AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

[Song-Shot] Sparadrap ( Zerano )

avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 703
Pikadollar : 391
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 17
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 13:18
Salut les Sadiques o/
J'ai hésité avant de poster ce song-shot, mais je me suis dit pourquoi pas ^^ J'écris rarement des SS ( celui-ci est mon deuxième je crois ), j'espère que c'est potable x3 Par contre, je vous préviens, c'est très fluff / niais x)
La chanson est Sparadrap de ZeratoR, en espérant que ça vous plaira o/

Sipha' la panda ♥


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

" Eh dites-moi, vous n'auriez pas
Un petit bout de sparadrap ?
C'est pour mon coeur qui saigne
Étant rempli de peine "


Les larmes roulaient sur mes joues. Cela faisait bientôt une semaine, et je n'arrivais pas à m'en remettre. J'ôtai mon casque vert pour ébouriffer mes cheveux poisseux. Je ne pouvais pas croire que j'allais jusqu'à me négliger. Je saisis mon téléphone portable et l'alluma. Sa forte lumière m'éblouit dans la faible luminosité de ma chambre. Tant de messages, d'appels manqués, de messages vocaux... Aypierre, Fukano, Bboy, ils s'inquiètaient tous... Mais je n'ai pas envie de leur en parler. Non, mes problèmes ne regardent que moi.

" Cette fille-là, quand elle partie
J'me suis senti comme affaibli
Une douleur au coeur
Mais sans trop de rancoeur "


Je ne suis pas triste, non, je me sens vide. Comme une absence sans désir, une solitude nue, aux pieds des marches de la mort, un ennui profond broyé dans le noir et les larmes vides. Elles n'ont aucune raisons de franchir mes yeux, et pourtant, elles le font. Comme un surplus d'un sentiment qui cherche à s'évacuer, alourdissant ma tête. Je me redressai dans mon lit et écartai rapidement les rideaux de ma fenêtre. La vie était active dehors, et la vitre marquait la délimitation entre leur monde et le mien. Tout ces gens heureux... Pourquoi ne puis-je pas l'être aussi ?

" A qui pensez-vous, vous autres
Qui écoutez cette chanson ?
Pensez-vous à la vôtre,
qui vous a pris pour un con ?

Eh bien on se voile bien la face
On exclut toutes les menaces
On fait de grands projets
Jamais réalisés "

~ Je t'aimerai pour toujours, Zerator ! ~
~ Je te déteste, ne m'approche plus ! Tu n'es qu'un abruti qui passe son temps en soirée avec ses amis plutôt que de rester avec sa petite amie ! Je te hais, ne vient plus jamais me voir ! ~
C'est vrai, je n'étais pas très présent, mais j'étais fidèle à ma liberté... Je ne pouvais pas, je ne pouvais plus supporter ces chaînes. Alors je me suis lentement éloigné, dans l'espoir que tu t'en ailles. Et maintenant que c'est fait, j'en viendrai presque à le regretter.

" Bien sûr y'en a pour qui ça marche
On les regarde et on s'arrache
Ca nous fait un pincement
Tout ces bras lancinants "

Je n'étais peut-être pas fait pour l'amour, après tout. Quand je regardais mes proches, comme Aypierre et Bboy par exemple, ils avaient l'air si heureux ensemble, tellement que rien ne semblait pouvoir les séparer... Je fermais les rideaux de ma fenêtre précipitamment. Avais-je bien vu son visage ? Je les rouvris, hésitant. Plus rien. J'avais du rêver ? Oui, j'avais du l'imaginer tant j'aurai aimé le voir. Il n'y avait que lui qui pouvait me consoler. Entendre son rire comme on entendait la mer, ses soupirs de lassitude devant mes bêtises...

" A qui pensez-vous, vous autres
Qui écoutez cette chanson ?
Pensez-vous à la vôtre,
qui vous a pris pour un con ?

Un jour on re-rencontre quelqu'un
Bien sûr on le trouve crétin
On aime qu'une seule fois
On n'a qu'un seul émoi

C'est ce qu'on se dit jusqu'au jour où
Quelqu'un nous écoute jusqu'au bout
On lui confie ses peines
Et toute notre haine "


On sonna à ma porte. Désintéressé, je me levais et allais ouvrir. Il fallut vraiment que ce soit ce pelage roux flamboyant qui m'accueilla.
" Zerator ! " cria-t-il en me prenant dans ses bras.
Je ne réagis pas tout de suite, ne sachant que faire. Puis je laissai mes émotions l'emporter sur la raison. Je passai mes bras dans son dos et le serrai de toutes mes forces en enfouissant ma tête dans son cou, pleurant à nouveau.
" Fuka..." sanglotais-je.
Il ne devait rien comprendre, mais je n'étais pas en mesure d'expliquer quoi ce soit pour le moment. J'étais juste... bien. Dans les bras de celui qui me fait vibrer.

" A qui pensez-vous, vous autres
Qui écoutez cette chanson ?
Pensez-vous à la vôtre,
qui vous a pris pour un con ? "


Pendant de longues heures, il me berça. Ne posant pas de questions, se contentant simplement de me bercer en me caressant lentement le dos. J'aimais beaucoup sa patience, sa compréhension... J'aimais tout chez lui. Enfin, quand mes pleurs eurent cessés, je pus lui expliquer. Il me fixait, ne laissant aucune émotions transparaître dans ses yeux. Que pensait-il ? Me trouvait-il faible ? Baissais-je dans son estime ?

" Il faut pas être rancunier
Des filles, des gens, des mal-aimés
Y'en a quand même des biens
Mais seulement certain
"

Je courbais la tête, brisant ma voix sur mes dernières paroles :
" Et maintenant, je suis seul...
Plusieurs secondes s'écoulèrent. Sa patte dans mon dos s'enleva, il les mit sur mes deux joues et releva mon visage. Je me perdis quelque minutes dans ses yeux ambrés apaisants. Son regard était énigmatique. Il colla son front contre le mien.
- Tu n'es jamais seul, Zera..." murmura-t-il.
Comme pour accentuer ces paroles, il rapprocha mon visage et joigna nos lèvres dans un baiser au goût de mes larmes.

" Si vous vous êtes reconnus
C'est sûrement un malentendu
Ce monde est tellement beau
Et plein de coquelicots "


" Je t'aime, Zerator. "

" A qui pensez-vous, vous autres
Qui écoutez cette chanson ?
Pensez-vous à la vôtre,
qui vous a pris pour un con ?
Dam, dam, dam dam dam dam..."


Une énième larme roula sur ma joue.
" Merci, Fukano..."

___________________________________________________

Hour to hour, note to note

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vivy
Petit Sadique
Zodiaque : Poisson
Messages : 758
Pikadollar : 1407
Vos j'aimes : 35
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 16
Localisation : Sur mon Zerator arc-en-ciel dans l'espace, tranquillou molo molo.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 16:37
Wow, j'adore sa chanson, je viens à peine de l'écouter. Et je l'adore.
J'adore également ton OS, qui est bien écrit ! :3 ♥

___________________________________________________

Vivy  


One&Only

#FS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 703
Pikadollar : 391
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 17
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 16:43
Faut dire merci à Nyal pour me l'avoir fait connaître hier soir ! x) ( Je l'ai écouté en boucle de minuit à 3h du matin, donc on peut dire que je la connais plutôt bien xD )
Merci ! :3 J'ai vraiment pas l'habitude des Song-Shots, je devrais en faire plus souvent ^^"

___________________________________________________

Hour to hour, note to note

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CitrouillePommePoire
Apprenti Sadique
Messages : 1288
Pikadollar : 2120
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 18:43
Wow. Je.. je.. arf. 

Poussanlère.

(Je te ferais un vrai commentaire, t'inquiète xD)

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CitrouillePommePoire
Apprenti Sadique
Messages : 1288
Pikadollar : 2120
Vos j'aimes : 64
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Je sais pas... je peux peut-être vous faire une description ? Il y a des moutons, et... en fait, je crois que je vais pas faire de description O.O
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 21:45
Alors, le vrai commentaire.

Déjà, la chanson. Putain, la chanson. Là, si tu veux, je l'ai mis en fond pour écrire le commentaire. Parce que OMG, je viens de voir cette chanson, et mon Dieu.

Ça rend plutôt bien que le chanteur de la chanson de la song-fic soit aussi le personnage principal du petit texte.

Alors, le texte.

Je préviens, ça va beaucoup soulever les fautes et erreurs, et je ne soulève pas trop les points positifs. Mais, dans l'ensemble, j'ai adoré ce petit OS <3

SiphaPanda a écrit:
Aypierre, Fukano, Bboy, ils s'inquiètaient tous... Mais je n'ai pas envie de leur en parler. Non, mes problèmes ne regardent que moi. 

Alors, on va s'arrêter sur l'orthographe. *Se transforme en Prof chiante.* Comme tu as commencé l'OS au passé, ce serait bien de continuer au passé xD Si je voulait être très soûlante, je te ferais remarqué que l'accent de "inquiétaient" est aigu, mais je suis pas comme ça, moi, hein ? Ah, merde, je le l'ai fais remarquer... //PAF//

Sipha a écrit:
Je ne suis pas triste, non, je me sens vide. Comme une absence sans désir, une solitude nue, aux pieds des marches de la mort, un ennui profond broyé dans le noir et les larmes vides. Elles n'ont aucune raisons de franchir mes yeux, et pourtant, elles le font. Comme un surplus d'un sentiment qui cherche à s'évacuer, alourdissant ma tête. Je me redressai dans mon lit et écartai rapidement les rideaux de ma fenêtre. La vie était active dehors, et la vitre marquait la délimitation entre leur monde et le mien. Tout ces gens heureux... Pourquoi ne puis-je pas l'être aussi ?

Alors, tous les verbes en gras sont au présent alors qu'ils devraient être au passé.
Ensuite, petite répétition de "Comme", rien de bien grave.
Après, "aux pieds des marches de la mort", qu'est-ce qui est aux pieds des marches de la mort ? L'absence ? La solitude ? Voir même l'ennui ? 
"aucune raisons" NON ! RETIRE CE "s" TOUT DE SUITE. (jamais de -s à la fin du nom après "aucun")
Ensuite, "un surplus d'un sentiment" ? Lis vite fait cette phrase à voix haute. "le surplus d'un sentiment", c'est mieux, non ?
"Comme un surplus d'un sentiment qui cherche à s'évacuer, alourdissant ma tête" Relis la aussi à voix haute, celle là, en entier. C'est peut-être français, mais un peu... je sais pas. Pas très fluide, en tout cas.


Si on reprenait cette phrase, du coup ? "Comme le surplus d'un sentiment qui cherchait à s'évacuer, rendant ma tête (plus) lourde." Je sais pas ce que t'en penses, mais je trouve ça un peu plus facile à lire.

Sipha (toujours) a écrit:
Je ne pouvais pas, je ne pouvais plus supporter ces chaînes. Alors je me suis lentement éloigné, dans l'espoir que tu t'en ailles. Et maintenant que c'est fait, j'en viendrai presque à le regretter. 

Alors, je dois dire que j'ai eu du mal à comprendre le sens de la première phrase en gras. Je ne voyais pas trop quels chaînes. Et je viens de comprendre, et bizarrement, j'aime beaucoup. Je me suis immédiatement imaginée Zerator enchaîné. Bon, techniquement, s'il s'éclipsait tout le temps, c'était pas de très bonnes chaînes, mais j'aime beaucoup l'image.
Alors, après je trouve le passage à la deuxième personne du pluriel un peu bizarre. Sinon, plus haut, il aurait dit à la place de "ces chaînes" "tes chaînes", non ?
Et même remarque plus bas, j'aurais plus vu "te regretter" que "le regretter", mais j'avoue que ça, c'est peut-être moi xD Mais je trouvais mieux qu'il parle de regretter la femme plutôt que le fait d'avoir voulu qu'elle parte. Après, c'comme tu veux. Enfin, ça a toujours été comme tu le voulais, c'est ton texte xD


Sipha a écrit:
Je n'étais peut-être pas fait pour l'amour, après tout. Quand je regardais mes proches, comme Aypierre et Bboy par exemple, ils avaient l'air si heureux ensemble, tellement que rien ne semblait pouvoir les séparer... Je fermais les rideaux de ma fenêtre précipitamment. Avais-je bien vu son visage ? Je les rouvris, hésitant. Plus rien. J'avais du rêver ? Oui, j'avais du l'imaginer tant j'aurai aimé le voir. Il n'y avait que lui qui pouvait me consoler. Entendre son rire comme on entendait la mer, ses soupirs de lassitude devant mes bêtises... 


J'avoue avoir beaucoup aimé le fait de comparer le rire au son d'une vague. Du coup, j'ai été un peu été un peu déçue de voir que tu n'avais pas fait une pareille comparaison pour les soupirs, mais bon, ça, c'est moi. Et puis, faut la trouver, la comparaison xD

Sipha a écrit:
On sonna à ma porte. Désintéressé, je me levais et allais ouvrir. Il fallut vraiment que ce soit ce pelage roux flamboyant qui m'accueilla
" Zerator ! " cria-t-il en me prenant dans ses bras.
Je ne réagis pas tout de suite, ne sachant que faire. Puis je laissai mes émotions l'emporter sur la raison. Je passai mes bras dans son dos et le serrai de toutes mes forces en enfouissant ma tête dans son cou, pleurant à nouveau.
" Fuka..." sanglotais-je. 
Il ne devait rien comprendre, mais je n'étais pas en mesure d'expliquer quoi ce soit pour le moment. J'étais juste... bien. Dans les bras de celui qui me fait vibrer.

Alors, cette phrase. Mais cette phrase. Sipha, sérieux ? xD Relis ta phrase !
Déjà, "m'acceuilla"... Tu veux mourir comment ? Et puis, "Il fallut vraiment que..." Là, ta phrase n'est pas vraiment bonne. "vraiment", dans ce sens, renvoie plutôt à une question. Dans ce cas, "fallut" se changerait plutôt en "fallait", car c'est plutôt une action longue. Et DU COUP : "Fallait-il vraiment que ce soit ce pelage flamboyant qui m’accueille ?"
Si tu as envie de garder une phrase affirmative, il te faudra retirer le "vraiment". Ensuite, moi, je changerais bien le "fallut" en "a fallu". Mais je suppose qu'avec "fallut", ça reste français, même si à l'entente, ça me fait étrange. Pas toi ? : "Il a fallu que ce soit ce pelage flamboyant qui m’accueille."
Et le dernier verbe, mets-le au passé ^^

Sipha a écrit:
Pendant de longues heures, il me berça. Ne posant pas de questions, se contentant simplement de me bercer en me caressant lentement le dos. J'aimais beaucoup sa patience, sa compréhension... J'aimais tout chez lui. Enfin, quand mes pleurs eurent cessés, je pus lui expliquer. Il me fixait, ne laissant aucune émotions transparaître dans ses yeux. Que pensait-il ? Me trouvait-il faible ? Baissais-je dans son estime ?

Petite répétition du verbe "bercer".
Et toujours ce "s" après "aucun"

Sipha a écrit:
Je courbais la tête, brisant ma voix sur mes dernières paroles :
" Et maintenant, je suis seul...
Plusieurs secondes s'écoulèrent. Sa patte dans mon dos s'enleva, il les mit sur mes deux joues et releva mon visage. Je me perdis quelque minutes dans ses yeux ambrés apaisants. Son regard était énigmatique. Il colla son front contre le mien.
- Tu n'es jamais seul, Zera..." murmura-t-il. 
Comme pour accentuer ces paroles, il rapprocha mon visage et joigna nos lèvres dans un baiser au goût de mes larmes.

On ne brise pas sa voix. Notre voix se brise. C'est bel et bien différent.
Bon, ensuite, on est face à un petit problème : on sait à quoi le "les" correspond, à savoir, les pattes de Fuka. Mais, dans ta phrase, "les" ne correspond à rien. Même pas à "sa patte", car c'est du singulier.
Euh, Sipha ? C'est quoi, "joindre" à la 3ème pers. du singulier au passé simple ? Je joignis, tu joignis,...

Sipha a écrit:
" Je t'aime, Zerator. "
Citation :
" Merci, Fukano..."

J'adore. Tu sais ce que j'adore ? La réponse de Zerator. Basiquement, on aurait pu se dire qu'il allait répondre un truc du genre "Moi aussi", mais non. Il le remercie. Et ça, c'est vachement bien.

Breeef, désolée si j'ai été trop critique, mon but était pas de te mettre dans le mal, hein x) Surtout que j'ai beaucoup aimé ton texte, ça m'embêterait.

Bah, eh, tiens, tu sais quoi ? Je commente jamais, et si je commente, je me contente d'un petit "C'est bien." C'est la première fois que je fais un commentaire aussi construit, je pense. Essaye donc d'évaluer à quel point j'ai aimé ton OS.

Allez, poutous <3

___________________________________________________

( ͡° ͜ʖ ͡°)


Signa trop longue '-':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 703
Pikadollar : 391
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 17
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Mai - 8:48
Le kebab a écrit:
Déjà, la chanson. Putain, la chanson. Là, si tu veux, je l'ai mis en fond pour écrire le commentaire. Parce que OMG, je viens de voir cette chanson, et mon Dieu.
Elle est géniaaaaaleuuuuuh *-*

Toujours le kebab a écrit:
Ça rend plutôt bien que le chanteur de la chanson de la song-fic soit aussi le personnage principal du petit texte.
Fait exprèèèès ~ ( En vrai je savais pas quel ship faire puis j'me suis dit " bah fuck autant faire avec le chanteur " )

La flemme d'écrire le kebab à chaque fois a écrit:
Je préviens, ça va beaucoup soulever les fautes et erreurs, et je ne soulève pas trop les points positifs. Mais, dans l'ensemble, j'ai adoré ce petit OS <3

Haha, t'inquiètes pas, personne ne peut être plus chiante que Nyal en relevant mes fautes <3
*lis*
Ah, si, en fait.

Citation :

Alors, on va s'arrêter sur l'orthographe. *Se transforme en Prof chiante.* Comme tu as commencé l'OS au passé, ce serait bien de continuer au passé xD Si je voulait être très soûlante, je te ferais remarqué que l'accent de "inquiétaient" est aigu, mais je suis pas comme ça, moi, hein ? Ah, merde, je le l'ai fais remarquer... //PAF//
*se rappelle les longues heures où Nyal l'engueulait et lui faisait travailler sa conjugaison et se met à genoux* Pardon, maître, mais la conjugaison et moi... essayons de nous rapprocher comme nous pouvons, mais c'est si dur pour une p'tite tête comme moi ! Je... Je vous promets de faire des efforts ! >.<

Citation :


Alors, tous les verbes en gras sont au présent alors qu'ils devraient être au passé.
Ensuite, petite répétition de "Comme", rien de bien grave.
Après, "aux pieds des marches de la mort", qu'est-ce qui est aux pieds des marches de la mort ? L'absence ? La solitude ? Voir même l'ennui ?
"aucune raisons" NON ! RETIRE CE "s" TOUT DE SUITE. (jamais de -s à la fin du nom après "aucun")
Ensuite, "un surplus d'un sentiment" ? Lis vite fait cette phrase à voix haute. "le surplus d'un sentiment", c'est mieux, non ?
"Comme un surplus d'un sentiment qui cherche à s'évacuer, alourdissant ma tête" Relis la aussi à voix haute, celle là, en entier. C'est peut-être français, mais un peu... je sais pas. Pas très fluide, en tout cas.


Si on reprenait cette phrase, du coup ? "Comme le surplus d'un sentiment qui cherchait à s'évacuer, rendant ma tête (plus) lourde." Je sais pas ce que t'en penses, mais je trouve ça un peu plus facile à lire.
Mh-hm, je suis d'accord, ça rend mieux comme ça o/

Citation :


J'avoue avoir beaucoup aimé le fait de comparer le rire au son d'une vague. Du coup, j'ai été un peu été un peu déçue de voir que tu n'avais pas fait une pareille comparaison pour les soupirs, mais bon, ça, c'est moi. Et puis, faut la trouver, la comparaison xD
Je voulais trouver un truc pour les soupirs, mais rien ne me venait xD A part une tempête ou un ouragan, mais ça le faisait pas trop '-'

Citation :

Alors, cette phrase. Mais cette phrase. Sipha, sérieux ? xD Relis ta phrase !
Déjà, "m'acceuilla"... Tu veux mourir comment ? Et puis, "Il fallut vraiment que..." Là, ta phrase n'est pas vraiment bonne. "vraiment", dans ce sens, renvoie plutôt à une question. Dans ce cas, "fallut" se changerait plutôt en "fallait", car c'est plutôt une action longue. Et DU COUP : "Fallait-il vraiment que ce soit ce pelage flamboyant qui m’accueille ?"
Si tu as envie de garder une phrase affirmative, il te faudra retirer le "vraiment". Ensuite, moi, je changerais bien le "fallut" en "a fallu". Mais je suppose qu'avec "fallut", ça reste français, même si à l'entente, ça me fait étrange. Pas toi ? : "Il a fallu que ce soit ce pelage flamboyant qui m’accueille."
*s'enterre dans un trou sous le poids de ses fautes* Pitié, donnez-moi le coup de grâce >< Oui, ça rend beaucoup mieux avec "a fallu" '-'

Citation :

Petite répétition du verbe "bercer".
Et toujours ce "s" après "aucun"
Vilain aucun. J'vais l'taper ce aucun.

Citation :

On ne brise pas sa voix. Notre voix se brise. C'est bel et bien différent.
Bon, ensuite, on est face à un petit problème : on sait à quoi le "les" correspond, à savoir, les pattes de Fuka. Mais, dans ta phrase, "les" ne correspond à rien. Même pas à "sa patte", car c'est du singulier.
Euh, Sipha ? C'est quoi, "joindre" à la 3ème pers. du singulier au passé simple ? Je joignis, tu joignis,...
La voix, ok, nota bene o/
*note " Toujours apporter plus de précisions concernant les pattes d'un Fukano sauvage "*
... " Chère Conjugaison. Je voulais te demander, pourquoi ne m'aimes-tu pas ? Ce n'est pas que je te hais, mais je ne comprends pas pourquoi j'ai autant de mal avec toi. C'est vrai, j'aimerai t'aimer, courir en te tenant la main à travers les champs de blé de mon enfance, mais non, ça m'est impossible. Un mur nous sépare, et je ne peux pas le briser. J'espère que, de ton côté, tu essayes aussi de me rejoindre.
Signé, la petite Sipha' qui attend ses cadeaux pour Noël. "

Citation :

J'adore. Tu sais ce que j'adore ? La réponse de Zerator. Basiquement, on aurait pu se dire qu'il allait répondre un truc du genre "Moi aussi", mais non. Il le remercie. Et ça, c'est vachement bien.
OH MON DIEU ELLE A AIMÉ QUELQUE CHOSE *danse de la joie* :3

Citation :

Breeef, désolée si j'ai été trop critique, mon but était pas de te mettre dans le mal, hein x) Surtout que j'ai beaucoup aimé ton texte, ça m'embêterait.
Ah bah finalement elle l'a aiméééééé /pan/ Non, sérieusement, j'adore quand quelqu'un est aussi critique et le fait sans pincettes ! Nan, ça, c'est parce que t'es maso. Shhuuut. Des commentaires comme ça, ça me rebooste !

Citation :

Bah, eh, tiens, tu sais quoi ? Je commente jamais, et si je commente, je me contente d'un petit "C'est bien." C'est la première fois que je fais un commentaire aussi construit, je pense. Essaye donc d'évaluer à quel point j'ai aimé ton OS.
J'arrive à évaluer, et un grand merci à toi o/ Mais tu sais quoi ? Malgré toutes les remarques, je ne changerai rien. Pas parce que j'ai la flemme, non. Mais parce que j'assume mes fautes et j'aime les conserver pour en apprendre :3 Parce que si j'avais envoyé mon texte à un correcteur, j'aurai jamais eu ce super commentaire, alors merci ! <3

___________________________________________________

Hour to hour, note to note

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Biduleuh
Newbie Sadique
Zodiaque : Capricorne
Messages : 44
Pikadollar : 62
Vos j'aimes : 1
Date d'inscription : 12/08/2016
Age : 14
Localisation : Là où on mange des... CROZIFLETTES !
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû - 13:55
Oui je suis en retard, comme toujours, mais il fallait que je commente...
J'adore ! En grande fan de Zerator, je le trouve magnifique, très bien mélangé avec la chanson. Et ils sont trop mignons, ça m'a fait pleurer !

___________________________________________________

* Il n’y a pas d’amitiés qui croisent notre chemin sans laisser de marque pour toujours. *

* A tous les gens formidables qui lisent ça *
* A mon énorme famille adoptive *
* A ma maman déesse des brocolis *
* De l'amour dans vos gueules *
<3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silen
Sadique Régulier
Zodiaque : Bélier
Messages : 1546
Pikadollar : 2877
Vos j'aimes : 154
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 15
Localisation : La tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Sep - 23:44
Je l'avais lu y'a un moment sans répondre mais là, je l'ai relu et je me suis dis qu'il fallait absolument que je commente ! Déjà, la chanson c'est blbl, ensuite, l'histoire est, certes, banale, mais très bien amenée, tournée et façonnée pour être en accord quasi-parfait avec les paroles de la chanson ! J'aime beaucoup u.u (surtout la description des sentiments)

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 703
Pikadollar : 391
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 17
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Sep - 13:08
Biduleuh a écrit:
Oui je suis en retard, comme toujours, mais il fallait que je commente...
J'adore ! En grande fan de Zerator, je le trouve magnifique, très bien mélangé avec la chanson. Et ils sont trop mignons, ça m'a fait pleurer !

( Pas grave ton retard, moi je vois ton message que maintenant grâce à Silen x) )
Wow, merci bien *w* ( je m'attendais à pas faire pleurer quelqu'un mais soit xD )


Silencio a écrit:
Je l'avais lu y'a un moment sans répondre mais là, je l'ai relu et je me suis dis qu'il fallait absolument que je commente ! Déjà, la chanson c'est blbl, ensuite, l'histoire est, certes, banale, mais très bien amenée, tournée et façonnée pour être en accord quasi-parfait avec les paroles de la chanson ! J'aime beaucoup u.u (surtout la description des sentiments)

Merci bien again ^-^ J'adore décrire les sentiments :3

___________________________________________________

Hour to hour, note to note

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SONG OF THE GEARS ❧ Cabinet de curiosités, Boucles Temporelles, inspi Miss Peregrine (Ouverture 31/10)
» Les exécutions ont presque doublé en 2008
» ONE SHOT
» THE SONG OF RAVENS ▲ TSOR - [OUVERTURE LE 22/07/16]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: