AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Envie de refaire un vieux texte ou dessin ? Venez voir par ici !
• Suivez nous sur Twitter ! •

Une année au lycée - Prologue

avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Avr - 19:35
Bonsoir/Bonjour/Bonne nuit/[insérez ici ce que vous avez envie],

Ici Mlle Raly, toujours en vacances et au taquet pour écrire pleins de truc ! Il y a fort fort longtemps, dans le fort fort lointain, j'ai vaguement parlé d'une Schoolfic Aynet... Du coup, la voilà ! En vrai, je dois avouer que les écrits de Lugi et les dessins de Kagura me manquent à fond, du coup, je compense comme je peux D':

Sinon, pour en revenir à la fic' en elle même! Je l'annonce comme étant du Aynet, mais je n'écarte pas l'idée de glisser quelques autres couples ou de me pencher sur d'autres personnages, mais la trame de fond restera l'histoire d'Azenet et en partie d'Aypierre. Pour leschapitres, en tout cas au début, chaque chapitre racontera une petite histoire. Je ne pense pas faire des fins avec un suspense de malade, je prendrai juste des moments de l'année scolaire et ce qu'il s'y passe. Je ferai probablement une exception pour le camp de ski ou d'autres événements important, comptez sur moi !
Concernant le rythme de parution... Ahem... Je vais essayer d'en mettre un toutes les deux semaines, on verra bien si je tiens !

Sur ce, je vous laisse avec le premier chapitre ! N'hésitez pas à laisser un petit commentaire pour me dire si ça vous plait et si vous pensez suivre cette fic !

Des bisous !
Flo'

******************************************************************************************************************

Un bruit strident et continu le fit se redresser en sursaut. Dans sa poitrine, son cœur battait la chamade et ses doigts tremblaient assez pour que ce soit visible à l’œil nu. Il mit quelques secondes à se rappeler qu’il était dans sa chambre et qu’il ne risquait absolument rien. Il éteignit son réveil qui venait juste de le tirer de l’un de ses nombreux cauchemars de la nuit. Il avait une curieuse envie de vomir mais ne s’en formalisa pas. Chaque année, le jour de la rentrée restait une épreuve pour lui. Il avait beau savoir qu’il allait revoir tous ses amis et qu’il connaissait déjà pratiquement toute sa classe, il ne se sentait pas bien.

Il profita de ses draps encore chauds pour s’étirer et prit son téléphone portable entre ses mains. 07h02... Dans un soupir, le jeune homme se résigna à se lever. Il attrapa la pile de vêtements soigneusement préparée la veille et fila dans la salle de bain. Il fut ébloui quelques secondes par la lumière un peu trop vive de la pièce qui se réfléchissait sur les catelles claires constellant les murs. Il retira son pyjama et plongea sous l’eau tiède de sa douche dont il profita durant de longues minutes. Malgré ce contact apaisant, il ne s’autorisa pas à y rester longtemps : il avait bien trop peur d’être en retard. Il se sécha rapidement et enfila un jean foncé ainsi qu’un T-shirt gris. Comme il avait toujours trop froid, il mit directement son éternelle veste blanche et bleue qui coupait bien avec le reste. Cette veste, il l’avait reçue une année auparavant. C’était un cadeau de sa mère et il savait qu’elle aimait beaucoup le voir la porter.
Le garçon soupira en voyant le miroir devant lui. Ses cheveux ne semblaient pas décidés à lui rendre la vie facile et il dut chercher un peigne dans sa commode pour les remettre en place. Il avait horreur de devoir avouer qu’il lui arrivait de devoir se peigner les cheveux, mais si cette mèche qui avait tendance à lui retomber dans les yeux devenait hérissée, c’était pire que tout. Il s’appliqua donc à rendre sa tignasse acceptable et, satisfait, finit par quitter la salle d’eau. Il passa devant la chambre de sa mère qui semblait dormir encore. Elle respirait normalement et Azenet souffla doucement. Il espérait qu’elle s’en sortirait sans lui. Il ferma précautionneusement la porte de la chambre et retourna dans la sienne.

Son casque traînait sur son bureau et il le plaça directement sur ses oreilles tout en activant la playlist de son téléphone. Le silence pesant de la maison se transforma pour lui en rythmes et chants. Il faillit sortir de la pièce et puis revint sur ses pas pour arranger son lit. Il n’était pas spécialement maniaque, mais cela ne l’empêchait pas d’apprécier l’ordre. Sa chambre était assez simple. Une armoire pour ses vêtements, une commode pour ses affaires de cours, un bureau sur lequel était déposé son ordinateur portable et un lit plutôt grand bordé d’une table de nuit. Sobre, mais efficace. Le jeune homme n’avait pas besoin de plus.

Il partit dans la cuisine pour boire un verre de jus de fruit, l’estomac trop noué pour pouvoir avaler quoi que ce soit d’autre. A 07h34, il était définitivement prêt et sortit de chez lui. Mme Rosmerta, la voisine de palier, sortait en même temps que lui et le salua chaleureusement.
- Bonjour Azenet ! C’est la rentrée aujourd’hui ?
- Oui, c’est ça, répondit poliment le garçon en rangeant sa clef.
- Ah, ça me rappelle tellement de souvenirs... Mais je ne vais pas te les raconter aujourd’hui, je risquerais de te mettre en retard ! Bonne journée !
- Bonne journée, ajouta Azenet avant d’ajuster son sac sur son épaule et de filer au bas des escaliers.

L’air de l’extérieur était frais mais le soleil avait déjà pointé le bout de son nez et semblait s’efforcer de gaver le bitume de la chaleur de ses rayons. Azenet avait replacé son casque sur sa tête et marchait d’un pas lourd dans les rues jusqu’au lieu de rendez-vous. Il eut un faible sourire en constatant que, pour une fois, il n’était pas le premier. Près du lampadaire l’attendait un autre jeune homme. Ses yeux bleus étaient encore mis-clos et en arrivant à sa hauteur, Azenet ne put s’empêcher de commenter l’état déplorable de ses cheveux brun sombre.
- Bah alors, Pierre ? Ta mère a dû te réveiller à coup de décharges électriques ? se moqua gentiment le nouveau venu.
- Ah. Ah. Merci Aze, très drôle ! La vérité, c’est que j’ai dû me mettre trois réveils pour être sûr de me lever à temps.
Ils se mirent à marcher en devisant joyeusement. Ils s’étaient vus à de nombreuses reprises durant les vacances, mais Azenet avait été plutôt occupé sur la fin. Ils profitaient donc du trajet pour rattraper le temps perdu.

Pierre, ou Aypierre, de son nom complet, c’était le meilleur ami d’Azenet depuis la maternelle. Ils avaient grandi ensemble, avec un autre garçon qui s’appelait Harry. Avant, ce dernier faisait le trajet jusqu’au lycée avec eux, mais il avait déménagé de quartier au cours de l’année précédente et n’avait plus la même route à emprunter. Tous les trois avaient décidé, lors d’une soirée complètement délirante dont ils avaient le secret, d’appeler leur petit trio « les Patricks ». Personne n’avait jamais su pourquoi et à vrai dire, Azenet ne s’en souvenait plus lui-même. Quoi qu’il en soit, leur groupe d’ami s’était élargi grâce au charisme légendaire d’Aypierre qui trouvait toujours des personnes sympathiques à leur présenter, si bien qu’ils étaient presque devenus le groupe d’ami le plus étendu du lycée.

Ils arrivèrent enfin devant les grilles de leur école et Azenet se rendit compte qu’au final, il avait plus écouté Pierre parler qu’autre chose. Il sourit pour lui-même. C’était devenu une habitude, son ami était un vrai moulin à parole, mais ça ne le dérangeait pas, au contraire. Azenet n’avait jamais spécialement aimé parler de lui et puis, il n’était pas bon orateur. Souvent, il se perdait dans ses mots et ses histoires devenaient complètement incompréhensibles et inintéressantes.
Ils se dirigèrent ensemble vers un groupe de garçons qui semblaient parler joyeusement. Un roux aux teint pâle leur fit un signe de tête.
- Salut Harry ! le salua Aypierre en souriant.
- Hey, Pierre ! Mais tu es à l’heure mon Dieu ! C’est purement incroyable ! Rit-il.
- Mais vous avez quoi tous, là ! Se plaignit l’interpellé.
- Vois-tu, très cher Aypierre, il ne faut pas longtemps avant de deviner que tu es un retardataire récidiviste ! déclara un blond aux lunettes vertes qui venait d’arriver derrière eux et frappa les épaules de sa victime pour appuyer ses propos.
- Oh, ferme-la, Thaek !
Petit à petit, tous les membres arrivèrent. Ils discutaient tous entre eux, se racontant leurs vacances pour ceux qui n’avaient pas eu l’occasion de se revoir. Leurs rires et sourires réussirent à détendre Azenet. Il écoutait Thaek lui raconter son voyage en Italie lorsque son regard bifurqua sur le côté. Aypierre s’était écarté du groupe pour rejoindre Bboy, un garçon de leur classe qui était également un bon ami. Ce dernier semblait présenter quelqu’un au brun et Azenet souffla en se disant que les Patricks allaient probablement bientôt accueillir un nouveau membre.

La sonnerie retentit et ils s’entraînèrent tous les uns les autre vers la porte du bâtiment. Ils se séparèrent par petits groupes qui appartenaient à différentes classes. Les couloirs du lycée étaient plutôt larges, remplis de toutes sortes de casiers attribués à un nouvel élève chaque année. Les salles de classe pouvaient accueillir une vingtaine d’élèves sur des bureaux à deux personnes. Sans prendre la peine de chercher Aypierre du regard, Azenet se plaça à côté d’Harry. Il eut raison car il vit son meilleur ami entrer en compagnie du nouveau garçon avec qui il l’avait vu discuter tout à l’heure. Ils s’assirent l’un à côté de l’autre en riant. La salle devint bien vite sujette à un énorme brouhaha qui ne se calma que lorsque le professeur entra dans la pièce. Des trousses jonchaient déjà les tables et ils semblaient tous plutôt attentifs. Étonnant pour une rentrée, pensa Azenet en mâchonnant déjà un crayon qu’il venait de sortir de ses affaires.

Leur nouveau professeur principal inspirait le respect. Il avait l’air plutôt âgé avec sa barbe et ses cheveux blancs. Ses yeux sombres étaient doux et il regardait sa nouvelle classe avec une sorte d’affection, comme s’il les couvait. Azenet entendit quelqu’un chuchoter quelque chose à son voisin et un petit gloussement. Il se tourna pour apercevoir Bboy et DarkFunéral au dernier rang. Ces deux-là commençaient déjà à faire les abrutis dès le premier jour, ils n’allaient pas se faire aimer. Xari se retourna pour leur faire signe de se taire mais le professeur s’était contenté de les ignorer.
- Bonjour à tous, bienvenue dans la seconde B ! Je m’appelle Bill Silverlight et je serai votre professeur titulaire de classe ainsi que votre enseignant d’histoire et de français. Je vais commencer par faire les présences. Ce n’est pas parce qu’on est le premier jour que vous avez le droit d’être absents !
Décidément, Azenet aimait beaucoup ce professeur. Il appela chacun des prénoms et noms de famille et le châtain apprit comment se nommait celui qu’il appelait déjà dans sa tête « le nouveau Patrick ». Nems. Il lui donnait une semaine avant qu’il n’intègre la bande. Personne n’avait jamais refusé d’en faire partie tellement les jeunes garçons qui la composaient étaient ouverts d’esprit et accueillants. La partie administrative fut réglée rapidement et, jetant un coup d’œil à la montre suspendue au dessus de la porte, Mr. Silverlight annonça :
- Je vais vous laisser faire une petite pause. Nous choisirons ensuite les deux délégués de classe, réfléchissez-bien si vous souhaitez vous présenter ou non ! Quelqu’un peut-il rappeler le rôle du délégué de classe ?
Une main timide se leva dans le fond de la salle.
- Oui... Bardin, c’est juste ?
Le garçon acquiesça avant de prendre une inspiration pour répondre :
- Le délégué de classe doit passer en début de semaine au secrétariat pour vérifier qu’il n’y a rien dans le casier de classe et c’est lui qui doit nous représenter. Il doit être le lien entre les élèves et les professeurs ou la direction.
- Exactement, merci. N’oubliez pas qu’en cas de problème, vous pouvez bien sûr toujours venir m’en parler, même si c’est avec l’un de mes collègues. Vous ne serez jamais punis pour ça. Vous devez attendre la pause avec impatience alors allez-y. On se retrouve dans dix minutes !

Azenet se laissa couler dans sa chaise jusqu’à ce que quelque chose se pose dans son dos, dans la fente entre le dossier et le bas de la chaise. Il sursauta et entendit de légers rires derrière lui. Il se retourna lentement. Fukano lui fit un grand sourire tandis que Zerator à côté de lui essayait tant bien que mal d’arborer un air innocent.
- Salut les gars ! lança Harry en se tournant lui aussi.
- Salut ! C’était bien vos vacances ? demanda Fukano à la cantonade en donna un petit coup de coude à son voisin qui se mit à fixer Azenet avec les yeux encore pétillants de sa bêtise.
- Top top nickel chrome mec ! Sortit Harry du tac au tac.
- Vous allez de nouveau vous présenter pour être délégués de classe, cette année ? Se moqua doucement Zerator en embêtant encore Azenet avec son pied.
Ce dernier finit par l’attraper et déséquilibra le pauvre garçon sur la chaise avec un sourire machiavélique. Zerator s’accrocha à son bureau en riant.
- Non, on va laisser la place à Pierre cette année, finit par répondre Harry avec un air un peu ironique.

L’année précédente, les trois fondateurs du groupes des Patricks avaient trouvé drôle de tous se proposer pour devenir délégués de classe. Enfin, c’était plutôt Aypierre qui avait trouvé la chose amusante et qui avait réussi à convaincre ses deux amis de participer. Comme Azenet l’avait prédit en essayant de refuser, Aypierre les avait littéralement explosés. Leur professeur de l’année précédente voulait un délégué garçon et une fille, c’est donc Chelxie qui avait été sélectionnée en deuxième choix. D’ailleurs, elle était assise près de la fenêtre entre les bras de son petit ami, Skyyart. Azenet les trouvait mignons ensemble, sauf quand ils se « cachaient » dans un coin pour se bécoter pendant d’interminables minutes. C’était le genre de choses qui le mettaient mal à l’aise.

Mr. Silverlight frappa entre ses mains et le calme revint. Les élèves regagnèrent leurs places, prêts à écouter la suite. L’élection du délégué, c’était toujours la petite interlude amusante du premier jour. Lorsque leur titulaire demanda qui étaient les volontaires, quatre personnes levèrent la main. Le premier était bien évidemment Aypierre qui reçut les encouragements de tous les Patricks de la classe. Il adressa un clin d’œil à Harry et Azenet en remarquant qu’ils ne s’étaient pas présentés. Pour toute réponse, ils lui tirèrent la langue ce qui le fit sourire encore plus.
Au fond de la classe, Bboy avait levé la main lui aussi et son groupe, les « génies », composé de DarkFunéral, Xari et Jiraya l’encouragea à gros coup de « Vas-y frérot ! » et de « Bisous sur ta fesse droite ! »
Au premier rang, Siphano se leva lui aussi après avoir claqué la main de son voisin, Brioche. Unsterbliicher et Frigiel, assis juste derrière lui avaient également lancé un petit mot de soutien.
Et puis, la dernière personne, Azenet ne la remarqua qu’en entendant l’exclamation de Fukano derrière lui :
- Zera ! Mais qu’est-ce que tu fous !?
- Mec, j’y peux rien si le pouvoir ça m’attire ! Et puis, son père, il parait que le salaire est bon !
- Mais y a pas de salaire, ducon !
Zerator éclata de rire.
- Comme si je le savais pas !
Les quatre garçons se retrouvèrent devant le tableau. Azenet les dévisagea tous les uns après les autres. Il avait l’impression d’avoir affaire à une guerre entre les différentes bandes de la classe. Effectivement, sauf pour Zerator, ils étaient tous en quelque sorte leader d’un groupe.

- Un discours ! Un discours ! Commença Jiraya à peine quelques secondes plus tard.
Toute la classe ne tarda pas à le suivre et le professeur dut intervenir pour les faire revenir au silence. Il accéda à leur requête et les quatre candidats furent bien embêtés. Bboy semblait gêné comme jamais mais ses tentatives de blagues étaient amusantes et il ne s’en sortit pas trop mal. Aypierre réussit à emballer tout le monde. Azenet se dit que c’était le genre de personne à qui ont pourrait confier sa vie rien qu’en l’entendant parler. Siphano était très sérieux et un peu exaspéré de devoir faire un discours pour une élection « aussi futile ».
Et puis Zerator les fit tous passer à la trappe. Il parla de conquête du monde, d’argent, de pain, de saucisson et de porc et tout le monde était suspendu à ses lèvres. Azenet ne le connaissait pas très bien, mais il était le meilleur ami de Fukano et semblait vraiment très sociable et ouvert. Il ne faisait pas partie des Patricks à proprement parler mais il était déjà venu à quelques unes de leurs soirées et il s’entendait vraiment bien avec tout le monde.

Virent ensuite les votes à mains levées. Dans un accord tacite, Harry et Azenet votèrent pour Zerator au lieu de leur meilleur ami. Une douce vengeance pour le punir de son petit air hautain. Avec une écrasante majorité, Zerator remporta le premier tour. Aypierre fut néanmoins choisi comme deuxième délégué au second tour. Siphano semblait blasé et Bboy bouda le reste de la matinée. L’heure de midi arriva rapidement et Aypierre revint enfin vers Azenet pour qu’ils rentrent ensemble.

- C’était fourbe ce que vous m’avez fait avec Harry, tout à l’heure ! Le réprimanda-t-il avec légèreté.
- Ah, écoute, on a voté en fonction des discours et celui de Zera était particulièrement convainquant ! Contra Azenet, amusé.
Aypierre faisait mine de rire, mais il était un peu frustré que ses amis l’aient laissé tomber.
- Je sais pas où il va chercher toutes ces histoires, cet imbécile ! Franchement, voler le pain et le saucisson des autres classes et faire un élevage de porcs dans la cours...
- Il fera de la politique, plus tard, c’est écrit !
Ils se laissèrent à leur lieu de rendez-vous habituel. Ce lampadaire n’était pas le point de rassemblement le plus optimal, mais il était à égale distance des maisons d’Azenet, d'Aypierre et de l’ancienne d’Harry, alors ils avaient choisi de le garder.

En partant de son côté, Azenet songea qu’Aypierre ne lui avait pas parlé de son nouvel ami. C’était plutôt étonnant, d’habitude, il avait tendance à tellement gonfler Azenet qu’il ne pouvait plus refuser de l’inviter à la prochaine fête des Patricks. Le châtain ne s’en formalisa pas. Il n’avait peut-être pas eu le temps. Ou peut-être qu’il était fâché ? Vexé qu’Harry et lui n’aient pas voté pour lui à l’élection ? Le jeune homme chassa cette idée de son esprit. Ce n’était pas du tout le genre de son meilleur ami. Et puis, il était quand même devenu délégué, finalement.

En entrant chez lui, Azenet laissa lourdement son sac tomber dans l’entrée, rempli des quelques livres qu’il avait reçu. Il se frotta les mains en marchant vers la chambre de sa mère. Les volets étaient fermés mais la porte était ouverte et le lit vide. Il tendit l’oreille mais n’entendit aucun bruit dans la maison.
- Maman ? Appela-t-il, sans obtenir de réponse.
Il partit en direction du salon sans rien trouver et ses recherches le menèrent dans la cuisine.

Il la trouva. Elle était allongée sur le sol, un paquet de pâtes ouvert et renversé à côté d’elle.
- Maman ça va ? s’écria-t-il en courant vers elle.
Il s’agenouilla à ses côtés. Elle avait les yeux ouverts et lui sourit tendrement.
- Oui mon chéri. J’ai voulu faire des pâtes...
- J’ai vu... Tu peux marcher ?
Son cœur battait à tout rompre. Il le sentait frapper contre sa poitrine de toutes ses forces. Il aida sa mère à se relever et la soutint du mieux qu’il put tandis qu’elle tanguait sur ses jambes. Elle se stabilisa à peu près et il la serra dans ses bras sans cesser de la soutenir.
- Je reste avec toi cet après-midi... murmura-t-il doucement, sa tête déposée sur l’épaule fine de sa mère.
Elle lui caressait les cheveux en le tenant contre elle.
- Qu’est-ce que tu racontes Azenet ? Il faut que tu ailles à l’école. Je vais prendre mes médicaments et rester sur le canapé, d’accord ?
- Promis ?
- Promis. Mais tu dois avoir faim, on va finir de faire ces pâtes, hein ?
- T’inquiète, je sais faire des pâtes... Va au salon, je te les amène...
- Tu es sûr ?
- Oui, allez, viens.
Elle semblait désolée et il dut la tirer de force jusqu’au salon. Les yeux marron de la belle femme paraissaient ternes et ses cheveux attachés en cette éternelle queue de cheval partaient dans tous les sens. Azenet aida sa mère à s’allonger sur le canapé, notant une nouvelle fois à quel point elle était frêle sous sa robe de chambre ample.

Une fois qu’elle fut installée, le garçon retourna dans la cuisine et se mit à préparer les fameuses pâtes et à ranger le bazar que sa mère avait bien put faire. Il eut même le temps de préparer une sauce à la tomate. Il aurait peut-être dû se sentir fier ou soulagé, mais il n’arrivait pas à faire disparaître ces larmes qui menaçaient de couler le long de ses joues. Son cœur s’était calmé mais il sentait son souffle toujours trop court. Il ne voulait vraiment pas retourner à l’école pour l’après-midi. Il savait pertinemment que manquer le premier jour était mauvais, mais il n’arrivait pas à se résoudre à laisser sa mère seule. Sauf qu’il savait que s’il n’y allait pas, on lui poserait des questions, et il n’aimait pas en parler. La seule personne au courant était Aypierre et Harry en savait aussi un peu. Azenet ne voulait pas que ça s’ébruite. Il ne voulait pas qu’on se moque d’elle parce que ce n’était pas sa faute et qu’elle était fragile. Il ne voulait pas chercher à ce qu’on le plaigne, non plus. C’était ce que faisaient les faibles et lui ne l’était pas. Ou du moins, il refusait de l’être.

Il amena deux assiettes fumantes au salon et sa mère se redressa un peu pour manger. Un verre vide traînait sur la table. Il l’indiqua du regard :
- C’est ton nouveau médic’ ?
- Oui. il a mauvais goût.
- C’est lui qui t’a mise dans cet état ? s’enquit-il.
- Je ne sais pas, il faudra que je demande à l’infirmière, demain, soupira-t-elle.
Azenet mangea rapidement son assiette et la regarda finir de manger. Elle semblait dans la lune, comme c’était devenu courant ces derniers temps.

Une fois le repas terminé, le garçon débarrassa la table et partit faire la vaisselle. Heureusement, il y en avait peu et cela ne lui prit pas énormément de temps. Il regarda l’heure sur le four. Il ne lui restait qu’une petite dizaine de minutes pour aller se préparer. Il partit à la salle de bain pour se brosser les dents et passa dans sa chambre pour déposer les livres inutiles qu’il avait dans son sac. Presque au pas de course, il retourna au salon. Sa mère avait fermé les yeux sur le canapé. Il s’approcha silencieusement et se pencha vers elle pour lui embrasser le front. Elle avait l’air tellement paisible... Il alluma la télévision, coupa le son et déposa la télécommande près d’elle avant de quitter la pièce.

Une fois dehors, il n’eut pas le courage de se mettre de la musique. Il n’avait pas eu une minute à lui et cette pause avait semblé bien plus éprouvante que n’importe quelle heure de cours. Ses doigts tremblaient encore lorsqu’il arriva au point de rendez-vous. Aypierre n’était pas là et Azenet s’assit sur le banc juste à côté du lampadaire. Il sentit ses jambes se détendre et aussi son corps de manière générale. Il souffla lentement en se repliant sur lui-même. Il déposa ses coudes sur ses cuisses et appuya son front sur les paumes ouvertes de ses mains. Les larmes semblaient avoir guetté un moment de relâchement et voulurent affluer à nouveau mais il se bornait à les retenir.
- Bouh !
Il sursauta violemment mais n’eut pas vraiment d’autre réaction, encore trop enfoncé dans ses pensées et dans sa lutte contre ses réactions.
- Hey, Aze, tu m’entends ? Appela Aypierre derrière lui après quelques secondes d’attente.
- Oui, excuse-moi !
L’interpellé secoua la tête et se leva. Il sourit à son ami et lui fit signe qu’ils pouvaient y aller, mais Aypierre ne l’entendait pas de cette oreille-là.
- Ça va ?
Il cherchait le regard du jeune homme devant lui qui prenait bien soin de l’éviter.
- Oui, très bien. On y va ? Faudrait pas qu’on arrive en retard...
Tout en parlant, il se mit à marcher, mais une main ferme sur son poignet l’arrêta.
- Aze, murmura Aypierre doucement, tu trembles...
Il essaya de se dégager et en comprenant qu’il ne pouvait pas partir, il releva ses yeux embués vers son ami qui semblait s’inquiéter sincèrement pour lui.
- C’est rien Pierre, laisse-tomber, d’accord ?
Et puis il fondit en larmes.

Aypierre ne savait pas quoi faire, désemparé devant la détresse de son meilleur ami. Il jouait toujours les désinvoltes mais il savait bien que c’était une façade. Azenet était beaucoup moins solide qu’il le prétendait. Depuis quelques temps, il avait beaucoup de problèmes avec sa mère et le fait qu’elle soit divorcée n’arrangeait rien. Azenet se retrouvait au milieu de tout ça sans en avoir jamais rien demandé...
Le brun attira doucement son ami à lui et le laissa s’accrocher à sa veste pour tenter de cacher ses pleurs. Il lui caressa le dos en espérant qu’il se calme. Parfois, il se sentait incapable de le comprendre, lui qui vivait avec ses deux parents et sa sœur dans sa grande maison. Il ne connaissait pas le quart des ennuis qu’avait son meilleur ami et peinait à savoir ce qu’il pouvait ressentir.
Mais pourtant, à chaque fois, la détresse de son ami lui arrachait le cœur sans qu’il ne puisse rien y faire. Azenet refusait l’aide et se murait dans le silence, alors Aypierre faisait la seule chose qu’il pouvait.

Il lui promettait que tout allait aller mieux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mistakes
Super Fukanouille
Messages : 750
Pikadollar : 570
Vos j'aimes : 69
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 17
Localisation : Pays de la Guimauve, bonsoir.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Avr - 19:40
1er commentaire, chef!
Captain Stakes au rapport, prête à lever les voiles pour cette toute nouvelle fiction!
Le moussaillon vous transmet tout son courage!
Votre fiction est déjà super, chef.

Votre dévouée bêta lectrice et Capitaine Stakes,
Mista

___________________________________________________

~Make your life a fairy tale~



♥ Membre des Floodeurs Sadiques, de la SheepArmy et des Tinkettes ♥
◄ Friends ►
Only her ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Avr - 19:44
Merci, Capitaine Stakes !

Ravie de vous retrouver dans les commentaires, vous êtes un bon élément de la compagnie. ;P

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kanra
Lost in Insanity
Messages : 1899
Pikadollar : 1662
Vos j'aimes : 229
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 24
Localisation : Strasbourg
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Avr - 22:11
Mh, intéressant tout ça !
Hâte de lire la suite ;p

___________________________________________________

I hate hope... Because....

Somebody die for...
What are the three things that we can't hide?
The Sun... The Moon... The Truth
teen wolf
Mon Wattpad
Ma page Fanfiction.Net
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr - 8:11
Merci Kanra Very Happy

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2653
Pikadollar : 3948
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr - 15:04
Bon, pour le prologue on va tenter de faire un gros commentaire écrit au fil du chapitre.
*attrape la télécommande* C'est parti !

Hm, déjà le truc avec la mère attise ma curiosité. Il s'inquiète de sa respiration, et ça m'étonnerait que ce soit un simple rhume..

"pour ses vêtement" Bah ! Bah alors ! XD (bon, c'était pour la blague mais ceci dit je pense que c'est juste passé à travers les mailles du filet de la correction donc osef mais fais gaffe ;p)

Mme Rosmerta, hein ? Ça me rappelle quelque chose ça ;D #HP

Hm, les fautes d'orthographes passent encore mais fais vraiment attention aux mots qui disparaissent, c'est beaucoup plus voyant >.<
Par exemple : "au cours l’année précédente", au cour DE l'année précédente ;P

Hanwi Bill en professeuuuuur <3 (je passerai sur le fait que je vais probablement encore fangirler sur Xari à cause toi (Oui, je sais pas pourquoi, je fangirl toujours sur lui dans tes fictions))

Nems ? Nems. NEMS LA TAUUUUPE NOOON ÇA VA ENCORE ÊTRE LUI L'ENFOIRÉ DE L'HISTOIIIIIRE *pan*

Zera qui fait encore le con avec Fuka, je sens que ça va me plaire toute cette histoire xD

Mwof, c'est pas normal que le couple de Skyyart et Chelxie soit aussi niais. JE VEUX UN MEURTRE ET DES LARM- *fuit*

"- Mais y a pas de salaire, ducon !" Haha ! XDDD Je l'avais dit que ça allait me plaire !
DU SAUCISSOOOOO- *banc*

Hmm, et on revoit la mère malade.. Je suis vraiment curieuse d'en savoir plus sur ça :3

EH BAH ÇA ALORS !
Des larmes dès le prologue, tu n'as pas tardé ! ;D (à croire qu'on m'entends quand je me plains du niais xD)
En résumé, fais attention aux nombreuses et inhabituelles fautes d'orthographes que j'ai pu voir, c'est assez dommage et surprenant de ta part étant donné la qualité de tes chapitres habituels ! oO (As-tu changé de correcteur ? Ou bien celui-ci l'a corrigé en vitesse ?)
Bon, ce prologue était appétissant, mais je voudrais avoir la suite, madame. Comment ça, "et l'addition" ? Quoi, vous voulez parler des deux semaines ? Roooh. Bon. Soit.

Du coup, à dans deux semaines ! ;P
Ta commentatrice dévouée,
Nyal.

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr - 15:57
UN LONG COMMENTAIIIIIRE ! SORTEZ LES FEUX D'ARTIFICE !
"BOOOOM"

Ouais, euuuh x)
Wow, pour les fautes d'orthographe et d'inattention, baah...
Pour dire vrai, je fais plus corriger mes textes, mais je vais m'y remettre, du coup, parce que j'avoue que c'est caca si je laisse des erreurs. Normalement je relis mes textes deux ou trois fois et ça suffit, mais visiblement j'ai perdu du niveau :/
C'est partie pour une correction de ce chapitre ! x)

Ny-al a écrit:
Mme Rosmerta, hein ? Ça me rappelle quelque chose ça ;D #HP
Raaaah, tu sais qu'à la base, j'avais pas fait exprès ? x)

Nyaal a écrit:
(je passerai sur le fait que je vais probablement encore fangirler sur Xari à cause toi (Oui, je sais pas pourquoi, je fangirl toujours sur lui dans tes fictions))
Xariiiiiiii <3

Nyal a écrit:
EH BAH ÇA ALORS !
Des larmes dès le prologue, tu n'as pas tardé ! ;D (à croire qu'on m'entends quand je me plains du niais xD)
Bon... Est-ce que c'est supposé être positif ou pas ? Parce que j'arrive pas à déterminer. Enfin, ça me paraît plus probable que ce soit négatif, du coup désolééééééée ! (Mais pauvre Azenet en même temps ! x))

Nyyal a écrit:
Bon, ce prologue était appétissant, mais je voudrais avoir la suite, madame. Comment ça, "et l'addition" ? Quoi, vous voulez parler des deux semaines ? Roooh. Bon. Soit.
Etant actuellement en vacances, il y a des chances que je suis un peu plus productive ~

Merci pour ton commentaiiiire ! Very Happy

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr - 22:12
YAY ! Une nouvelle fic blublublublu :3
Rien que le prologue en jette, sérieux ! o_o
Tous les personnages ont l'air géniaux et correspondent bien à ce qu'on attend d'eux !
Genre Zera... Nan mais Zera quoi xD Le mec qui sort des discours surréalistes de nul-part et qui nous fait délirer :')
Et sinon niveau histoire... #AzeLaVictime on peut le dire !
Et je sais pas pourquoi, mais je sens qu'il va y avoir un pitit bémole avec Nems héhé... ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Bref, j'ai trop hâte de la suite gnéhéhé <3

Ta fidèle lectrice.

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr - 22:22
Hey ! Une revenante ! (oui, je vais le dire à chaque fois, et alors ? x)

Aaaah, je crois que Zera fait l'unanimité pour le moment ! Ça me met la pressioooon :/
Un bémol avec Nems ? Naaaaaaan ! Que vas-tu imaginer ?

Pour la suite, baaah, je suis actuellement entrain de l'écrire... Hihihihihi~

Merci, fidèle lectrice ! <3



___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
p'titKiWi
Newbie Sadique
Messages : 124
Pikadollar : 217
Vos j'aimes : 6
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 17
Localisation : Dans mon lit. Je dors, merci.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Avr - 11:59
OH MON DIEU DU AYNET OH JE CRACHE DES BUBULLES J'ADORE LE AYNET C'EST CE QUE JE SHIPP LE PLUS ET PUIS AZE IL EST TROP CHOU ET BON OK LA C'EST UNE VICTIME MAIS /PAAAAF/
Pardon. Je crois quand même que c'est un bon résumé xD
Et puis, je suis d'accord avec tout le monde : Nems le tardos qui va foutre la merde xDDD
Et la maman malade... JE VEUX LA MORT ET LES LE+ARMES ET LA SOUFFRAN/PAAAAF/
Pardon... ._.
Et puis Zera... NON MAIS ZERA M'A TUE XDDDD
Comme toujours mais passons...
Bon. La suite, elle va devoir faire gaffe à ses fesses, elle va se prendre un kiwi en pleine gueule xD
Breeeeeef, des bisouilles Flochou ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Avr - 12:41
Wooow, salut salut !
J'vois que je suis pas la seule à capslock dans les commentaires, très bien très bien xD

Vous êtes vraiment terribles à vouloir la mort et les larmes, lààà ! x)

Euuh. Bah si tu lances un kiwi dans la gueule de la suite, elle va devoir faire un détour par l'hopital avant d'arriver, la pauvre... :/ ('fin, si il est lancé fort. Mais je verrais pas l'utilité de le lancer pas fort... BREF ! xD)

Merci pour ton commentaire ! Very Happy

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2653
Pikadollar : 3948
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Avr - 11:16
Mais voyons Dame Floraly, vous devriez vous douter que la mort et les larmes sont à la base de tout ;P

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx
Newbie Sadique
Messages : 52
Pikadollar : 107
Vos j'aimes : 4
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Avr - 18:34
Du Aynet ! Cool ! Avec Zera en plus génial. 
J'ai hâte de voir la suite  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Avr - 19:11
Nyal :

Nan mais que vais-je faire de toiiii ? x)

Nyx :

Hey !
Oui, du Aynet ! ♪
Merci pour ton commentaire Smile

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
princesse kw3
Bébé Sadique
Messages : 555
Pikadollar : 880
Vos j'aimes : 12
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 15
Localisation : sur une planète perdu dans l'espace
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Avr - 21:49
Hello !
Woah, ça a l'air vraiment génial !
J'essaierai de lire la suite, si j'ai le temps.

Mais j'ai comme une grande envie de lire la suite !

___________________________________________________

Je suis une petite adolescente qui veut juste comprendre le sens de la vie (et c'est pas 42)




By the princesse kw3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Avr - 16:45
Coucou !
Merci ! Very Happy
Tu verras bien pour la suite ;P

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Messages : 1642
Pikadollar : 2908
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Avr - 20:12
Bon, ok, nouvelle fic, pas question que je la lise avant d'être capable de te faire un commentaire long. Donc je vais me lire l'épilogue de Jusqu'au bout et si tu ne me vois pas commenter, c'est que j'ai eu la flemme!

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Avr - 20:25
Oui, bonsoir ! x)

Sinon, j'accepte aussi la non-constructivité, hein !
Tu peux lire juste pour le plaisir de lire, t'es pas obligée de me faire des commentaires longs à chaque fois si c'est une corvée et que ça gâche ton envie ;D

Après, si c'est ton petit bonheur, je te l'accorde, attends tout le temps qu'il te faudra !
Au plaisir, Mlle ! (J'espère que tu commenteras pas l'épilogue de jusqu'au bout, j'ai peur de me faire lyncher x))

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Messages : 1642
Pikadollar : 2908
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Avr - 21:13
Je te hais.
Il est rare que je m'attache super vite à un perso qui fait une apparition pas très importante mais je me suis imaginée une mère trop kawaii, trop gentille, trop adoraaaaaaaable... Ouais en 2 minutes. Ma vie est nulle.
Je suppose qu'elle va crever ou qu'il va lui arriver des choses qui vont me rendre triste, hein.
;-;

Alors, Siphano a perdu hein? Laughing
J'étais morte quand j'ai imaginé les gens se foutre de la gueule de Bboy, dormir quand Siph parlait, boire les paroles de Pierre et faire une standing ovation pour Zera! Ouais j'imagine des trucs xD

Les School Fics, c'est le bien! (Ouais faut que je continue Et si, je sais, j'ai juste d'autre priorités. Et une inspiration de malade sur Les Sept Elus. Et la flemme, hein.)

Les classes de 20 élèves O.O
Je sais pas vous, mais chez moi ça varie entre 27 et 32. 20 c'est juste inconcevable.

BREEEEEEEEEEEEEEEEF.
Début intéressant, j'ai hâte de voir la suite...

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Avr - 21:23
Hey !
Ne me hais pas, oh ! Pas déjà ! x)
C'était le but qu'on s'attache à la mère d'Aze ~ (pari réussit !)

Ouais, Siph a perduuu, nananananèèèreuuh !
C'était un peu le but ~
Profiter d'une intervention ludique pour présenter les personnages ! Hihihi, je suis une géniiiiie du maaaal ! (Ou pas)

J'ai toujours beaucoup aimé les schoolfic ! D'ailleurs, les première fanfic' que j'ai lues étaient des schoolfic Naruto xD *se cache*

Chez moi on est entre 20 et 25 par classe, ça dépend. Mais bon, je voulais pas canarder de personnages, du coup je me suis dis qu'un petit nombre de personnes serait bien, quitte à ce qu'ils aient des potes dans d'autres classes ;D

La suite repose bien au chaud, elle popera lundi prochain ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fin d'année
» Bonne année de paie.
» Comment ouvrir une année fermé précédente?
» rachat des années d'études ?
» Combien coûtera votre entreprise la première année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: