AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
•Les résultats du concours RP de l'été sont juste ! •
• L'event de Noël C'est juste ici ! •

Nothing like us - Chapitre 14

avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1095
Pikadollar : 1788
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Jan - 16:04
Yoongi triturait ses doigts avec anxiété, assis sur le rebord de son lit. Seul le bruit de son pied valide frappant le sol à intervalle irrégulier troublait le silence qui avait pris place dans le petit appartement de fortune. Il était tôt dans l’après-midi et tous les courtisans s’étaient retirés dans leurs appartements pour la sieste digestive quotidienne, créant cette atmosphère calme et étrange qui n’apaisait pourtant pas Yoongi. Malgré tous ses efforts, il n’avait rien réussi à avaler du repas que Jin était venu lui apporter en courant d’air. Le plateau reposait désormais sur le lit de sa mère adoptive, presque intact. Il s’était forcé à ingérer quelques bouchées et à boire entièrement l’eau contenue dans la bouteille en verre qu’on lui avait amenée, mais rien de plus. Son estomac était beaucoup trop noué.

Il attendait depuis l’heure à laquelle on lui avait dit de se tenir prêt, mais le temps passait long et le manque de nouvelles n’arrêtait pas d’augmenter son inquiétude. Et s’il s’était trompé de jour ? Et s’il y avait eu un problème ? Si c’était le cas, Yoongi n’était pas certain d’avoir la force de tout recommencer une nouvelle fois. Il avait dû ravaler sa fierté, rassembler son courage, orchestrer tous les détails. Il voulait que tout soit parfait. Mais si les choses ne se passaient pas comme prévu...
Heureusement, il n’eut pas le temps de se laisser broyer du noir plus longtemps. La porte s’ouvrit avec une sorte de retenue et il releva les yeux vers Jungkook qui venait d’entrer sans refermer derrière lui. Ils échangèrent un regard de quelques secondes, puis celui de Jungkook descendit plus bas, détaillant sa tenue, jusqu’à ses chaussures. Yoongi hésita à lui demander s’il le trouvait ridicule ou non, avant de se raviser, par fierté. Il était mort de trouille, mais pas question de le montrer à Jungkook. Il était son aîné, il devait montrer l’exemple, pas paraître ridicule ou enfantin. Ce genre de chose, il ne se les permettait qu’avec Jin, et encore, la plupart du temps, il préférait largement éviter.

Pour l’occasion, il avait passé une tenue plus décente que celles qu’il était habitué à porter depuis les dernières semaines. Le choix n’avait pas été difficile, puisqu’il flottait dans la plupart de ses anciens vêtements. Bien qu’il ait recommencé à se nourrir correctement, sa perte de poids avait laissé des marques bien visibles sur son corps et il était difficile de les masquer, même avec des vêtements amples. Pourtant, il avait fait au mieux, choisissant des tons sombres avec lesquels il était à l’aise, cachant au maximum ses bras et ses jambes beaucoup trop fins. Il avait essayé de masquer les ravages de son visage avec des poudres qu’il avait demandées à Jin, mais toutes les couches de maquillage au monde ne lui permettrait pas de rendre ses joues moins creuses et même ses cernes marqués avaient été difficiles à camoufler. La seule chose qui ne lui avait pas vraiment posé problème avait été ses cheveux, qu’il avait pu se contenter de coiffer simplement.

Il ne l’avouerait jamais, mais il avait mis des heures à se préparer, rectifiant chaque petit détail de son apparence, jamais satisfait. Au moment où il s’était rendu compte qu’il ne faisait qu’empirer les choses – et que c’était une très mauvaise façon de faire passer son stress-, il avait arrêté et s’était contenté d’attendre l’arrivée de Jin, puis celle de Jungkook, avec une impatience dérisoire.

Jungkook, qui n’avait pas fait un seul mouvement jusque là, finit par s’avancer d’un pas et jugea distraitement le plateau plein sur le lit d’à côté sans pour autant faire de commentaire. En trois enjambées, il arriva jusqu’à Yoongi et ce dernier se leva un peu maladroitement. Il n’était plus vraiment habitué à utiliser ses jambes à cause du repos qu’on lui avait imposé. Il fit toutefois un effort pour rester stable, histoire de ne pas paraître fragile devant Jungkook.
- Prêt ? demanda ce dernier après lui avoir laissé un peu de temps pour trouver l’équilibre.
Yoongi confirma d’un hochement de tête et l’autre se plaça dos à lui avant de s’accroupir pour le laisser grimper sur son dos à son aise. Un peu réticent, Yoongi s’avança avec prudence. Il sursauta presque lorsque Jungkook se redressa en lui tenant les jambes, se mouvant comme s’il ne pesait rien. Yoonsi s’accrocha aux épaules de son porteur, se retenant tout juste de joindre ses mains devant sa gorge pour ne pas l’étouffer, même s’il aurait eu l’impression d’avoir une meilleure prise. Il avait failli étrangler Taehyung la dernière fois et n’avait pas spécialement envie de faire de même avec Jungkook. Surtout que ce dernier avait accepté bien gentiment de l’aider à faire le trajet, il lui était trop redevable pour en plus le blesser.

Jungkook donna un coup de rein pour le positionner correctement sur son dos.
- On peut y aller ?
Yoongi approuva et ils sortirent enfin de la pièce. La porte se referma derrière eux dans un claquement sourd après que Jungkook l’ai poussé à l’aide de son pied. Les couloirs étaient complètement vides à ces heures-là et contrairement à la dernière fois qu’il avait eu l’occasion de sortir, Yoongi prit un peu plus le temps de les observer, ces passages larges et étroits qu’il connaissait par cœur. Il avait l’impression de découvrir certains détails qu’il n’avait jamais vus dans le passé. Il s’y promenait encore quelques semaines auparavant, mais tant de choses étaient devenues différentes, depuis... A vrai dire, il ne se serait probablement pas retrouvé à traverser ces couloirs de si tôt si ses amis n’avaient pas insisté pour qu’il le fasse.

C’était Jin qui avait commencé le premier. Sur son ton habituel, entre la formalité et la douceur, il lui avait dit que Jimin demandait à ce qu’il vienne le trouver. Yoongi, un peu déstabilisé, s’était alors contenté de hocher la tête pour lui montrer qu’il avait compris, sans dire un mot. Peu de temps après, Namjoon lui en avait parlé lui aussi, et quelques jours plus tard, c’était au tour de J-Hope avec sa bonne humeur éternelle. Quant à Jungkook, il n’avait rien dit, mais son regard avait parlé pour lui. Ils venaient presque tous systématiquement lui parler après avoir vu Jimin. Ils lui disaient à quel point il semblait triste, à quelle fréquence il demandait des nouvelles de lui, ils l’interrogeaient sur les raisons qui le faisait refuser d’aller le trouver, même s’ils les connaissaient probablement déjà.
Yoongi ne se sentait pas prêt à aller le revoir, même s’il lui manquait horriblement. Il avait passé des semaines à espérer pouvoir lui rendre visite, et maintenant que la balance s’était inversée, voilà que c’était lui qui refusait de le revoir. Mais la réalité, c’était qu’il avait peur. Peur de ce que Jimin penserait de lui, en le voyant dans cet état cadavérique et fragile. Il avait bien senti l’inquiétude de son regard, durant la cérémonie des remises. Yoongi n’avait plus rien à voir avec le garçon courageux qui l’avait sauvé, il n’était plus celui qui avait passé des nuits à ses côtés en le consolant de ses cauchemars. Il n’était plus rien, de retour à sa fonction de serviteur qu’il était même encore incapable d’exercer pour le moment.

C’était finalement Taehyung qui avait réussi à lui faire accepter d’aller voir Jimin. Il pouvait résister aux paroles sages de Jin, aux réflexions philosophiques de Namjoon, aux recommandations amicales de J-Hope, aux regards lourds de sens de Jungkook. Mais il n’avait pas pu lutter contre les larmes de crocodile de Taehyung. Le jeune avait ouvert la porte de sa chambre à la volée puis s’était jeté dans ses bras en pleurant comme jamais et le cœur de Yoongi s’était brisé en mille morceaux. Parce que l’entendre pleurer entre ses bras avait été terriblement douloureux, mais pas plus que ce qu’il essayait d’expliquer entre ses sanglots. Il disait que Jimin avait pleuré tout contre lui parce qu’il se sentait mal. Qu’il avait appelé le nom de Yoongi pour qu’il vienne le consoler. Qu’il s’était cramponné à lui de toutes ses forces en le suppliant d’aller le chercher. Que Yoongi était un monstre de lui faire subir ça. Et Yoongi avait dû serrer les dents très fort pour rester de marbre et ne pas se mettre à pleurer à son tour. Même une fois calmé, la tristesse ne quittait pas le regard de Taehyung, fuyant. Yoongi savait que le jeune homme était très attaché à Jimin et il se doutait que s’il était affecté à ce point, c’était certainement que le prince allait au plus mal. Alors, ses lèvres avaient parlé d’elles-même et cette fois-ci, au lieu de lui dire, comme toujours, qu’il voulait attendre d’aller mieux avant de le voir, il avait tenté un sourire et lui avait demandé d’aller chercher Jin...

- Stressé ?
La voix de Jungkook le tira brusquement de ses réflexions. Ils étaient arrivés dans une cage d’escaliers tapissés de velours rouge, preuve qu’ils approchaient des appartements royaux. Yoongi esquissa une grimace que l’autre ne put pas voir.
- Jungkook, tu sais pourquoi c’est à toi que j’ai demandé de m’accompagner, pas vrai ?
Les épaules du jeune hommes eurent un léger sursaut et Yoongi crut entendre un rire étouffé sortir des lèvres de l’autre.
- Certainement parce que je parle peu.
Yoongi eut un sourire nerveux. Ce gosse était définitivement intelligent.
- Mais j’ai l’impression que tu vas exploser, et je n’ai vraiment pas envie de faire demi-tour une fois arrivé. Je ne veux pas devoir dire à Jimin que finalement, tu t’es désisté.
- Je ne le ferai pas.
Il savait qu’il avait déjà bien trop fait souffrir Jimin, hors de question qu’il lui fasse encore du mal. Jungkook ne répondit rien, toujours aussi calme. Il marchait vite, le rehaussant de temps en temps sur son dos pour ne pas qu’il tombe. Jungkook aussi s’était attaché à Jimin. Enfin, c’était Jin qui lui en avait un peu parlé, à l’époque où la condition du jeune prince était encore incertaine. Jin le veillait la journée, de temps à autre relevé par J-Hope ou Namjoon, quelque fois d’autres serviteurs, mais il n’aimait pas le laisser entre des mains qui lui étaient inconnues, surtout dans un tel état de faiblesse. Il n’empêchait que les nuits étaient souvent difficiles à assurer, parce qu’ils avaient tous cruellement besoin de repos, et leur sommeil était beaucoup trop lourd pour qu’ils puissent entendre Jimin s’il se réveillait à cause de sa fièvre. Taehyung avait voulu se proposer, mais J-Hope l’en avait dissuadé. Parce que s’il devait, au petit matin, être celui qui se rendrait compte que Jimin ne respirait plus, il ne pourrait jamais s’en remettre.

Et finalement, c’était Jungkook qui s’était vu attribuer cette tâche, après s’être porté volontaire. Ils avaient tous été surpris de cette initiative venant de lui, toujours discret et avec son air peu concerné, mais ils avaient confiance en lui. C’était de cette manière-là que Jungkook avait semblé se rapprocher du prince, ou du moins, c’était là qu’il s’était attaché à lui, même si les raisons exactes restaient encore floues pour Yoongi.

Ils restèrent silencieux jusqu’à arriver dans le couloir de destination. Une fois devant la bonne porte, Jungkook se baissa un peu et laissa Yoongi glisser le long de son dos pour qu’il atteigne le sol en douceur. Déséquilibré, le serviteur ne refusa pas les mains de Jungkook sur ses côtes pour l’aider à rester stable. Sa blessure lui faisait moins mal, mais la faiblesse de son corps ne lui permettait pas de tenir sur ses jambes très longtemps. Néanmoins, il était dorénavant capable de soutenir quelques petits trajets sans être trop fatigué. Peut-être même aurait-il pu faire le chemin depuis sa chambre tout seul, mais cela l’aurait exténué et il tenait vraiment à se montrer à Jimin sous le meilleur jour possible. C’était pour cette raison qu’il avait accepté de se laisser porter sur le dos de Jungkook, même s’il se sentait un peu humilié.

Jungkook semblait d’ailleurs avoir compris son embarras, parce qu’il l’avait déposé au sol à l’extérieur de la chambre de Jimin, sans doute pour qu’il puisse entrer en marchant lui-même, sur ses deux jambes. Yoongi lui en était reconnaissant. Ce gamin était vraiment attentif et attentionné. Les images de leur première rencontre repassèrent sous les yeux du serviteur et il sourit un peu vaguement, alors qu’il regagnait peu à peu son équilibre, ses jambes s’habituant à supporter son poids. Jungkook avait beaucoup changé depuis la première fois que leurs chemins s’étaient croisés. Il était toujours aussi calme et réservé, mais il lui arrivait parfois de s’ouvrir un peu plus aux autres. Visiblement, l’effet « maman » de Jin lui avait fait du bien car il avait vraiment l’air à l’aise avec eux. Yoongi avait toutefois beaucoup de mal à se détacher de la première impression qu’il s’était faite de lui, mais pourtant, il lui vouait une certaine affection. Parce qu’il sentait bien que sa gêne ne venait pas d’une quelconque méchanceté, mais plutôt d’un genre de peur. La peur de ne pas être accepté, celle d’être de trop.

Yoongi avait fini par le comprendre. D’un côté, il y avait Taehyung, qui compensait le manque de ses parents en étant vivant et joyeux, cherchant de l’affection où il pouvait en trouver. De l’autre, on trouvait la réaction de Jungkook, celle de se renfermer sur lui-même, créant une carapace autour de lui, et n’accordant sa confiance qu’à de rares personnes, de peur qu’on l’abandonne à nouveau.
- Il t’attend, finit par dire Jungkook qui l’avait patiemment laissé se perdre dans ses pensées jusque là.
Yoongi revint à la réalité et fixa ses yeux sur la porte d’entrée de la chambre de Jimin. Il déglutit discrètement, puis se tourna vers Jungkook.
- Ne sois pas si stressé. C’est toujours Jimin, tu sais, rien n’a changé.
Si. Si, tout avait changé. Parce qu’il avait failli le perdre. Parce en revenant dans ce château et en reprenant sa place, il l’avait perdu. Parce qu’il n’avait aucun droit d’être auprès de Jimin plus qu’un autre. Et parce que même s’il refusait d’y croire, il y avait une chance que Jimin lui en veuille de l’avoir laissé tout ce temps sans venir le voir.

L’angoisse commença à l’envahir à nouveau et il se planta les ongles dans la paume des mains pour essayer de se calmer. Bon sang, comment Jungkook pouvait-il être aussi patient ? Taehyung aurait déjà ouvert la porte à la volée et l’aurait poussé à l’intérieur, Jin aurait fait pareil, Namjoon l’aurait sûrement abandonné là le temps qu’il se décide. Mais Jungkook restait là, devant lui, toujours aussi calme, toujours aussi serein. Et Yoongi le détestait pour ça, autant qu’il était heureux que ce soit lui à ses côtés. Cette innocence. Cette indifférence. Il avait l’impression de devenir dingue. Même lorsque Jimin avait l’air entre la vie et la mort, Jungkook n’était pas inquiet. Il aurait dû l’être, au moins parce que cela détruirait son précieux Taehyung. Mais rien, pas une seule miette de doute, d’angoisse. Il n’avait pas partagé ce sentiment avec eux, et parce que Yoongi avait vraiment besoin de se défouler d’une manière ou d’une autre, il apostropha Jungkook.
- Pourquoi tu es toujours aussi stoïque ? Mince, Jungkook, pourquoi tout t’indiffère ? Comment tu fais ?
Le jeune homme fronça les sourcils mais ne répondit rien. Alors Yoongi continua :
- Tu as l’air calme, tout le temps. Bon sang, Jimin aurait pu mourir à côté de toi pendant la nuit, et tu ne semblais même pas un peu inquiet ! Ce n’est pas humain !
Jungkook plissa un peu les yeux. De toute évidence, il avait compris la source de cette soudaine crise de nerf, mais il ne devait sans doute pas savoir comment réagir.
- J’étais inquiet, Yoongi. Mais je savais que Jimin n’allait pas mourir.
Yoongi leva les yeux au ciel en soupirant, tapant un peu du pied.
- Ah oui ? Et comment tu savais une chose pareille ?
Le regard de Jungkook s’adoucit soudain, chassant le léger trouble qui s’était installé sur son visage quelques secondes auparavant. Yoongi se figea lorsque l’autre lui sourit et descendit ses mains un peu pour qu’elles se posent sur ses hanches amaigries.
- Jimin s’est toujours battu pour les autres, Yoongi. Il a toujours voulu que ses parents soient fiers de lui, il a toujours été bon avec le peuple, pour qu’il soit heureux. S’il a accepté de combattre contre Ki-Hyun pour reprendre le pouvoir, ce n’était pas pour lui, c’était pour ses parents. Il s’est toujours arrangé pour essayer de sauver tout le monde, coûte que coûte. Moi avec l’idée du livre, Taehyung en se jetant dans la foule pour éloigner le danger... Il s’est même jeté sur un soldat pour protéger un inconnu, alors qu’il était désarmé ! Jimin est un ange, Yoongi. Il nous couvre de ses ailes, nous protège, nous chérit... Alors il ne pouvait pas mourir, non. Parce que sa mort aurait signifié qu’il n’aurait pas pu sauver une dernière personne. La plus importante à ses yeux... Toi.

Yoongi détourna son regard humide, troublé.
- Tu l’aimes, n’est-ce pas ? murmura Jungkook.
Le serviteur ferma les yeux alors qu’un long frisson remonta le long de ses bras et se glissa dans son dos. Jungkook était beaucoup trop observateur, beaucoup trop perspicace. Dans sa tête, plusieurs contradictions se bousculèrent. Il pesa le pour et le contre d’une réponse positive. Le fait qu’il soit un homme qui aime un autre homme et puis son rôle de simple serviteur faisaient de ses sentiments un amour interdit, il en avait toujours été conscient. Mais d’un autre côté, quel mal y aurait-il à le révéler à Jungkook ? Ils se doutaient tous de ce qui se tramait entre Jin et Namjoon, et aucun n’avait jamais commencé à leur jeter la pierre. Quoiqu’il leur arrive, ils étaient soudés à tout jamais, liés par une force invisible mais puissante.

Alors Yoongi acquiesça doucement en ouvrant les yeux et il tomba sur un sourire franc de Jungkook. Ce dernier retira lentement ses mains de ses flancs et il recula d’un pas en le regardant de haut en bas, comme pour vérifier sa tenue.
- Alors va le lui dire.
Yoongi secoua la tête et puis fit un pas lent, mais ferme.
- Il n’a pas besoin de le savoir.
Le sourire de Jungkook se fana un peu, mais il désigna tout de même la porte d’un coup d’œil.
- Il t’attend.
Yoongi reporta son regard sur la porte. Lorsqu’il se retourna vers Jungkook pour le remercier, ce dernier s’éloignait déjà à petits pas légers.
- Jungkook, attends ! Merci, merci pour tout, vraiment.
Le jeune homme s’était figé dans le couloir. Il resta immobile quelques secondes et Yoongi crut qu’il avait dit quelque chose de mal. Cette impression se renforça d’autant plus lorsqu’il se retourna et le regarda, puis revint d’un pas déterminé vers lui. Yoongi fut un peu effrayé par sa démarche soudaine, surtout lorsque l’autre passa une main dans sa nuque et empoigna presque ses cheveux pour le forcer à le regarder dans les yeux, le surplombant un peu de sa hauteur.
- Il te veut, Yoongi. Sûrement autant que tu le veux. (il leva les yeux au ciel contrarié) Aish, j’ai juré à Jin de ne rien dire mais... Dis-le lui, d’accord. Il a besoin de toi.
Yoongi resta là, tétanisé, tandis que Jungkook réparait les dégâts qu’il avait fait à ses cheveux. Et puis il fit un pas en arrière et lui adressa un dernier sourire d’encouragement avant de s’en aller pour de vrai.

Et Yoongi se retrouva seul dans ce couloir, juste devant la porte de la chambre de Jimin.
Jimin qui lui avait tellement manqué.
Jimin qui avait besoin de lui.

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2655
Pikadollar : 3950
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Jan - 17:40
HEYAAAAA ! Commentatrice-live dans la place !


GG pour l'ambiance, dès le début je suis dedans, c'est plaisant

Floraly a écrit:
(...) détaillant sa tenue, jusqu’à ses chaussures.
Wait wait wait waigdkqlghfskdlfbgtf- ATTENDS. J'ai la curieuse impression, ou du moins, ça me rappelle foutrement la scène clichée où le futur mari stresse comme un con dans sa chambre. Mais siiii, tu sais, ce moment où son témoin vérifie sa tenue et tente de le détendre... #J'aiTropDeFeels

Floraly a écrit:
il ne se les permettait qu’avec Jin
Eomma Jin, toujours là ♥ (Si t'arrives à faire un caméo régulier de Eomma dans chacun des chapitres restants, je te fais des cookies)

Floraly a écrit:
jugea distraitement le plateau plein sur le lit d’à côté
Désolée, j'ai explosé de rire en imaginant JungKook lancer un regard noir à un pauvre plateau de bouffe XDDD *gamine*

Floral-Oops a écrit:
Yoonsi
AHAH CELLE LA JE L'AVAIS ENCORE JAMAIS VUE XD

Floraly a écrit:
Mais il n’avait pas pu lutter contre les larmes de crocodile de Taehyung.
Personne ne le peut. *secoue la tête d'un air grave*

Floraly a écrit:
Yoongi eut un sourire nerveux. Ce gosse était définitivement intelligent.
XD Ahah, piégé le Yoon-yoon !

Floraly a écrit:
(...) même si les raisons exactes restaient encore floues pour Yoongi.
Oooh, moi je sais ... ;D Hein, la scène qu'on-sait-pas-si-c'était-un-rêve-oui-ou-merde ? ;DD ~

#YoongiEstAMoitiéMortMaisToutVaBien

Floraly a écrit:
Visiblement, l’effet « maman » de Jin lui avait fait du bien car il avait vraiment l’air à l’aise avec eux.
EOMMAAAAA <3 (c'est vraiment mon personnage préféré xD)

Floraly a écrit:
Si. Si, tout avait changé.
ET BOUM. J'aime bien cette transition d'état d'esprit.
Floraly a écrit:

Alors il ne pouvait pas mourir, non. Parce que sa mort aurait signifié qu’il n’aurait pas pu sauver une dernière personne. La plus importante à ses yeux... Toi.
Okay, lui aussi a gagné des points dans le classement de persos préférés. Pour l'instant deuxième après Eomma juste pour cette tirade superbe, c'est énorme ahah xD

Floraly a écrit:
- Tu l’aimes, n’est-ce pas ? murmura Jungkook.
MAIS REGARDE, JE DÉCONNAIS PAS PUTAIN. C'EST LITTÉRALEMENT LE DEUXIÈME PERSO QUE JE PRÉFÈRE APRÈS EOMMA. IL EST PERSPICACE ET OBSERVATEUR, J'AIME ÇA.
Ahah, intéressant, t'as utilisé exactement ces deux mots là après, j'avais pas remarqué xD

Floraly a écrit:
Ils se doutaient tous de ce qui se tramait entre Jin et Namjoon, et aucun n’avait jamais commencé à leur jeter la pierre.
AHAH JE T'AIME FLO #NAMJINPOWA

Floraly a écrit:
- Il n’a pas besoin de le savoir.
Trop tard, il est déjà au courant. ;P

Floral- OHMONDIEU a écrit:
- Il te veut, Yoongi. Sûrement autant que tu le veux. (il leva les yeux au ciel contrarié) Aish, j’ai juré à Jin de ne rien dire mais... Dis-le lui, d’accord. Il a besoin de toi.
OKAY YES. YEEEES. J'ADORE CETTE SCÈNE. OH BORDEL DE MERDE. *inspire, expire, inspire* Okay okay okay. Je saurais pas comment expliquer, mais j'aime vraiment vraiment beaucoup cette scène. Et JK vient de valider sa deuxième place de personnage préféré. ET SURTOUT. Surtout, tout ce que ces pauvres phrases sous-entendent. C'est juste, AAAAARGH ! J'aime vraiment, beaucoup beaucoup !

Okay, dernière question : Qu'est-ce que tu trouves de mauvais, dans ce chapitre ? Vraiment, je serai curieuse de savoir. :3


Voilà voilà ~
- Nyal

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1095
Pikadollar : 1788
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Jan - 20:21
Salut salut !
Je viens te répondre avant le dessert (il y a du chocolat dedans ! ;P)

Nyal a écrit:
GG pour l'ambiance, dès le début je suis dedans, c'est plaisant
*coche la case "ambiance"*

Nyal a écrit:
J'ai la curieuse impression, ou du moins, ça me rappelle foutrement la scène clichée où le futur mari stresse comme un con dans sa chambre.
Tu vas te calmer avec le mariage, Ginette ? Enfin, je vois où se situe la ressemblance, mais déjà hier avec Namjoon et Jin... xD

Nyal a écrit:
Eomma Jin, toujours là ♥ (Si t'arrives à faire un caméo régulier de Eomma dans chacun des chapitres restants, je te fais des cookies)
... C'est envisageable ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Nyal a écrit:
AHAH CELLE LA JE L'AVAIS ENCORE JAMAIS VUE XD
Que... Tu vois, quand j'ai pas envie de relire, je relis très mal xD

Nyal a écrit:
Hein, la scène qu'on-sait-pas-si-c'était-un-rêve-oui-ou-merde ? ;DD ~
Mmmh... Bah, pas vraiment, en fait, parce qu'on sent à ce moment-là que Jungkook a déjà l'air attaché à Jimin, au vu de son comportement envers lui... Donc ça doit se situer avant ...

Nyal a écrit:
ET BOUM. J'aime bien cette transition d'état d'esprit.
ET BOUM c'est une des raisons pour lesquelles je n'aimais pas ce chapitre. Trop brusque pour moi, mais si l'effet est bon, alors je garde !

Nyal a écrit:
Okay, lui aussi a gagné des points dans le classement de persos préférés. Pour l'instant deuxième après Eomma juste pour cette tirade superbe, c'est énorme ahah xD
[...]
MAIS REGARDE, JE DÉCONNAIS PAS PUTAIN. C'EST LITTÉRALEMENT LE DEUXIÈME PERSO QUE JE PRÉFÈRE APRÈS EOMMA. IL EST PERSPICACE ET OBSERVATEUR, J'AIME ÇA.
Wow, wow, wow, du calme, du calme.
Tout d'abord, c'est marrant que Jungkook et Jin soient tes personnages préférés, parce que même si j'adore tous mes personnages dans cette fic, j'ai toujours eu un grand faible pour le petit Taehyung. C'est drôle que ça ne se répercute pas sur toi, chère lectrice xD
Concernant la tirade, j'ai vraiment eu du mal. Je savais ce que je voulais dire, mais pas comment le structurer pour que ça produise son effet. A voir, le résultat était plutôt convainquant. Pour le coup, merci à Mistakes a qui j'ai filé le truc en lui écrivant un gros HELP en majuscules xD

Nyal a écrit:
AHAH JE T'AIME FLO #NAMJINPOWA
Le Namjin est sans doute mon ship préféré. Mais pas juste en ce moment. Genre, à jamais. xD

Nyal a écrit:
OKAY YES. YEEEES. J'ADORE CETTE SCÈNE. OH BORDEL DE MERDE. *inspire, expire, inspire* Okay okay okay. Je saurais pas comment expliquer, mais j'aime vraiment vraiment beaucoup cette scène. Et JK vient de valider sa deuxième place de personnage préféré. ET SURTOUT. Surtout, tout ce que ces pauvres phrases sous-entendent. C'est juste, AAAAARGH ! J'aime vraiment, beaucoup beaucoup !
Dommage que j'aie été mise au coin pendant que tu faisais ton commentaire, j'aurais adoré te voir réagir à ce point xD
En fait, je suis contente que ça te plaise, parce que j'avais peur que ce chapitre paraisse un peu plat. Tout le monde attendait la rencontre entre Jimin et Yoongi, évidemment, sauf que toute cette scène la repousse d'un chapitre et j'avais peur que ce passage semble "inutile" à l'histoire pour les lecteurs et que du coup, ils se lassent. Mais ta réaction me prouve le contraire et c'est une bonne chose. =)

Nyal a écrit:
Okay, dernière question : Qu'est-ce que tu trouves de mauvais, dans ce chapitre ?
Ce que j'aime pas dans ce chapitre ?
En réalité, ce que j'ai posté là c'est une version ultra-retravaillée du chapitre. En règle générale, quand j'écris, je me laisse porter et j'écris un peu tout d'une traite, sans trop réfléchir, et puis je regarde ce que ça donne à la relecture, puis je modifie quelques trucs.
Dans ce chapitre, c'est aussi ce que j'ai fait. Mais la difficulté, c'était qu'il y avait pas mal de choses externes à l'action à ajouter : la description de Yoongi, la façon dont ils l'ont convaincu d'aller voir Jimin, les raisons qui poussent Yoongi à refuser de voir Jimin... Moi qui suis plus habituée à écrire de l'action, j'ai toujours du mal à mettre une structure dans les phases plus "explicatives". Du coup, dans ce chapitre, j'ai eu beaucoup de mal avec les transitions, passages des pensées à l'action, ou même simplement l'expression des pensées...
Enfin bon, ce qui m'a fait coincer aussi, c'est que j'ai du me reprendre sur beaucoup de choses à la relecture. J'ai du trouver des synonymes parce qu'il y avait des répétitions, certaines phrases étaient trop lourdes, mais si je bougeais certains trucs elles n'avaient plus aucun sens... Enfin, c'était vraiment la galère et il y a beaucoup de passages sur lesquels j'ai buté un petit moment avant de finalement avoir un truc potable, mais comme j'ai passé du temps dessus, les phrases ont fini par devenir communes pour moi... C'est comme quand on se concentre trop sur quelque chose qu'on est habitué à faire machinalement : ça ne marche plus.
Donc voilà, j'ai eu pas mal de galère avec ce chapitre, ce qui me rend assez insatisfaite, même si ton commentaire semble me dire le contraire... Hmph.

Sur ce, merci de ton commenaiiiire ~
Flo'

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: