AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

One Piece : Les Fennecs - Chapitre 33 : Juste une étape...

avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1298
Pikadollar : 2146
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Oct - 20:07
Chapitre 33 : Juste une étape...

Théo venait de finir de soigner l'équipage. Il s'était réveillé lorsque Doragon avait percuté le rocher d'à peine un demi hectare sur lequel était maintenant couché ce qu'il restait de ses amis. Des mots bien dramatique pour décrire ces deux femmes et cet homme blessés. Le navire était également dans un état aussi pitoyable mais le blond n'avait pas les compétences pour le réparer. Leur compagnon de voyage devrait attendre le réveille de la femme-poisson, toujours évanouie comme les deux autres. Celle-ci parlait en dormant dons Théo savait à peu près ce qu'il s'était passé mais surtout, il savait pour Kito et redoutait déjà le moment où sa capitaine ouvrirait les yeux.
Le médecin regardait, les yeux embrumés, leur navire la coque brisé, le mat principale penchant et les voiles, enfin ce qu'il en restait, brûlées et déchirées.
Alexis sortis le blond de ses pensée en râlant. Ces blessures étaient douloureuses même pour un logia. Le châtain se redressa et regarda autour de lui, déboussolé. Il avait d'ores et déjà remarqué l'absence du second. Comment aurait-il put ne pas remarqué l'absence de la personne dont il était le plus proche. Alexis posa ses yeux noisettes sur le médecin et le regarda un long moment l'air perdu et désespéré comme un chiot égaré. Les yeux déjà clair de Théo le semblaient encore plus à cause du voile humide les recouvrant mais ils se faisaient aussi insistant. Le blond n'osait dire le moindre mot et de toute façon, ce serait inutile, Alexis ayant compris dès son réveil.
-OYE ! Te fou pas de moi ! Hurla alors le navigateur, l'attente de réponse se faisant trop longue.
Il avait crié ces mots comme s'il lui restait l'espoir que Kito sorte d'un cachette quelconque en riant d'avoir réussit sa blague. Évidemment, cela était impossible. Théo comprenait la réaction de son ami et, partageant sa colère et sa peine, il baissa les yeux sans bruit.
Alexis écrasa sa tête avec ses mains, les coudes sur les genoux, il ouvrit la bouche mais aucun cris n'en sortait, seul ses larmes venaient s'écraser sur le sol rocailleux, une cascade salée de douleur venait de se créer.
La femme-poisson qui s'était réveillée avec le cris, comme sa capitaine, se leva et attrapa les épaules du navigateur dans un geste doux seulement, aucun mot de consolation n'arrivaient à sortir de sa bouche car elle ne parvenait pas à en trouver.
Leslie était debout, la tête levé vers le haut, du sang coulant de sa lèvre inférieure que ses dents ne lâchaient plus. Ses ongles avaient également percé sa main laissant un filet de sang s'échapper.
-Où est Kito ? Articula-t-elle lentement, marquant une pause à chaque mot. Mais aucune réponse n'était nécessaire car quelque seconde de conscience lui avait permit de voir ce qu'avait vu Fabienne.
Seulement, contrairement aux autres, en grande optimiste de nature, en plus de la tristesse, incompréhension et colère se battant à mort dans sa tête, estomac et cœur, se trouvait également un maigre espoir.
Parce qu'après tout, si ses yeux avaient tord ? Si ce qu'elle et sa nakama avaient vu était faux ? Si Kito étaient toujours en vie ? Pourquoi pas ?
Elle n'avait aucun moyen de le savoir avec certitude car ce foutu instinct de jumeau auxquels certains croient dur comme fer n'existe pas !
Son cœur lui hurlait de garder espoir, qu'il allait bien et qu'ils allaient se revoir mais sa raison disait le contraire.
Ces contradictions et cette colère due à la défaite et à la perte, qu'elle soit temporaire ou définitive, la firent hurler et pleurer.
La brune avait ce terrible besoin de démolir des choses affin de se défouler et d'évacuer pour se sentir mieux mais il n'y avait rien sur le vulgaire cailloux où le vent et les vagues les avaient emmené.

Tous finirent par se calmer mais malgré l'espoir que Leslie se bornait à partager, le pessimisme l'emportait sur eux. Ils décidèrent donc de se reposer, plus par contrainte que par réel choix. Les pirates devaient en effet attendre que Fabienne ait fini de réparer Doragon avant de pouvoir quitter le rocher.
Heureusement, les chasseurs de pirates avaient eut le « gentillesse » de leur laisser les matériaux par contre, ils avaient pris les canons, les vivres, les vêtements et les médicaments. Heureusement, aucun d'eux n'avaient eut besoin de soin plus poussé que du repos et des bandages. Le travail de Théo avait donc était facile contrairement à celui de Fabienne qui devaient tout réparer sur Doragon. Elle n'était même pas sûre d'avoir assez de matériaux donc se contentait de réparer le plus important pour pouvoir reprendre la route vers une île dans des conditions assez sécurisée (au possible sur Grand Line).
Les autres, ne comprenant absolument rien en réparation de bateau, tentèrent d'aider de mieux qu'ils le pouvaient en changeant les voiles, passant les planches et en enfonçant les clous (sous les instruction précise de la femme-poisson qui ne voulait pas que ses amis fassent n'importe quoi) dans le but de repartir le plus vite possible.
Le blond essayait de pêcher avec une vielle canne à pêche qu'avait emporter les jumeaux mais sans appas ce n'était pas gagné. Il voulait rester utile mais tenir un marteau était en dehors de ses compétences. Il lui suffisait de repenser à cette porte qu'il avait brisé lors de son premier jour dans l'équipage. Kito avait été obligé de repasser derrière lui car le résultat fut très décevant. N plus, en l’absence de Jolan, il allait redevenir l'homme à tout faire.
Merde ! Revoilà qu'il pensait à ces-deux là et que la nostalgie lui brûlait les joues. Heureusement que Kito lui manquait mais pourquoi il ressentait la même chose pour le traître ? C'était à cause de lui qu'ils se trouvaient dans ce pétrin et sans parler de ce qui était arrivé au brun.
Il secoua sa tête pour y chasser ces pensées. Le blond devait plutôt mettre tout son esprit à l’œuvre pour attraper de quoi manger. En plus, l'estomac plein, tous se sentiraient moins triste, non ?

Fabienne réussit à retaper Doragon assez pour avoir le temps de suivre le log pose vers une prochaine destination tandis qu'un monstre des mers attaqua le médecins permettant à la capitaine de se défouler un peu. Et Théo ne dut pas le cuisiner seul vu qu'Alexis l'aida avec joie, enfin, un semblant de joie.

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» juste pour vous dire...
» Preparations des Fennecs...
» Plus que 5 jours pour visionner le reportage "un monde en Or"
» Cadeau aux dirigeants du G8 : 1 pièce d'or d'une future monnaie imaginaire
» lecteur de carte vitale embarque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: