AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

La Flamme Des Souvenirs - Chapitre 15

avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mar - 10:39
Avant toute lecture, démarrez cette chanson. Attendez que les premières notes résonnent, puis vous pouvez commencer.
Bonne lecture !


***


Alors que je fixais mes ongles déjà mordillés en me demandant avec curiosité jusqu'à quel point pouvais-je les manger, une douce mélodie qui me paraissait familière retentit. Elle était basse, et ses notes s'envolaient tout juste assez fort pour que je puisse les entendre. La reconnaissant sans peine, je me mis à fredonner doucement. Je fermai alors les yeux, m'imprégnant de cette musique qui me rappelait l'enfance que j'avais oubliée, l'enfance qui était perdue dans les abysses de mes souvenirs glacés. Un autre fragment de souvenir que j'avais oublié.. Je frissonnai de tristesse, je sentais les larmes remonter peu à peu dans mon corps et se coincer tel un nœud dans ma gorge. Je les ravalai, ma fierté m'imposant de ne pas être faible devant les autres. Une fois les larmes redescendues, une vague d'apaisement m'envahit, me laissant plus sereine, en meilleure possession de mes moyens. Alors, je levai les yeux dans l'inquiétude que quelqu'un ait vu mon comportement, et croisai à nouveau le regard doux et compatissant du jeune homme aux cheveux châtains qui fredonnait autant que moi. Je détournai mes prunelles en rougissant. C'était lui qui chantait depuis tout à l'heure, et il m'avait certainement vue et entendue..

[NDA : Normalement, la musique s'est arrêtée. Si non, je vous encourage à observer ce magnifique soleil (fait maison en plus) en profitant du fond sonore : ☼ ]


Soudain, me détournant de mes tracassantes pensées, j'entendis un mouvement à ma gauche. Levant les coudes, je protégeais ainsi mon visage, le temps pour moi d'analyser et de comprendre la situation. D'un mouvement sec, j'attrapai ce qu'il semblait être une chaussure qui volait vers moi, et fixai mon attention sur l'origine de cette agression, qui se trouvait être ma petite demi-sœur, habilement cachée par les autres gens présents dans la pièce alors qu'elle me regardait avec un air mi-craintif mi-narquois. J'arquai un sourcil. Ce n'était pas la première fois qu'elle faisait ce genre de chose, et dans les situations semblables à celle-ci, elle savait que lorsque je haussai ainsi un sourcil, cela signifiait clairement dans mon langage : « Je te donne cinq minutes pour courir avant que je te tue ». Sauf qu'ici, à moins de bousculer tout le monde, pas moyen de s'échapper.

Et elle le savait aussi.

Un sourire presque malsain étira petit à petit mes lèvres. Jade regarda à gauche, puis à droite.
« Pas la peine de chercher.. », jubilais-je à voix basse en la fixant intensément.
Un air horrifié prit place sur son visage rond et aux contours doux de jeune fille. Me levant à moitié, je passai discrètement derrière les gens, me rapprochant inexorablement de ma cible. Celle-ci me regardait avec de grands yeux effrayés. Pas de sortie, pas d'issue de secours pour elle.
Du moins, pas visible.
C'est pour cela qu'elle se baissa, pliant ses menus genoux, et qu'elle se faufila purement et simplement derrière les gens, ne les bousculant pas du fait de sa petite taille. Lâchant une légère insulte, je glissai un regard autour de moi et croisai celui de Kanra. Avec un discret soupir amusé d'assentiment, elle me fit signe de la poursuivre, acceptant par ce fait de nous couvrir si quelqu'un demandait où nous étions passées. Je la remerciai d'un geste, avant de me mettre à pousser doucement les gens, provocant quelques grognements et râlements de service, tout en prétextant avoir une envie pressante. Évidemment, je ne pouvais pas faire la même chose que ma demi-sœur, étant donné que je n'étais.. disons paaaas exactement de la même taille qu'elle.
Arrivée dehors, le soleil me projeta ses durs rayons brûlants, m'aveuglant quelques instants. Alors que je papillonnais vainement des yeux dans l'espoir d'adoucir ma vue, j'entendis des bruits de course à ma droite, me faisant immédiatement me retourner. Je vis une tunique rouge passer dans mon champs de vision, et je m'élançai à sa poursuite.

Une petite brise se leva et fit flotter mes cheveux blonds derrière moi, me faisant apprécier sa soudaine fraîcheur dans le climat si chaud de la saison. Le vent était peut-être dans le sens contraire à ma course, mais il était si doux que j'avais seulement l'impression qu'il me portait tel un nuage, un nuage qui me faisait tranquillement parcourir le ciel terreux de notre planète.

Je me sentais bien.

Une agréable fragrance de fleurs tout justes écloses se porta à mon odorat et je souris inconsciemment, aimant cette simple petite chose de la vie qui me faisait l'honneur de parcourir mon nez. Je fermai brièvement les yeux pour savourer l'instant puis les rouvris pour constater que j'avais ainsi perdu la piste de ma demi-sœur. Râlant un peu, je laissai tomber la course-poursuite et puisque je n'avais aucune envie de retourner sous la tente à l'air chaud et étouffé où je mourrais d'ennui, je décidai de rester un peu ici, dans le coin empli de fleurs en tout genre que j'avais trouvé par pur hasard. Remarquant un puits rempli d'une eau qui ne devait pas forcément être buvable, je m'assis sur sa margelle et observai les environs, laissant mon regard se faire porter par la beauté simple de la nature. Les feuilles chatoyantes des arbres se balançaient lentement au gré du doux vent. De gros buissons sortaient de la terre de tous côtés, donnant l'impression d'être dans une sorte de jardin secret. Mes doigts parcoururent les briques vieilles et usées du puits, ressentant chaque crevasse et chaque brisure, s'imprégnant de la simplicité du lieu. Une ombre se glissa dans le coin fleuri, et se rapprocha de moi. Je souris tendrement et tendis la main vers ma petite Noctali qui s'avança, sa queue se balançant avec bonheur, alors qu'elle découvrait l'endroit peut-être en même temps que moi.  Elle sauta à côté de moi, sur le mur de briques et se cala contre ma hanche droite. Je posai ma main sur son fin et doux pelage noir, sentant son corps vrombir à force de ronronnements. Je me sentais heureuse dans ce lieu, et je me promis de revenir ici aussi souvent que je le pourrais.

Soudain, alors que je la caressais d'en geste lent, je sentis son corps se raidir et ses oreilles se dressèrent. Un air attentif prit place dans ses yeux rougeâtres. Surprise, j'aiguisai autant que je le pouvais mon ouïe, curieuse de savoir ce qui l'avait fait changer de comportement. Je n'entendais rien, pourtant.. Pourtant, je sentais que quelque chose clochait. Des bruits de pas tout juste étouffés par l'herbe verte qui tapissait le petit jardin résonnèrent alors à mes oreilles. Des feuilles et des brindilles qui craquaient sous ceux-ci. Et une respiration, paisible, qui troublait le calme du lieu.

Je ne bougeais plus. Ma main reposait toujours sur le corps chaud de Noctali, mais elle ne frôlait plus son poil noir. Noctali leva la tête vers moi. Je plongeai mes yeux dans les siens qui brillaient, comme deux rubis luisants dans un rêve lumineux. J'y trouvais quelque chose de rassurant, aussi j'y laissai mes prunelles quelques instants, le temps de reprendre courage, puis les quittai, presque à regret. J'observai ensuite les alentours, cherchant à entendre de nouveau ces curieux bruits de pas.
A nouveau, cette respiration. Cependant, elle semblait bizarre, plus proche et plus entrecoupée. Noctali se leva, laissant mon bras retomber sur la margelle du puits, en descendit et se mit à fureter dans les gros buissons qui encadraient le petit jardin. Je fus tentée de la rappeler, mais je ne le fis pas, me disant qu'elle pouvait peut-être trouver quelque chose dans la végétation.

Quant à moi, je me redressai à mon tour, et fouillai des yeux la moindre des entrées qu'il y avait. Pas franchement envie de me faire avoir par derrière. Je ne savais pas qui était cette personne, ou cet animal, mais qu'importait, je ne voulais pas l'avoir dans le dos. Première règle dans les combats, ne jamais quitter l'adversaire des yeux. Par conséquent, si je ne voyais pas le-dit adversaire, je devais donc le chercher, et si possible pas dans mon dos.
Un vent bien plus fort que la petite brise de la fois dernière se leva et balaya les quelques feuilles qui traînaient sur le sol. Il secoua les buissons et l'unique arbre qui trônait à ma droite vibra. Je fixais la seule entrée distinctement découpée dans les sortes de haies, attendant de recevoir enfin des réponses à mes questions.

Une ombre se glissa dans l'enceinte de végétaux. Mes yeux étant éblouis par le soleil qui était face à moi, je les clignai plusieurs fois, avant de finalement essayer de me rencogner dans la maigre obscurité offerte par le puits, qui me permettrait peut-être d'y voir plus clair.
Effectivement, quelques instants plus tard, j'entrevis une lueur blanche à travers les épais buissons. Une lueur blanche ? Je m'approchai, ma curiosité piquée par cet inhabituel phénomène. Pas après pas, j'établissais des hypothèses. Un simple reflet ? La lumière d'un téléphone allumé ? Ou encore un.. esprit ? Je secouai la tête en pouffant silencieusement de ma propre connerie. Un esprit, et puis quoi encore ? Des créatures bizarres et probablement inexistantes dont le nom avait failli être donné à une maladie très grave se rapprochant du cancer ? ...Oh wait.

Arrivée près du buisson d'où semblait provenir la lueur argentée, je penchai la tête et tentai d'apercevoir la source de la lumière en question. Je ne voyais strictement rien à cause de ces épais fourrés. Je jurai à voix basse, et, relevant les yeux, je remarquai que la fin de la journée approchait et que je ne pouvais pas me permettre de rester trop longtemps ici, car les organisateurs se rendraient bien compte à un moment que je n'étais plus présente dans la tente d'observation. Me retournant dans la décision de prendre le chemin du retour, j'entraperçus à nouveau cette silhouette que j'avais vu passer il y a tout juste quelques instants.

Dans un soupir de frustration que je ne pouvais plus retenir, je me rassis brusquement sur la margelle du puits, et fixai l'ombre que j'avais désormais repérée. Elle ne bougeait plus, signe manifeste qu'elle savait que je savais qu'elle était là, en ma présence. La voyant, la sentant hésiter de tout mon être, j'arquai un sourcil et lâchai :

« Tant qu'à y être, tu pourrais au moins me dire qui tu es et pourquoi tu es ici ? »

Elle releva ce qu'il semblait être sa tête, et, après quelques instants d'hésitation, fit quelques pas pour entrer dans la lumière du jour. Une touffe de cheveux bruns. Des vêtements atypiques qui lui étaient si liés. Et ces yeux.. Je n'avais plus aucun doute sur la personne. Mon cœur rata un battement lorsqu'une voix basse que je pensais ne plus jamais entendre me répondit :

« M'aurais-tu donc oublié depuis tout ce temps ? »

Ses yeux bleus luisaient d'une inquiétude visible. Était-ce donc la seule chose qu'il avait à me dire, après « tout ce temps », comme il le disait si bien ? Mais, peut-être n'avait-il pas su comment m'aborder autrement. Peut-être m'avait-il tout simplement suivie sur un coup de tête. Peut-être que cela faisait des jours, des semaines, ou, qui sait, peut-être des mois entiers qu'il cherchait une manière de recoller ce qu'il avait brisé, pour je ne savais quelle raison.
Peut-être éprouvait-il de la culpabilité.

Un rire horriblement jaune m'échappa.

« Ne serait-ce donc pas à moi de te poser cette question ? Si je me souviens bien, ce n'est pas moi qui t'ai lâchement abandonné, sans réponses à tes questions, sans même laissé la moindre parole, Unsterblicher. »

Brusquement, après avoir lâché cette dernière phrase, les larmes me montèrent aux yeux.
Je me levai, et en quelques enjambées, parcourus rapidement les quelques mètres qui me séparaient de la sortie. Sans même jeter le moindre regard en arrière, je courais. Je courais pour laisser derrière moi ces souvenirs brûlants de bonheur dont je ne voulais plus. Je courais pour échapper à ces démons de mes rêves, qui m'avaient attaquée après son départ inattendu. Je courais pour oublier ces étreintes qui me rassuraient si souvent auparavant. Je courais pour épargner mon cœur en pièces depuis toutes ces années.

Je courais pour oublier.




☼-☼-☼


Post-it posé à la va-vite sur la table à manger :

Je sens les coups de règle sur les doigts arriver.
Donc, je vais retourner dans mon bunker à la fin de ce commentaire.
J'espère que ce chapitre vous a quand même plu, parce que c'est pas exactement ce que j'avais prévu au départ mais bon xD La suite dans quelques semaines ! o/
Nyal.

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1072
Pikadollar : 1766
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mar - 17:44
*sort sa règle et arrache le post-it du frigo*
JE TE RETROUVERAI, J'EN FAIS LE SERMENT !

Bon bon bon, par où commencer...
Par le commencement...
IL EST OÙ LE COMBAT ? Enfin, pas dans le sens je veux de l'action, mais dans le sens où est-il passé ? Dans le dernier chapitre, tu nous teasais en nous disant qu'elle passerait dans trois combat et là, alors qu'elle va bientôt passer, elle part faire une petite balade au soleil ! x)
A moins que son combat soit déjà passé, mais ce serait étonnant, parce qu'elle n'a pas l'air fatiguée heureuse ou influencé d'une quelconque manière par un combat qui aurait pu avoir lieu.
Enfin, du coup, on dirait qu'il a disparu. Après, peut-être que les combats durent une heure, j'en sais rien, mais ça reste un peu étonnant qu'on la laisse partir comme ça et qu'elle ne s'inquiète pas de revenir à temps... Ouais, j'espère que tu as compris l'idée, après, c'est vrai que c'est pas capital, mais je t'avoue que j'ai trouvé ça un peu étonnant. J'ai limite eu l'impression d'être dans une autre histoire puisque l'enchaînement n'est pas très fluide.

Après, pour les petites citations...

Nyaaaal a écrit:
Je n'entendais rien, pourtant... Pourtant, je sentais que quelque chose clochait.
Baaah ! Bah alors !

Nyaaaaaal a écrit:
les siens qui brillaient, comme deux rubis luisants dans un rêve lumineux.
Eh bah punaise, chez toi quand ça brille, ça brille ! xD

Nyal a écrit:
Des créatures bizarres et probablement inexistantes dont le nom avait failli être donné à une maladie très grave se rapprochant du cancer ?
*réfléchit*
Oh bordel de Kkuète...
*cherche toujours*

Autrement, j'aime bien l'ambiance que tu crées pour le retour de Mr Bliicher. C'est un peu mystérieux et bien orchestré ~
Malgré tout, je trouve la réaction de ton héroïne un peu exagéré. Bon, cette partie-là, c'est purement mon avis, parce que vous me direz qu'elle a ses raisons et que tout le monde ne réagit pas de la même manière, mais ici, Nyal donne l'impression de tenir à lui encore beaucoup, alors pourquoi le fuir ? Pourquoi ne pas essayer de comprendre, maintenant qu'elle en a l'occasion. Pourquoi se mettre à pleurer alors qu'elle devrait être en colère ? Pourquoi ne lui laisse pas sa chance alors qu'il vient la chercher et qu'elle a l'impression qu'il veut se faire pardonner ?
HEIN ? POURQUOI ?
Ouais, bon, j'arrête, parce qu'en vrai, on fait toujours n'importe quoi sous le coup de l'émotion ;P

Super Chapiiiiiiitre
A mwa la suiiiiite ? Very Happy


___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mar - 17:54
Flo-La-First

"*sort sa règle et arrache le post-it du frigo*
JE TE RETROUVERAI, J'EN FAIS LE SERMENT !"
*passe la tête* Oups..?

"Bon bon bon, par où commencer...
Par le commencement...
IL EST OÙ LE COMBAT ? Enfin, pas dans le sens je veux de l'action, mais dans le sens où est-il passé ? Dans le dernier chapitre, tu nous teasais en nous disant qu'elle passerait dans trois combat et là, alors qu'elle va bientôt passer, elle part faire une petite balade au soleil ! x)"
AH BAH J'AVAIS PRÉVENU QUE C'ÉTAIT PARTI EN CACAHUÈTE XDD

"[blablabla] Ouais, j'espère que tu as compris l'idée, après, c'est vrai que c'est pas capital, mais je t'avoue que j'ai trouvé ça un peu étonnant. J'ai limite eu l'impression d'être dans une autre histoire puisque l'enchaînement n'est pas très fluide."
Humpf, c'est vrai que je l'ai un peu paumé dans un coin, le combat, mais j'ai eu justement une idée pour ça et ça impliquait que je n'en parle pas ou très peu dans ce chapitre x) Néanmoins, je suis désolée >.<"

"Baaah ! Bah alors !" Aaaaaaaaaaaaaaah pas vu. Désolée ;-;
"Eh bah punaise, chez toi quand ça brille, ça brille ! xD" Lumièèèèèère *fuit*
"*réfléchit* Oh bordel de Kkuète... *cherche toujours*"
Bon, je vais t'aider, c'est un clin d'oeil à quelque chose qui fait un peu partie de cette fiction ;P

"[blablabla le retour] HEIN ? POURQUOI ?"
Euuuh.. Je pourrais t'en donner milles, mais..
"Ouais, bon, j'arrête, parce qu'en vrai, on fait toujours n'importe quoi sous le coup de l'émotion ;P" ...tu viens de me la donner xD

"Super Chapiiiiiiitre" Merci :3
"A mwa la suiiiiite ? Very Happy" Faudrait peut-être que je l'écrive avant, coquine ! ;P

*fuit dans son bunker*

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aliona Tma
Endergirl maléfique
Zodiaque : Cancer
Messages : 2196
Pikadollar : 2101
Vos j'aimes : 108
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 17
Localisation : /tp home
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mar - 21:57
1èrement... JE TE DÉTESTE et t'adore à la fois... Ouai ouai, faut pas négliger mes capacités, pour le moins... JeTrouvePasLeMotAlorsAllezVousFaireFoutreCordialement
Maintenant je l'ai dans la tête... Mais en même temps... Cette chanson est juste MAGIQUE ! Nostalgie, nostalgie... Quand je jouais encore à ce jeu... J'AI TROP ENVIE D'Y REJOUER LA MAINTENANT TOUT DE SUITE ! (Te plains pas d'avoir le commentaire tard, c'est ta faute)

*A joué pendant au moins trois heures*

Ah ouai... C'est vrai que j'ai un commentaire en cours là...
MAIS JE VEUX DES COMBATS ! Tu fais trop tarder l'histoire principale. C'est cool que tu mettes bien en place l'intrigue mais là ça devient long quand même...
SINON ! MAIS C'EST QUOI CETTE APPROCHE DE RGNGNBFFF ! SÉRIEUX ! TU LARGUES TA MEUF ET TOUT CE QUE TU TROUVE A LUI DIRE APRES C'EST "M'aurais-tu donc oublié depuis tout ce temps ?" ? VAS MOURIR ! On va te retrouver suicidé de cinq coup de couteaux dans le dos, tous mortels...
Après, j'aime beaucoup ta description... La brise, l'endroit, tout ça... (Oui, oui, j'appelle ça "l'endroit".... J'SUIS UNE TEUG MOI !) C'est joli ^^
(Dernière phrase du commentaire "C'est joli ^^" OMG xDDD)
Poutous :coeur:

___________________________________________________

Spoiler:
 


Codage par Blacksmoothie (aussi appellée ma Blackounette Chérie :coeur:)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mar - 8:10
Aliona :

"JE TE DÉTESTE et t'adore à la fois... [blablabla]" <3

"MAIS JE VEUX DES COMBATS !" Ça vient, ça vient ! ;D

"VAS MOURIR !" Hahahaha tellement de rage de ta part xDDD

"C'est joli ^^" Merci :3

Merci pour ton commentaire Alio' :DD

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 692
Pikadollar : 375
Vos j'aimes : 28
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 16
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Mar - 15:45
GOOD EVENING DEAR SISTER
Ceci est un commentaire écrit à l'arrache entre une garde d'enfant et un cours de danse donc je dois vraiment me magner
Absolument rien d'intéressant à dire comme d'habitude. A part peut-être une chose :
BORDEL JE VEUX DU COMBAT BLBLLBLBLBLBLLL /PAN/ { :3 }
Je trouve les retrouvailles de Nyal et Unster assez... dures quand même ? Je comprends le kokoro détruit de la pauvre Nyal ( puisque c'est toi lel ), mais je pense pas que j'aurais réagis comme ça x)
La réaction de Sipha' ---> JE LUI SAUTE AU COU, JE LE SERRE COMME UNE PELUCHE, JE LUI FOUS UNE PTAIN DE TORGNOLE DANS SA FACE, JE LE PLAQUE AU SOL ET J'EXIGE DES RÉPONSES
{ Mais t'es juste une tarée toi --' } :3 'Fiiiin bon, chacun ses réactions, et je pense surtout que si elle s'est enfuie, c'est parce qu'elle avait peur de lui faire face, que ça ne soit plus comme avant, qu'ils n'ont rien de particulier à se dire, que ça passe plus entre eux, où bien qu'elle se soit jurée de ne jamais lui pardonner et qu'elle a peur de céder à sa propre promesse... Je connais ça x) Mais ce ne sont que mes spéculations. Voilà, je dis toujours que j'ai rien à dire, mais je trouve toujours un moyen de broder. Je ne le dirai jamais assez, mais je suis bizarre x') Bon j'vais être en retard moa, la suite pour demain je pense ! o/
Bsouuuuuux :coeur:

EDIT : et cette chanson me rappelle que j'ai toujours pas fini ma partie sur Zelda TP HD :')

___________________________________________________

" Every man dies,
but not every man lives."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Mar - 16:30
Chou :

"GOOD EVENING DEAR SISTER" HELLOOOOOOO
"BORDEL JE VEUX DU COMBAT BLBLLBLBLBLBLLL" BAH LIS LA SUITE, TROUDUC

"Je trouve les retrouvailles de Nyal et Unster assez... dures quand même ? Je comprends le kokoro détruit de la pauvre Nyal ( puisque c'est toi lel ), mais je pense pas que j'aurais réagis comme ça x)"

Juste, ma chouquette, ça fait une PUTAIN de DIZAINE d'années que le mec a disparu. A un moment, la meuf finit bien par en avoir marre d'attendre, non ? :') Après, c'est que mon point de vue, hein.. XDD

"La réaction de Sipha' ---> JE LUI SAUTE AU COU, JE LE SERRE COMME UNE PELUCHE, JE LUI FOUS UNE PTAIN DE TORGNOLE DANS SA FACE, JE LE PLAQUE AU SOL ET J'EXIGE DES RÉPONSES"

Haha, rappelle moi de jamais te laisser en plan XD

"[blablabla] Mais ce ne sont que mes spéculations."
Comme dit plus haut, ça fait quand une bonne dizaine d'années et la jeune Nyal a eu le temps de jaunir ses vieux souvenirs xD Puis, si jamais ça ne te paraît toujours pas coller, j'avais fait preuve de la mauvaise foi de Nyal dans un certain chapitre où elle expliquait son point de vue pas toujours objectif de la situation à Kanra ;D

"Bon j'vais être en retard moa, la suite pour demain je pense ! o/"

Wiiiiii ! :DD

Merci pour ce commentaire <3

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Souvenirs, souvenirs - L'école autrefois...
» QUE DE BEAUX SOUVENIRS..
» Jean Zay - souvenirs et solitude
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Nyal27-
Sauter vers: