AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Le journal du maraudeur

avatar
Vampydo
Administrateur aux images sanglantes
Messages : 952
Pikadollar : 1534
Vos j'aimes : 48
Date d'inscription : 15/06/2014
Localisation : Avesnois
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 21:51
Rappel : Cette histoire n'a pas de héros , on ne sait rien de lui ou si peu , il est porté par les événements dans un monde ou règne la dictature de Si Le Moineau . Tout est relaté dans les carnets ci-contre. C'est aussi un style d'écriture spécial entre "Journal" et "Présent" (Verbes majoritairement au passé + passages de dialogue au présent)

Résumé du chapitre précédent :

Bartel a capturé le maraudeur et le soumet a un interrogatoire spécial , il lui demande de vérifier si les clichés des maraudeurs sont vrais afin de faire son boulot de chef des fanbois et qu'il puisse aussi respecter ses principes notamment celui de leur dire la vérité . Le maraudeur gagnant ainsi la confiance de Bartel lui propose un moyen de dire toute la vérité en l'aidant a rebatir Internet , sous le nom de Bartel le collabo , il accepte et le mêne vers Monseigneur François-Germain qui pourrait bien l'aider .

Code couleur

Le maraudeur
Benjamin le petit
Le lecteur de la cave
Le roumain
Monseigneur François germain

C'était le signal , je fis ce que j'avais à faire , m'écrasant sur l'asphalte  mais ignorant la douleur et traversant le pont à arches enjambant la rivière « ¨Pauvre » j'entrai ainsi à Chainonceau , domaine de Monseigneur François-Germain et de ses hôtes vidéastes , mon but était simple : le trouver et le rallier  à notre cause . Mais il n'y avait personne , juste un panneau de bois dans un décor de cristal de marbre et d' ébène . Chainonceau transpirait le luxe et ce panneau faisait une tâche si grande qu'on ne pouvait que s'y intéresser .

C'était un plan avec divers nom indiqués , évidemment le chatelain n'y était pas , ça aurait été trop facile , je devais aller à la pêche aux renseignements et j'entrai donc dans la première pièce à ma gauche , celle du « lecteur de la cave »

De cave , son propriétaire n'en avait que le nom , c'était des magnifiques bibliothèques du sol au plafond , remplies de noms illustres . Au centre , dans son fauteuil , le lecteur me regardait , il m'invita à m'asseoir et commença a me parler du livre dans ses mains avec une telle passion que je n'osai pas l'interrompre , ce n'est qu'au bout de plusieurs minutes que je pus enfin m'exprimer :

« Tout cela est très bien Mr Lecteur mais je ne suis pas un très bon public »

« Peu importe la qualité du public , cher ami ou (regardant dédaigneusement) , la qualité de votre accoutrement , toute personne , si elle écoute est la bienvenue à Chainonceau »

Et il se remis à lire , ne voyant pas à quel point j'étais contrarié entre le fait qu'il m'expliquait si bien et le besoin urgent de voir le chatelain , cependant , je le laissai finir .


« Merci de votre écoute , avant de passer aux autres personnes , que diriez vous de me noter ? »
« Ah , euh , vraiment très bien , mais là j'ai pas le temps , je dois y aller »
«(plus menaçant) « Respectez les règles et notez-moi ! »
« Je sais pas moi : 16/20 c'est fougueux et dynamique mais choisissez un autre livre ! »
« NOTEZ-MOI !  (Il se ravisa) A moins que vous ne soyez un Booheur sacrément malin ! Je dois prevenir les autres ! »

Il allait se précipiter vers un téléphone très ancien pour notre époque (surement des années 2010) je devais l'arrêter avant qu'il ne me chasse .


« Non , non 20/20 , euh , A+ … 5/5 raaahhh je sais pas ! »

Mais chaque note ne faisait que d'appuyer rageusement sur les touches de plus en plus vite .  « BENJAMIN VIENS ME VOIR MAINTENANT » tonna t-il « J'AI ... »

Je voulus lui arracher le combiné des mains dans un geste de désespoir et je reussis exultant ma courte joie d'un pouce en l'air , l'un de mes signes de victoire

« Allo , Allo , Fred , tu devrais vraiment activer ta visio-cam (Téléphone moderne) »

« Non , c'est bon (il m'avait repris le combiné mais d'une manière si douce que je ne pus que le lui donner) , j'ai eu un pouce ciel »
« UN POUCE CIEL , je previens les autres ! »

Le lecteur raccrocha , rangea son livre , en pris un autre et alors qu'il s'assit me demanda d'attendre dans le hall d'ou je venais et que ça ne prendrai pas longtemps

Effectivement j'entendis des hordes de pieds battant le marbre pour venir me voir , une centaine de personne était arrivée en même temps et une en particulier se détachait des autres passant sans problèmes à travers la foule . Sa haute stature et son visage viril imposait le respect .


« Alors c'est toi , le public , hmm , suis moi , je suis le 1 er »
« HORS DE QUESTION ROUMAIN »

(Alors je sais , ça peut vous sembler raciste mais la roumanie n'existe plus depuis longtemps , le « roumain » là est plus un surnom qu'autre chose)

«Benjamin le petit ! , T'es celui que fred a prevenu , c'est bien pour cette fois , les autres rangez vous du plus petit au plus grand , je suis premier ! »

Pendant que tout le monde « s'organisait » , Benjamin m'avait emmené vers sa pièce ou 4 autres personnes lui ressemblant étrangement m’accueillirent .

« D'abord laisse moi faire les présentations , celui au costard , c'est Benjamin le boss , d'ou vient la fumée c'est Benj' le camé , celui en blouse , c'est Benj l'intello , quand au petit sur son sordi c'est Benj' et moi c'est Benjamin le petit ! Alors tous ensemble : »

Ces 5 personnes jouèrent un morceau de musique entrainant avant de me lancer un « Bonjour les nerds » cinglant .

« OH OH OH STOP LA »

« Il a mis la pause , pause pour tout le monde ! »

Les benjamins retournèrent à leurs différentes activités .

« C'est quoi cette sorte de « one-man show » depuis tout à l'heure j'ai l'impression de voir  un spectacle ! »

« Mais enfin c'est chainonceau , c'est le but , évidemment que c'est un spectacle ! »
« Je vois … et vous faites ça tout le temps ? »
« Quand il y a du public … t'es le premier depuis déjà pas mal de temps . »
« Ce qui explique la scène de liesse de tout à l'heure … et pourquoi tu n'agis pas comme Fred ? »
« Fred est un « conventionnel » dans le jargon : il fait son boulot et il le fait bien , mais il ne parle pas de sujets polémiques ou gueule sans cesse sur l'organisation , je suis un « iconoclaste » , des rejetés du publics et on est généralement peu vus , on est les « antis-conventionnels » et donc Si le Moineau ne nous aimes pas trop . »
« En fait Bartel ne m'avait pas menti , il m'a bien envoyé en prison ! »
« Plutôt malin comme public , bienvenue a Chainonceau , la prison des vidéastes ! »

Tout s'explique , comment Bartel connait les prisonniers , pourquoi il a eu ses idées là , pourquoi ce sont eux qui peuvent m'aider !

« Je ne suis pas un simple public . Je suis … »

« Un maraudeur , ton ordre est plutôt simple a repérer , d'ailleurs je suis persuadé que Si t'as déjà observé et ce plus d'une fois »
« C'est pourquoi je dois me dépécher , écoute , j'ai un plan »

Après la brève explication il s'était exclamé :

« Le chatelain ! Ça fait au moins 1 an qu'on ne l'a pas vu ! »
« Ah bon sang ! Et qui pourrait bien le connaître ? »
« Il faut voir les autres « iconoclastes » , Le dieu des campagnols et le velociraptor 6 dents sont juste à droite par exemple , je ne connais pas les autres assez bien pour te guider , reviens me voir si t'as des infos »

Alors c'est que je fis et je fus comblé , tout les iconoclastes avaient le même état d'esprit que le mien , avec quelques différences bien sur mais la ligne maitresse était respectée : Il fallait un nouvel ordre et le retour à la démocratie . Nous parlâmes longtemps de divers sujets , donnant des bracelets aux uns et commençant a réflechir a du futur contenu pour les autres mais une question restait sans réponse : « Ou est passé Monseigneur François-Germain ? »

« Alors , y a t-il eu de l'avancement dans ta quête ? , désolé , mauvais réflexe , du nouveau donc ? »

« Sur les idées et le contenu grandement , il ne me manque plus beaucoup d'alliés pour assurer le coup d'état (car autant être abos c'est bien ce qu'on cherche) mais aucune trace de Monseigneur , j'ai croisé cependant quelqu'un m'informant qu'il dormait peut être ou qu'il se reposait . »
« Chainonceau a de nombreuses chambres , il y en a cependant une qui est spéciale , apparue après le grand boom , en l'air comme ça , comme un bug , on a jamais réussi a la modifier alors on a juste construit une pièce autour , allons voir ! »

La chambre en question me semblait a première vue normale , ce n'est que lorsque Benj souleva le panneau d'ébène recouvrant le lit que je remarquait le problème

« Mais c'est un bloc de laine ! Elle vient de miniloft cette chambre ! »

« Exactement ! Et on a jamais reussi a détruire ça , pire que tout cette chambre contient une mezzanine , c'est la seule de ce genre .

« Une mezzanine ? Ce style ma disparu il y a très longtemps , comment c'est possible ? »
« Le chatelain est celui qui a conçu le château et il était fan de ce style , il a demandé à la conserver  »
« Peut-on se reposer dans ce château un peu ? »
Nous avions réveillé un dormeur , se levant de la mezzanine , il cria « lumière » allumant le lustre de cristal puis il nous jeta un regard hagard .

« François-Germain ! »
« Benj' tu me cherchais ? »
« ça fait presque un an qu'on ne t'a pas vu ! Explique moi tout ! »

Le chatelain n'avait pas vraiment l'air de vouloir expliquer tout ça , il nous raconta qu'il travaillait sur un projet secret qui lui prenait énormement de temps .

« Mais enfin , repose toi un peu , regarde toi dans un miroir , t'as l'air d'avoir dormi 2 h à peine ! »

« Le sommeil est pour les faibles ! J'ai un public a satisfaire ! »
« Plus personne ne t'attend François-Germain , le public n'existe plus ici ... »
« Et cette personne , c'est un nouveau vidéaste ? »

Voyant qu'il s'adressait a moi , je lui raconta brievement qui j'etais et ce que je faisais là .


« Un iconoclaste aussi ? Beau projet en tout cas , malheureusement comme vous le voyez je suis très occupé je ne peux pas vous apporter mon soutien »
« J'en ai besoin , en temps que chatelain vous êtes le chef de cet endroit ! Avec vous a mes côtés j'aurais peut être le nombre d'alliés nécessaires ! »
« Je ne suis pas chef , c'est juste un titre , j'ai carte blanche uniquement parce que j'étais un « regulier » avant et puis j'ai du travail , allez-vous en ! »
« François-Germain , arrête de penser a ça , tu te detruit physiquement et moralement ! »

Pas de réponses , François-Germain avait vraiment l'air de tenir a son projet …

« Et si vous le faisiez pour Bartel ? »

« Bartel … mais comment ? »
« C'est une longue histoire ... »

Après les explications d'usage , François-Germain réflechit longuement se remémorant mes paroles , Bartel était son élève le plus doué , il lui avait enseigné les principes de base et la manière de râler tout en soutenant le régime , ses textes étaient à la fois dénonciateurs et lêches-culs , mais les fanbois trouvèrent l'école et c'est Si lui-même qui décida de leurs punitions puisque les meilleurs braconiers font d'excellents garde chasse , il confia le centre de formation à Bartel et Chainonceau à François-Germain

Je suppose que je peux peut être vous faire confiance ...

Repose toi mon pôte , on s'occupe de ça !

Alors ensemble  avec des gros vidéastes nous l'aidâmes a finir son projet et à le diffuser , rendant ainsi a chainonceau sa grandeur d'antan

Après quelques jours , le public se faisait moins nombreux mais chainonceau avait un « bel » avenir devant lui , nous pouvions enfin reparler seuls a seuls

« Votre projet a très bien fonctionné , succés total , vous pouvez m'aider maintenant »

« Choses promise chose due ! »
« Très bien mais il va nous falloir du matériel , beaucoup de matériel ! »
« Impossible , tout a été confisqué il y a des années ! »
« Attends  s'eclama Benj' nous ayant rejoint, je connais une personne qui en a , elle est à la capitale c'est sur , le tout premier prisonnier de Si , il a vite été libéré et a pu garder son matériel a la seule condition qu'il ne parlerait plus jamais à personne ! »
« Et il a accepté ? »
« Oui , c'est en faisant des vidéos qu'il a rencontré son meilleur ami , ne voulant pas le laisser seul , on dit qu'il ne prononça plus rien et que maintenant ce duo travaillerait quelque part dans la capitale sous bonne garde »
« Les fanbois ? »
« Non , si ces personnes existent il n'y a qu'au couvent qu'elles peuvent être , l'endroit ou l'on apprends aux enfants a glorifier Si »
« Un lavage de cerveau permanant … , il faut trouver ces personnes ! »
« Nous avons un passage secret entre le couvent et le château , les frères et sœurs sont bon publics mais il est interdit de sortir du couvent alors on s'est un peu arrangés »

Ma prochaine destination serait donc le couvent , une « école de la vie » , encore une belle arnaque qu'il fallait démonter …

« Personnes qui que vous soyez , j'arrive »

Et je m'engouffrai dans le passage débarquant dans les catacombes de la capitale .

___________________________________________________


BOO Invité !
Signature Musicale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Petit Journal et autres suppléments illustrés
» UN T-SHIRT SIGLÉ "PALESTINE" CRÉE UN MALAISE AU "GRAND JOURNAL"
» journal des remises
» Journal officiel n°27
» JOURNAL OFFICIELN°40 l fixant les postes supérieurs au titre des corps des paramédicaux,des sages-femmes,des auxiliaires médicaux en anesthésie réanimation et des biologistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Histoires :: Nos auteurs :: JMDO-
Sauter vers: