AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Bon début de vacances à tous ! •

30 Days OTP challenge / 24 - Making up afterwards

avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1025
Pikadollar : 1716
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 17:42
Bonjour bonjour !
La réconciliatiooooon ♪ !
Ils pouvaient pas rester fâchés longtemps, t'façon.
Si ?
Bref ! Je dédie ce texte à Nothing et Nyal, qui comprendront pourquoi ! ;P
Et merci pour vos gentils commentaire à chaque fois, ils me font ultra-plaisir même si des fois j'y réponds pas parce que je sais pas quoi vous dire <3

Bonne lectuuuuuure !
Flo'

**********************************************************************************************************************

J’ai marché comme une âme en peine dans les rues d’Ashford. Plus rien ne m’importe. J’aurais aimé me laisser tomber au sol et me laisser mourir. Sans m’en rendre compte, mes pas m’ont menés à la gare. Je regarde les trains aller et venir depuis je ne sais pas combien de temps, accoudé à ce pont, au dessus de la voie de chemin de fer. Je n’ai pas l’intention de sauter. Je veux juste partir. Loin.

Mon premier réflexe a été de renter en France. Sauter dans un train et traverser la manche pour retourner chez mes parents et pleurer dans les bras de ma mère. Lui dire qu’elle avait raison. Que j’aurais dû continuer mes études et ne jamais m’en aller. Au fond de moi, je sais que c’est faux, mais je ne veux pas m’y résoudre. Je n’ai pas le droit. Si je l’avais écouté, je n’aurais pas le cœur brisé et Alderiate non plus...

Si seulement je n’avais pas oublié mon porte-monnaie dans les bureaux en partant... J’aurais pu rentrer et me rouler en boule sur mon lit. Celui qui est chez moi en France, pas celui que j’ai partagé avec Alderiate... Bon sang... Pourquoi ça fait aussi mal ? Je regarde un train passer au dessous de moi. Je pourrais ne plus avoir mal, hein ? Je suis lâche, oui. Mais pas assez pour ça. Je ne sauterai pas. Ça ferait encore plus mal à Alde et je ne veux plus qu’il souffre. Pas par ma faute.

J’ajuste la bretelle de mon sac sur mon épaule et je m’en vais. Les bureaux ne sont pas très loin. Il n’y a qu’une seule personne que je veux bien voir. Une seule personne qui pourrait me réconforter. Une seule personne qui a le droit de me voir pleurer. J’arrive devant la grande tour dans laquelle sont localisés les bureaux d’Eclypsia. Je n’ose pas monter. Je sais que mon sauveur doit être là-haut, mais j’ai trop peur d’y croiser Alderiate, même si j’imagine bien qu’il n’est pas venu travailler. Tout compte fait, mon ami doit être allé à la salle. Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ? Encore une preuve que je ne le méritais pas. Une nouvelle larme roule le long de ma joue.

Devant moi, la porte s’ouvre. Je cache mes yeux. Je ne sais pas qui c’est, mais je me retourne, prêt à m’enfuir.
- Chap ! m’appelle la voix de Lrb.
J’entends des bruits de course derrière moi et on me force à me retourner.
- Chap, ça va bro ? me demande-t-il.
Je ne veux pas répondre. Pourquoi je suis revenu là ? Je ne voulais pas rencontrer des gens... Je ne sais pas quoi dire. J’aurais peut-être du sauter, au pont. Je sens deux bras m’entourer et un corps chaud qui se presse contre le mien. Je ne le mérite tellement pas... Je n’ai pas la force de me dégager.
- Xari, va chercher Dfg en haut s’il te plaît !
J’entends des bruits de course près de nous alors que Lrb me berce un peu dans ses bras. Je sanglote encore contre son épaule. Je croyais que je n’avais plus de larmes mais visiblement je dois en avoir une source intarissable. L’étreinte de Lrb me réchauffe un peu, mais j’ai mal au cœur. Ce n’est pas Alderiate. Celui que j’aime de toute mon âme ne me prendra plus jamais dans ses bras. Je pleure de plus belle.

La porte de l’entrée s’ouvre derrière nous. J’entends des bruits de pas rapides et Lrb me lâche et recule un peu. Je lève les yeux vers ce dernier qui me lance un petit sourire triste avant de laisser sa place à Dfg qui se met devant moi. Il passe ses pouces sur mes joues pour sécher mes larmes et me fait un grand sourire.
- Sèche tes larmes mon grand, dans vingt minutes, on stream !
Je le regarde sans comprendre et puis je recule brusquement. Je hurle que je ne veux pas stream. Que je ne veux plus jamais le faire. Que j’arrête définitivement les jeux vidéos et ma carrière de streamer. Que je rentre en France. Que je le déteste parce que je pensais qu’il saurait me consoler. Que j’aurais mieux fait de sauter pendant que j’étais au dessus du pont. Que je les déteste tous. Xari, Lrb et Dfg me laissent me calmer, patiemment. Je pleure encore toutes les larmes de mon corps, mais je crois que la déshydratation, je m’en contrefous.

Et puis Dfg s’avance vers moi et me serre dans ses bras. J’en peux plus. Je ne pensais pas ce que je viens de dire, mais je suis tellement perdu. Je m’appuie contre lui et je m’agrippe à sa veste avec toutes les forces qu’il me reste. Il finit par se séparer de moi et capte  mon regard. Je ne peux pas le nier, Dfg a beaucoup d’influence sur moi. C’est un peu le grand frère de la Team Eclypsia. Il est plus âgé et plus ancien dans la boîte que nous tous. On lui fait tous confiance. Il me sourit, d’ailleurs.
- Ecoute, Chap, je m’en veux aussi, d’accord ? C’est autant de ma faute que de la tienne, j’aurais pas dû dévier sur le sujet.
- Non, Dfg, c’est moi qui ai...
- J’ai passé les deux dernières heures à jongler entre ta session Twitter que t’as pas éteinte sur ton ordi, la mienne et celle d’Alderiate. Melon m’a aidé. On a réussi à faire passer ça pour une blague énorme. On est pas le premier avril, mais Alde et toi êtes assez tordus pour faire ce genre de chose, alors on s’est dit que ça passerait.
Je le regarde sans comprendre, et puis Xari regarde sa montre.
- Vous allez être en retard...
- Chap, il faut qu’on aille reprendre un stream comme si de rien n’était, en se moquant des viewers qui y ont cru... Tu penses qu’on peut y arriver ?
Je hoche la tête. Je ne sais pas si j’en suis capable, mais il m’a offert la solution à tous mes problèmes sur un plateau, je dois essayer. J’avoue que j’ai un peu de mal à y croire.
- Bon, passez aux toilettes et essayez de rendre Chap potable, les gars, moi je vais set up le stream ! dit Xari en retournant vers le bâtiment.
- Rah, mais Jeel m’avait préparé à bouffer... râle Lrb.
Il finit par nous suivre. Moi, je n’ai rien pu dire. Dfg m’a attrapé le poignet et m’a entraîné avec lui.

*****

- Merci à tous d’avoir suivi ce live et big up à Chap le troll qui m’a bien eu, ce con !
- T’avais qu’à pas être aussi naïf ! A force de nous traiter de couple... je souris malicieusement à la caméra.
- Ça se paiera ! Allez, au revoir les viewers ! Restez pour le live de Melon après la pause !
Il lance les pubs et se tourne vers moi, un grand sourire aux lèvres. Je me jette sur lui et je le serre fort dans mes bras.
- Dfg demande-moi tout ce que tu veux, je te le file ! Je te présente ma sœur si tu veux te marier avec elle ! Merci. Merci. Merci !
Je sens ses bras glisser dans mon dos alors qu’il presse doucement contre lui en riant. Je me sépare de lui et je lui offre un merveilleux sourire. Il ne sait pas à quel point il vient de me sauver la vie. Je remarque ses joues légèrement rougies. Alors quoi, ça le gêne que je lui fasse un câlin ? Ce n’est pas son genre, mais...
- Tout ce que je veux ? me demande-t-il en détournant les yeux.
Je me raidis un peu. Qu’est-ce qu’il me fait, là ?
- Dans la limite de mes capacités... je réponds, prudent.
Il se lève et ferme la porte du box que j’avais ouverte pour aérer. Il se met en face de moi et prend une grande inspiration. Il s’apprête à parler, mais il s’interrompt et se mord la lèvre. Il jette un coup d’œil à l’écran éteint de l’ordinateur sur lequel on vient de streamer, comme s’il avait peur que la caméra tourne encore. Il finit par s’asseoir à nouveau.
- Ok... souffle-t-il, avant de plonger ses yeux dans les miens.
Je le regarde, intrigué. Mon cœur bat un peu plus vite. Il fait augmenter la pression en attendant comme ça, c’est insoutenable.
- Je... Je sais que c’est pas vraiment le moment avec ce qu’il s’est passé entre toi et Alde, mais...
Il est complètement rouge d’un coup. Je lui souris pour l’encourager à continuer, même si je commence un peu à avoir chaud...
- Voilà, je... je crois que je...
Bon, là, il m’énerve un peu à tourner autour du pot. Je me mordille la langue pour faire passer mon léger agacement. Il vient de me tirer d’une situation que je pensais sans issue, il faut que je sois gentil. Il ferme les yeux et lève légèrement la tête vers le haut avant de prononcer très rapidement.
- Je crois que j’aime Melon.

Je m’immobilise. Où est la caméra cachée ? J’ai bien entendu ? Un énorme sourire vient prendre place sur mon visage. Je le savais ! C’est la meilleure journée de ma vie !
Euh... Oui, non. Oubliez ça...
Je lui prends les mains et j’attends qu’il ose enfin ouvrir ses yeux bleu clair. Il me semble légèrement effrayé.
- Dfg, c’est génial ! je m’écrie.
- Shhht ! Pas si fort, s’il te plaît...
- Ça fait tellement longtemps que j’attends que tu me dises ça, si tu savais !
Il me dévisage, choqué et j’éclate de rire.
- Ça se voit à des kilomètres, on ne me la fait pas à moi !
Les rougeurs de ses joues s’intensifient et je ne peux m’empêcher de le trouver adorable, gêné de cette manière. Je n’aurais jamais cru qu’il viendrait quémander mon aide pour une histoire pareille ! On a tellement toujours l’impression qu’il maîtrise tout ce qu’il fait !
- Qu’est-ce que tu attends de moi alors ? je lui demande, curieux.
Il se mord la lèvre avant de répondre :
- Je... Je sais pas, ça fait un moment qu’Alde et toi vous êtes ensemble, et puis... Tu sais mieux que moi comment ça marche, alors... Enfin...
Oh. Attendez... Dfg me demande des conseils ? A moi ? J’ai presque envie d’éclater de rire, mais je lui souris gentiment.

On va avoir plein de choses à se dire, tous les deux...

*****

La discussion avec Dfg m’a presque fait oublier mon problème majeur... J’ai rattrapé ma gaffe grâce à lui, mais... Alderiate doit sûrement m’en vouloir encore... La douleur me revient d’un coup. Je m’arrête dans un couloir. Où est-ce que je vais dormir ce soir ? Est-ce que je peux aller lui reparler ? J’ai récupérée toutes mes affaires que j’ai laissées au bureau. Il faut que j’aille lui parler. Je dois retourner à l’appartement et l’affronter en face.

Je vais prévenir Dfg que je m’en vais et il me souhaite bonne chance. Il me dit de l’appeler si ça se passe mal. J’espère ne pas en avoir besoin. Je sors et dehors, il fait nuit. Je marche vite. J’ai envie de le revoir mais j’appréhende sa réaction. Et s’il refusait de m’écouter ? Non... Je ne dois pas y penser. J’ai l’impression de voler au dessus du trottoir. Je me répète inlassablement dans ma tête les phrases que je vais lui dire pour qu’il me pardonne. Perdu dans mes pensées, j’arrive à l’immeuble. La lumière est allumée à la fenêtre de notre appartement. Au moins, il est là... Je monte les marches une à une et regrette ma précipitation, parce que je suis essoufflé en arrivant en haut.

J’hésite à utiliser ma clef ou à sonner. Ma main glisse toute seule jusqu’à la sonnette. Je trouve cela étrange de sonner pour entrer chez soi, mais je ne suis pas vraiment sûr que ce soit encore mon « chez-moi ».
J’entends des bruits de pas à l’intérieur et une clef tourne dans la serrure. Mon cœur bat à tout rompre alors que la porte s’ouvre devant moi.

On ne dit rien. Il me dévisage, ses yeux rougis par ce qui a du être des larmes. Il n’a pas vraiment l’air en colère. J’ai envie de me jeter dans ses bras, mais je me retiens. J’ai oublié. Toutes les phrases que j’avais si bien formulées dans ma tête, évaporées. J’ai peur qu’il referme la porte. Je ne veux pas qu’il me dise de m’en aller, encore une fois. Heureusement, ça n’a pas l’air d’être son intention. Il attend. Ses yeux plongés dans les miens. Je sais que c’est à moi de parler le premier, mais je ne sais pas quoi dire. Alors je dis la première chose qui me passe par la tête.
- Je t’aime.

Et puis je fonds en larmes. Je ne suis tellement pas crédible. Pourquoi est-ce que toutes mes jolies phrases se sont envolées ? Pourquoi je ne suis pas capable de lui faire des excuses acceptables ? Je baisse les yeux, prêt à m’en aller. Je suis beaucoup trop con.
Soudain, je sens des bras m’entourer avec douceur et un corps chaud se plaque contre le mien. Je mets quelques secondes à comprendre ce qu’il se passe avant d’entendre les sanglots d’Alderiate près de me oreilles. On pourrait rentrer dans l’appartement, mais aucun de nous n’a envie de bouger. Est-ce que ça veut dire qu’il me pardonne ? Je ne sais pas, mais je ne veux pas qu’il me lâche. Je respire l’odeur sucrée de son produit de douche que je connais par cœur et je me blottis un peu plus contre lui.
- Moi aussi, je t’aime... réussit-il à me dire aux bouts de quelques longues minutes.
Il m’attire à l’intérieur et referme la porte derrière nous. Je me laisse bercer dans ses bras et je m’accroche à lui fermement. Sa main me caresse doucement le dos. Je crois qu’il a fini de pleurer, mais moi je ne pourrai plus jamais m’arrêter. Je suis tellement soulagé...
- J’ai fait un tour sur twitter tout à l’heure et... J’ai vu ce que vous avez fait avec Dfg... murmure-t-il près de mon oreille.
- C’est Dfg... qui a tout fait... je lui dis en essayant de me calmer lentement.
- Je m’en fous, vous l’avez fait...
Il se sépare de moi et pose ses lèvres sur les miennes pour m’offrir un de ces baisers doux qui renversent mon cœur. Je lui réponds avec tendresse et lorsque nos lèvres se quittent, je me blottis à nouveau contre lui.
- Je suis désolé de t’avoir crié dessus, Chap, mais... Tu comprends, je...
- Chhhht... C’était de ma faute, d’accord ? C’est moi qui ai fait n’importe quoi, je suis vraiment désolé.
- Au pire, je m’en fous. Je veux juste être avec toi. Le reste, je m’en fous. murmure-t-il avec une voix douce qui me fait frissonner.

Il me câline avec attention et finit par m’amener devant l’écran de télévision du salon. Visiblement, il a commencé un marathon de « Viking » pour essayer de se consoler. Je m’assieds contre lui sur le canapé. Je déteste cette série. Mais près de lui, elle prend tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 18:04
MEEEEEEEEEEEELGOOOOOOOOOOOOOOD
Ahem.
Oui je crie au Meelgood dans un OTP Chalderiate, et ? Tu veux t'batter ?

Mlle Raly a écrit:
- Rah, mais Jeel m’avait préparé à bouffer... râle Lrb.
Pauvre petit hihi

Je voulais citer pleins d'autres phrases mais je viens de toutes les oublier...

Mlle Raly a écrit:
Je déteste cette série. Mais près de lui, elle prend tout son sens.
...

<3 <3 <3

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1025
Pikadollar : 1716
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 18:09
Mlle Ness :

Baaaah...
Dr Etoiles ?

Mon coeur reste encore et toujours au Chalderiate cependant <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 18:15
Ouais ouais je sais je dois le modifier ce texte >o<
Soon tm

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
cerisepommepoire
Apprenti Sadique
Messages : 1275
Pikadollar : 2106
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 19:01
...


KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA//PAF//

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silen
Sadique Régulier
Messages : 1519
Pikadollar : 2841
Vos j'aimes : 152
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 14
Localisation : Dans le coeur de ma copine, la tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 20:39
OUIIII !! C'est trop bien !!!! Meeeeelgooooooood

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything (après ma copine)

Gay af for my best friend #L
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1025
Pikadollar : 1716
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 20:42
Nothing :

*Attends*

Cerise:

Bien ton marathon sur mon OTP ? xD

Silen:

Bientôt un deuxième OTP Meelgood ! Ah, non ...

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2638
Pikadollar : 3930
Vos j'aimes : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 14
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 21:09
MEEEEEEEEEEEEEEEELGOOOOOOOOD !
Sérieux, tu viens de refaire ma soirée xD
(je viens de me rendre compte que je souriais niaisement. Brr.)
Cet après-dispute est sympa :3

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1025
Pikadollar : 1716
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 21:12
Nyal :

Hihihihihi, ALORS, LE MEELGOOD ! ;P
Merci ;D

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
As de coeur
Sadique Régulier
Messages : 1895
Pikadollar : 3331
Vos j'aimes : 43
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 17
Localisation : Vous voyez Paris ? Eh ben c'est pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 21:14
Que dire à part...
C'est magique, tellement de moments cutes, les textes comme ça me font rêver et voilà c'est tout (je crois que c'est un des commentaires les plus sérieux que j'ai jamais écrit.

___________________________________________________

Waouh ça fait un bout de temps que je suis pas venu par ici moi !
Dépoussiérons un peu tout ça ! Alors j'adore le yaoi (le yaoi c'est la vie) et c'est tout ce qu'il y'a à savoir sur moi !
Présentation pourrave mais c'est pas grave parce que fraise !
Si tu es encore là (ça veut dire que tu auras lu toutes mes conneries au dessus) tu auras deviné que je suis légèrement (juste légèrement) débile, alors cher inconnu je te demande, de ne pas me juger, parce que moi je pèze avec mes licornes yolo bitch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1025
Pikadollar : 1716
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 21:16
As :

<3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
cerisepommepoire
Apprenti Sadique
Messages : 1275
Pikadollar : 2106
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Nov - 17:53
Floraly a écrit:
Cerise:

Bien ton marathon sur mon OTP ? xD

Oué oué, tranquille. 

Maintenant, j'ai une réserve de polochons sur moi. (me demande pas pourquoi)

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Messages : 1641
Pikadollar : 2907
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 14
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Nov - 20:15
Joie rire kawaii talent oh my god Flo.
Ça c'était le condensé de mon com.
Maintenant on va passer au vrai com de dix mille paragrahes.
C'est putain de bien foutu. Oui bon je fais pas dans la dentelle. Politesse sarcastoque ou vulgarité sincère point.
Au début, on ressent tout le désespoir de Chap. J'ai pu m'imaginer exactement ce qu'il se passait, j'ai pu me mettre à la place du personnage. Et ça, j'achète... Pas. Je te donne de l'argent juste pour admirer.
C'est incroyable.
Quand on lui dit qu'ils vont streamer tu utilises le discours indirect. Je pense que c'est le meilleur des choix. On perd un peu la violence de ses propos mais ça permet d'éviter que cette partie fasse tâche. Je suis pour.
Ensuite on passe dans quelque chose sans aucun rapport. on est comme Chap on finit par oublier la dispute avant la piqûre de rappel qui fait mal. Un instant de bonheur entre deux de pure douleur.
Après il rentre. On stresse. On sait que ça va bien sz finir mais un instant on l"oublie et on a aussi peur que Chap.
Au moment où il dit "Je t'aime." on trouve ça nul comme lui. Et donc on replonge dans le stress. Et le "Moi aussi" libérateur arrive. Et on est content. On a une vague de joie.
Tout ça.
Tout ce qui me permet de dire...
C'est un des meilleurs textes que j"ai lu sur ce forum.
Et j'en ai lu beaucoup. *clap du respect* *s'incline*
Bref, tu as une de ces capacités à jouer avec mes émotions c'est... Juste impressionnant.
Bon il est temps de finir ce commentaire.
Merveilleusement surprenant texte, salut! <3

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1025
Pikadollar : 1716
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Nov - 20:44
Cerise :

Des... Polochons ?
Comme tu voudras xD

Ota :

Salut bonjour !
Je t'avoue que j'attendais ton commentaire pour le coup !
J'deviens accro ? Naaaaan ! o0

Alors... Bah, merci, déjà, hein !
Ensuite, pour le discours indirect, je trouvais aussi que c'était le meilleur choix. Ça aurait perdu beaucoup de son impact si j'avais fait des phrases je pense ;D

le "Je t'aime", je trouvais ça moisi aussi, mais j'adorais l'idée qu'il ait tout préparé dans sa tête mais qu'il oublie tout. Et pis... Faut bien que tout ne soit pas rose !

Wow, wow, wow, tu me flattes Ota, t'as pensée à mes chevilles ? 0o
Ton commentaire me fait très plaisir, comme toujours, parce que qu'ils soient positifs ou négatifs, ils me font apprendre un peu à chaque fois Very Happy

Merciiiiiiii <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Macro Trade.com 1.2-2.2% daily for 180 days - Multiple Processors
» De retour, chômage, nouvelle vie et nouveau challenge
» After 60 Days - after60days.com
» challenge interunité du 14 et 15 septembre 2013
» Comex/ notice de livraison / delivery notice / définitions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: