AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Venez découvrir les résultats de l'event anniversaire ! •
• Suivez nous sur Twitter ! •

Summer Time Correspondence

avatar
Mad Demonheart
Demon of Asylum
Messages : 1333
Pikadollar : 1481
Vos j'aimes : 68
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16
Localisation : Là ou il y a de l'espoir pour un monde meilleur...
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Fév - 21:36

Le Mad Dicomaniaque:



Avertissement:Ce dico est là pour tous les mots extérieurs à l'OS qui font référence à l'anime "Mekaku City Actors", dulequel l'OS est basé, plus particulièrement sur une romance entre deux personnages de cet anime, qui est, surprise (or not) bien réelle (et aussi fictive pour une certaine raison)! Les mots "bizarres" sont indiqués dans ce fameux petit dictionnaire. Je mets le dico ici pour ne pas que vous soyez largués dès le début. Bonne lecture!

Mekakushi Dan: C'est le nom du groupe où sont les personnages évoqués. Il y a en tout neuf membres dans ce groupe que l'on pourrait qualifier de assez fermé à première vue, alors qu'en réalité, il est ouvert à tous. Ici, si vous le voulez, une image de tout les protagonistes de ce fameux "club" pour vous les montrer.
Image du Mekakushi Dan avec dans l'ordre:
 
Ayano: Ayano est une jeune fille qui apparaît dans l'anime. Elle s'est suicidée pour protéger sa famille, ce qu'elle considère ici comme étant "Kano, Seto et Kido". C'était une jeune fille très proche de Shintaro, dont elle était secrètement amoureuse (même si en vérité c'était plutôt voyant). Elle va notamment conseiller à Takane de révéler son amour à Haruka, l'ayant deviné. Ce sera ses dernières paroles à son égard.
Hikkikomori/NEET: Un hikkikomori est une personne qui reste à longueur de temps sur PC et devant ses consoles à jouer ou faire diverses activités toujours liées au net, sans jamais vraiment s'arrêter, ou même penser toutefois à s'alimenter et s'hydrater. Aussi, elle (la personne dite hikkikomori) ne sort jamais. Quand à ce qu'est un NEET, inutile de l'indiquer. Ce mot parle de lui-même.
Baka: Pour tout ceux qui n'auraient vraiment aucune connaissance en japonais, Baka signifie idiot, abruti. Honte à vous si vous ne le saviez pas.
Je ne vais pas expliquer les termes techniques tels que "Seconde mort" ou l"autre elle/lui".
Bon, je vais faire un effort...

Takane Enomoto/Ene: Takane est une jeune fille ayant perdu son corps humain lors de sa mort. Celui-ci fut entreposé dans une sorte de tube rempli d'un liquide permettant de préserver son corps, à ce moment là dépourvu de toute âme et conscience. Ces dernières vont se retrouver en quelque sorte transférées sur les réseaux analogiques d'un ordinateur (je sais pas trop comment expliquer) et elle va donc gagner une apparence et un corps digital et pixelisé. Bien qu'il soit en majeure partie humain. Elle retrouvera son body (ah ah ah) grâce à Kano, qui savait étrangement où ce dernier était entreposé. On sait aussi qu'elle va tomber amoureuse de Haruka, mais préférera fermer son cœur et surtout enfermer son sentiment amoureux en pensant le neutraliser.
Haruka Kokonose/Konoha: Haruka était le meilleur ami de Takane. On ne sait pas vraiment s'il était amoureux d'elle, de son vivant. En tout cas, lui aussi a connu la mort, et par contre, a complètement perdu son corps. Il était atteint d'une maladie grave qui l'empêchait de faire des activités physiques ou d'autres choses assez sportives et épuisantes car il fatiguait trop vite et s'évanouissait souvent. Sur le point de mourir (probablement, je ne sais pas trop bien non plus), il fit le vœu d'être plus fort afin de pouvoir se faire de nouveaux amis et rester auprès de ceux qu'il a déjà, et aussi pouvoir faire plus d'activités avec eux. Le corps de Konoha va alors apparaître devant lui en guise de substituant. Le trouvant d'abord inhumain, il l'a refusé, mais ensuite il a voulu qu'il revienne et sa punition fut de devenir une coquille vide, Konoha.C'est ainsi qu'il va du coup devenir Konoha (plutôt qu'il se "réincarna" en ce dernier), et celui-ci va acquérir une force considérable. Mais il est amnésique et un peu lent, malgré le fait qu'il soit d'une extrême gentillesse.
Bon, voilà! S'il y a d'autres mots que vous ne comprenez pas, hésitez pas à me le dire! Bonne lecture les choux :coeur: (sortez violons et mouchoirs au cas-où)!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Summer Time Correspondence







Bon...
Je ne sais pas par ou commencer... Si tu savais tout ce qui s'était passé pendant ton absence. Aaaaah, rien que d'y penser, ça me donne presque mal à la tête!
Alors... Déjà, je tenais à m'excuser pour mon comportement. Du temps où il n'y avait encore rien d'étrange. Enfin, presque rien. Du moins, quand on n'était pas concerné par ce qui s'est passé après tout ça. J'ai sûrement dû paraître étrange à tes yeux, j'imagine. Tes beaux yeux noirs en permanence ouverts avec cette étincelle vivante, émerveillées par ce monde cruel dans lequel nous vivons... Oh la, ressaisis-toi!
Enfin, à l'époque, tu ne te rendais pas compte à quel point il pouvait être affreux.
Il a refermé ses mâchoires sur toi, puis moi...
Mais passons. Donc, je voulais quoi déjà...? Ah oui, te demander pardon. J'ai été idiote, j'avais peur et je souffrais intérieurement. Je ne savais pas comment te le dire et cherchais mes mots.
Donc, maintenant, voila où l'on en est.
Je me suis retrouvée avec Shintaro, notre vieil ami, tu sais? Mais si, celui qui n'arrêtait pas de râler pour un rien! Le gars froid, antipathique et asocial! D'ailleurs, il l'est toujours... Enfin, plus trop depuis qu'il a entièrement réussi son intégrité dans le Mekakushi Dan.
D'ailleurs, je suis devenue une membre! Je suis la sixième! C'est pas mal, hein? Bon, c'est moins bien que le classement au tournois où tu as découvert ma "réellement fausse" identité, mais c'est quand même bien. L'ambiance est bonne, joyeuse et chaleureuse. Il m'arrive parfois de regarder encore les visages de travers, mais c'est surtout parce que tu n'es plus là pour me dire bonjour. Je me rappelle, tu te tenais là au milieu de la foule, en t'étirant et me souriant, toujours d'humeur gaie...
Oh non, il ne faut pas pleurer maintenant!
Ce n'est pas encore le moment... Pas encore. Courage...
Donc, maintenant, je suis dans un groupe. C'est assez fermé pourrait-on penser aux premiers abords, mais en fait, on accepte tout le monde. Disons qu'on refuse plutôt de nous approcher. Enfin, notre statut actuel ne le permet peut être pas. Mais qu'est-ce que je raconte, on est des héros, nan?
C'est bête de dire ça quand même... Ce n'était pas ce que Ayano voulait entendre. Nous ne sommes pas ce que l'on pensait être. N'est-ce pas?
Oui. On n'est pas des monstres aux yeux rouges. Pourquoi tu penses ça?
Je t'imagine très bien me dire ça en tentant de me raisonner le plus naturellement du monde, toujours avec ce sourire presque naïf et idiot, enfantin scotché sur le visage alors que tu manges nonchalamment...
Toujours en train de manger, d'ailleurs. A croire que tu ne faisais que ça! Avec ta tête d'ahuri et tes cheveux désordonnés, ta mignonne petite bouille faisait vraiment penser à un gamin qui avait passé l'âge d'en être un justement!
Mais je ne peux m'en prendre qu'à moi aussi. Je devais passer pour une folle furieuse en me comportant comme je l'ai fait avec toi...Rhaaaa, j'ai honte! J'espère que tu me pardonneras pour tout ça, quand je t'aurai rejoint.
Enfin, ce sera sûrement dans longtemps ces retrouvailles. Même si techniquement, elles ont déjà eu lieu. Enfin, vois-tu, maintenant, je suis bien différente de celle que tu connaissais. Je me suis fais plein de nouveaux amis, on s'entend très bien.
Toujours là pour se soutenir, s'entraider, se choyer et s'aimer comme il le faut. Oui, c'est peut être pour ça que le Mekakushi Dan est si intègre et fermé! Parce que l'on est tous très complices. Enfin, ça peut arriver avec tout le monde. Mais en même temps, on est tous spéciaux...Et puis, c'est particulier de se dire que l'on est particulier. Finalement, toi et moi ne pourrons mener une vie normale. Enfin, pour toi, c'est impossible. Sauf si, bien sûr, je m'adresse à lui. L'autre toi.
Mais si, tu sais, ton autre "Toi"! Tout blanc comme toi, un vrai blanc-bec! Pas non plus aussi gringalet, quoique... Mais il ne te ressemble pas.
Tu sais, tu me manques beaucoup. Même si en théorie, tu es "là", tu n'es pas réellement là. Enfin, ce gars, ce n'est pas toi. Ce n'est pas le toi que j'ai connu...
Tu vois ce que je veux dire? J'ai peur que ce soit trop compliqué... Bon. En soit, il ne te ressemble absolument pas. Déjà, c'est un abruti. Il à l'air de dormir debout en permanence. Par contre, j'ai bien peur qu'il ai hérité de ton côté gamin, malgré sa force incroyable qu'il a acquis quand tu es... parti. Oui, voila. Et comme toi, il adore manger! Je crois même qu'il mange plus que toi! Vous êtes de vrais gouffres, en fait tous les deux. On se demande où ça passe, pour que vous ne preniez pas un gramme. Enfin, qu'il ne prenne rien de son côté.
L'autre toi, il est... bizarre. Il essaye de se comporter comme toi, j'ai l'impression, mais il fait tout à sa manière. Et puis, il est spontané. Et il a pas le même physique. Quitte à être ton alter ego, vous auriez du être jumeaux.
C'est pas normal, sinon! Mais je ne peux m'en prendre qu'à la logique. Bref, il est pas comme toi. Et toi, même si ça me fait bizarre de l'admettre et que c'est un peu dur à dire mais... Tu me manques. Énormément même. C'est peut être pour ça que je regarde tout le monde de travers. Surtout... Les duos. Enfin, les... Bon tu vois ce que je veux dire, je vais pas te faire un dessin non plus! D'ailleurs, tu étais bien plus fort que moi dans ce domaine! Non, ne pas parler au passé...
Donc, tu es bien plus fort que moi en dessin. Je ne t'en veux pas, d'ailleurs. Tu te débrouillais comme un petit chef, et... j'aimais te regarder dessiner. Tu avais l'air si calme, si reposé. Bon, ça ne change presque pas de d'habitude, mais quand même, c'était agréable à voir. Un vrai visage d'ange!
C'est peut être pour ça d'ailleurs que... Non, ne pas y penser!
Donc, il y a toi et "toi". Tu sais, moi aussi j'ai changé. J'ai adopté un nouveau caractère, une nouvelle apparence en quelque sorte.
C'est plus du tout pareil, depuis que tu n'es plus là. D'ailleurs, maintenant que j'y pense, que les souvenirs reviennent... Je constate que ce sentiment est toujours là. Et qu'il suit avec ce pincement au cœur habituel, sauf que celui-ci est bien plus grand. C'est étrange, hein?
Je me demande si tu ressentais la même chose. Non, si tu ressens la même chose, maintenant. En fait, je crois bien que je refusais de regarder en arrière depuis ce temps, et que je restais focalisée sur le passé. Au fond, elle n'est pas morte, bien que "Ene" soit encore plus présente que jamais. Mais elle est toujours là, et toujours sur toi. Peut être qu'elle est avec toi en ce moment même, cette autre "moi".
Bon, c'est différent de toi parce que j'y ai encore accès. Toi, tu l'as perdu. Maintenant, tu n'es plus qu'une coquille vide. Enfin, je pense à croire qu'il... que tu ressens encore des trucs. Surtout quand tu bouffes.
Rhaaaa, mais qu'est-ce que vous avez tous avec la bouffe?!
Enfin... Si tu vas retrouver celle que tu connaissais avant, tu devrais remercier Kano. C'est lui qui m'a aidé à me retrouver, d'une certaine manière. Et ton autre toi, avec les souvenirs qui suivent ont fait le reste. C'est plutôt agréable au fond, même si presque tout n'est que douleur.
Mais au fond, il faut savoir faire la réalité sur les choses, le tri.
J'ai du chagrin, tu sais. De ne pas te l'avoir dit. C'est aussi pour ça que je t'écris, je pense. Oh, je ne suis pas si malheureuse que ça, et pas non plus autant seule que je veux te faire croire.
Il y a Momo, Mary, Shintaro, Seto, Kano, Hibiya, Konoha (ton autre toi), et une infime partie de ce qui était auparavant Takane.
J'ai retrouvé mon corps, et c'est en majeure partie tout ce qui compte, mais toi tu ne pourras pas. Je sais que cette lettre est un peu cafouillis, mais bon... Tu sais, c'est grâce à Kano que j'ai retrouvé mon corps humain véritable. Il est sympathique au fond, même s'il a l'air de se foutre de tout. Je suis sûre que c'est l'un de ses nombreux masques, une technique d'auto-protection comme moi j'ai pu le faire à ton égard! Sauf que dans son cas, l'enjeu est différent. Le problème aussi. Mais ce dernier est récurrent.
Bref...
Donc, on est au nombre de neuf. Je devrais être comblée de m'être fait de nouveaux amis, malgré ton absence notable et celle d'Ayano, surtout que Shin est beaucoup plus ouvert maintenant! Genre, il sourit, il rigole, il sort parfois avec nous...
Mais justement, il y a un truc. Dans cette joyeuse bande, il manque toi.
Dit comme ça, ça peut paraître stupide, mais tu me manques énormément. Je ne saurais quoi dire d'autre. Tu avais beau te comporter comme un enfant avide de connaissances et découvertes, surtout en matière d'art, tu étais quelqu'un de très doux, calme et gentil qui... comptait énormément pour moi. Plus que je ne veux me l'admettre au fond.
Bon, il serait peut être temps de te dire la vérité. Parce que j'imagine que tu as du remarqué que je tournais autour du pot depuis le début!
Ok, c'est bien de parler du Dan, et tout, mais ce n'est pas le sujet principal de cette lettre. J'ai quand même envie de continuer à m'épancher dessus pour avoir à faire mes aveux le plus tard possible. Tu vois, on a fait pas mal de trucs ensembles. On profite encore de nos rares moments de calme avant de s'attaquer au plus grand danger qui nous guette depuis l'ombre. Tu sais où?
Dans notre propre lycée! Et ouais, si ce n'est pas une tragédie, ça... Cette histoire, mon histoire ressemble de plus en plus à un mauvais drama j'ai l'impression. Enfin, pas si mauvais que ça si ça se trouve.
Je commence à penser que ce n'est pas ton problème qui a eu raison de toi, mais le prof. Il n'était pas du tout réglo en fin de compte, vois-tu?
Non, tu ne vois probablement pas. Ce que j'espère, c'est que la dernière image de moi que tu as vu avant de nous quitter, c'était un sourire. Et pas un visage colérique ou une larme. Apparemment, plus on vieillit, plus nos souvenirs s'embellissent. Comme quoi, on ne se souvient que du meilleur.
J'ai l'impression qu'avec moi, cette règle fonctionne aussi un peu à l'envers.
Dans mon cas, c'est tout le tord que je t'ai commis de ton... enfin, quand tu étais encore là qui reste. Et j'en suis vraiment navrée. Alors je te présente toutes mes excuses pour ne pas avoir été honnête et t'avoir menti à plusieurs reprises, tout en me comportant comme une sauvage avec toi en tentant de cacher ce que je ressentais vraiment.
Tu sais, cette colère, c'était une sorte de protection contre ce sentiment qui menaçait de m'engloutir, à mon sens. Mais plus tard, finalement, je me suis rendu compte qu'il m'aurait peut être fait plus de bien que de mal si j'avais réussi à te le dire.
Je suis débile, hein?
Quand même, y a une chose que j'ai pas comprise et que je comprendrai sûrement jamais: Pourquoi me dire que j'ai l'air de bonne humeur quand je suis en réalité énervée?
Toi et ta logique. C'est comme avec le casque. J'étais tellement horrifiée à l'idée que tu te rendes compte d'un truc que c'est limite si je ne t'ai pas frappé de colère en voyant ton regard si tu t'étais douté de quelque chose. Du coup, comment devrais-je prendre le tout?
Comment toi tu vas l’interpréter?
J'en n'ai juste aucune idée. Rhaaa, et puis c'est compliqué tout ça!
J'ai envie de tout foutre l'air et de partir en rigolant comme le ferait si bien le "menteur de service", mais malheureusement, après tout ce que j'ai dit, ça ne servirait à rien de partir, et ce serait encore plus idiot de déchirer cette lettre.
D'ailleurs, au fond, à quoi ça sert de t'écrire? Tu ne pourras jamais la recevoir. Ce n'est pas comme s'il y avait une adresse pour là où tu résides désormais. Mais j'aime bien cette idée. Livrer son ressenti à travers des mots sur un papier. Je suis pratiquement sûre que de l'encre peut sceller toute une vie et une destinée!
Tu sais, j'aurais aimé que tu restes plus longtemps avec nous. Peut être que grâce à ce bref lapsus supplémentaire, j'aurais réussi à t'avouer tout ça... Même si je n'étais au courant de rien réellement jusqu'alors. Ce qui renvoie au fait qu'il s'en est passé des choses, avant que je ne t'écrive ceci. Les cours d'été vont me manquer. Comme le lycée.
C'était le seul endroit là où je pouvais vraiment être moi-même avec toi d'une certaine manière. Je regrette maintenant. D'avoir été assez stupide pour tout fermer à clef et mettre celle-ci sous la porte. Mais tu sais ce que l'on dit?
Il faut savoir enterrer ses regrets et ses remords, et ceux avec ses morts.
Alors je vais le faire. Pour toi, je vais tout dire. Toute la vérité.
Tu te doutes bien que je suis différente des autres. Maintenant, c'est officiel, je le suis pleinement et entièrement. J'ai acquis un pouvoir particulier, mais je ne sais pas son nom. Par contre, je peux maintenant faire la transition entre mon vrai corps humain et celui numérique que j'ai acquis lors de ma mort. Parce que oui, je suis morte à un moment!
C'était justement un de ces jours d'été que j'aimais parce que j'appréciais justement te regarder dans les chaudes couleurs et la belle lueur rougeâtre du crépuscule. Ton visage baignant dans la lueur du couchant était une chose très agréable à regarder. Tu étais magnifique. Konoha aussi, mais ça n'a rien à voir. Je me demande si tu serais apte à apprécier la personne que je suis devenue. A aimer Ene en tant que telle, comme tu m'as aimé. Comme une amie, hein, attention!
Je parle d'Ene, mais je ne t'ai même pas réellement fait sa présentation! Alors non, ce n'est pas mon avatar de jeu vidéo qui serait devenu "réel" comme c'est le cas pour ton autre toi, mais un être numérique, une cyber-entity si on pouvait dire. Je ne sais pas comment on pourrait décrire ça... Mais je peux me balader dans les réseaux et tout, et je suis en permanence sur le portable et le PC de Shintaro. D'ailleurs, à la mort d'Ayano il est devenu un NEET. Hikkikomori.
Tu sais, elle s'est suicidée. Pour tous nous sauver. Mais ça n'a fait que nous tuer aussi en retour. J'aimerais me dire que son sacrifice n'a pas été vain. D'ailleurs, il ne l'a pas été! Mais ça n'a fait que rallonger un peu notre espérance de vie. Moi, je suis toujours en vie pour te parler, pour penser à toi de temps à autre. Mais toi, tu n'es plus là. Tu n'existes plus vraiment autre part que dans moi, Shintaro et Konoha. Je me demande d'ailleurs s'il a conscience d'être une part de toi.
Il me paraît toujours ailleurs, c'est bizarre. Je te dis que ce type est étrange comparé à toi!
Donc, pour un bilan court et simple:
Tu me manques. Beaucoup. Énormément. Trop, même. C'est dur de vivre en sachant que tu es mort par ma faute. Du moins, mon orgueil et ma peur idiote, ma timidité transformée en agressivité.
Je m'en veux... Mais j'avais dit que je devais effacer tout remords et chagrins. C'est douloureux quand même. J'ai toujours cette drôle de sensation...
Au fond, elle n'est jamais partie. Peut être ne partira-t-elle jamais?
L'été est terminé à présent, de toute façon. Il sera éternel pour toi, et je continuerai de t'y rejoindre en toute quiétude par la pensée.
Sous cette chaleur inaltérable, toi et moi tous les deux, moi en train de te dévorer des yeux et toi de me croquer dans ton carnet avec passion...
Les souvenirs d'été sont toujours les meilleurs... Et les pires.
Bon, fini les bavardages inutiles.
On va enfin pouvoir passer aux choses sérieuses.
Donc, je voulais te révéler la raison pour laquelle j'étais aussi barbare avec toi. En fait...Je...J'ai... Oh, c'est dur à dire!
Bon. Je pense que c'était parce qu'il y avait quelque chose entre nous. Un truc, un petit plus que moi je ressentais de mon côté. Et tout cela à ton égard. Je ne saurais pas comment expliquer cette sensation, mais chacun de tes sourires, excepté le fait que ça me réchauffait le cœur me faisait aussi mal. Car tu pouvais les adresser à n'importe qui d'autre. Et il n'était pas forcément non plus pour moi, et rien qu'à moi. Et puis, j'étais bien avec toi. C'était rassurant d'avoir ta présence constante à mes côtés, même si ça m'avait beaucoup gêné à nos derniers instants.
Je me sentais en sécurité, protégée. Tout ça grâce à toi. J'aurais aimé... pouvoir partager cette sensation étrange et légèrement douloureuse avec toi.
Ce ressenti bizarre et mystérieux, cette sensation nouvelle... Il m'arrivait même parfois... de regarder tes lèvres. C'était tentant et attirant. Ou encore, de te regarder différemment. Pas comme un ami... Ou même un frère. Non, tu étais beaucoup plus à mes yeux tu sais.
Donc, maintenant, tu sais tout. Tu as tout deviné.
Si tu n'as toujours pas compris, c'est vraiment que tu es un crétin fini!
Bon, il me reste ces quelques petits mots magiques à dire.
Même si je dois d'abord t'expliquer... En fait, j'avais tellement peur de te les dire quand je me suis rendu compte de la véracité et véridicité de ces derniers que j'ai préféré faire en sorte de me refermer comme une huître dans le but que tu puisses arrêter de me regarder tout le temps comme moi je l'ai fais, et que tu puisses me détester.
Je m'étais trompé à ce compte. Ça m'a fait encore plus de mal que je n'aurais dû en avoir.
J'avais toujours cette chaleur avec toi... Un autre que l'été, qui me réchauffait déjà le cœur. La même que je ressentais quand je regardais le soleil depuis la fenêtre de la salle de cours. Un moment qui s'avérait intime et que je partageais avec toi.
Un de ces rares moments où je me sentais réellement bien, réellement moi... à tes côtés. De ton vivant... Peut-être que si je t'avais dit ces mots, ça aurait changé la donne. Changé l'histoire... Notre histoire commune. Que ça aurait eu un réel impact qui aurait tout modifié. Peut-être ne serais-tu pas mort comme offrande pour le monstre... Ce qui a fait ce que nous connaissons actuellement, ce que nous sommes devenus.
Voilà. C'est tout ce que j'avais à dire. Cette lettre est déjà longue, alors je vais m'arrêter ici. Tu sais tout maintenant, mais il y a quand même quelque chose qui me tient à cœur.
Je...Bon voilà, je...Je...
Haruka...
Je t'aime.
C'est dit maintenant. Depuis ces chauds souvenirs d'été sous cette chaleur poisseuse, dans cette salle de classe où il n'y avait que toi et moi Haruka... Je t'ai aimé et je continuerai toujours de le faire.
Mon cœur... Va exploser... Je ne suis pas une adepte des surnoms niais et dégoulinants d'amour naïf, alors je continuerai de t'appeler par ton prénom. Mais sache que je t'aime de tout mon cœur et tout mon être quand même, et que, même si tu n'es plus là pour le savoir où me lire et m'entendre,
il y aura toujours une gigantesque place pour toi dans ma vie et mon cœur.
Je t'aime, Haruka.
Adieu, mon amour de toujours...

Ta chère et tendre Takane (et Ene)

PS: J'espère que l'on pourra se retrouver un jou-
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PDV Narrateur

<< - Takane?>>

Quelqu'un toquait à la porte de la chambre. Je m'étais installée dans celle de Mary, n'ayant aucune autre place de libre. Et je n'allais pas m'inviter dans celle d'un garçon!
Même chez Konoha. Ça ne se faisait pas, ce genre de choses! Même si je suis un peu rebelle et caractérielle, j'ai un code d'honneur, en quelque sorte. Et je le respecte!
Je ne reconnaissais pas vraiment la voix étouffée par la porte, celle-ci ayant une bonne isolation. La pièce a dû être insonorisée, si vous voulez mon avis.
Je me détournai du bureau où j'étais penché sur ma lettre (d'amour) et dirigeais mon regard vers la porte.

<< - Oui, je suis là. C'est qui?
- C-C'est moi, Konoha...
- Ah... Entre!>>

Il ne se fit pas prier. Il ouvrit lentement la porte avant de la refermer derrière lui, un vieux pull vert et un carnet à la main. Ce dernier m'était étrangement familier. On aurait dit un carnet à dessin, comme celui de...
L'autre personne présente dans la pièce interrompit le fil de mes pensées.

<< - En fait, euh...J-Je voulais te montrer quelque chose...
- Hey, t'as pas avoir peur, je ne vais pas te manger, tu sais...
- Manger..., commença-t-il à baver.
- Hola! Du calme! Bon, tu me montres ton truc ou tu pars manger?!
- Ah oui, je suis désolé!
-...Pas de problème...>>

Ce mec était définitivement bizarre. C'est alors qu'il s'approcha doucement de moi avant de me tendre ce carnet que j'avais déjà remarqué auparavant. Mais... C'est exactement la même couverture! Et les feuilles qui dépassent... Non, il n'y avait plus de doutes, c'était bien le sien. Mais comment avait-il fait pour mettre la main dessus?!

<< - Tiens...
- Comment tu as fait pour te le procurer?
- Je l'ai trouvé... par hasard...
- Où ça?!
- Dans les affaires de Sintaro...
- Ses affaires?
- Oui...
- Mais comment le carnet d'Haruka a-t-il pu se retrouver dans ses affaires?
- Je ne sais pas...
- Normalement, c'est moi qui devrait l'avoir... A moins que... Tu es sûr que c'était vraiment ses affaires?
- Non... Peut être celles de Kano...
- Ça me paraît encore moins plausible. Bon, ce n'est pas si grave. Mais pourquoi tenais-tu tant à me le montrer?
- Je me suis dit que ça t'intéresserais peut être... Après tout, tu étais proche de lui. Enfin, je crois...
- Hmm... Donne pour voir...>>

Il me le passa sans broncher, me regardant toujours avec cet air endormi, bien qu'une certaine curiosité subsiste dans ses prunelles d'ordinaire vides. J'ouvris avec beaucoup de délicatesse le carnet, de peur qu'il ne s'envole ou ne s'effrite entre mes mains. Les premiers dessins firent monter en moi une bouffée de chagrin mêlée à de la joie et une tristesse infinie, muette. Des larmes silencieuses perlèrent au bout de mes cils, sans toutefois couler.
Cela faisait si longtemps... En un instant, tous les souvenirs passés à regarder ces dessins et à l'observer en train de dessiner revinrent. Toutes ces chaudes après-midis à le contempler amoureusement, avec cette douce tiédeur et ce curieux sentiment de bien-être au fond du cœur.
La mémoire me revenait subitement et de façon très brutale, manquant de me faire tourner de l’œil. J'avais oublié aussi le bon côté des choses. De moi, et de notre relation presque fusionnelle que l'on menait à deux. Je tournais la tête, la saisissant à une main pour éviter de flancher en regardant par dessus mon épaule histoire de remercier Konoha pour sa trouvaille, mais il était déjà parti sans dire un seul mot. Un vrai fantôme, pire que Kido!
Je vérifiais quand même s'il n'était pas assis ou caché quelque part, et s'il n'avait pas laissé une trace de bave sur le sol tel un escargot en pensant au délicieux repas qui l'attendait.
Non, rien de notable à dénoncer. Je portais mon regard sur le pull. Ce devait sûrement être celui qu'il portait tout le temps... Je l'apportais à mon visage et inspirais fortement. L'odeur si caractéristique d'Haruka m'emplit les narines, me faisant frémir et sourire doucement à la fois. Je décidais de l'enrouler autour de mon cou comme une écharpe, histoire d'y plonger de temps en temps le nez avant de me remettre à mon observation mémorielle.
Je me replongeais donc dans la contemplation de ce temple des merveilles et des beaux rêves de mon tendre aimé, mais un papier glissa soudainement du carnet que j'étais en train de feuilleter. Il devait être coincé entre deux dessins, songeais-je.
Au moins avait-il eu le mérite de capter mon attention, qui se focalisait alors sur les deux dessins en question. Deux croquis de moi. Je rougis, sans vraiment savoir pourquoi. L'un d'eux était un souvenir des mois de chauds soleils.
...Petit cachottier, va! En fait, il m'avait peut être observé bien plus que je n'ai pu le faire au cours de nos dernières années à deux.
Bref, reportons-nous plutôt sur le papier. Ah, mais ce n'en est pas un!
C'est une lettre... Je me levais pour aller la ramasser, la retournant au passage. Elle était scellée, et le plus étrange, c'était qu'elle portait mon nom. Aurait-il oublié de me la donner ou n'a-t-il juste pas eu le temps de le faire...?
Je remarquais qu'il avait griffonné des roses et bizarrement, quelques petits cœurs légèrement tremblotants sur l'enveloppe. Bizarre...
Devrais-je l'ouvrir? Bah, il y a mon nom dessus. Ce n'est pas comme si j'allais bafouer sa mémoire ou son honneur en l'ouvrant! Je décidais donc de décacheter cette enveloppe de plus en plus mystérieuse.
Ah... On a parfumé le papier... Avec un mélange de rose et de lavande, et un petit soupçon de... réglisse?
C'est exactement ce que j'aime! C'est vraiment bizarre... J'ai l'impression de passer à côté de quelque chose d'immense, de louper un gros truc sans savoir pourquoi...
J'extirpais donc le papier que contenait l'enveloppe. Je le dépliais avec une curiosité dévorante. Le papier était noir, et je pouvais reconnaître l'écriture de celui que j'aime. Les mots avaient été rédigés à l'encre argentée.
De plus en intriguée, je m'assis confortablement sur le sofa au milieu de la pièce, posant négligemment les pieds sur la table basse. Les yeux grands ouverts, dans l'intimité confinée la plus totale de la chambre et dans un silence total et sacré, je commençais tranquillement ma lecture malgré mon impatience.

Lettre de Haruka:
 


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PDV Omniscient

La jeune fille se mura dans le silence, sous le choc par les aveux qu'elle venait de lire. Elle ne s'était pas rendu compte qu'elle avait durant toute sa lecture, murmuré chaque mot comme s'il eut été prononcé par l'être quelle a aimé (et qu'elle aime toujours d'ailleurs). Comme s'il était en face d'elle pour les lui dire au moment où elle les lisait.
Elle posa la lettre sur ses genoux, empoigna l'enveloppe et en sortit un papier.
Elle le déplia, dévoilant le dessin qu'il avait fait de son vivant. Celui qu'il tenait tant à lui montrer.
Après l'avoir longuement regardé pour tout bien enregistrer, elle couvrit sa bouche avec sa main, encore choquée par tout ce qu'elle venait d'apprendre. Sans rien ajouter de plus, elle ramassa lettre, dessin et carnet. Puis elle partit s'installer à son bureau, les posant tous en face d'elle, juste à côté de son propre ouvrage. Dans un silence de mort, elle prit presque violemment la lettre de son amant, manquant de la froisser. Puis la relut une fois, deux fois, trois...
Alors seulement, les larmes acceptèrent de monter. Les perles cristallines recommencèrent à se former aux coins de ses longs cils, mais la jeune fille n'esquissa pas un geste. Statufiée, elle restait tétanisée devant sa lettre. Elle prit le stylo qu'elle avait posé sur le bureau d'un geste sec et commença à griffonner rageusement des mots sur sa lettre, le cerveau en ébullition.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lettre de Takane (Reprise)

...
...
...Non...Non, ce n'est pas vrai...(une larme coule)
...Toi...Tu...Tu n'es...Tu...(une seconde larme)
...BAKA!
Espèce de crétin, abruti insensible! Baka! Baka, baka, BAKA! Je... Je te déteste! Pauvre débile, sale crétin... Je pleure à cause de toi, Baka!
Pleurer comme une madeleine, je me dégoûte! Ce n'est même pas moi! Tu n'as rien dis! Je te hais, je te déteste, je te hais!
Comment as-tu osé?! Maintenant, je me sens encore plus sale! C'est de ta faute, tu m'entends?! De ta faute! Tu n'as même pas réussi à m'avouer ce que tu ressentais...
Tu n'as même pas osé me donner cette putain de lettre que tu as rédigée exprès...
...Mais je voulais te le dire moi aussi... Et moi même je n'ai pas osé le faire alors même que tu n'étais pas encore mort. Pire, je l'ai fait après!
Mais tu n'es qu'un idiot incapable... MOI AUSSI JE T'AIME! Moi aussi je t'aimais, abruti! Et maintenant que je me rends compte de ça, je sais que c'est de ma faute! Que j'ai tout foutu en l'air!
J'ai tout gâché! Notre relation... On aurait pu être tellement plus... J'aurais même pu te sauver, si ça se trouve... Mais non, je me suis juste aveuglée désespérément en pensant que ça suffirait. Je me hais! Je suis tellement fatiguée de tout ça, si tu savais...
Oh, si seulement tu savais à quel point je regrette... J'aurais aimé pouvoir t'aimer comme tu le voulais sur l'instant. Et je le faisais déjà, mais je voulais dire... Vraiment.
Que l'on ait conscience que notre amour soit... était réciproque. Et maintenant, toi... Toi... Tu es MORT!
(Les larmes se diluent avec l'encre, déformant certains mots, en effaçant d'autres) Tu vas tellement me manquer... Je ne sais même pas si je vais survivre sans un idiot tel que toi dans les parages. Et même Konoha ne fera pas l'affaire. De toute façon, qui pourrait te remplacer? Et puis, je n'ai même pas envie de combler l'énorme trou que tu as laissé dans mon cœur. J'ai l'impression d'être morte.
J'ai tout fait pour accomplir les dernières volontés d'Ayano. Maintenant, je vais accomplir les tiennes. Que je suppose être de continuer à vivre normalement, sans oublier de penser à toi. Mais tu veux vraiment la vérité?
Je pense à toi à chaque instant! Chaque moment de ma vie, il n'y a pas une seule minute, une seule seconde sans que je ne pense que c'est moi qui t'ai tué à cause de ma lâcheté! Tu ne peux même pas savoir à quel point je peux me détester. On dit que c'est toujours au mec de faire le premier pas. Cliché. J'aurais pu le faire avant toi. Mais tu as écrit cette foutue lettre avant moi, alors tu es aussi en parti responsable. Je ne te hais point. C'est moi qui me déteste. Même si j'ai de la rancœur, pour le fait que tu m'aies abandonnée à mon sort avec ces sentiments que je refusais de comprendre et de regarder, d'assumer au jour le jour. Et maintenant, je m'en mords les doigts. Pour ne pas avoir écouté Ayano...
Pour avoir eu honte quand j'ai su pour ta maladie et que je n'y ai pas tant que ça prêté attention, au fait que tu allais mal, avant de mettre un nom et des mots sur tes évanouissements de plus en plus réguliers: "Malade" et "Condamné".
Le second n'aurait pas du exister, si seulement j'avais fait un peu plus attention, été un peu plus attentive, surtout envers toi. Jusqu'à être au petits soins à ton égard! Mais j'en fus incapable. Et maintenant, voilà ou j'en suis. Morte à l'intérieur, comme qui dirait. Et morte pour de vrai, cela ne saurait tarder. Car j'ai le sentiment que le Dan va y passer dans les prochains jours.
Rien que la tête que fait Shin à l'éventualité d'une fin heureuse prouve qu'il sait quelque chose de mauvais à propos de ça, potentiellement son pouvoir si il en a un le permet-il.
Je me méfie. En tout cas, peut être te rejoindrai-je bientôt...
Non, il ne faut pas penser à l'avenir, à la mort. Tu as raison sur ce coup-là.
Tu es très intelligent, plus que je ne l'ai jamais été. Tu avais déjà prévu l'éventualité de mourir. Mais comment as-tu su pour...?
Peut-être... Peut-être qu'il y avait un truc? Va savoir.
Je me demande si il y a une vie après la mort. Par exemple, Ayano, elle, croyait au paradis. Mais pas non plus dans le bon sens, je pense. A-t-on droit à un paradis, nous, les "monstres" aux yeux rouges?
Non, bien sûr, nous ne sommes pas des monstres mais des adolescents, même Hibiya. Et des héros, comme Aya-chan se plaisait à le croire et le répéter. Pas pour nous, mais pour ceux dont elle à pris soin si longtemps.
Quoi qu'il en soit, je te prie de m'excuser. J'espère que pour nous, il y aura un au-delà. Ou on pourra avoir des retrouvailles heureuses... Et amoureuses.
Peut être y a-t-il vraiment un paradis qui nous est propre?
Ou bien irons-nous en enfer, du moins, je ne suis pas sûre pour toi. Toi qui étais aussi doux qu'un ange, malgré certains de tes rêves apparemment dopés à la libido et ce à mon égard (Ah ah ah).
A moins que, même si ce n'est qu'une éventualité, on se retrouve à nouveau enfermés dans le Kagerou à notre "seconde" mort. C'est une possibilité à vérifier, mais je ne compte pas la tester de si tôt!
Sauf si bien sûr, je meurs littéralement d'envie de te revoir très (trop) vite.
Je me languis de toi, mon cher... amour...
Mais ça aussi (de se suicider), ça ne risque pas. Enfin, peut-être...  Trop de gens m'aiment et me retiennent ici, le Mekakushi Dan... Ils comptent tous sur moi. Alors Haruka... Pardon. Je te demande pardon. Pour tout. Et merci aussi, pour tout. Tout ce que tu as fait pour moi.
C'est comme si notre amour était voué à l'échec dès le début malgré des sentiments réciproques. Bien plus que de l'amour interdit: une fatalité. Un destin qui nous rattrape et que nous n'aurions peut être pas pu altérer avec ces trois petits magiques pourtant si grands... Même si j'ose y croire.
Tout ces jours chaleureux passés avec toi, et uniquement toi et moi. Alors que maintenant, il n'y a plus que Shin, Konoha et Ene pour te pleurer, Takane t'ayant rejointe (je l'espère fortement).
Mais tu n'es pas seul, d'accord. Parce que même si je n'ai pu te prêter ma force, toi tu me prêtes ta vision des choses et tes rêves à travers ton écrit et tes dessins. Et cette capacité à dormir debout les yeux ouverts, rêver éveillé, j'en avais besoin. Pour être à tes côtés.
Merci, Haruka.
Faites que mon attente et la tienne ne soit pas non plus trop longue avant nos retrouvailles tant désirées et le baiser promis à la fin que je compte bien t'accorder.
Je vais essayer d'aimer Konoha comme j'ai pu t'aimer, mais je ne promets rien. Car avec tes affaires, il ne reste plus que lui de toi. Mais ce n'est pas un simple subtilisant.
Une promesse d'amour. Un vraie. Et pas un mensonge, ou une décision sur un coup de tête.
Il n'empêche, retiens-le bien Haruka. Je ne t'abandonnerai plus jamais.
Je t'aime et toujours et à jamais je t'aimerai.

Pour de bon jusqu'au bout du rêve...
Takane l'entière
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Coucou les amis!
Je ne sais pas si le titre correspondait réellement à vos attentes, mais j'espère que cet OS un peu triste vous aura plu et que j'aurais réussi miraculeusement à vous faire ressentir la tristesse de Takane et sa peine, ainsi que l'amour d'Haruka et celui qu'elle lui porte en retour.
Aussi, j'ai prévu un petit dico pour tout ceux qui ont été largués parce qu'il ne connaissait pas l'anime dont cet OS est tiré. J'espère qu'il vous aura bien servi (il est en haut de page, hein)!
Sinon, je vous dis à bientôt pour un prochain écrit! Et merci à Flo' pour m'avoir courageusement corrigé mes 12 pages couvertes de mots avec ses céréales sacrées (keur sur toi choupette)!
Bisous les choux, aimez-vous et n'oubliez pas, soyez-vous :coeur: !
Ah, et avant que je n'oublie:

Le dessin d'Haruka:
 

___________________________________________________


Fly Away...
Welcome To My World:
 

As et Sorbet mes piliers,Pit mon frère adoré,Jylia,Silen,Kanra,Mona,JM,Mista,Flo',Creepy,Sélèchou et ma choup's (avec d'autres) mes amis aimés,Ota ma fiancée,Cékia ma nièce préférée,mes OCs adulés,la Team des Éternels Connectés dont je suis la chef incontestée!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2650
Pikadollar : 3943
Vos j'aimes : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 9:05
Fiuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
C'est trop mignon *-*

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mad Demonheart
Demon of Asylum
Messages : 1333
Pikadollar : 1481
Vos j'aimes : 68
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16
Localisation : Là ou il y a de l'espoir pour un monde meilleur...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 11:35
Merci beaucoup ma Nyalichou ♡
J'espère au moins que tu as pu tout comprendre dans l'OS xD

___________________________________________________


Fly Away...
Welcome To My World:
 

As et Sorbet mes piliers,Pit mon frère adoré,Jylia,Silen,Kanra,Mona,JM,Mista,Flo',Creepy,Sélèchou et ma choup's (avec d'autres) mes amis aimés,Ota ma fiancée,Cékia ma nièce préférée,mes OCs adulés,la Team des Éternels Connectés dont je suis la chef incontestée!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Messages : 1641
Pikadollar : 2907
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 19:06
Fini.
Et je... Je suis au bord des larmes. Et en pleine quinte de toux mais ça c'est pas très important.
Bon, je suis pas fan du "Baka" pour le coup. Vu le caractère et la voix qu'a Takane dans l'anime, "Aho" serait plus adapté. Mais le mettre en japonais est sympa. D'ailleurs, quand Konoha est apparu j'ai imaginé toutes ses répliques en japonais avec sa petite voix!
Bon, je me ressaisis, faut bien que je te fasse un commentaire digne de ce nom, non?

"Sur le point de mourir (probablement, je ne sais pas trop bien non plus), il fit le vœu d'être plus fort" Il me semble que c'est une chose qu'il a souhaitée toute sa vie, mais au moment de sa mort, en la souhaitant, il s'est passé un truc et un corps est apparu pour lui. Le trouvant inhumain, il l'a refusé, mais ensuite il a voulu qu'il revienne et sa punition fut de devenir une coquille vide, Konoha.

Bon, la première lettre de Takane! Je te l'ai déjà dit, je la troue très naturelle, c'est un véritable flot de pensées dans lequel on plonge totalement. Il est travaillé sans l'être, enfin simple mais bien pensé, bien fait. On sent presque qu'elle écrit sans réfléchir, elle couche juste ce qui vient sur papier. Très bien réussi.

Ensuite partie narrative! J'aurais préféré point de vue interne puisque l'autre est omniscient mais ne respectant pas moi-même cette règle, je vais me taire. On n'a même pas l'impression d'avoir changé de partie tant l'autre était proche de pures pensées. La seule chose qui pourrait nous faire penser qu'il y a eu un changement, c'est le dialogue. C'est toujours très facile à lire, ça passe tout seul, c'est agréable. Tout allait bien, puis Haruka. Nan mais c'est pas un problème, c'est justement un truc bien fait! Tout va bien, il y a des dessins choupis, puis... Une lettre. D'un mort. De base, ça commence mal. Ensuite des roses et des cœurs "tremblants".

La lettre d'amour d'Haruka donc! C'est très mignon, à l'image du personnage. Dois-je comprendre quelque chose par rapport au fait qu'elle écrive sombre sur clair et lui clair sur sombre? J'espère que c'est fait exprès, ce serait un petit détail sympa! Donc, tout est mignon, innocent, timide! Quoique, innocent, il le dit lui-même, il ne l'est pas parfaitement. Mais c'est si mignon... Il espère, puis se reprend, est hésitant, prend confiance, se confie... Sa lettre est moins naturelle que celle de Takane mais c'est normal, il a du mal à écrire de tels mots! Sa lettre est merveilleuse.

Et la réaction de Takaneeeeee!D'abord elle y croit pas, elle relit, elle réalise, elle pleure et elle écrit. Des points de suspension. Rien ne peut être parfait, hein? Alors je te le dis, écrire des points de suspensions, comme ça à la suite c'est...
...
...
Pas naturel. Regarde ce que je viens de faire. Tu sens que j'ai réfléchi ne serait-ce que deux secondes pour faire ça. Et j'ai un clavier. Alors imagine sur feuille. En plus d'être chiant à faire, c'est improbable. Mais sinon sa réaction correspond bien au personnage. Ensuite elle se blâme parce qu'il est mort et qu'elle ne peut donc pas lui dire tout ça. Et ça c'est plus naturel, ça marche!

Bah voilà, j'ai fini. Si jamais il y a un point que je n'ai pas abordé et dont tu veux que je te parle, il n'y a qu'à demander! =D
J'ai essayé de faire un peu long mais pas trop, je sais pas ce que ça donne mais j'espère que ce commentaire est constructif et qu'il te plaira!
Bisous! <3

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mad Demonheart
Demon of Asylum
Messages : 1333
Pikadollar : 1481
Vos j'aimes : 68
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16
Localisation : Là ou il y a de l'espoir pour un monde meilleur...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 20:06
Bon, il est grand temps que je réponde à ce commentaire si long et si beau que tu m'as fait. Déjà, merci pour la correction sur l'article d'Haruka, je vais rajouter ça à mon dico des Enfers.

Ensuite, je suis contente que le début de la lettre de Takane t'es autant plu! Je ne savais pas qu'elle serait si facile à lire et naturel. J'ai moi-même à peine réfléchie quand je l'ai écrite, mais j'ai beaucoup aimé le faire et insister sur certains points, qu'elle parle de sa vie à Haruka en faisant référence à ces récentes rencontres puis en parlant de ce qui lui est advenu lorsqu'elle est morte, tout en tournant subtilement autour du pot. C'est vrai que je l'imagine très bien râler en se moquant de Shintaro et de son côté NEET, tout en parlant de l'attitude bizarre de Kano malgré le fait qu'elle souligne que c'est un type bien, même si elle se doute de quelque chose à son égard.

Puis vient la partie narrative, comme tu l'as décrit.
Quand Flo m'a corrigé, elle m'a dit à la fin que le final de cet OS était juste totalement spotted, surtout avec cette partie. Et que c'était facile de deviner que dans mon OS Haruka était amoureux de Takane de son vivant.
Mais la partie narrative est justement un point de vue interne, ma pauvre xD
Tu sais, dans le point de vue interne, quand Konoha interpelle notre chère protagoniste, le point de vue central est sur elle. Et il est bien évoqué par un "je".
En tout cas, je suis contente que le récit passe tout seul.

C'est vrai, la lettre d'Haruka est mignonne et poignante. Le fait qu'il y ait cette lettre après que Takane est écrit la sienne et pour faire savoir les sentiments d'Haruka à son égard, et ça donne une touche très émotive au récit.
J'ai essayé de reproduire le plus fidèlement possible le caractère et la personnalité amicale, gentille et douce d'Haruka dans la lettre, et ça va paraître peu modeste, mais c'est passé tout seul. En fait, c'est rigolo, mais j'ai vraiment écrit vite sachant que tout est passé crème, j'ai écrit sans réfléchir et même penser en retranscrivant mes pensées mot pour mot. Je crois même que pour avoir eu une telle aisance à reproduire le caractère des personnages, c'est parce que je me suis aussi basée sur certains de mes OCs qui ont un peu près ce caractère là.

En fait, j'avais déjà tout planifier dans ma tête. Tout s'était écrit, tout s'est fait d'un coup. Je sais pas si j'aurais pu lâcher une petite larme, mais pour moi, c'est comme si je vivais la scène. Et j'aime bien relire mes récits, donc l'impression s'est concrétisée en me relisant...C'est drôle hein?

Pour le jeu de clair et de sombre, il n'y a rien de particulier là-dessus. Mais c'est marrant de le relever, je n'avais pas constaté cet opposition complémentaire. Ça donne un certain cachet à l'OS. Mais j'ai pensé que l'argenté était une de mes couleurs préférées, une très belle couleur qui irait à merveille sur une lettre d'amour, et quoi de mieux que du noir pour harmoniser le tout? J'ai hésité à dire que c'était du papier à fleurs avec des roses blanches gravées dessus mais j'ai pensé que ce serait peut être de trop dans le récit, et que c'était inutile, bien que plus romantique. Mais le choix d'est un couleur est quelque chose de purement esthétique et amoureux.
Je trouvais bien de faire une référence à son côté gamin pourtant mature au fond, qui, bien que sa lettre déborde d'amour puissant et un peu niais, ne soit pas totalement innocent (même si sa lettre, elle est timide, passionnée et amoureuse, innocente) parce que ça jouait un côté très sincère. De faire quelque chose qui paraisse réaliste par son honnêteté. J'espère que tu vois ce que je veux dire...
Ah, elle paraît moins naturelle? Je me demande pourquoi. Peut être parce qu'elle ne fait pas comme celle de Takane, à retranscrire ses pensées. Oui, j'ai fait des effets de style. Et je suis vraiment heureuse que tu trouves cette lettre merveilleuse!

La réaction de Takane est en effet plutôt fidèle au personnage, et je suis fière d'avoir réussi le "défi" de la reproduire presque fidèlement à l'anime. Certes, les points de suspension ne sont absolument pas naturels, mais je ne pense pas que je vais les enlever. C'est comme si c'était en quelque sorte ce qu'elle pensait, ou que ce soit quelque chose tel qu'un PDV particulier.

En tout cas, je ne pensais pas que cet OS passerait aussi bien, et j'en suis vraiment ravie! Je suis contente d'avoir réussi le fait de paraître naturel au fur et à mesure de la lecture (sauf pour les ...), et d'avoir reproduit de manière à être la plus exacte possible le caractère des personnages, qui sont radicalement opposés, ce que souligne d'ailleurs Haruka dans sa lettre.

Je pense que tu as tout abordé! Merci pour ce commentaire très poussé chérie, j'espère que j'en aurais d'encore plus magnifiques de ta part!
Bisous ma chéwie <3

___________________________________________________


Fly Away...
Welcome To My World:
 

As et Sorbet mes piliers,Pit mon frère adoré,Jylia,Silen,Kanra,Mona,JM,Mista,Flo',Creepy,Sélèchou et ma choup's (avec d'autres) mes amis aimés,Ota ma fiancée,Cékia ma nièce préférée,mes OCs adulés,la Team des Éternels Connectés dont je suis la chef incontestée!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pandatagada
Newbie Sadique
Messages : 122
Pikadollar : 171
Vos j'aimes : 4
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 17
Localisation : La où il fait beau et chaud, dans le sud ! :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 20:32
Mais c'est ... c'est super triste ! RIP mes mouchoirs (et mon esprit mal placé) >.< ! Je sais pas quoi dire, c'est vraiment trop triste ...

T'avais pas le droit de me faiire pleurer euuuh !

Sinon, ben, que dire a part que j'adore ?




___________________________________________________

Flemmardise de l'écriture, mvoila ._.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mad Demonheart
Demon of Asylum
Messages : 1333
Pikadollar : 1481
Vos j'aimes : 68
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16
Localisation : Là ou il y a de l'espoir pour un monde meilleur...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 20:34
Merci beaucoup pour ton commentaire xD
Trèèèèès constructif...
Black, tais-toi ou je te mets une muselière.
Merci en tout cas, et je suis ravie (c'est très méchant dis comme ça mais bon c:) d'avoir réussi à t'arracher quelques larmes!

___________________________________________________


Fly Away...
Welcome To My World:
 

As et Sorbet mes piliers,Pit mon frère adoré,Jylia,Silen,Kanra,Mona,JM,Mista,Flo',Creepy,Sélèchou et ma choup's (avec d'autres) mes amis aimés,Ota ma fiancée,Cékia ma nièce préférée,mes OCs adulés,la Team des Éternels Connectés dont je suis la chef incontestée!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pandatagada
Newbie Sadique
Messages : 122
Pikadollar : 171
Vos j'aimes : 4
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 17
Localisation : La où il fait beau et chaud, dans le sud ! :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 20:50
La con-stru-cti-vi-té et moi, c'est une looooooongue histoire d'amour ...

Notre mariage, c'est le mois prochain, tu viendras ?

___________________________________________________

Flemmardise de l'écriture, mvoila ._.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mad Demonheart
Demon of Asylum
Messages : 1333
Pikadollar : 1481
Vos j'aimes : 68
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16
Localisation : Là ou il y a de l'espoir pour un monde meilleur...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 20:54
Avec beaucoup de plaisir!

___________________________________________________


Fly Away...
Welcome To My World:
 

As et Sorbet mes piliers,Pit mon frère adoré,Jylia,Silen,Kanra,Mona,JM,Mista,Flo',Creepy,Sélèchou et ma choup's (avec d'autres) mes amis aimés,Ota ma fiancée,Cékia ma nièce préférée,mes OCs adulés,la Team des Éternels Connectés dont je suis la chef incontestée!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pandatagada
Newbie Sadique
Messages : 122
Pikadollar : 171
Vos j'aimes : 4
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 17
Localisation : La où il fait beau et chaud, dans le sud ! :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 21:02
Ouiii *cool, y'a des gens qui vienne a mon mariage, j'ai UNE VIIIE !* :wah: (La discute très en rapport avec le sujet x) ... )

Bref, on se retrouve à mon mariage avec Light Yagami !

___________________________________________________

Flemmardise de l'écriture, mvoila ._.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mad Demonheart
Demon of Asylum
Messages : 1333
Pikadollar : 1481
Vos j'aimes : 68
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16
Localisation : Là ou il y a de l'espoir pour un monde meilleur...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 21:03
Ah ouais?
Peut être que je me marierais avec L...
Nan, je rigole! Otaku, nous nous marierons un jour, ma chéwie! JE T'AIME <3<3
(Coucou si tu repasses par là au fait Very Happy)

___________________________________________________


Fly Away...
Welcome To My World:
 

As et Sorbet mes piliers,Pit mon frère adoré,Jylia,Silen,Kanra,Mona,JM,Mista,Flo',Creepy,Sélèchou et ma choup's (avec d'autres) mes amis aimés,Ota ma fiancée,Cékia ma nièce préférée,mes OCs adulés,la Team des Éternels Connectés dont je suis la chef incontestée!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Summer Fresh - summer-fresh.com - 105% après 1j, 130% après 5j, 170% après 10j, 270% après 20j
» New-Time - new-time.biz
» ABX /Barrick Gold: une bombe à retardement
» Safi Airways ! 4Q ! SFW
» Turbomeca (groupe SAFRAN)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: