AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
•Les résultats du concours RP de l'été sont juste ! •
• L'event de Noël C'est juste ici ! •

Nothing like us - Chapitre 1

avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1095
Pikadollar : 1788
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Jan - 12:39
Hey !

Voilà quelques mois que je délaisse ma pauvre galerie, et je suis désolée pour ceux qui suivent "Une année au Lycée". Je vais faire de mon mieux pour écrire le chapitre suivant, mais j'ai fait un gros blocage dessus et j'ai pris un peu de recul sur cette fiction pour pouvoir l'écrire quand j'aurai à nouveau de la motivation pour le faire.

En attendant, je me suis penchée sur cette nouvelle fic, qui devait être un OS à la base, mais d'un commun accord avec ma chère bêta-lectrice qui est Mistakes, j'ai abandonné l'idée d'en faire un OS en arrivant à la vingtième page de fiction xD

Bref, j'ai déjà écrit la quasi-totalité de cette fiction, il ne me reste plus que le tout dernier chapitre à rédiger. Je peux donc déjà vous annoncer qu'elle comportera 14 chapitres, avec un petit épilogue si je trouve nécessaire d'en écrire un.

Pour parler un peu plus de cette fic, je l'ai écrite à la suite de mon OS "Fais-moi confiance", qu'il vaudrait mieux avoir lu pour comprendre la totalité de la fiction. Les chapitres compteront entre 2000 et 5000 mots et je publierai tous les deux jours dans la mesure des possibilités que j'ai.

Sur ce, je vous souhaite une excellente lecture ~
Flo'

*************************************************************************************

Il se tortillait sur son lit, les doigts agrippés à ses draps légers, essayant désespérément de se raccrocher au tissu blanc. Ses yeux étaient clos et son esprit enfoncé dans un sommeil profond, mais son corps n’arrêtait pas de tressauter, trahissant des rêves agités. Une fine pellicule de sueur recouvrait son front et ses membres nus se contractaient sous l’influence des illusions que lui faisait voir son esprit. Le garçon gémissait et appelait d’une voix plaintive, mais personne ne semblait venir à son secours, que ce soit dans le monde des songes ou dans la pièce dans laquelle il se trouvait physiquement. Il commença à haleter sans même s’en rendre compte, sous l’effort que son corps endormi faisait pour se mouvoir. Des larmes se mirent à rouler le long de ses joues tandis qu’il se débattait pour échapper à des ennemis invisibles dont personne ne venait le sauver. Il finit le ventre contre son matelas et sa tête enfoncée dans son oreiller. Il s’étouffait et cela le fit paniquer un peu plus. Alerté, son inconscient envoya une puissante décharge dans tout son corps qui le fit se réveiller brusquement. Comprenant qu’il s’empêchait de respirer, il se redressa sur ses coudes et prit de longues goulées d’air frais, avant d’enfoncer son front dans son coussin, tremblant, les pupilles dilatées à leur maximum.
Un cauchemar, juste un cauchemar.
Encore.

Jimin finit par redresser la tête et regarda dans le lit d’à côté, s’attendant à voir deux prunelles marron le regarder avec douceur et une voix grave lui dire qu’il fallait qu’il essaie de se rendormir, qu’il était en sécurité. Au lieu de cela, il ne trouva que des draps défaits et ses yeux s’écarquillèrent brusquement en se rendant compte qu’il était seul dans la chambre. Il roula sur le côté et chercha partout autour de lui, mais rien ne lui signalait la présence d’un être humain près de lui. Il jeta un coup d’œil par la fenêtre, déboussolé. Quelle heure était-il ? Il se mit sur ses jambes encore engourdies et se précipita devant la vitre. La nuit était encore bien présente, mais au loin une très fine couche rosâtre créait déjà une barrière entre le ciel et l’horizon. Le jeune homme baissa les yeux et soupira de soulagement en voyant deux silhouettes en contrebas, juste devant la porte. Il n’était pas encore trop tard pour leur souhaiter bon voyage.

Jimin s’empressa d’attraper un manteau et le passa par dessus les vêtements légers qu’il portait pour la nuit. Il se dirigea rapidement vers la porte, ignorant les planches du sol qui grattaient ses pieds nus. Il n’avait pas pris la peine d’enfiler une paire de chaussure ou de se recoiffer un peu pour se rendre plus présentable. De toute manière, personne ne lui en voudrait pour son apparence dans cette maison, et puis, il avait peur d’arriver trop tard. Il dévala les escaliers avec légèreté tout en laissant sa main glisser le long de la rambarde poncée. L’intérieur de la maison était entièrement façonné dans des bois de tous genres, les teintes s’harmonisant les unes avec les autres. Alors qu’il n’était arrivé là que depuis quelques jours, Jimin s’y sentait comme s’il y avait toujours vécu. Le bois dégageait une odeur fraîche qu’il appréciait tout particulièrement.

Il atteignit l’entrée et hocha la tête en voyant une grande silhouette appuyée dans l’encadrement de la porte, les bras croisés. Même de dos, le jeune homme pouvait s’imaginer le léger sourire qui trônait sur les lèvres roses de son hôte et qui ne le quittait que rarement. Le jeune homme s’avança dans le couloir pour rejoindre la porte. Il poussa avec délicatesse le grand brun qui lui barrait le passage et se glissa à l’extérieur, ignorant l’air glacé qui lui fouettait le visage, ou encore le sol froid et humide sur lequel se pressait la plante de ses pieds. Il réprima ses frissons et voulut s’avancer vers les deux hommes prêts au départ, mais un bras passa autour de son ventre et il se sentit attiré vers l’arrière.
- Prince Jimin, vous allez me faire l’honneur de mettre des chaussures si vous voulez sortir les voir. Pas question que vous tombiez malade sous mon toit.
Jimin grogna, mécontent de se faire réprimander de la sorte. Il n’essaya toutefois pas de se débattre, trop conscient qu’il ne risquait que d’aggraver son cas.
- Jin, je t’ai déjà dit de ne pas me vouvoyer, et arrête de m’appeler «prince »...
Le dit Jin le souleva sans peine et le força à poser ses pieds dans des chaussures pour les tenir au chaud.
- C’était plus fort que moi, Jimin. Désolé si ça te gêne. Tu as encore froid ?
L’interpellé secoua la tête et l’autre le relâcha enfin. Jimin aimait beaucoup Jin, même s’il le couvait comme une mère depuis qu’ils s’étaient installés là. Il était plus âgé que lui, probablement aussi plus que Yoongi, et de ce qu’il avait compris, c’est majoritairement lui qui gérait la maison. Les repas, les récoltes du jardin et le ménage étaient son œuvre, même si son colocataire l’aidait lorsqu’il restait pour la journée. C’était Jin qui avait refait les bandages de Yoongi dès qu’ils étaient arrivés du château. Il leur avait cuisiné un repas et s’était occupé d’eux comme s’ils avaient été de sa famille. Jimin lui en serait éternellement reconnaissant, surtout qu’il lui avait paru avoir si peu de forces à ce moment-là qu’il aurait été incapable de chercher de quoi se nourrir lui-même. Malgré leur situation difficile, ils avaient été acceptés facilement dans la maison, sous quelques conditions, et ils partageaient tous les deux une chambre à l’étage. Jin et Yoongi lui avaient proposé une chambre à part, mais après les derniers événements, Jimin ne voulait pas dormir seul, et à raison. Depuis cette nuit-là, il avait enchaîné les cauchemars et il n’aurait probablement jamais réussi à se rendormir sans la présence apaisante de Yoongi à ses côtés.

Le jeune homme souffla doucement et partit se placer dans l’encadrement de la porte. Il s’arrêta quelque secondes pour observer les deux hommes qui discutaient joyeusement. Sans doute avaient-ils assisté à la scène avec Jin et ils n’allaient certainement pas manquer de le taquiner là-dessus. Namjoon, leur second hôte, avait développé une sorte de faculté pour cette activité. Il le respectait de par son statut, mais il le trouvait mignon et naïf. Jimin ne savait pas s’il devait se sentir flatté ou affreusement rabaissé, mais il ne s’était jamais plaint. Après tout, c’était aussi grâce à cet homme qu’ils avaient un endroit sûr où dormir et qu’ils pouvaient manger chaque jour à leur faim. Il était un peu plus petit que Jin en taille, et plus jeune également. Ses cheveux blonds étaient toujours dressés dans les airs d’une drôle de manière et il avait un air sérieux qui ne le quittait que rarement. Cela lui venait probablement du sens pointu des affaires qu’il possédait. Pour gagner un peu d’argent, il se rendait chaque jour au marché et vendait le surplus de légumes récoltés la veille dans les jardins. Même au palais, Jimin avait rarement mangé des légumes aux goûts aussi prononcés et à la texture aussi agréable. Chaque repas passé dans la cuisine de Jin était un pur bonheur et le jeune prince s’était promis de trouver un moyen de le faire venir vivre au château si un jour tout rentrait dans l’ordre.

Ce fut Yoongi qui l’aperçut le premier. Il lui fit un léger signe de main et Jimin sortit à nouveau pour les rejoindre sans craindre qu’on l’interrompe cette fois-ci.
- Maman Jin est toujours aussi attentionnée à ce que je vois, s’amusa Yoongi en le regardant s’avancer.
Jimin lui répondit avec une petite grimace. Il n’était pas le seul que Jin aimait materner, mais comme il était le plus jeune, c’était lui qui recevait le plus d’attention. Il trouvait la chose étrange, d’une certaine façon. Sa mère aussi s’occupait de lui, mais elle n’avait jamais beaucoup de temps à lui accorder, et ses nourrices le traitaient avec respect, comme s’il était une petite chose fragile qu’il ne fallait surtout pas abîmer. C’était surtout qu’elles n’avaient aucune autorité sur lui, puisqu’elles avaient trop peur que l’enfant aille se plaindre et qu’elles perdent leur place. Avec Jin, il n’avait pas ce genre de problème, alors il se sentait juste heureux qu’on prenne soin de lui sans contraintes.  
- C’est moi qui t’ai réveillé en sortant ? Je suis désolé. J’ai essayé d’être discret.
- Non, non, ce n’est pas toi, ne t’inquiète pas.
Il se retint de lui dire qu’il aurait préféré qu’il le réveille et qu’ils puissent profiter de passer un peu plus de temps ensemble avant leur départ. Jimin ne voulait pas vraiment les voir s’en aller, mais c’était la meilleure chose à faire. Ils allaient partir chercher des informations sur l’issue du combat au château pendant que lui resterait là avec Jin. Les savoir loin et en danger, particulièrement Yoongi, lui tordait l’estomac, mais il s’efforçait de ne rien montrer. Une main se glissa dans ses cheveux. Il sourit en sentant qu’on arrangeait ses mèches rousses avec attention. C’était devenu une sorte d’habitude et Jimin appréciait grandement cette chose si commune. Son mode de vie était chamboulé depuis quelques jours, il essayait donc de se raccrocher à tout ce qu’il pouvait trouver de familier. La caresse des doigts de Yoongi dans ses cheveux lui était devenu très familière, par exemple.
- Faites attention à vous, dit doucement Jimin.
Ils échangèrent un regard et Yoongi lui sourit avec tendresse avant de lui ébouriffer les cheveux un peu plus franchement et de retirer sa main. Jimin se tourna ensuite vers Namjoon et celui-ci acquiesça avec un petit rire.
- On a déjà eu le droit aux recommandations de bases, ne t’en fais pas. C’est pour ça que je pars avant que Jin ne se réveille, d’habitude.
Il fit un léger clin d’œil en direction de la maison et Jimin n’eut pas besoin de se retourner pour savoir à qui il était adressé. Le garçon n’arrivait pas exactement à cerner la relation qui liait ses deux hôtes, mais il admirait leur complicité. De ce qu’ils avaient bien voulu lui en dire, ils vivaient ensemble depuis quelques années tout en restant assez indépendant l’un de l’autre. Jimin avait essayé d’interroger Yoongi pour en apprendre plus à leur sujet mais son compagnon ne devait pas en savoir beaucoup plus que lui, ou alors il ne voulait pas le lui dire.

Jimin frissonna au passage d’une brise légère et il se rendit compte qu’il était peut-être entrain de les mettre en retard. Il se trouva un peu pris de court, ne sachant pas quoi dire de plus, alors il laissa son regard tomber sur la cheville gauche de Yoongi et sentit une légère peur remonter dans ses entrailles.
- Veille sur lui, ajouta-t-il à l’intention de Namjoon en désignant Yoongi d’un coup d’œil.
- Compte sur moi, Jimin.
Il avait un air sincère et le jeune homme se sentit un peu réconforté. Depuis qu’ils étaient arrivés, il faisait irrémédiablement confiance au blond, même s’il ne le connaissait qu’à peine. Savoir que Yoongi serait avec lui parvenait à calmer la panique de Jimin causée par l’idée qu’il retourne affronter le monde hostile.
- Faites comme si j’étais pas là, soupira Yoongi, mécontent qu’on ne le croit pas capable de veiller seul sur lui-même.
Namjoon lui frappa amicalement l’épaule et se retourna.
- Bon, mon petit sucre. Allons-y, si on veut être rentré au plus tôt.
C’était le moment. Ils partaient. Yoongi avait grimacé au surnom, arrachant un petit rire à Jimin. Le plus âgé laissa son regard s’attarder un peu sur son protégé, puis il emboîta le pas à Namjoon.

Jimin les regarda s’éloigner durant plusieurs minutes. Le chemin qui partait de la maison était plat et permettait de voir des personnes arriver de loin, mais aussi d’observer les gens partir durant longtemps. Le jeune homme croisa discrètement les doigts dans les manches de son manteau et ferma les yeux. Il pria à ses ancêtres de veiller sur eux et de les protéger de tout le mal qui pourrait leur être fait. Une main se posa sur son épaule et il revint à la réalité en soupirant, laissant un petit nuage de vapeur s’échapper de ses lèvres glacées.
- Tu viens déjeuner ? lui demanda la voix amicale de Jin.
Il acquiesça doucement et le suivit vers la cuisine. Il allait passer sa journée dans les champs à essayer de ne pas trop angoisser pour Yoongi et Namjoon. Il espérait au fond de lui que le travail manuel l’aiderait à penser à autre chose, mais il n’y croyait pas trop. Jin devait se douter qu’il n’était pas très à l’aise de les voir s’en aller parce qu’il se mit joyeusement à lui faire la conversation. Ils parlèrent de tout, de rien, tout en savourant le pain moelleux que Jin avait cuit la veille.

Malgré tout, Jimin avait du mal à se concentrer sur ce qu’il disait. Tout son esprit était tourné vers Yoongi qui venait de repartir pour le château dans lequel des âmes innocentes avaient laissé la vie à peine quelques nuits plus tôt...

Reviens vite, s’il te plaît. Même si c’est pour m’annoncer de mauvaises nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2655
Pikadollar : 3950
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Jan - 15:29
Alors alors alors

Première chose : NAMJIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN POWAAAAAAAAAAAAA

Bien, maintenant que c'est fait : Je suis super hypée de ouf ! J'ai très très très envie de voir ce que tu peux nous offrir avec cette histoire !
Puis, faut avouer que c'est un peu cute la relation entre Jimin et Yoongi :3
Sinon, bah pas grand-chose à dire pour l'instant. Vraiment, j'espère être surprise pour la suite ;D

- Nyal Retourne A Ses Foutus Devoirs

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1095
Pikadollar : 1788
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Jan - 15:41
Hellow !

Namjiiiiiiin <3
Pardon. J'aime le Namjin xD

J'espère que l'histoire te plaira ! J'y ai passé beaucoup de temps et j'espère que j'ai pas trop fait du caca, même si franchement, je pense qu'il y a pas mal de choses que je devrai retravailler avant de les poster :/

Bon courage avec tes devoirs ~

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mistakes
Super Fukanouille
Zodiaque : Lion
Messages : 751
Pikadollar : 572
Vos j'aimes : 69
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 17
Localisation : Pays de la Guimauve, bonsoir.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Jan - 19:13
Faites péter les commentaiiiiiiiiiires! (et les poce bleu)

Le premier chapitre de la fiction qui m'aura fait pleurer 2 fois. (Je me suis réservée la dernière chance pour la relecture au moment où tu posteras xD)
Cet Os... CETTE FICTION VU QUE TU AS FAIT PLUS DE 50 PAGES ESPÈCE DE MALADE. Jtm. est une petite perle rare~ Vous autres, bandes de gens qui passez par ici vous avez intérêt à la lire ou bien vous subirez les foudres de Mista.
Keur sur toi Flo <3

___________________________________________________

~Make your life a fairy tale~



♥️ Membre des Floodeurs Sadiques, de la SheepArmy et des Tinkettes ♥️
◄ Friends ►
Only her ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1095
Pikadollar : 1788
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Jan - 8:34
Coucouuu !

Merci pour ton commentaire très chère Cunégonde !
Très déçue de ne pas t'avoir fait pleurer trois fois. Très, très, très déçue xD
(J'en suis à plus de 60 pages maintenant *se cache*)

Keur sur toi aussi Mlle Stakes <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: