AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Nothing like us - Chapitre 8

avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1074
Pikadollar : 1768
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 14:22
Jimin se sentit perdu dès la première seconde. Pas qu’il y ait eu un seul instant durant lequel il se soit sentit maître de la situation, mais son sentiment de malaise venait plutôt du fait que tout avait brusquement empiré. C’était comme s’il avait été ballotté dans le cours d’une rivière jusque là, et le voilà qui en arrivait au moment où il devait traverser les rapides, sans trop savoir comment s’y prendre. Ses repères étaient bousculés, ses membres engourdis et sa tête menaçait dangereusement d’exploser. Une très mauvaise condition pour engager un combat.

La seule chose qui lui permettait de garder le cap était la présence de Namjoon, Taehyung et J-Hope à ses côtés. Tous les trois étaient là pour le protéger, et à raison. L’épée que le prince tenait dans sa main l’empêchait de courir comme il le souhaitait, d’être attentif à tout ce qui l’entourait. Il possédait une arme destinée à ôter la vie, et était supposé s’en servir. Tuer ces hommes, qui avaient peut-être une femme, des enfants... Une famille. Il s’en sentait incapable. Les autres lui avaient assuré qu’il n’en aurait pas besoin, mais cela ne suffisait pas à le détendre.

Devant lui, J-Hope se débarrassa d’un homme un peu trop téméraire, puis il se retourna, cherchant les regards de Taehyung et Namjoon.
- La garde a formé une barrière de protection tout autour de Ki-Hyun, pour contrer notre encerclement. On va devoir attaquer de tous les côtés, le but est de passer à l’intérieur pour atteindre le traître.
Déjà un peu essoufflés, Taehyung et Namjoon se contentèrent d’opiner du chef. Le reste des rebelles avaient déjà commencé à mettre la stratégie en place, et sans doute que le rappel pour le petit groupe n’avait pas été nécessaire, mais Jimin comprit, lorsque les yeux de leur leader se posèrent sur lui, qu’il allait simplement rajouter une règle. Pour lui.
- Jimin, tu restes en arrière. Ne t’éloigne pas, aide comme tu peux sans te mettre en danger, et surtout, préviens-nous si des renforts adverses arrivent.
Le concerné accepta, partagé entre le soulagement et la honte. Il eut à peine le temps de le remarquer que les autres s’approchaient déjà de la zone de combat et commençaient à croiser le fer avec l’ennemi. Jimin ne savait pas exactement où se placer pour bien faire. Il observa autour de lui, les doigts crispés sur le manche de son épée, prêt à intervenir si on avait besoin de son aide. Les raisons de sa présence ici étaient claires. Il n’était pas sur le champ de bataille pour combattre, bien au contraire. Les discussions avaient été rudes à ce sujet, surtout au vu des comptes rendus de Taehyung. Ce dernier soutenait qu’il était complètement absurde d’exposer Jimin à un tel danger, puisqu’il n’était pas assez sur de lui pour se défendre. J-Hope avait, au contraire, insisté pour qu’il vienne. Il avait emporté le débat.

Et il avait eu raison. Des gardes, apercevant la chevelure rousse remarquable du prince dans la foule, s’étaient retournés contre Ki-hyun et se battaient désormais aux côtés de la résistance, fidèles à leur ancien roi. Toute la mise en scène précédente avait été travaillée dans ce but-là, bien qu’elle ait également permis aux troupes rebelles de s’infiltrer dans la salle en toute discrétion. Jimin l’avait à peine écoutée, trop inquiet pour Jungkook, et trop nauséeux à l’idée qu’il allait devoir prendre la parole ensuite, lançant ainsi le début du combat. Namjoon s’était tenu près de lui pour essayer de le réconforter, mais il n’avait pas le même pouvoir que Yoongi ou Jin aurait pu exercer sur lui pour le calmer. Alors, Jimin avait serré les dents. Il s’était concentré sur la foule silencieuse autour de lui, pour se donner du courage. Chacun de ces hommes était prêt à donner sa vie pour lui, pour sa famille, pour son royaume. Il leur en était tellement reconnaissant qu’il se refusait de perdre pied, de rendre leurs efforts vains. Alors lorsqu’il avait finalement dû prendre la parole, il l’avait fait d’une voix claire, forte et sûre. Le bois de son épée brûlait sa main, son cœur battait anarchiquement dans sa poitrine, et ses jambes étaient lourdes, mais il avait tenu bon, pour rallier des gens à sa cause.

Mais maintenant que son rôle avait été joué, il se sentait affreusement démuni. J-Hope se battait férocement à l’avant, tandis que Taehyung et Namjoon restaient plus en arrière, protégeant le leader, mais Jimin savait qu’ils gardaient un œil sur lui également. Cette sécurité était plaisante, bien qu’un peu futile. Cependant, en apercevant un homme coincé contre un mur par un membre ennemi de la garde, il n’hésita pas à quitter le cocon protecteur instauré par ses amis et se jeta sur l’homme en question. Voir des gens de battre pour lui était encore tolérable, mais supporter leur mort sans broncher était au dessus de ses forces.
Incapable d’utiliser son épée, il la jeta sur le sol et en un bond presque gracieux, il se retrouva sur le dos de l’ennemi. Ses genoux se plantèrent dans les côtes de l’homme et il se servit de ses mains pour bloquer la vue de son adversaire. Celui-ci rua brusquement, déboussolé. Probablement qu’il n’était pas habitué à réagir à ce genre d’attaque, insensée et bourrin. Cependant, passé l’effet de surprise, il ne mit pas longtemps avant de parvenir à déloger Jimin, qui s’écrasa sur le sol, non loin d’un corps sanguinolent. L’odeur métallique glissa sur sa langue et emplit ses narines, immonde. Elle lui rappelait trop de mauvais souvenirs et il dut prendre sur lui pour ne pas laisser la panique l’envahir.

L’homme qu’il avait agressé ne revint pas vers lui. Lorsque Jimin reposa ses yeux sur lui, ce ne fut que pour le voir tomber, après avoir été transpercé par deux épées différentes. Taehyung retira les deux lames d’un coup sec, et elles ressortirent du corps suffoquant, rouges et suintantes.
Son ami n’était plus le même. Le garçon naturellement jovial ou sérieux lors des entraînement semblait bien loin. Seule subsistait une lueur de sauvagerie froide, effrayante. Taehyung ne s’amusait pas, il ne riait pas. Il prenait des vies, à la manière d’un ange de la mort accomplissant son devoir, comme s’il l’avait toujours fait. Jimin réprima frisson, puis un haut-le-cœur à la vue du désormais cadavre qui jonchait le sol. Désireux de reprendre le dessus, il se tourna dans la direction de l’homme qu’il avait protégé, souhaitant vérifier son état. Celui-ci ne s’était pas relevé, l’air de souffrir d’une blessure à la jambe, mais Jimin put noter avec soulagement que sa vie n’avait pas l’air menacée. Il fut tiré de son observation en sentant une main brusque passer sous son aisselle pour le relever de force.
- Bon sang, Jimin, à quoi est-ce que tu as pensé ?!
Il rencontra le regard dur de Taehyung, mélange de fureur, de tension, mais aussi d’une inquiétude non négligeable. Jimin baissa les yeux, désolé.
- Pardon Tae, j’ai vu... Et...
- Tant pis, l’interrompit-il, sans doute pour leur faire gagner du temps. Écoute, c’est déjà assez dur de composer avec ce qui est arrivé à Jungkook, je ne pourrais pas supporter qu’il t’arrive quelque chose à toi aussi. Ne prends pas de risques inutiles.
Jimin ne put s’empêcher de se sentir coupable en voyant l’air peiné de Taehyung. Ils savaient tous ce qu’ils risquaient en s’engageant dans ce combat, autant pour leur propre vie que pour celles des autres. Affronter la situation en face n’en était pas moins difficile. Jimin avait essayé de faire fi de ce qui était arrivé au plus jeune, mais que Taehyung le lui rappelle, et de cette manière, lui brisa le cœur. Taehyung ne le montrait pas, mais Jimin savait qu’il prenait sur lui. Seule la poigne de Namjoon l’avait empêché de courir rejoindre Jungkook au moment de sa chute, ne lui permettant qu’un hurlement déchirant pour évacuer son angoisse et sa tristesse. Même s’il affichait désormais un visage grave et sérieux, ce qui était arrivé au plus jeune l’avait certainement affecté beaucoup plus qu’il ne s’autorisait à laisser paraître.

Jimin ressentit soudain l’urgent besoin de connaître l’état de Jungkook, mais sa raison le brida instantanément, lui rappelant qu’il perdrait trop de temps à essayer de le retrouver parmi la foule de combattant, et puis, que ce serait une mise en danger inutile. S’il y avait eu quelque chose à faire, probablement que Jin s’en serait déjà chargé...
Le temps durant lequel Jimin et Taehyung se dévisagèrent, partageant un moment d’égarement, fut très court. Finalement, l’ancien maître d’arme appuya le manche de l’une de ses épées sur le ventre de Jimin afin de l’obliger à s’en saisir. Même si le sang qui glissait le long de la lame le dégoûtait, le jeune homme obéit à l’ordre implicite.
- On va reste en arrière. J-Hope et Namjoon se sont trop enfoncés pour qu’on puisse les rejoindre sans se mettre en danger. Suis-m-
Il ne finit jamais sa phrase.

Jimin venait de se jeter sur lui, l’épée brandie. Il le poussa avec une violence qui lui était étrangère, le faisant s’écraser sur le sol. Le prince eut à peine le temps de se remettre de l’effort que son épée vibrait contre celle du nouvel adversaire qu’il s’était trouvé. L’homme sourit avec un air dément et porta le premier coup, vicieux. Jimin peina à l’esquiver et fut trop content de sentir la présence de Taehyung à ses côtés. Celui-ci n’avait pas perdu de temps depuis sa chute et commença à se battre adroitement contre l’adversaire, avec à nouveau deux épées en main. Jimin recula pour se placer derrière son allié, de peur de le gêner en restant trop près. Cependant, il tâcha de ne pas trop s’éloigner non plus, parce que l’agitation intense tout autour d’eux avait quelque chose de trop effrayant pour qu’il ose s’écarter de la présence protectrice de Taehyung.

En effet, le combat général, très rangé du début, s’était étalé sur l’ensemble de la salle, et si la protection autour de Ki-Hyun était toujours aussi forte, le danger externe devenait également toujours plus oppressant avec l’arrivée des renforts. Jimin comprit qu’il était devenu une cible privilégiée en voyant que sa chevelure rousse attirait les ennemis comme un aimant. Taehyung avait beau être un bretteur d’exception et utiliser les capacités de ses deux épées à leur maximum, il ne put pas retenir à lui seul tous les hommes qui s’approchaient de leur petite unité isolée. Alors Jimin se défendit comme un beau diable, mais il prit rapidement conscience que son entraînement, bien qu’intensif, ne lui permettrait pas de s’en sortir.

L’épée que Taehyung lui avait confiée semblait encore plus lourde que la sienne. Le duo avait été acculé contre un mur et leur marge de manœuvre s’était amoindrie, les empêchant toujours plus de se défendre correctement. Taehyung fatiguait, essuyant des assauts de plus en plus nombreux et dangereux, au contraire de Jimin. Les hommes qui parvenaient à l’atteindre et s’en prendre directement à lui semblaient plus vouloir le déstabiliser que le blesser, ce qui l’arrangeait considérablement. Certainement serait-il déjà mort, si cela avait été le souhait de ses assaillants. Le jeune homme, perdu dans la frénésie du combat, mit de longues minutes à comprendre pourquoi on tentait de l’épargner. Sans doute Ki-Hyun avait-il donné l’ordre qu’on l’attrape. Vivant. Ce paramètre provoqua un déclic dans sa tête. Il lutta encore du mieux qu’il put, mais un cri étouffé de Taehyung lui parvint, glaçant son sang dans ses veines. Hors de question que son ami tombe pour lui.

Alors, Jimin, sentant qu’ils allaient succomber tous les deux, abandonna Taehyung et se mit à courir au loin.

Sa technique sembla porter ses fruits, preuve évidente que c’était lui que ces hommes désiraient. Il fut surpris de ne pas être blessé dans sa fuite insensée. Il comprit en sentant deux bras forts entourer son thorax, puis une poigne puissante le forcer à lâcher son épée, qu’il avait visé juste. Il n’avait plus aucun doute quant à l’idée que Ki-hyun ait ordonné qu’il soit fait prisonnier.

Jimin n’aima pas ces mains étrangères sur son corps. Elles compressaient ses poumons et l’empêchaient de respirer correctement. Il n’aima pas non plus sentir le sol disparaître sous ses pieds, preuve qu’on l’emmenait là où on le souhaitait. Étrangement, alors qu’il se serait attendu à ce qu’on tente d’aller l’enfermer au cachot, l’homme qui le retenait faisait tout le contraire. Il l’apportait au cœur du combat. Il l’apportait à Ki-hyun, directement. Allait-il l’utiliser comme monnaie d’échange ? Jimin n’avait aucune idée de l’avancée du combat, trop occupé par sa propre survie jusque là. Il vit cependant J-Hope écarquiller les yeux en le voyant passer, criant son nom malgré que cela ne change rien. Tout ce qu’il put lui offrir en retour fut une moue désolée.

Jimin et l’homme qui l’avait capturé passèrent les défenses ennemies comme si elles avaient été du beurre. Ils s’arrêtèrent quelques instants et son agresseur parla, d’une voix solennelle et déterminée, puis, Jimin se sentit propulsé en avant. Il s’écrasa sur le sol avec violence, se recroquevillant sous le choc.
- Jimin, Jimin, Jimin, le réprimanda immédiatement une voix qu’il ne reconnut que trop bien.
- Ki-hyun, salua Jimin d’une voix rauque.
Son corps était raide, fatigué par l’effort physique et terrassé par toute cette pression qu’il avait l’impression de maintenir à bout de bras depuis quelques jours. Même avec toute la volonté du monde, il avait l’impression qu’il serait incapable de bouger, tant ses muscles endoloris semblaient vides de toute leur énergie. Une pression sur son dos le fit rouler un peu sur le côté et son ventre fut écrasé contre le sol par le poids de son propre corps qui lui semblait insoutenable. La position inconfortable l’empêchait de respirer correctement, mais il n’avait plus la force de remuer pour en changer.
- Je ne te pensais pas capable de tout cela,  tu... m’impressionnes. Je m’attendais à un soulèvement, mais pas à ce que tu en fasses partie...
La voix de Ki-hyun était comme un grincement agaçant aux oreilles de Jimin et il se surprit à espérer qu’il le tue vite. Une mort rapide, sans douleur, sans honte. Un endroit où il n’aurait plus peur ou mal, un endroit où il trouverait enfin sa place.

Un coup dans ses côtes lui coupa le souffle brutalement et il laissa un gémissement lui échapper.
Sans doute que l’usurpateur s’attendait à une réponse, mais Jimin ne fit pas mine de lui en donner une. Il avait peur, certainement, mais il ne voulait pas le montrer. Ki-hyun était le traître qui avait mis son père à mort et avait voulu épouser sa mère, Jimin ne voulait pas le craindre. Il voulait le haïr, jusqu’au bout. Cette confrontation ne l’angoissait étrangement pas, mais il était contrarié de sa faiblesse physique actuelle. Il aurait préféré être au meilleur de sa forme pour tenir tête une dernière fois à Ki-hyun.

Prudemment, il se redressa en prenant appui sur ses coudes endoloris. Une poigne forte vint immédiatement agripper ses cheveux roux, tirant sa tête en arrière et lui arrachant une plainte étouffée. Une voix souffla dans son cou, perfide :
- S’ils gagnent, Jimin, que vont-ils faire ?
Jimin essaya de garder son sang froid, mais ce fut difficile dans une telle position d’infériorité. Il fut tenté de ne pas répondre et d’espérer que Ki-hyun se lasse et mette fin à ce supplice, mais au fond de lui, son honneur et son éducation lui disaient que ce n’était pas ainsi qu’un prince devait se laisser mourir. Il devait se battre, jusqu’au bout. De toute manière, il n’avait plus rien à perdre...
- Mon père reprendra le trône, et tu ne seras plus qu’un mauvais souvenir, articula Jimin difficilement.
Ki-hyun ricana, hautain.
- Tu penses vraiment que ton père est encore en vie, Jimin ? Et ta mère ? Si belle, si bonne... Quel dommage que vous ayez tenté de changer les choses... A cause de vous, j’ai du m’en débarrasser...
Jimin sentit son souffle déjà archaïque se détraquer encore un peu. S’il envisageait sa propre mort avec une sérénité étonnante, il avait plus de mal à accepter celle des autres. Il ne voulait pas imaginer ses parents ou ses amis morts, ou blessés. Il ne le pouvait pas...

Il avait plutôt envie de pleurer, mais il se força à parler encore.
- Comment... Comment cela ?
- Dès que vous avez attaqué, Jimin. Mes gardes sont allés les tuer, sur le champ. Vois-tu, pas de cause à défendre, pas de combat...
- C’est faux...
Jimin aurait voulu lui expliquer que ses gardes n’étaient pas arrivés chez sa mère avant Yoongi. Qu’ils n’avaient pas pu atteindre les cachots avant les rebelles, mais sa voix était trop faible pour réussir à tout raconter. Et puis, sans doute était-il mieux de ne pas dévoiler sa stratégie au leader des adversaires, mais c’était l’une des choses auxquelles il ne parvenait plus à réfléchir.
- Tu es le seul, Jimin... Le seul qui reste. Le seul pour qui ils se battent... Qu’est-ce que cela te fait ?
Jimin secoua la tête. C’était faux. Ces hommes se battaient pour leur convictions, par loyauté pour son père. Par choix.
- Je vais leur donner une raison d’arrêter de se battre, Jimin. Je vais abréger leurs souffrances...
La prise sur ses mèches rousses s’affermit et Jimin grogna de douleur tandis qu’on le forçait à se relever. Il tenta un coup d’œil autour de lui, mais ne trouva pas la silhouette familière de J-Hope ou Namjoon, ni même celle de Taehyung. Il était seul cette fois-ci, personne pour le défendre ou voler à son secours. Et il pensa à Yoongi.

Il lui avait promis de se battre. Ils s’étaient promis de se retrouver. Jimin n’oubliait pas cette promesse et lorsqu’on lui fourra une épée entre les mains pour lui permettre de se défendre, il l’empoigna fermement. Yoongi, Yoongi, Yoongi. Se battre pour lui. Ne pas rendre tous les sacrifices de son ami inutiles. Yoongi...

Ki-hyun n’attendit pas qu’il soit prêt avant de se jeter sur lui, et Jimin para le premier coup avec beaucoup d’aisance. Le souverain sembla surpris, mais ne faiblit pas sur l’assaut suivant. Jimin ne faisait que se défendre, sans jamais attaquer. C’était Taehyung qui le lui avait conseillé, lorsqu’ils s’entraînaient ensemble. Jimin n’était pas doué pour attaquer sans s’exposer, et surtout, c’était inutile dans un combat comme celui-ci. Tout le temps qu’il gagnait pouvait permettre à ses alliés de briser les barrières de Ki-hyun, et leur donner la possibilité de venir le sauver. Pour Yoongi.

Jimin ne sut pas combien d’attaque il avait repoussé, de combien de pas il avait dû reculer, combien de temps s’était écoulé. Il était fatigué, transpirant, tremblant, mais à chaque fois qu’il avait l’impression que son corps allait le lâcher, il se répétait le nom de Yoongi, et à chaque fois, son corps semblait trouver encore un peu de force pour tenir. Ki-hyun perdait patience et cela se voyait. Il l’avait probablement sous-estimé et en payait le prix. Jimin lança un regard furtif à la bordure de la ligne de protection. Celle-ci avait reculé, et le cercle au centre duquel ils se battaient avait rétréci énormément, repoussé par les assauts ennemis. Jimin sourit et reporta son regard triomphant  sur son adversaire. Ki-hyun semblait furieux, mais très vite, un sourire se dessina également sur ses lèvres, troublant Jimin.
- Très bien, Jimin. Je me rends.
Il laissa son épée glisser sur le sol et Jimin la regarda, choqué qu’il se rende aussi facilement, après tous les efforts qu’il venait de faire pour le soumettre. Le prince resta immobile, sur le qui-vive. Ki-hyun devait avoir une idée derrière la tête, il fallait qu’il reste sur ses gardes...
- Tue-moi ou fais-moi prisonnier, tu décides, je-
- Arrête tout, ordonna Jimin, sans perdre une seule seconde.
Il n’était pas convaincu du numéro de l’autre, mais il voulait que le combat cesse, que ses alliés arrêtent de subir des pertes. Alors si l’autre voulait prouver sa bonne foi, qu’il commence par faire en sorte que le combat se termine.
- Je ne peux pas. Regarde-les, enfin... Comment voudrais-tu que je me fasse entendre ?
Troublé, Jimin reporta son attention sur la foule, bruyante et anarchique. Oui, aucun moyen de faire stopper le combat dans des conditions pareilles... Mais comment était-ce possible, alors ? Même s’il tuait Ki-hyun maintenant, ses soldats continueraient à frapper, fous de rage à cause de la perte de le leader. Est-ce qu’à la fin, l’armée vainqueur élirait un nouveau roi, même si celui pour lequel elle s’était battu n’existait plus ... ? Jimin fit l’erreur de se perdre dans ses pensées.


L’inattention.

Fatale, tranchante, comme une lame.

Comme la lame du poignard qui venait de s’enfoncer droit dans le ventre de Jimin. Il suffoqua, lâchant immédiatement son arme sous la douleur qui irradia tous les nerfs de son corps. Celui-ci ne demandait qu’à s’effondrer sur le sol, mais l’acier fiché dans ventre le maintenait sur ses deux jambes.
- Tu as toujours été trop naïf, Jimin, murmura la voix de Ki-hyun à son oreille.
Jimin voulu se défendre, crier, ou même supplier que la douleur s’arrête, mais il ne pouvait pas. Ses pensées n’étaient concentrées que sur cette présence étrangère en lui. Du sang glissa sur son ventre et il y porta instinctivement ses mains moites.
- Il y a deux possibilités, maintenant, commença le souverain, l’air vicieux.
Les jambes de Jimin se mirent à trembler tant il peinait à lutter contre la douleur.
- Soit, je gagne, et je reviens abréger tes souffrances...
Il retourna brutalement la lame dans le corps fragile du plus jeune, lui arrachant un hurlement de douleur. Jimin tomba à genoux et Ki-hyun le lui concéda, presque généreusement.
- Soit tu gagnes, et tes proches ne pourront pas te sauver du poison dont j’ai imbibé la lame...
Jimin écarquilla les yeux et son tortionnaire retira l’arme brusquement de son ventre, l’air profondément satisfait. Jimin hurla à la mort et s’effondra. Du sang carmin coulait sur le sol, mais tout était différent, cette fois-ci. C’était son sang. Sa douleur. C’était sa mort qui arrivait. Il perdit conscience. Peut-être. Il ne savait pas. La douleur le faisait divaguer, le temps semblait distendu, les bruits étaient sourds. Il usa encore un peu de sa force pour se tordre de douleur en sentant une main forte presser sa blessure, alors qu’il se sentait entouré d’une aura familière, rassurante.
- Désolé, Jimin. J’essaie de calmer l’hémorragie. Tiens bon.
La voix de Taehyung l’aida à revenir un peu à la réalité, mais son cerveau peinait à gérer toutes les informations à la fois. La douleur captait toute son attention.
- On gagne, Jimin. J-Hope se bat contre Ki-hyun. Tout va bien se passer tu verras. Yoongi et Jin vont bientôt revenir avec ta mère. Ils te soigneront et tout ira mieux, tu verras.
Les paroles de Taehyung ne purent rien pour sa blessure, mais elles apaisèrent son esprit, avant de l’affoler aussi vivement que s’il l’avait pris par surprise. Il ouvrit les yeux, cherchant le visage de son ami parmi toutes ces ombres floues qui dansaient devant ses pupilles, mais il ne le trouva pas. Ses lèvres s’ouvrirent et il tenta de former des mots. Rien ne venait. Les sons se coinçaient dans sa gorge, indistincts. Le poison... Il devait le prévenir. Il fallait qu’il sache... Jimin parvenait à peine à savoir pourquoi c’était si important que Taehyung soit mis au courant, mais le peu de conscience qui lui restait le pressait de lui transmettre l’information.
- N’essaie pas de parler, Jimin. Les autres vont bien, il faut que tu restes tranquille. Tout se passera bien, je te le promets.

Non, tout n’allait pas bien se passer, il fallait qu’il le lui dise, il fallait que Taehyung le sache... Le poison se répandait dans son organisme et Jimin, dans son délire, le sentait remonter jusqu’à son cœur, envahir ses bras, ses jambes et glisser dans sa gorge. Il se tortilla de mal-être, s’arrachant à lui même des cris de douleur. Taehyung eut toutes les peines du monde à le maintenir en place pour éviter qu’il n’aggrave sa blessure.
- Jimin, je t’en prie... Jin et Yoongi arrivent, ils vont s’occuper de toi. Jin aura sûrement sa mixture aux herbes, tu sais, celle que tu avais envie de manger tellement tu aimais l’odeur ? Tu dois juste rester tranquille, je... Je te protège. Reste calme.

Jimin ne sut pas si c’était l’insistance de son propre corps exténué, ou l’intonation calme de Taehyung, mais il se laissa bercer par les paroles, parce qu’il avait tellement envie de suivre leur commandement. Il se tranquillisa enfin et lorsque Taehyung lui expliqua comment inspirer et expirer lentement pour focaliser son esprit sur autre chose, il se laissa complètement aller à cette ancre à laquelle il parvenait à s’accrocher.

Mais pour combien de temps ?

**********************************************************************

*creuse sa tombe*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 19:58
Bien. Alors. Bonjour, ici la reportrice-live. Gros chapitre implique gros commentaire. *sort le dictionnaire* Beaucoup de quotes, donc beaucoup de surnoms nuls, attention à la marche

FLOndres (why not) a écrit:

J-Hope avait, au contraire, insisté pour qu’il vienne.
Déjà qu'il avait été plutôt traumatisé par sa fuite avec Yoongi, tu veux en plus qu'il soit perturbé à vie ? xD Ou alors tu t'attends à ce qu'une paire de balls lui pousse d'un coup d'un seul, comme par magie ? (par rapport au combat, s'entend, évidemment. Le "mettre à l'arrière" ne le protégera pas plus que ça, et Jimin est censé être devenu la cible principale du fake-roi)

FLOque d'eau a écrit:
Jimin l’avait à peine écoutée, trop inquiet pour Jungkook
Tiens d'ailleurs, on sait toujours pas dans quel état il est, le pauvre

FLOngue-vue a écrit:
Mais maintenant que son rôle avait été joué, il se sentait affreusement démuni
C'est exactement ça. L'adrénaline te booste et te transforme en personnage badass, mais une fois la scène finie, tu redeviens le boulet. Intéressant, comme type de personnage, hein ? :3 (Oui, j'attends toujours que tu me surprennes. A part le début qui était un peu original, pour l'instant je te surveilles toujours, FloFlow ;P Bien sûr, je te demande pas de me retourner le cerveau comme Sainte Mich (paix à son âme) a réussi à le faire, mais voilà : étonne-moi. ;D)

F-LOtte (IL EST PAS FRAIS MON PWASSOOOON) a écrit:
Ses genoux se plantèrent dans les côtes de l’homme et il se servit de ses mains pour bloquer la vue de son adversaire.
#JiminKoala

FLOtion anti-moustiques a écrit:
- Bon sang, Jimin, à quoi est-ce que tu as pensé ?!
DIEU MERCI, UN PERSONNAGE QUI EXPRIME MES PENSÉES

FLOsange a écrit:

Écoute, c’est déjà assez dur de composer avec ce qui est arrivé à Jungkook
Oh, une petite info sur l'état de Kookie. UNE POKÉBALL, VITE /balançoire/

F-LOtissement a écrit:
Même s’il affichait désormais un visage grave et sérieux, ce qui était arrivé au plus jeune l’avait certainement affecté beaucoup plus qu’il ne s’autorisait à laisser paraître.
#VKookFTW

F-LOve (<3) a écrit:

S’il y avait eu quelque chose à faire, probablement que Jin s’en serait déjà chargé...
Eommaaaa <3

FLOyale a écrit:
Jimin venait de se jeter sur lui, l’épée brandie.
Et hop ! Jimin 2.0 fait une brève apparition (tout à fait classe), avant de retourner au stade de boulet

F-LOcomotive a écrit:
Alors, Jimin, sentant qu’ils allaient succomber tous les deux, abandonna Taehyung et se mit à courir au loin.
Bien, on appelle ça communément le syndrome du Suicidaire, syndrome que j'affectionne tout particulièrement quand il est bien exploité (boom, je lâche une p'tite info)

FLOngtemps a écrit:
Jimin n’aima pas ces mains étrangères sur son corps.
Sorti de son contexte... Hum. Pardon. xD

FLOgement a écrit:
Tout ce qu’il put lui offrir en retour fut une moue désolée.
"désolée mec, j'ai pas réussi à sauver les pancakes" /pan/

FLOterie a écrit:
Une pression sur son dos le fit rouler un peu sur le côté et son ventre fut écrasé contre le sol par le poids de son propre corps qui lui semblait insoutenable.
#LeRespectEstMort

FLOuanges a écrit:

avait voulu épouser sa mère
salo-
DE, SALODE, SALADE VERTE

FLOup a écrit:
Et il pensa à Yoongi.
ET BOOM, là, j'espère pour toi que t'as prévu quelque chose d'un peu plus lourd que juste du "obah c mon ami et j'm mon ami donc je vais buter tout le monde en mode supersaiyan alors que je suis censé être pas plus fort qu'une patate de niveau glados"

FLOrine de blé (farine.. ouais bon) a écrit:
lorsqu’on lui fourra une épée entre les mains pour lui permettre de se défendre, il l’empoigna fermement
wait what
attends quoi
Ki-truc lui a donné une épée ? Pour le battre à la LOYALE ?? ALLÔ ???? LE FDP QUI S'EN BRANLE DU RESPECT VEUT BATTRE UN MORVEUX A LA LOYALE ?????? Alors là, j'suis soufflée. XDDD

FLOuze a écrit:
Ne pas rendre tous les sacrifices de son ami inutiles.
Bon. On va dire que c'est toujours mieux que la bouillie rose sucré guimauve que je t'ai servie en guise d'exemple plus haut, mais bon. Là, on sent que c'est une fanfic quand même XD (Mais ne le prends surtout pas mal ! En tant que fanfic, c'est excellent, et la qualité le fait clairement grimper dans les meilleures fanfics que j'ai pu lire, tu sais ! Simplement, je commente ici en tant que lectrice acharnée du genre fantastique, merveilleux et fantasy, pas en tant que fangirl yaoiste. J'ai haussé le niveau de mon avis parce que ta qualité d'écriture mérite que je sois plus franche et plus pointilleuse, mais en tant que fanfic, c'est vraiment bon. Voilà, je ferme cette parenthèse, mais j'avais juste peur que tu ne le prennes mal, en relisant tout ce que j'ai pu dire xD)

FLOrilège a écrit:

- Très bien, Jimin. Je me rends.
Nah, ça sent le coup foireux ça. Juré ça sent pas bon

FLOccupation (ahah t'as compris, occupation, inattenti- ouais bon) a écrit:
L’inattention.
TU VOIS J'TE L'AVAIS DIT

FLOccasion a écrit:
Fatale, tranchante, comme une lame.

Comme la lame du poignard qui venait de [...]
Tiens, j'en profite pour faire un rapide point technique : ici, je pense que tu aurais pu coupler les deux phrases, ou alors juste enlever le premier "comme une lame", pour éviter la répétition que j'imagine involontaire. Si jamais c'était voulu, alors je m'en excuse mais personnellement, je trouve qu'on ne peut pas faire 'un peu' de répétition. Soit tu fais un vrai gros schéma répétitif, soit tu évites, tu peux pas juste répéter une fois, sinon ça brise la fluidité du texte. Mais, comme dit, c'est juste mon point de vue de lectrice ;D

FLOiseau a écrit:
- Tu as toujours été trop naïf, Jimin, murmura la voix de Ki-hyun à son oreille.
Tu vois, là, avec cette phrase, si tu me l'avais sortie sans savoir le contexte, j'aurais pu jurer que c'était le frère de Jimin

FL-h-Ôtel a écrit:
Il perdit conscience. Peut-être. Il ne savait pas.
Poce blo pour la confusion bien foutue au bon endroit, ça me plaît ça

FLOriginal a écrit:
Tout va bien se passer tu verras.
J'ai toujours aimé le principe même du poison. XD

FLOlive a écrit:
tu sais, celle que tu avais envie de manger tellement tu aimais l’odeur ?
XDDDD PARDON JE DEVRAIS PAS RIRE VU LE CONTEXTE MAIS ÇA SORT JUSTE TEEEELLEMENT DE NULLE PART


Voilà voilà ~
-Nyal

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1074
Pikadollar : 1768
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 21:44
Wow, ça, c'est du commentaire xD
Je ne suis pas aussi imaginative que toi au niveau des surnoms, mais j'apprécie toujours autant les tiens xD

NYarc-en-ciAL a écrit:
Déjà qu'il avait été plutôt traumatisé par sa fuite avec Yoongi, tu veux en plus qu'il soit perturbé à vie ? xD Ou alors tu t'attends à ce qu'une paire de balls lui pousse d'un coup d'un seul, comme par magie ? (par rapport au combat, s'entend, évidemment. Le "mettre à l'arrière" ne le protégera pas plus que ça, et Jimin est censé être devenu la cible principale du fake-roi)
Pour le coup, les raisons de Hoseok semblaient évidentes. Et puis, Jimin n'est plus à ça près xD

NYAmiraL a écrit:
(Oui, j'attends toujours que tu me surprennes. A part le début qui était un peu original, pour l'instant je te surveilles toujours, FloFlow ;P Bien sûr, je te demande pas de me retourner le cerveau comme Sainte Mich (paix à son âme) a réussi à le faire, mais voilà : étonne-moi. ;D)
Je fais ce que je peux avec ce que... OK, OK, j'aurais pu faire plus original, je le reconnais :/

NYArchibaLd a écrit:
DIEU MERCI, UN PERSONNAGE QUI EXPRIME MES PENSÉES
Taehyung pour te servir !

HélicoptNYAL (aucun sens) a écrit:
Bien, on appelle ça communément le syndrome du Suicidaire, syndrome que j'affectionne tout particulièrement quand il est bien exploité (boom, je lâche une p'tite info)
Ah, ce genre de remarque... Je ne sais jamais si c'est positif ou négatif xD

NYALnanas a écrit:
"désolée mec, j'ai pas réussi à sauver les pancakes" /pan/
Kewa ? xD

NYvernAL a écrit:
wait what
attends quoi
Ki-truc lui a donné une épée ? Pour le battre à la LOYALE ?? ALLÔ ???? LE FDP QUI S'EN BRANLE DU RESPECT VEUT BATTRE UN MORVEUX A LA LOYALE ?????? Alors là, j'suis soufflée. XDDD
Le pauvre, il se faisait kkhuète tout seul au milieu de son cercle !
Non, en vrai, ça paraît aller contre le personnage, mais c'est pas totalement dénué de sens.

HaNYbbAL a écrit:
Là, on sent que c'est une fanfic quand même XD (Mais ne le prends surtout pas mal ! En tant que fanfic, c'est excellent, et la qualité le fait clairement grimper dans les meilleures fanfics que j'ai pu lire, tu sais ! Simplement, je commente ici en tant que lectrice acharnée du genre fantastique, merveilleux et fantasy, pas en tant que fangirl yaoiste. J'ai haussé le niveau de mon avis parce que ta qualité d'écriture mérite que je sois plus franche et plus pointilleuse, mais en tant que fanfic, c'est vraiment bon. Voilà, je ferme cette parenthèse, mais j'avais juste peur que tu ne le prennes mal, en relisant tout ce que j'ai pu dire xD)
Ton compliment me touche. <3 Crois-moi, tes commentaires me sont vraiment précieux, même s'ils peuvent sembler blessants, parce que ça m'aiderai à faire mieux la prochaine fois. Cette fic n'est rien d'autre qu'une fanfic, très clairement, et à la base ce devait juste être un petit OS pour assouvir la curiosité de certains. Je t'avoue que l'histoire n'est pas des plus recherchées, même si j'ai essayé de faire quelque chose de potable. Enfin bref, l'essentiel pour moi, c'est surtout que tu apprécies de lire, même s'il y a des incohérences ou des (parfois grosses) maladresses.

NYartichAL a écrit:
ici, je pense que tu aurais pu coupler les deux phrases, ou alors juste enlever le premier "comme une lame", pour éviter la répétition que j'imagine involontaire. Si jamais c'était voulu, alors je m'en excuse mais personnellement, je trouve qu'on ne peut pas faire 'un peu' de répétition. Soit tu fais un vrai gros schéma répétitif, soit tu évites, tu peux pas juste répéter une fois, sinon ça brise la fluidité du texte. Mais, comme dit, c'est juste mon point de vue de lectrice ;D
*prend des notes*
L'effet était voulu, mais je ne me rends parfois pas compte de ce qui rompt la fluidité quand je me relis, comme c'est mon texte. C'est bien de le signaler, j'essayerai de me relire à voix haute la prochaine fois, peut-être que je pourrai voir s'il y a ce genre de problème ;D

NYALiment a écrit:
XDDDD PARDON JE DEVRAIS PAS RIRE VU LE CONTEXTE MAIS ÇA SORT JUSTE TEEEELLEMENT DE NULLE PART
Taehyung.

Merci beaucoup de prendre le temps de me laisser des commentaires à chaque fois, Mlle Nyal ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: