AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Halloween c'est fini Résultats ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Du sang sur mes mains

avatar
Guespenguel
Newbie Sadique
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 89
Pikadollar : 82
Vos j'aimes : 0
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 14
Localisation : Dans un rêve utopique
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Juin - 19:51
Je n'aime pas cet OS. Voilà c'est dit. N'hésitez pas à me faire remarquer ce qui ne va pas x)
_________________________________
Du sang sur mes mains



Ça tourne. Qu'ai-je fais ? Du sang sur mes mains. Un corps, une lame, du sang sur mes mains. Une rage incontrôlable qui vient de disparaître. Du sang sur mes mains. Je veux vomir. Ça sent le sang. Ça a le goût du sang. Je passe ma langue sur mes lèvres sèches. Du sang sur mes lèvres. Dites-moi, qu'ai-je fait ?


La journée commençait. Le réveil sonne et je me tire tant bien que mal de mon lit. Une journée épuisante, sans doute. Le lycée, c'est long. Surtout le jeudi. La journée du jeudi est la pire de la semaine. Devoir supporter le professeur de Français et celui d'Histoire à la suite, je vous assure que c'est un véritable calvaire ! Mais bon, Pierre sera là pour me réconforter ! Je me prépare en hâte. Comme à leur habitude, mes parents dorment encore à cette heure-ci. Je quitte l'appartement encore plongé dans le noir. C'est l'hiver, alors il fait nuit jusqu'à tard. Je n'aime pas la nuit...
Après environ 5 minutes de marche, j'arrive au lycée. J'attends un peu devant. Je suis encore arrivé en avance. Ils ouvrent enfin les portes, et j'entre, surpris que Pierre ne m'ait pas encore rejoint. La cloche sonne, on entre en classe, et toujours pas un signe de mon ami. Il doit être malade, j'imagine. J'ai le sentiment que cette journée sera affreuse, même en dehors des cours...

Les cours sont enfin finis ! Il est 18h30, et je peux enfin rentrer chez moi. Ouf ! Je monte les escaliers, et arrive devant la porte. Alors que je m'apprête à sortir la clé, j'entends les échos d'une dispute. Il faut savoir que mon père est assez violent, et qu'il vaut mieux ne pas être dans les parages lorsqu'il s'énerve. Une des raisons pour lesquelles je passe le moins de temps possible dans mon adorable appartement. Me résignant, je fais demi-tour et ressors. Je prends mon portable et envoie un message à ma mère : « Je vais chez Pierre, je reviens tard. Ne m'attendez pas. ». Certes, c'est un mensonge, mais je n'ai vraiment pas envie de rentrer. Je me dirige tout de même vers chez mon ami, histoire de me renseigner sur sa raison de sécher. J'ai la sensation d'être suivi, et ça ne me rassure pas. Je suis enfin devant le pavillon de la famille de Pierre. Je sonne. Pas de réponse. Je retente, toujours rien. Je sens un souffle sur mon cou, et me retourne brusquement. Il n'y a personne. C'était sûrement un caprice du vent. Je saisis à nouveau mon téléphone, et envoie un SMS à mon ami : « Mec, pourquoi t'étais pas là? ». Il me répond au bout de quelques secondes : « Cours jusqu'à chez toi ! Sans te retourner ! » Je reste perplexe devant sa réponse étrange. « Hein ? Tu plaisantes ? » Cette fois, je n'eus pas de réponse. Je soupire et regarde l'heure. Il est déjà 19h45 ! Effectivement, il serait peut-être temps que je rentre chez moi. Traîner dehors ne me rassure pas. Pas du tout. Alors que je me dirige dans le dédale des rues, l'impression d'être suivi revient. Je commence à courir. Je l'avoue, j'ai peur. J'ai l'impression d'être dans l'une des histoires d'horreur que l'on trouve sur le net. Il ne manquerait plus qu'il y ait un psychopathe qui tente d'attenter à ma vie, et cette journée serait parfaite ! Ayant cessé de me concentrer devant moi, je me cogne sur un homme, un peu plus grand que moi.
« P...pardon ! je m'écris, terrifié.
-Ça va ?
-Je...euh...oui... excusez-moi... »
L'homme sourit.
« Tu m'en trouves heureux. »
Il saisit mon bras et me retourne dos à lui. Il approche sa bouche de mon oreille et me chuchote :
« Dis-moi.... Tu as peur ? »
Non, je n'ai pas peur. Je suis terrifié. Mes jambes tremblent, et mes dents claquent. Je n'ai pas besoin de répondre, il me semble. Je peux deviner l'air satisfait de l'homme.
« C'est très bien... »
Il pose ses lèvres sur la peau de mon cou, et mord dedans. Je sens alors une sensation étrange me traverser, qui se mêle avec ma panique et me donne envie de m'enfuir à toutes jambes. Mais l'homme me maintient fermement, m'empêchant de faire un geste. Il me lâche et me repousse enfin. Je m'écroule au sol. Du sang coule de mon cou. L'homme s'essuie la bouche, puis a un sourire.
« Je m'appelle Léo ! Et toi ?
-Je m'appelle Jérémy, murmurais-je à contrecœur.  
-C'est un beau nom ! »
Puis l'homme fait demi-tour, en me laissant seul sur le sol. Je sens un frisson me traverser, suivi d'une incontrôlable envie de sang. J'ai la sensation qu'il s'agit d'un besoin vital. J'en veux, je ne peux pas faire autrement. Une femme se dirige vers ici. Je la sens, je pourrais la sentir à des kilomètres. Je vais à sa rencontre. Je la trouve enfin, concentrée sur son portable. Je ne peux m'empêcher de savourer l'expression de terreur qu'elle a lorsque je l'attrape. Elle a une exclamation étouffée quand je la mords et la vide de son sang. Puis pris de folie, je prends mon couteau-suisse dans ma poche, et je commence à écorcher sa peau. J'ai un rire dément. La femme gît, morte, devant moi. Soudain, un choc me traverse.
Tout tourne autour de moi. Qu'ai-je fais ? Du sang sur mes mains. Un corps, une lame, du sang sur mes mains. Une rage incontrôlable qui vient de disparaître. Du sang sur mes mains. Je veux vomir. Ça sent le sang. Ça a le goût du sang. Je passe ma langue sur mes lèvres sèches. Du sang sur mes lèvres. Dites-moi, qu'ai-je fait ? Cet homme, qui était-il, que m'a-t-il fait ? C'est moi qui ai tué cette femme ? C'est absolument affreux, je ne peux pas avoir fait ça ! Tout cela ne peut n'être qu'une illusion ! Les vampires n'existent pas ! Tout cela est impossible. Il y a deux trous parfait dans le cou de la femme, l'unique endroit n'ayant pas été déchiqueté. Des images apparaissent dans mon esprit et je vomis mon repas du midi à côté de moi. Je ne veux pas ! Je ne veux pas être un monstre ! Je prends le couteau-suisse abandonné auprès de moi et encore couvert de sang. Je le regarde un instant. Je ne veux pas être un meurtrier. Plutôt mourir. Je ne serai pas un monstre. Je pointe le couteau face à ma poitrine.
« Adieu. »
J'enfonce le couteau d'un coup sec, mettant ainsi fin à ma vie, à 20 heures 54 minutes et 33 secondes. Je me demande quand même ce que cet homme attendait de moi...


L'homme regardait la scène d'un air un peu déçu.
« Léo, c'est raté, cette fois encore. 
-C'est vrai, tu aurais pu choisir quelqu'un d'autre ! Tu voulais juste m'énerver, en fait ? »
L'homme grogna.
« Je ne savais même pas que tu le connaissais, Pierre.
-C'est ça, c'est ça, cause toujours.
-Léo, tu es toujours aussi mauvais pour choisir des cibles ! »
La fillette soupira, tandis que l'adolescent fixait la scène, le regard dans le vide.
-Il était sympa, au moins ? Fit la voix aiguë de la petite fille.
-Mh ? De qui ? Jérémy ? Ouais. Si tu l'avais pas pris pour cible, Léo, j'aurais peut-être réussi, moi au moins, à le faire basculer. »
L'homme toussa.
« Désolé. »
L'adolescent se leva et approcha des deux corps étendus. Il fouilla dans les poches de la personne de son âge et récupéra son téléphone.
« Qu'est-ce que tu fais ?
-J'efface la mémoire.
-Pourquoi ?
-Ça te regarde pas. »
L'homme regarda l'heure. Il était 21h12. Il était temps de rentrer.

___________________________________________________

Les Chinchidous. Voilà, c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zodiaque : Taureau
Messages : 6
Pikadollar : 26
Vos j'aimes : 0
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 17
Localisation : Dans une bulle de rêve, ne me réveillez pas.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 8:14
J'ai bien aimée ta fanfic, tu t'en sort pas mal du tout ! ^^ Mais par contre, tu écris trop vite à la suite, il faut que tu écris en sorte qu'il y ai du suspens en prenant ton temps sinon, on ressent rien du tout car ton histoire est une histoire d'horreur, on doit sentir du suspens, de l'inquiétude, un peu de peur tout de même...Bon, je dis pas qu'on en ressent pas du tout mais pas assez, j'espère que tu comprends, j'ai un peu de mal pour expliquer quelque chose. XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1087
Pikadollar : 1779
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 12:47
Hello toi !

C'est marrant, ton titre ma fait penser à un de mes propres OS "Ton sang sur mes lèvres". Et en lisant, je me suis rendue compte que c'était aussi une histoire de vampire ! xD
Mon OS t'aurait-il influencé ou n'est-ce qu'une simple coïncidence ? ;P

Alors :
Guespy a écrit:
N'hésitez pas à me faire remarquer ce qui ne va pas x)
C'est si gentiment demandé, je ne peux pas refuser, voyons !

Non, en vrai, ton texte a une très bonne base, dans le sens où la structure est bonne. L'orthographe est top, tes phrases sont bonnes syntaxiquement parlant et ton texte est aéré, agréable à lire.

Après, ce qui me plait moins, et qui doit être la raison qui fait que tu n'aimes pas ce texte, c'est qu'il y a quelques petits soucis au niveau du récit. Le coup du petit départ en italique qui est repris plus tard dans le texte, je l'ai trouvé vraiment bien, ce qui est une bonne chose parce que tu essaies d'utiliser des procédés différents d'un simple textes suivi, et ça le rend intéressant. Après, je pense que tu peux encore t'améliorer sur ta façon de nous présenter ton histoire.

Raconter au "je" est une bonne chose, surtout dans un texte un peu thriller comme tu as écrit là. Après, fais attention à ne choisir plutôt qu'une seule voie narrative. Là tu passes du "je" au "il" sur la fin et je trouve toujours un peu étrange ce genre de transition, même si dans ton texte elle n'est pas si choquante que ça. L'idéal si tu avais voulu garder ta fin telle quelle aurait été de tout écrire directement à la troisième personne.

Pour parler plus de ton histoire, je trouve que tout se passe très vite, trop vite. Au départ, on manque déjà de mise en contexte. Ton personnage est-il une fille ou un garçon ? Quel est son nom ? A quoi ressemble-t-il ? Dans quel environnement est-il ? J'ai l'impression que tu bâcles un peu la partie descriptive pour ne raconter que ton histoire et du coup, ça rend ton histoire plate. Bien sûr, tu nous donnes ces informations en après, mais ça rend le début très flou et c'est difficile de se plonger dans l'histoire. Fais-nous connaître un peu ton personnage, avant de le laisser nous embarquer dans son histoire  ! =D
Je pense aussi que de manière générale, ton texte manque de description. Il traverse des rues avant de se faire tuer. Mais comment sont ces rues ? Eclairées par un doux rayons de soleil ou plutôt effrayantes et sombres ? Ce genre de détail contribue à donner du relief à ton récit, et c'est ça qui le rendra intéressant, parce que ça plongera le lecteur dans une atmosphère qui lui donnera une impression de peur, de calme, d'ordinaire... etc. De même que si tu nous donnais plus d'informations au sujet de tes personnages, on pourrait plus s'y attacher ou au contraire, les détester.

Je vais prendre en exemple un endroit où tu nous donnes une info sur ton personnage :
Guespy a écrit:
Alors que je m'apprête à sortir la clé, j'entends les échos d'une dispute. Il faut savoir que mon père est assez violent, et qu'il vaut mieux ne pas être dans les parages lorsqu'il s'énerve. Une des raisons pour lesquelles je passe le moins de temps possible dans mon adorable appartement.
Alors, c'est bien, tu nous donnes un peu plus de renseignement sur la situation familiale de ton personnage, mais ta façon de l'amener ne me semble pas des plus judicieuses. L'information passe comme une lettre à la poste, alors que non ! Ton personnage doit en souffrir de cette situation, non ?  Ce n'est pas facile d'avoir un père violent, de ne pas se sentir bien dans son propre appartement, ce n'est pas quelque chose qu'on présente sous forme : "Il faut savoir que", comme on dirait "Il faut savoir que les humains possèdent 32 dents" ! Tu vois l'idée ? Mets-toi un peu plus à la place de ton personnage. Qu'est-ce qu'il ressent par rapport à ça ? Est-ce que c'est facile d'en parler ? Est-ce que ce serait pas plus simple de le présenter d'une autre manière ? Par métaphore par exemple, comme on a tendance à le faire pour exprimer les choses difficiles (Par exemple on dira plutôt de quelqu'un qu'il "nous a quitté" plutôt que "il est mort"), enfin, je sais pas si tu vois l'idée ? Tu annonces les choses beaucoup trop clairement et ça perd en sentiment, je trouve. Essaie de trouver un moyen de dire les choses avec plus de subtilité pour que ne pas perdre la crédibilité de ton personnage.

Pour en revenir au dernier paragraphe, je l'ai trouvé très difficile à comprendre. Je pense qu'il manque beaucoup de description. Tu commences un dialogue entre deux personnages, puis tu en rajoutes un troisième qui sort un peu de nulle part, c'est difficile à comprendre ! Pense bien que le lecteur n'est pas dans ta tête ! Il a besoin que tu lui donnes des indications pour qu'il puisse voir lui-aussi la scène que tu t'es imaginée dans ton esprit. Ton texte doit avoir pour but de le guider, autant dans le déroulement des actions que dans le décor et l'atmosphère qu'il doit se représenter !

C'est là-dessus que je terminerai mon commentaire ! Comme d'habitude, tout ce que je t'ai dit n'engage que moi, d'autres pourraient ne pas être d'accord avec mes remarques. Je ne suis pas une professionnelle et je n'ai pas la prétention de penser que tout ce que je dis est juste, alors je t'invite à ne garder de mon commentaire que les choses que tu trouveras pertinentes. ^^
J'espère que je n'ai pas été trop méchante ou quoi, ce n'était pas du tout mon but ! Je trouve que tu as de bonnes bases, une bonne imagination, il ne te reste plus qu'à travailler un peu ta façon de mettre les choses en scène et je suis sûre que tu arriveras vite à un très bon niveau ! Si tu as envie de progresser rapidement, je te conseille de lire quelques bouquins et peut-être de t'arrêter sur certains passages pour regarder comment l'auteur a construit son texte, notamment les indications qu'il y donne et qu'est-ce que ça changerait s'il ne les donnait pas. Je pense que ça pourrait être intéressant et que tu pourrais en tirer pas mal =D

Voilà voilà !
J'espère que mes remarques t'auront été utile et j'attends avec impatience de lire un de tes prochains textes !
Flo'

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guespenguel
Newbie Sadique
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 89
Pikadollar : 82
Vos j'aimes : 0
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 14
Localisation : Dans un rêve utopique
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 15:25
Sherazade ----> Merci! Sinon, ouais, je pense voir un peu ce que tu veux dire ^^'

Floraly ----> Mmmmmmmmmmmh....... j'avoue, j'attendais pas mal ton commentaire *fuit*

Plus de description, je note :3
Plus de sentiments, je note!
Va falloir que j'étudie les relations humaines, si on me parle de sentiments, moi x)

Développer les personnages... J'avoue que comme celui-ci meurt unpeubeaucoup, j'avais vraiment pas envie de réfléchir à son histoire. Il faut chasser la flemme pour écrire, quelle dure besogne ;-;

Après, pour l'histoire de la présentation du personnage... Le problème c'est que j'étais restreinte niveau pages (max 3), et pour pouvoir le présenter autrement que "Bonjour je m'appel Jérémy, g 16 ans et je vé au lycé en segonde", et le faire bien, c'était un peu compliqué. Et en plus, si j'en présente un, comme j'aime pas trop faire les choses à moitié, je me serai AUSSI attardée sur les autres. Et là, catastrophe, trop de pages, c'est la fin du monde.

....lire? *jette un coup d'oeil vers sa bibliothèque* *puis vers la partie pas lue, puis vers ses bureaux* J'ai toutes les vacances! :33

Sinon, pour les fautes, heureusement que y en a pas, vu toutes les fois où je me suis relue *pleure presque en y repensant* (en vrai, relire en boucle un truc gore a contribué au fait que je n'aime pas cet OS ;-; )
Et ouaip, je crois que je l'ai écrit pas très longtemps après "Ton sang sur mes lèvres", et c'est CLAIREMENT inspiré x) Avec mes mains. Voilà, double inspiration, kestuveux?!

Bon, on va continuer à faire marcher la chose qui me sert de cerveau, et on va bosser :3
Merci bien vous deux! :3

___________________________________________________

Les Chinchidous. Voilà, c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Don de sang...
» renseignements prise de sang et tubertest
» Question sur le transport des échantillons de sang...
» Le sang gicle-t-il ?
» hygiene des mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: