille pas possible! (DI: C'est illogique... c'est pas toi qui devrait avoir peur... et quand bien même, de quoi?) Euh...

Citation :
Leur annoncer la nouvelle allait être vraiment compliqué...

Depuis quand une nouvelle pareille est facile à dire?! (Titi: T'es pas dans l'ordre!) OSEF.

Par contre j'ai pas compris entre ce moment là...


Citation :
- Fuka... gémit-il, il... il faut que je mange...

et ce moment là

Citation :
- Tu as envie de quelque chose en particulier, Zera ? demanda Fukano avec attention.
- J’ai... pas faim...

Wait... Il vient pas de dire qu'il avait faim? Puis il n'a plus faim? Euh... (DI: "il faut que" pas "je veux"). Oui, cela peut être une explication plausible.

Sinon, chapitre triste et fuka le blessé. Encore et toujours des blessés. Encore des torturés. En fait, t'es sadique, c'est ça? (DI: Moi j'aime bien ce chapitre, comme les précédents, ils sont tous trop bien écrit!) (Titi: Normal, t'es sadique... sinon, j'ai bien aimé aussi...) Hâte de voir la suite!

___________________________________________________

Fan de LGDC et de mimi-chachats

"La music, la lecture, l'écriture et le dessin ne sont pas que des passes-temps, ce sont aussi des moyens de comuniquer.''

J'aime tout mes amis: Thunder  I love you Blacki  I love you luni'  I love you Fantaise I love you pitit  I love you Nizzy I love you Guilty I love you Dark Cherry  I love you Epona I love you suko I love you Valentine I love you Cello I love you Raikya  I love you  Xylaune I love you p'titKiWi I love you et vous tous bien évidemment I love you !


En ce moment, c'est
les cours
rt si c'est triste
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 13:47
Cerise :

Moi j'aime bien l'idée que leurs rôles s'échangent ;P

MAIS OH, VOUS VOULEZ PAS AIMER XARI UN PEU AUSSI ? xD
(Pourquoi j'aime autant Xari ? Baaaaah ... A cause de ça ?)

Grosse limace obèse... Si c'est pas mon surnom, c'est celui de qui ? xD
Mlle j'suis famous ;P
Merci pour ton commentaire ! <3

Lou :

Hihihihi, t'as vraiment cru qu'ils allaient balancer Fukano comme une vieille chaussette ? Ow ...

Ah. Oui.
Zerator sait qu'il faut qu'il mange. Il est faible et a pas dormit et tralala biscotte.
Mais pourtant, il n'a pas le coeur à manger. Ou il se rend compte après qu'il a pas faim, ou...
'fin il est bouleversé, y a plein de raison qui pourraient expliqué cette "incohérence" que j'ai laissée exprès ;D

Moi ? Sadique... Mouais, moins que d'autres j'imagine ;P

Merci ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
cerisepommepoire
Apprenti Sadique
Messages : 1278
Pikadollar : 2108
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 13:54
Floraly a écrit:
Cerise :

Moi j'aime bien l'idée que leurs rôles s'échangent ;P

MAIS OH, VOUS VOULEZ PAS AIMER XARI UN PEU AUSSI ? xD
(Pourquoi j'aime autant Xari ? Baaaaah ... A cause de ça ?)

Grosse limace obèse... Si c'est pas mon surnom, c'est celui de qui ? xD
Mlle j'suis famous ;P
Merci pour ton commentaire ! <3

J'ai pas dis que j'aimais pas Xari. Durant le dernier chapitre, j'ai été très triste. Mais je m'en bajustelek.
(Je sais, je sais, tu me l'avais déjà dis, et j'avais été regarder x3)

Ce serait impoli de le dévoiler devant tout le monde, voyons ! Pitoune
Oué, nan.

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kagura-chan
Sadique Régulier
Zodiaque : Vierge
Messages : 1501
Pikadollar : 2693
Vos j'aimes : 160
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 18
Localisation : chez moi
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 14:10
SON PÈRE LA LONGUEUR DD8
Nice chapitre ceci dit ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Bon Rip Xari et le potentiel de Xiraya avec ;-; mais c'est bizarre j'ai pas l'impression qu'il est mort je sais pas pourquoi XD
J'adore vraiment le passage de Zera et Fuka. Avec Zera la personne forte cachant ses sentiments pour rassurer les autres en dépit de lui même , qui perds son masque et laisse ses émotions resurgir :0 (j'ai toujours aimé se genre de personnage ^^ comme Sans dans Undertale :V)

___________________________________________________

Une fan de touhou quelconque, dessinatrice en herbe et grande fan des patricks et surtout des génies~





"Que ce soit dans BlablaLand, ou autre part, les floodeurs sadiques viendrons vous faire chier, peu importe où vous déplacez votre sujet"

La bande de BG:
 


#AzeLaMaman
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Zodiaque : Cancer
Messages : 1644
Pikadollar : 2912
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 15:29
OWI CÂLIN! Alde... Grrrrr... Fuis avant que je te tue...
Donc on avait parlé d'un CV.
Otaku Nacht, 21 ans, jeune fille pleine de joie. Je suis connue pour ma méchanceté et mon manque de sentiments. Je suis professionnelle de la torture et autres réjouissances ante-mortem.
J'aime les chips au paprika, les nuggets et tout ce qui est sucré. Je suis obéissante et intelligente. Je hais Chelxie.
Je pense qu'il va m'enbaucher sans problème.

Donc...
Non tu vas pas en prendre plein la gueule... Pas du tout... *sourire démoniaque*
Alors comme ça on met Chap avec Alde et Fuka avec Zera?
Eh bien si je me fais embaucher je sais qui je vais tuer en premier...
Sortons les cartes de Tarot. Alderiate le salaud, viens là.
*sors trois cartes* Ah zut elles sont en Allemand. *sort trois cartes du paquet Anglais*
Eclypsia est en Angleterre non? Donc... The Devil, Wheel of Fortune, Death.
Je vais décider de ton sort au hasard et ça va mal se terminer. Comment ça j'ai truqué le jeu?
Le Diable la roue et la mort c'est simple non? Oh tu fais chier.
Donc la petite Chelxie est triste? Pauvre petite- Je devrais faire une allitération vulgaire, c'est le moment!
Pauvre petite p*te. Censure de merde.
Oui je suis méchante mais ça on le sait déjà non?
Vas-y ma grande! Suicide-toi et entraîne Alde! Non? Rooooh c'pas drôleuh!
Oui je suis une batarde et j'aime ça.
Aze qui devient... Fort. On va faire genre c'est concevable pour moi.
Pierre faible. Idem.
Vraiment le Melgood c'pas pour moi. Je veux du Chapka.
*reçoit un SMS* Ton curriculum vitae est nul mais je t'aime bien et t'es sadique alors donne tes mensurations qu'on te fasse une combi blanche? Ok. Je... Suis... Occupée... Mais... Je... Viendrais... Plus tard...
MOUAHAHAHAHA JE TORTURERAI ALDERIATE! *toussote* Plus de voix...
Bref bref bref... Résumé?
Tout le monde est triste.
Aze prend la place de Pierre.
Le triangle amoureux rentre après du calinage Chapka.
Zera est dead.
Fuka s'en occupe.
Entre temps on a eu du Melgood.

Au fait c'est très drôle, puisque je ne connais pas la voix de Chap, il y en a une qui me vient et elle est... Féminine.
Par contre celle d'Alde est... En fait c'est une voix de BG musclé badass. Oui madame. Oui oui. Avec son beau taxi. Je dirai même GROS taxi.
Bon je vais pas parler de celle de Melon... Allez. On va tout faire.
Melon : Ma voix. En gros féminine très grave.
Jiraya: Il a la voix de Light Yagami. Et oui.
Xari : Lui il avait la voix de L. Oui madame.
Chelxie : P*************************TE!
Dfg : Lui il a une voix proche celle de Mathieu Smmet mais en un peu plus grave et aux intonations plus... En fait il y a une sorte de calme.
Les autres : Leur voix à eux. (au fait je connais celle de Xari mais pour une raison obscure mon cerveau a dit FUCK )
Chelou hein? Bref, ce chapitre des ténebres est génial même si il se termine sur une note de Zerano qui me donne des envies de meurtre. Vouala.
P.S.: Le GROS taxi c'est mon enfance *chante* violée yeaheyhey assassinée yeaheyhey!

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 15:50
Kagura :

Tu crois qu'il est encore en vie ? Quelque part ? ~
Ouiiiii ! Moi aussi j'adore ce genre de personnage ! <3

Ota :

C'EST QUOI CE COMMENTAIRE QUI FAIT DIX PIEDS DE LONG LAAAAA ? xD
Nan, en vrai, j'aime bien, mais je me sens toujours obligée de faire une réponse aussi longue !

Alors allons-y !
Pour ton CV, je le transmets au maître tout prochainement si tu veux. Tu as tes chances, mais...
Ota a écrit:
tout ce qui est sucré
J'pense qu'il va pas aimer... Lui son truc, C'EST LE SEL ! hihihihi... Pardon.

Ensuite... Tu devrais pas vouloir de mal à Alde... Il veut protéger le Chapka, finalement, en les empêchant de se faire du mal à nouveau... Mouahahahah...
Bon, j'avoue, il est chiant. *va chercher un briquet*
MAIS LE CHALDERIATE, C'BIEN.
Et puis, ça a un petit côté "Chap et Fukano doivent se séparer et aider leurs amis, avant d'aller souffrir dans les bras l'un de l'autre". Non ? Tu trouves pas? Barf... Laisse-moi rêver...

Pour Chelxie, baaah... Baaaah... J'me suis pas trop étalée sur ses sentiments à elle, mais...
Hihihihihihi.
Aze qui devient fort ? Pas vraiment. Il connaissait moins Xari, tout comme Fukano. C'est moins dur à porter. Et parfois, les circonstances font que... Il faut qu'il y en ait qui continuent à faire avancer les choses.
Le Meelgood te branche pas ? baaah, c'mon cota pour Nothing ;P

La voix de Chap, féminine ? Hmmmm... J't'avoue qu'elle est pas spécialement virile, mais... Pas trop féminine non plus xD
Pas mal, le coup des voix... Je t'avoue que Pour Dfg, c'est pas mal. Je trouve que la comparaison que tu fais correspond pas mal à la voix qu'il a en réalité ;P

MOUAHAHAAHAHAH.
Merci pour tes commentaires d'une longueur plutôt... ENORME. Comme le taxi de Oui-oui. OUI, J'AI OSE.
Keur <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesselatueuse
Bébé Sadique
Zodiaque : Capricorne
Messages : 559
Pikadollar : 884
Vos j'aimes : 12
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 15
Localisation : sur une planète perdu dans l'espace
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Nov - 17:20
C'est trop triste, je n'arrête pas de chialé ;',',','(
Le chapitre qui vous rend triste pendant un bon moment est enfin arrivé, pour ce qui on envie de gâché leur, lisé ce chapitre, il est pour vous

Nan mais sérieusement, heureusement que je les li le soir, parce que sinon j'aurais plus la joie de vivre pendant la journée

Bon j'ai pas envie de dire au chose que ça à par que c'est un super chapitre et j'espère qu'il retrouverons le morale, parce que l'aventure n'est pas terminé

___________________________________________________

Je ne viens peut-être pas souvent mais je vous adore malgré tout. J'ai fait des rencontre je ne n'oublierai jamais et qui ont changé ma vie. Very Happy

Merci ! :coeur:




PS : l'avatar est de pandaandpotato's trouver sur internet
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Nov - 11:52
JORE J'AI PAS COMMENTÉ :000
Bon. Arrêtez de tous vous déchaîner sur Fuka xD
Le pauvre :c

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Nov - 16:09
Princesse :

Mais pleure pas voyons ! :'(
Bon courage pour les lire les prochains chapitres ma pauvre ! x)

Nyal :

Hihihihi. Fukano ?
Hihihihiihihihihi KKuète.

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayara
Ex-Administratrice - Princesse Modominatrice
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 3874
Pikadollar : 5048
Vos j'aimes : 150
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : BOOUUUH !! J'étais derrière toi... :3
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Nov - 21:51
Woooow la tristesse du chapitre quoi... Je suis désolée j'ai absolument pas le temps de faire un commentaire plus long, mais c'était un chap vraiment touchant, je trouve !! Tout le monde craque, tout le monde déprime et j'ai peur que forcément les ennuis arrivent maintenant xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» heure d'appel pour le lendemain
» refus de faire un transport
» voyage dans le temps
» planning
» Besoin d'un renseignement sur les jours fériés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: