AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Venez découvrir les résultats de l'event anniversaire ! •
• Suivez nous sur Twitter ! •

Recueil de Brigrim~

avatar
Silen
Sadique Régulier
Messages : 1519
Pikadollar : 2841
Vos j'aimes : 152
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 14
Localisation : Dans le coeur de ma copine, la tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Nov - 13:22
Sick of Love

"Ça va ? fit la voix inquiète de Rosgrim.
-Oui, oui, le rassura la faible voix de son petit ami qui grelottait sous sa couverture."
Son aîné lui baisa le front et alla dans la cuisine. Il revint avec un chocolat chaud.
"Tiens bébé."
Il lui tendit la tasse. Brioche la prit avec reconnaissance.
"Merci."
Il but à petite gorgée la boisson avant de poser la tasse sous la table basse. Il se tassa encore plus sous son plaid. Le brun l'enserra de ses bras.
"Je vais m'occuper de toi...
-J'ai l'impression d'être un manchot incapable...
-J'avoue, assisté ! sourit ironiquelent Mickaël."
Les deux jeunes hommes se mirent à rire de bon coeur avant que Rosgrim n'embrasse avec douceur son homme.
"Merci bébé, le remercia Grégoire avec gratitude, le dévorant du regard avec amour."
Ils se sourirent, puis s'embrassèrent de nouveau.
"Je t'aime, résonna la voix du barbu.
-Moi aussi, sourit le malade."
La maladie ne les empêchait pas de s'aimer.


Piscine (thème de Floraly)

Une faible voix, gênée, s’éleva dans la cabine à côté de Rosgrim.
« … Grim ? »
Il se tourna pour répondre.
« Qu’est-ce qu’il y a Bri ?
-Tu es sûr de vouloir aller à la piscine ? »
Un petit rire nerveux prit le plus vieux.
« Mais on y est déjà, on va pas reculer maintenant ! Qu’est ce qui ne va pas ? »
Il enfila rapidement son maillot de bain.
« Je veux pas… gémis Brioche. »
L’autre soupira et sortit de la cabine pour se planter devant la porte du vestiaire de son petit ami.
« Tu veux bien me laisser entrer ? demanda-t-il doucement. »
La porte s’ouvrit de quelques centimètres. Le barbu se glissa derrière. Il contempla son homme en short de bain.
« Qu’est-ce qu’il y a bébé ?
-Mais regarde moi… j’ai un corps moche et lâche, j’suis gros et pas musclé du tout ! Et puis…
-Je t’arrête tout de suite, s’énerva Rosgrim. T’as un corps magnifique chéri, arrête de dire le contraire. »
Il l’enlaça avec un petit rictus.
« Et puis tu n’as vraiment pas à être complexé, t’es très beau. »
Ils se sourirent mutuellement. Brioche se blottit contre le torse de son petit ami et l’embrassa en souriant.
« Si tu le dis… dit-il.
-Bien sûr que je le dis. Allez, on y va ?
-D’accord ! »
Quelques minutes plus tard, les deux hommes se retrouvèrent dans le plus grand des trois bassins à jouer comme des gamins. Bri monta sur le dos de son cher et tendre et essaya de le faire tomber en avant. Ce dernier lâcha prise en riant et tira le châtain dans l’eau. Il l’embrassa chastement avant de remonter à la surface.
Beaucoup de gens les regardaient mais ils n’en avaient que faire. Ils s’amusaient, à deux, comme le couple qu’ils étaient, décomplexés. Et c’était le plus important.


Faites l'amour, pas la guerre

Ce texte m'est inspiré de l'excellente fanfiction brigrim "Mai 68" de InternalPower que je vous invite grandement à aller lire (sur wattpad) !

Les jets de pierres et de grenades lacrymogènes se croisaient. Les forces de l’ordre tentaient avec peine de repousser les étudiants manifestants dans les rues de Paris. En sous effectif, c’était presque impossible face à tous ces gens. Une pluie de violence s’abattait sur la ville. Les jeunes adultes, cailloux en main, bandanas autour de la tête pour se protéger de la fumée, avançaient peu à peu. C’était une véritable guerre. Certains tombaient, blessés, d’autres encore courraient au devant des policiers et se faisaient arrêter.
Au milieu de tout ça, de toute cette déchéance, deux hommes, foulards baissés à leurs cous, s’embrassaient. Les bras du plus jeune, Grégoire, s’enroulèrent autour du cou de son petit ami Mickaël. Les mains de ce dernier s’agrippèrent à ses hanches Au dessus d’eux, les projectiles continuaient de voler mais ça ne les arrêtaient pas, loin de là.
Les lèvres du jeune couple se mouvaient en harmonie, leurs corps étaient enlacés, collés, comme pour se rassurer d’être là pour l’autre. Il n’en avait que faire de la révolte qui faisait rage autour d’eux. Ils s’aimaient et ils en étaient fiers. Pourquoi voudraient-ils se cacher ? L’amour n’a jamais été un péché et ils ne faisaient que s’embrasser. La passion les dévorait. Ils s’écartèrent, se placèrent à l’avant du cortège et portèrent l’étendard de la douceur, un slogan aux lèvres.
Faites l’amour, pas la guerre.


Discothèque (inspiration LNDC)

« BRI ! »

L'intéresse esquissa une grimace et se retourna vers Grim, visiblement en colère.

« QUOI ? POURQUOI TU GUEULES ?! répondit-il.

-ÇA FAIT DIX MINUTES QUE JE T'APPELLE ! BAISSE LE SON ! »

Le châtain s'exécuta.

« Combien de fois je dois te dire que ta chambre n'est PAS une discothèque, même si elle y ressemble avec ses lumières ? soupira son aîné.

-Ouiii, désolééé... Pourquoi tu m'appelles ?

-Pour que tu baisses le son. Maintenant c'est fait, au revoir. »

Rosgrim allait repartir mais Bri attrapa son poignet.

« C'est tout ?! Ah je suis déçu là.

-Tu veux un bisou ?

-Mmh... »

Le brun s'approcha et embrasse sa brioche en riant face à son air enfantin. Il retourna dans le salon et s'assit sur le canapé.

À peine quelques minutes passées, la musique recommença.

« BRIOCHE ! »

''Quel gamin !'' pensa alors Mickaël en se relevant.


Un baiser de plus (inspiration LNDC)

Les Nuits de Crohn. Dons. Palier. Fanfiction. Dons. Palier. Bisou.


Ce n'était rien, juste un baiser de plus. Brioche et Rosgrim s'en échangeaient tellement par jour, ça n'allait pas changer grand chose. Enfin, cette fois-ci, ils allaient s'embrasser pour la troisième fois en public, devant des milliers de personnes qui n'attendaient que ça.


Les lèvres se touchent mais les mains se retiennent. Raté, le voile était de trop.


Un bisou sur la joue, le voile retiré.


De nouveau, les bouches se rencontrent, un court instant. Juste assez pour laisser à toutes ces fangirls le temps de prendre une screen du merveilleux ship qu'ils formaient. Enfin, entre le ship et le couple, il n'y a qu'un pas, celui du public.


Ça allait les suivre, ils le savaient. Mais après tout, ce n'était qu'un baiser de plus.


Prison de glace (inpirobe LNDC)

La neige fouettait le visage de Rosgrim qui grimpait avec peine le flanc de la montagne. Plus haut, le sommet du château glacé dépassait du sommet des pins. Une tempête se préparait, au loin. Le brun devrait se dépêcher… Il accéléra le pas à travers la forêt jusqu’à atteindre les escaliers de glace. Il les grimpa avec assurance, se tenant à la rambarde froide. Froid qui ne l’atteignait pas grâce à ses nombreuses couches de vêtements : pull, gilet, veste, manteau, moufles, bonnet, bottes hautes, la totale.
Brioche, lui, s’ennuyait sur son trône, jambe croisée, la tête appuyée que son poing, coude sur l’accoudoir. Sa chevelure blonde lui grattait, sa robe, trop petite, le serrait comme un phoque dans un filet. Il n’en pouvait plus d’attendre, dans sa prison glace qu’il s’était lui-même bâti. C’était un océan d’ennui, un désert de solitude. Il n’en pouvait plus.
Arrivé devant la porte, Rosgrim frappa trois coups puissants. Elle s’ouvrit alors pour le laisser entrer. L’intérieur était délicat, finement sculpté par les pouvoirs de la princesse convoitée par tant de d’hommes. Seul Rosgrim avait su trouver grâce à ses yeux. Et seul Rosgrim savait qu’elle était en fait il.
Le barbu s’approcha su trône en fixant son amour qui se levait.
« Enfin ! s’exclamèrent-ils ensemble »
Et ils s’enlacèrent. Leurs lèvres s’effleurèrent un court moment car elles réclamaient leurs jumelles, et elles ne tardèrent pas à les trouver. Les mains du plus vieux, un peu baladeuse, se posèrent sur les fesses de la ‘’princesse’’ qui passait ses bras au cou de son prince, heureux.
La prison devint alors demeure.


[Drabble] Genderswapped for real ?! (inspiraboobs LNDC)

« Ça n’avait pas l’air de te déranger, la poitrine ? lança Brioche à son petit ami d’un ton salace et moqueur. Au contraire même. »
Rosgrim s’approcha du châtain et l’embrassa.
« Bien vu. J’aimerai bien essayer de voir une Brioche un peu… différente. »
De nouveau, leurs bouches se connectèrent.
« T’aurai dû en profiter parce que je compte pas le refaire de sitôt !
-Salop ! »


[Drabble] THAT DANCE ! (inspiradanse LNDC)

Rosgrim dansait bien. Très bien même, en plus d’avoir une voix merveilleuse. Le déhanché qu’il avait offert aux viewers des Nuits de Crohn n’avait pas laissé son petit ami indifférent. Loin de là, même, ce dernier l’avait reluqué en douce, du coin de l’œil, en train de danser le caramell dansen.
‘’CETTE DANSE !’’ se disait-il.
Son corps qui se mouvait en rythme avec la musique était bien trop tentant pour la pauvre petite Brioche.
C’est décidé, après le live, Brioche remettra ça sur le tapis. Il voulait revoir ce déhanché divin. Peut être dans d’autres circonstances…

Voilà, voilà <3 J'espère que ces quelques textes vous ont plu ^^

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything (après ma copine)

Gay af for my best friend #L
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation et ébauche de projet
» probleme au joradp
» JOURNAL OFFICIELN°40 l fixant les postes supérieurs au titre des corps des paramédicaux,des sages-femmes,des auxiliaires médicaux en anesthésie réanimation et des biologistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: