AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Nothing like us - Chapitre 9

avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1074
Pikadollar : 1768
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 18:59
Les larmes aux yeux, Yoongi ne se retenait de sangloter que par fierté, même s’il n’était pas certain qu’elle lui importe encore. Peut-être sa retenue n’était-elle qu’un contrecoup du choc. En réalité, il n’était sûr de rien. C’était comme si on lui avait arraché tous ses repères depuis qu’il l’avait vu là, si frêle, allongé près de Taehyung. Ce dernier avait une main presque enfoncée dans le ventre du blessé, couverte de sang, tentant en vain de maîtriser une hémorragie qui ne se calmait pas. Lorsqu’il les avait vu approcher, son regard s’était mêlé de soulagement et de culpabilité.

Jin s’était rapidement informé sur la situation tandis que Yoongi se laissait tomber à genoux près de lui, sans réussir à formuler un mot, la gorge nouée, le cœur serré. Le plan qu’ils avaient prévu lui convenait en tout point, sauf pour l’un d’entre eux. Celui qui le forçait à se séparer de Jimin. Comme il connaissait bien le château, il avait été désigné pour guider une troupe de leurs soldats jusqu’aux appartements de la reine et l’emmener loin pour la protéger. Sa raison lui hurlait qu’il avait fait le bon choix, que grâce à lui, la reine était sauve, même s’il pouvait maintenant à peine marcher à cause de la douleur que lui causait sa blessure à la cheville. Son cœur, lui, n’avait cessé de penser à Jimin, à chaque seconde qu’il avait dû passer loin de lui en le sachant en danger. Bon sang, s’il avait été là, s’il avait pu prendre le coup à sa place... Il aurait accepté des milliers de morts si elles avaient pu rendre Jimin vivant. Au lieu de cela, il se trouvait penché au dessus de lui à lutter contre ses émotions pour essayer de rester le plus calme possible devant le fait accompli.

Jin lui demanda de tenir Jimin contre le sol et il le fit, appuyant gentiment ses mains sur ses épaules pour l’empêcher de s’agiter. Lorsque Taehyung retira sa main qui pressait la blessure, Yoongi eut toutes les peines du monde à ne pas prendre Jimin dans ses bras pour calmer ses soubresauts de souffrances, incontrôlables. Il vit à peine Taehyung s’éloigner, il entendit à peine Jin le prévenir qu’il allait lui faire mal. Tout ce qui comptait pour lui, c’était l’être fragile qu’il tenait sous ses mains. Celui qu’il avait désiré protéger de toute son âme sans y être parvenu...

- S...Stop, gémit Jimin en se tortillant sous la douleur, alors que Jin pressait fortement l’hémorragie avec une compresse imbibée d’une mixture cicatrisante.
- Chht... Chht, Jimin, ça va aller, calme-toi.
Yoongi chercha le regard du patient, mais celui-ci était trop rempli de larmes pour qu’il puisse le trouver. Il maintint les épaules du jeune prince fermement sur le sol en essayant de lui parler pour le rassurer, mais il semblait que ses mots ne faisaient qu’accentuer les pleurs. Voir Jimin dans cet état de douleur et de faiblesse le rendait malade. Il ne supportait pas ses larmes, ni ses gémissements, parce qu’il savait qu’il ne pouvait pas le décharger de sa souffrance, pas celle-ci.
- Yoongi... appela faiblement Jimin, avant de trembler violemment de tous ses membres sous un assaut de douleur plus coriace.
Yoongi remplaça l’une de ses mains par un genou, et alla passer ses doigts sur les paupières du blessé pour le débarrasser du trop plein d’eau qui s’y accumulait. Jimin papillonna des yeux et sembla enfin réussir à fixer son regard sur lui. Il paraissait si fatigué que Yoongi sentit son propre cœur se serrer dans sa poitrine. Il souffla face à son impuissance, les sourcils froncés d’affliction. Jimin souffrait et il n’y avait rien qu’il puisse faire pour l’aider.
- Je suis là, Jimin. Taehyung nous protège et Jin te soigne. Je sais que tu as mal, mais il faut que tu tiennes bon. Je te promets que tout va rentrer dans l’ordre, tu verras.
Les yeux de Jimin se remplirent à nouveau de larmes tandis que sa mâchoire se contractait. Yoongi vit qu’il essayait difficilement de tendre sa main vers lui, trop faible toutefois pour y parvenir. Avec délicatesse, il attrapa la petite menotte et la porta à sa joue, l’y appuyant avec douceur.
- Tu m’as promis que tu te battrais pour t’en sortir, Jimin...
- Je suis... tellement... désolé... réussit à articuler le blessé avec peine.
- Chht, ne t’excuse pas, tu n’y es pour rien. Tu peux te remettre de cette blessure, je t’y aiderai. Tout rentrera dans l’ordre, tu verras.
- Non... Non... sanglota Jimin en griffant légèrement la joue de Yoongi, sous la douleur.
- Si. J-Hope gagne, tes parents sont libres. Tout va allez mieux, tu peux me croire.
Jimin voulut parler encore mais il fut interrompu par un brusque cri de souffrance, lorsque Jin souleva son bassin pour bander la blessure.
- S... Stop... articula encore une fois le prince avec peine.
Yoongi ne put rien faire de plus que de serrer la main du plus jeune dans la sienne de toutes ses forces.
- Yoongi... Yoongi ! appelait-il, l’air à nouveau perdu.
- Je suis, là. Juste là...
Yoongi le regarda avec une moue peinée. Il se pencha en avant, appuyant son front contre celui du plus jeune qui convulsait toujours. Il sursauta presque en sentant deux petites mains brûlantes se poser de chaque côté de son visage. Jimin s’accrochait à lui de toutes ses maigres forces comme s’il était son seul point d’ancrage. Ses deux prunelles marron étaient troublées par les larmes qu’il semblait contenir difficilement. Il glissa maladroitement ses pouces sur les joues de Yoongi pour effacer des traces de larmes invisibles, et leurs regards accrochèrent.
- Il... Il y avait... Du... poison... Sur la lame... Pardon...
- Quoi ? Jimin, tu... Non !
Yoongi sentit son monde entier s’effondrer. Il recula brusquement pour inspecter le visage de Jimin, déformé par la douleur. Celui-ci fit un petit mouvement pour essayer de le retenir, mais il n’avait plus assez de force.
- Pardon... pleura-t-il, l’air détruit.
Des larmes s’étaient mises à ruisseler sur les joues de Yoongi, alors qu’il refusait d’accepter ce qu’il venait d’apprendre. Son cœur avait explosé en mille morceaux, son corps était paralysé, son esprit brouillé. Il lâcha un juron de frustration.

- Yoongi, qu’est-ce qu’il se passe ?! appela Jin qui terminait les soins.
L’interpellé ouvrit les lèvres sans parvenir à détacher son regard du visage du blessé, comme s’il avait peur qu’en détournant les yeux il raterait l’instant qui lui ferait comprendre que tout ceci était un genre de plaisanterie macabre. Mais Jimin était trop faible, trop innocent, trop adorable pour faire ce genre de blague. Jin insista et Yoongi ouvrit les lèvres pour lui annoncer l’écrasante vérité, mais il n’arriva pas à prononcer les mots. Parce que le dire à voix haute confirmerait ce qu’il avait appris et qu’il avait trop peur que cela se confirme. Jimin accrocha son regard, suppliant. Il serra les poings.
- Du poison ! Il y avait du poison sur la lame ! cria-t-il, pour être certain que Jin l’entende, car dans le cas contraire, il n’aurait sans doute pas trouvé le courage de le répéter.
- Non... Non, ce n’est pas possible...
Yoongi se retourna pour lui montrer qu’il était sérieux, incapable de parler. Il vit le visage du plus âgé passer de l’incrédulité à un mélange de douleur et de désespoir.
- Merde ! C’est pas possible, je l’aurais vu !
Il sembla se perdre dans ses pensées quelques secondes, à la recherche de l’élément qu’il avait bien pu manquer. Yoongi soupira longuement, à la fois trop secoué pour faire le moindre mouvement mais tellement agité à l’intérieur qu’il avait envie de hurler. Au lieu de cela, il ne réussit à adresser qu’un murmure au soigneur qui avait arrêté ses réflexions pour observer le visage de Jimin.
- Sauve-le...
Jin ravala ses larmes en secouant la tête, démuni.
- S’il te plaît, le pressa Yoongi, les mains tremblantes.
- Yoongi...
- Ne me fais pas ça... sanglota-t-il, au bord du gouffre.
- Non, dit Jin, avec un calme qui manqua tout juste de faire sortir Yoongi de ses gonds. Si je veux le sauver, je dois rouvrir sa blessure et faire s’écouler un maximum de sang pour espérer retirer le poison. Il se peut que cela ne suffise pas, ou qu’il meure à cause de l’hémorragie... C’est extrêmement risqué et, je... Yoongi, si j’étais sûr d’avoir une chance, je le ferais, crois-moi, mais...
- Jin... supplia Yoongi.
- Non. Je ne vais pas lui ouvrir le ventre en espérant le sauver, Yoongi, ce serait trop barbare et cruel, tu ne supporterais pas de le voir souffrir à ce point. Profite qu’il soit encore lucide et laisse-le s’endormir, c’est tout ce que tu peux faire...
- Non... Je t’en supplie...
Il savait au fond de lui que l’autre avait raison, mais il ne voulait pas s’y résoudre. Perdre Jimin, c’était comme se perdre lui-même, et il n’était pas prêt à accepter de le laisser s’en aller. Il ne le serait jamais.

Il laissa ses larmes couler et se pencha vers Jimin pour prendre son corps frêle dans ses bras, le serrant contre lui avec toute la force de son désespoir.
- Je suis tellement... Tellement désolé, s’excusa Jimin d’une voix toujours aussi étouffée. J’aurais... Tellement... Voulu...
- Ne t’excuse pas Jimin... Ce n’est pas ta faute. Ça n’a jamais été ta faute...
- Si... Si j’avais su me défendre...
- Chhhht. Avec des si, on referait le monde, hein...
Il voulut s’écarter doucement pour le regarder encore un peu, mais un bras faible vint presser son dos. Le mouvement arracha un couinement de douleur à Jimin.
- Reste, s’il te plaît...
Sa voix était rauque, brisée, mais elle laissait transparaître quelque chose qui fit frissonner Yoongi. Ce n’était pas un ordre, ni une supplication. C’était une demande, d’un être totalement perdu. Un être précieux auquel il tenait et pour lequel il était prêt à absolument tout.
- Toujours, promit Yoongi en se pressant un peu plus contre lui.
Il sentit que le plus jeune enfouissait son nez contre son cou et glissa une main derrière sa nuque pour l’aider à se maintenir. Il aurait aimé le tenir tout contre lui, comme la veille, alors qu’ils se murmuraient à quel point ils avaient peur et ils tenaient l’un à l’autre, mais il avait trop peur de raviver la douleur de sa blessure, alors il se contentait de sangloter en tenant son torse entre ses bras. Une main vint frotter son dos avec affection, sans doute était-ce l’œuvre de Jin qui essayait de le réconforter un peu, mais Yoongi savait que rien ne pourrait combler le vide qui s’installait dans sa poitrine en sentant qu’il perdait Jimin. Il ne savait pas combien de temps il lui restait, ni combien de temps s’était écoulé, mais il ne voulait plus lâcher le jeune homme. Plus jamais.

Autour d’eux, le combat finit par se calmer, et Taehyung les rejoignit enfin. Il resta muet lorsque Jin lui annonça le verdict, et s’assit près des deux jeunes hommes enlacés, avant de passer affectueusement sa main dans les cheveux roux de Jimin, le visage marqué d’une culpabilité et d’une tristesse profondes.
Jin se glissa jusqu’à lui et souleva délicatement les restes lourds de son armure pour découvrir son flanc. Il était traversé d’une entaille fine mais profonde qui devait le faire souffrir même s’il n’en montrait rien. Taehyung se laissa faire, les yeux dans les vagues, l’air perdu. Il grimaça à peine lorsque Jin pressa un chiffon propre sur la plaie pour la nettoyer.
- Vilaine blessure, commenta Jin, peut-être pour essayer de combler ce silence terriblement pesant.
- Ç’aurait été pire si Jimin ne s’était pas jeté dans le tas pour les éloigner, répondit Taehyung d’une voix morne qui ne lui ressemblait pas.
Yoongi sentit Jimin sourire contre lui et il ne put retenir son cœur de s’emballer. Le jeune prince n’aurait laissé personne se sacrifier pour lui, et certainement que sans son intervention, Taehyung aurait été condamné. Mais ce qui lui faisait mal, c’était qu’au final, la personne qui avait tenu à pouvoir épargner le plus de vies possibles était celle qui reposait dans ses bras, mourant à petit feu sans qu’il ne puisse l’empêcher. Il glissa ses lèvres contre l’oreille du blessé et y souffla quelques paroles rassurantes à propos de leurs amis. Jimin le remercia dans un souffle et Yoongi ne put s’empêcher de remarquer que sa voix avait repris un peu d’assurance, qu’il ne tremblait plus. Le poison semblait avoir un effet anesthésiant sur son corps, et Yoongi essayait de se rassurer en se disant que Jimin s’en irait sans douleur, comme s’il s’endormait dans un sommeil profond, mais à nouveau, la simple idée que le jeune homme puisse quitter cette terre fit exploser son cœur et il se mordit la lèvre pour contenir ses cris de frustration.

Yoongi sentit Jimin se détendre doucement entre ses doigts. Sans doute était-il soulagé de savoir que les autres s’en étaient sortis ou peut-être étaient-ce simplement ses forces qui s’en allaient petit à petit, et décrispaient ses muscles tendus par la douleur.
- Yoongi... Je suis fatigué, soupira doucement Jimin.
L’interpellé se redressa lentement pour regarder le visage de l’autre, si beau mais si pâle...
- C’est normal, Jimin...
Il lui caressa doucement la joue et fut effaré de la sentir si froide sous ses doigts brûlants. Il ne pouvait pas partir, pas encore... Après tout ce qu’il avait enduré, c’était trop cruel de vouloir le retenir. Mais Yoongi avait tellement envie d’être égoïste.
- Là où je serai... Au moins, plus personne n’aura mal à cause de moi, hein ?
Yoongi sentit immédiatement ses larmes lui revenir. Jimin était tellement pur, tellement innocent. Comment pouvait-il ne serait-ce que penser qu’il pouvait être la cause d’un mal quelconque ? Si le royaume souffrait, c’était parce qu’un usurpateur avait tenté de s’approprier la place du vrai roi. Si des gens étaient morts ou avaient été blessés aujourd’hui, c’était parce qu’ils avaient choisi de lutter pour la justice, plutôt que de se satisfaire d’une fausse réalité.
Et si lui souffrait un martyr intenable, c’était parce que l’homme dont il était tombé désespérément amoureux s’éteignait à petit feu entre ses bras sans qu’il ne puisse rien n’y faire.

Sa main glissa d’elle-même jusque dans les cheveux humides du rouquin. C’était un geste devenu tellement naturel pour lui qu’il n’y réfléchissait même plus. Il espérait que cela l’aiderait à prononcer les mots suivants, mais ils restèrent coincés dans sa gorge quelques secondes, avant qu’une larme ne roule sur sa joue, libérant avec elle ces mots qu’il avait trop peur de n’avoir plus d’autre occasion d’exprimer.
- Je t’aime.
Jimin ne dit rien. Il ne sourit pas, ne fit aucune grimace de dégoût. Il restait immobile et ses yeux parlèrent pour lui, se remplissant à nouveau d’un liquide si clair, qu’il resta invisible lorsqu’il coula sur son visage. Ses yeux s’excusaient, ses yeux s’en voulaient. Ils étaient sincères, et c’était tout ce qu’il fallait à Yoongi. Même s’il n’avait pas compris la profondeur des mots, même s’il ne mesurait peut-être pas à quel point, Jimin avait compris qu’il était aimé et entouré, et c’était tout ce qui lui importait.
- Yoongi, je suis tellement fatigué...
L’appelé ferma les yeux. Il sentait au fond de lui que le moment approchait, et même si c’était beaucoup trop rapide à son goût, il n’était pas assez fort pour lutter contre le temps, ou contre la mort. Alors, dans un geste d’une tendresse et d’une délicatesse infinies, il se pencha vers Jimin et déposa doucement ses lèvres sur son front. Il crispa ses paupières de toutes ses forces et celles-ci libérèrent quelques larmes sur sa peau pâle.
- Alors dors, murmura-t-il avec douceur.
Ses propres paroles lui firent mal, mais c’était sa façon de lui dire aurevoir, parce qu’il n’arriverait pas à dire quoique ce soit d’autre sans fondre en larmes. Alors il se contenta de ces deux petits mots, comme une prière ou une berceuse. Comme s’il le bordait simplement et qu’ils se reverraient tous les deux au petit matin, heureux et libres. Mais Yoongi savait bien que ce ne serait pas le cas. Il n’y aurait plus de matin où il verrait la bouille endormie de Jimin, et ses cheveux en bataille. Il n’y aurait plus de remarques innocentes dont Namjoon aimait tant se moquer gentiment. Il n’y aurait plus de mélodies chantonnées au hasard par cette voix si douce et si calme. Il n’y aurait plus d’étreintes réconfortantes qui suffisaient à le rendre heureux durant des heures entières, juste parce qu’il avait touché sa peau, qu’il avait senti son odeur.

Il ne subsisterait que le manque. Le manque de lui tout entier.

Parce qu’il l’aimait tellement.

Tu m’avais promis, Jimin. Mais ce n’est pas grave, parce que quand on aime, on pardonne tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seiko
Newbie Sadique
Zodiaque : Capricorne
Messages : 67
Pikadollar : 79
Vos j'aimes : 4
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 14
Localisation : Euh ... attend google Map ....... JE SUIS PERDUE !!!
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Jan - 16:22
J'ai chialer sans déconner. ..C'est tellement affreux ...Moi qui espérer une "Happy End"xD cest toujours magnifique en tout cas et hâte de voir comment ça va terminer !
Et moi comme une débile qui espérer que le mec est menti et qu'il y est pas de poison sur la lame pendant tout le long xD

___________________________________________________

                        Se sentir fort c'est accepté le destin tel qu'il est et

                          ne renoncé à la vie sous aucun prétexte


                     ( c'est plus une devise qu'une signature mais j'aime bien )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Jan - 11:31
WOWOWOWOWOWO ON ARRÊTE TOUT : D'où.J'ai.Pas.Vu.Les.Nouveaux.Chapitres. *frappe sa boîte mail* oK alors je suis désolée oui oui je me dépêche aaah


FL-h-O-rrifiante a écrit:
Il aurait accepté des milliers de morts si elles avaient pu rendre Jimin vivant.
Wowowoowowoowooowow, du calme Suga-Drama, laisse une chance à Maman Jin de le sauver okay

FLépatante a écrit:
appuyant gentiment ses mains sur ses épaules
Ooops, je comprends ce que tu as voulu dire par là mais je doute qu'on puisse appuyer 'gentiment' sur les épaules de quelqu'un qui va se bouffer un soin dans le bide xD J'imagine que tu voulais dire 'doucement', en fait, ou 'délicatement' peut-être. (et encore, voir Yoongi faire preuve de délicatesse me ferait adorablement marrer)

FLappy bird (bon okay non) a écrit:
Non... Non... sanglota Jimin en griffant légèrement la joue de Yoongi, sous la douleur.
Je laisse un poce bleu, rien que pour ce quiproquo juste parfait. Entre Yoon-Yoon (/pan/) qui doit penser que c'est juste à cause de la douleur, et Min-Min (putain j'suis vraiment désolée) qui panique à cause du poison.. Poce bleu.

FLO-J'ai-Plus-D'idées-Putain a écrit:

- Chhhht. Avec des si, on referait le monde, hein...
Ah, Drama-Suga évolue en Sage-Suga

FL-s-O-leil levant a écrit:
Il resta muet lorsque Jin lui annonça le verdict, et s’assit près des deux jeunes hommes enlacés, avant de passer affectueusement sa main dans les cheveux roux de Jimin, le visage marqué d’une culpabilité et d’une tristesse profondes.
Nouveau poce bleu : Le fait que le mec qui crève et le deuxième mec principal ne soient pas seuls. Ça peut paraître con, mais le cliché veut que ces deux-là soient seuls quand le premier meurt. Bon point ici, tu as fait le contraire, ce qui donne de l'importance aux autres personnages secondaires. Pooooce bleu.

FLatiguée a écrit:
Le poison semblait avoir un effet anesthésiant sur son corps
Mais arrêteeeez, c'était du bluff qu'il a fait là, l'autre connaaaard (oui, c'est la lectrice suppliante qui est en moi qui parle là, fais pas gaffe)

FLap-flap a écrit:

Mais Yoongi avait tellement envie d’être égoïste.
J'aime cette phrase.

FLa-la-la a écrit:
- Je t’aime.
ok bONJOUR LA DÉCLARATION SUR LE LIT DE MOOOORT

FLeuille mOrte a écrit:
Il n’y aurait plus de matin où il verrait la bouille endormie de Jimin, et ses cheveux en bataille.
Et ça, c'est dommage. Je crois que c'est le point qui me chagrine le plus pour l'instant, c'est que tu ne nous aies pas parlé de ça. Cette espace-temps qu'il y a eu entre l'arrivée des deux abrutis chez Namjin, et le départ de Namjoon et Yoongi, avant qu'ils rencontrent tout le bordel. C'est vraiment dommage, parce que comme tu ne nous en as pas parlé, on n'a pas pu s'attacher à la situation. Enfin, du moins, je n'ai pas pu m'attacher à la situation. On comprend que Yoongi, dans ce chapitre, perd vraiment quelque chose qui lui tenait à coeur. C'est écrit, même, noir sur blanc, mais personnellement, je n'ai pas été touchée. Je n'ai pas été touchée par le sentiment d'avoir perdu quelque chose d'aussi précieux. Enfin, non, attends, je précise ce que je veux dire : J'ai eu conscience que Yoongi venait de perdre quelque chose de précieux dans le sens où on a eu le temps, dans le tout premier chapitre, de comprendre la teneur du lien qui les unissait, mais on a pas eu le temps de comprendre le reste, toutes ces petites choses du quotidien que tu nous décris, et qui semblent avoir été perdues en même temps que le lien qui unissait Yoongi et Jimin. Et c'est vraiment dommage, parce qu'ici, alors que je pense que j'aurais pu transpirer (bon pas pleurer, je suis une sans-coeur moi) et vibrer devant l'instant, je n'ai été que peut-être un tout petit peu triste de voir Yoongi perdre l'objet de cet amour profond qui l'a poussé à faire tout ça.
Voilà, j'espère avoir été assez claire xD


Bon bah, je vais voir la suite

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fantôme Raly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1074
Pikadollar : 1768
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Jan - 11:55
Seiko :

Merci beaucoup !
Curieuse de savoir ce que tu as pensé du chapitre suivant, du coup !

Nyal :
Nyal a écrit:
D'où.J'ai.Pas.Vu.Les.Nouveaux.Chapitres. *frappe sa boîte mail*
Je poste sur Wattpad en parallèle, si tu veux le coup des notifications sécurisées xD

Nyal a écrit:
Ooops, je comprends ce que tu as voulu dire par là mais je doute qu'on puisse appuyer 'gentiment' sur les épaules de quelqu'un qui va se bouffer un soin dans le bide xD J'imagine que tu voulais dire 'doucement', en fait, ou 'délicatement' peut-être. (et encore, voir Yoongi faire preuve de délicatesse me ferait adorablement marrer)
Mmmmh. J'entendais plus gentiment dans le sens où il fait l'action doucement. Enfin, c'est vrai que c'était pas clair, mais en gros, dans ma tête, c'était l'action qui se faisait progressivement. Après, oui, il doit mettre masse force pour retenir ce pauvre Jimin...

Nyal a écrit:
Je laisse un poce bleu, rien que pour ce quiproquo juste parfait.
T'as vu ! Very Happy

Nyal a écrit:
Nouveau poce bleu : Le fait que le mec qui crève et le deuxième mec principal ne soient pas seuls. Ça peut paraître con, mais le cliché veut que ces deux-là soient seuls quand le premier meurt. Bon point ici, tu as fait le contraire, ce qui donne de l'importance aux autres personnages secondaires. Pooooce bleu.
Ça me fait plaisir que tu me dises ça, parce que j'ai vraiment essayé de donner de l'importance aux personnages secondaires dans cette fic. Et puis... COMBATTONS LES CLICHES ! xD (*fuit*)

Nyal a écrit:
ok bONJOUR LA DÉCLARATION SUR LE LIT DE MOOOORT
... Ouais, cliché ouais...

Nyal a écrit:
Et ça, c'est dommage. Je crois que c'est le point qui me chagrine le plus pour l'instant, c'est que tu ne nous aies pas parlé de ça. Cette espace-temps qu'il y a eu entre l'arrivée des deux abrutis chez Namjin, et le départ de Namjoon et Yoongi, avant qu'ils rencontrent tout le bordel. C'est vraiment dommage, parce que comme tu ne nous en as pas parlé, on n'a pas pu s'attacher à la situation. Enfin, du moins, je n'ai pas pu m'attacher à la situation. On comprend que Yoongi, dans ce chapitre, perd vraiment quelque chose qui lui tenait à coeur. C'est écrit, même, noir sur blanc, mais personnellement, je n'ai pas été touchée. Je n'ai pas été touchée par le sentiment d'avoir perdu quelque chose d'aussi précieux. Enfin, non, attends, je précise ce que je veux dire : J'ai eu conscience que Yoongi venait de perdre quelque chose de précieux dans le sens où on a eu le temps, dans le tout premier chapitre, de comprendre la teneur du lien qui les unissait, mais on a pas eu le temps de comprendre le reste, toutes ces petites choses du quotidien que tu nous décris, et qui semblent avoir été perdues en même temps que le lien qui unissait Yoongi et Jimin. Et c'est vraiment dommage, parce qu'ici, alors que je pense que j'aurais pu transpirer (bon pas pleurer, je suis une sans-coeur moi) et vibrer devant l'instant, je n'ai été que peut-être un tout petit peu triste de voir Yoongi perdre l'objet de cet amour profond qui l'a poussé à faire tout ça.
Arf, oui, je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Je crois que c'est une des choses qu'il faut que j'apprenne encore. J'ai toujours énormément de mal à me rendre compte de comment mes lecteurs peuvent voir mes scènes, et l'importance que peuvent avoir certain chapitre par rapport aux autres. C'est vrai que peut-être que j'aurais du parler de cette période de calme chez Jin et Namjoon et préparer le terrain pour qu'on comprenne à quel point Yoongi a perdu quelque chose. Après, c'rdz quelque chose que j'ai essayé de mettre en valeur dans le chapitre "le calme avant la tempête", comme tu l'as appelé. Alors c'est vrai que ce n'était pas la même situation de tout les jours comme ils avaient pu le vivre plus tôt, mais cela donner une bonne idée de la façon dont ils se comportaient l'un avec l'autre. Enfin bon, j'aurais du plus du creuser, quitte à commencer l'histoire un peu plus tôt, genre une journée avant que Yoongi et Namjoon retournent au château, histoire d'avoir une meilleure "situation initiale". J'en prends bonne note.

Merci pour ce commentaire, enfin, ces commentaires, parce que franchement, à chaque chapitre tu m'amènes une critique pertinente et ça me permet vraiment d'avoir des pistes pour essayer de m'améliorer !

Bon, allons voir si tu as commenté le chapitre suivant, du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: