AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Halloween c'est fini Résultats ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Feel The Magic In The Air, Part IV

avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1087
Pikadollar : 1779
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 21:44

Feel The Magic In the air





Partie IV : Tomber amoureux


- Jin Hyung ? Je dois donner une pierre de sel à Bobbie ?

Taehyung secoua le gros sachet rempli de cailloux en essayant de l'éloigner des naseaux curieux du lama dont la tête dépassait d'un box. Visiblement, ce dernier n'avait pas envie d'attendre la réponse de Jin pour passer sa langue sur le petit objet bourré de sels minéraux.

- Tu peux, répondit enfin Jin en sortant de l'un des autres box, une pelle pleine de copeaux à la main.

Taehyung plongea joyeusement sa main dans le sachet pour se saisir d'une pierre et la fit tomber dans une écuelle suspendue au mur à l'intérieur d'un box. Il eut tout juste le temps de retirer ses doigts que l'animal avait plongé dessus pour croquer férocement dedans. Le bruit fit grincer les dents de Taehyung.

- C'est pas fait pour ça, gros glouton, maugréa-t-il.

Il caressa le lama qui regarda méchamment la pierre avant de choisir de l'aborder d'une autre manière et de la léchouiller avec entrain. Taehyung passa une main dans ses poils doux, rassuré. Il adorait les lamas, mais qu'est-ce qu'ils pouvaient être stupides parfois...

Le jeune homme alla ranger dans la réserve le sac lourd qu'il tenait dans ses mains. Il avait terminé sa tournée, et donc son travail quotidien, ce qui voulait techniquement dire qu'il pouvait aller s'allonger tranquillement dans son lit et attendre le spectacle du soir pour en ressortir. Sauf qu'il n'avait pas l'intention de le faire. Premièrement, ce n'était que le début d'après-midi, il était donc hors de question d'aller faire une sieste dans l'immédiat, surtout au vu de l'heure à laquelle il s'était levé. Secondement, Jin allait sûrement avoir encore besoin de lui. L'un de ses aides habituels avait demandé sa journée et le pauvre dompteur d'éléphant se retrouvait à se taper tous les nettoyages des box tout seul... Alors bon, Taehyung pouvait bien mettre un peu la main à la pâte, lui aussi. Ce ne serait pas la première fois qu'il s'y collerait, et ce n'était pas comme s'il avait un programme très palpitant pour le reste de son après-midi.

Il revint vers l'endroit où Jin retirait encore les copeaux du box en toussant régulièrement à cause de toute la poussière retournée au cours de son travail méthodique. Il releva vaguement les yeux vers Taehyung lorsque ce dernier arriva à sa hauteur, sans arrêter ses mouvements.

- Je peux encore faire quelque chose pour t'aider, Jin hyung ?

L'interpellé porta sa manche à sa bouche pour y étouffer une quinte de toux. Ses yeux étaient rougis, irrités par la poussière, au point que Taehyung se demanda s'il n'y était pas allergique, chose improbable puisqu'il faisait cela tous les jours sans problème, habituellement.

- Volontiers. Tu peux occuper Tic-tac, le temps que je finisse son box ? Il ronge sa longe depuis tout à l'heure, ça me stresse. Il en a déjà cassé deux depuis le mois dernier.

Taehyung sourit à l'entente du surnom que Jin avait donné à l'animal. En fait, toutes les bêtes avaient de beaux noms d'élevage, comme «Soul's Grace » ou « Speedy » ou encore « Neptune », noms par lesquels Jin les avait toujours désignés, auparavant. Sauf que Taehyung avait toujours trouvé ces noms pénibles à retenir et beaucoup trop huppés pour ces pauvres bêtes qui ne demandaient qu'un peu d'affection. Alors, il leur avait à tous donné des surnoms en rapport avec leurs caractères. Si, au départ, Jin lui avait lancé des regards noirs à chaque fois qu'il osait utiliser ses surnoms, le virus avait fini par toucher toute l'écurie, à tel point que même ce cher Jin avait fini par s'y mettre.

Tic-tac, comme Taehyung aimait l'appeler, était une vrai boule d'hyperactivité. Il ne savait pas rester tranquille, comme tous les autres, à somnoler. C'était toujours stressant de faire son box, de le nourrir, de le balader, parce qu'il était toujours impatient de tout. Savoir qu'il rongeait encore une fois une corde pour passer sa frustration de ne rien pouvoir faire n'étonna pas Taehyung. Toutefois, le jeune homme resta près de Jin encore quelques secondes.

- Tu veux pas le faire toi pendant que je termine le box ? La poussière n'a pas l'air de te réussir.

Jin s'interrompit enfin dans son travail le temps de quelques secondes et le regarda avec un sourire rassurant, appuyé sur sa pelle.

- Ça ira, Tae. Je ferai une pause après, histoire de m'aérer un peu. Et puis, je crois que Tic-tac te préfère.

Il jeta un coup d'œil en direction du lama qui rongeait furieusement sa longe. À le regarder ainsi, il n'avait pas l'air enclin à préférer qui que ce soit, mais Taehyung acquiesça sans rechigner. Il comprenait que Jin ait envie de finir ce qu'il avait commencé, même s'il avait l'air à bout de souffle...

Taehyung s'approcha du lama attaché non-loin du box. Ce dernier ne réagit pas à l'approche de l'humain, jusqu'à ce que Taehyung lui touche l'encolure aussi rapidement que possible. L'animal réagit du tac au tac, délaissant sa précédente activité pour se retourner vivement et mordre l'air à l'endroit où aurait encore dû se trouver le bras de Taehyung. Le jeune homme n'aimait pas vraiment surprendre les bêtes de cette façon, mais s'il y avait été gentiment, en faisant sentir sa présence à Tic-tac avant de le toucher, celui-ci n'aurait jamais lâché la corde. Pour se faire pardonner, il se mit à grattouiller le lama, là, juste derrière les oreilles, à l'endroit où il adorait qu'on le fasse. L'animal ne mit pas longtemps à abandonner son air méchant et prudent pour se pencher vers Taehyung afin qu'il puisse mieux le caresser, encore et encore et le magicien sourit, victorieux.

Une nouvelle quinte de toux le fit toutefois grimacer. Il voulut rappeler à Jin que sa proposition tenait toujours, mais au lieu de cela, il se figea, les sens soudain en alerte. Un bruit. Un bruit troublait la quiétude de l'écurie, une bruit autre que les renâcles des cheveux ou que Bobbie qui léchouillait sa pierre de sel. Un bruit qui n'était pas celui de Jin qui retirait la poussière dans le box, mais qui provenait définitivement plus d'un humain que d'un animal, parce que des bribes que Taehyung parvenait à en saisir, ce qui courrait n'avait que deux jambes.

Le jeune homme fixa ses yeux sur l'entrée du long couloir de l'écurie et plissa les yeux aussitôt qu'il l'aperçut. Il ne mit pas longtemps à reconnaître la silhouette, parce qu'elle lui était extrêmement familière, même si au fond de lui, Taehyung y trouva quelque chose d'étranger qui le fit serrer les dents inconsciemment. Jimin était là, ses cheveux rouquins s'affolant à chacun des sauts qu'il effectuait presque pour avancer. Il avait toujours été rapide à la course, loin devant Taehyung, sauf que le magicien doutait que son ami soit là parce qu'il avait envie de montrer ses talents aux chevaux, surtout que courir aussi vite dans l'écurie était contraire au habitudes de son meilleur ami, habituellement assez attentionné pour ne pas effrayer les animaux en courant au milieu des box... Alors que se passait-il pour que son meilleur ami abandonne sa vigilance et terrorise la moitié de l'écurie ? Taehyung fronça les sourcils, inquiet.

- Jin Hyung ! cria Jimin, dont l'urgence de la voix fit se resserrer le cœur de Taehyung.

Taehyung entendit Jin s'arrêter dans son travail, certainement surpris que quelqu'un vienne courir dans l'écurie en criant son nom.

Avant d'arriver au box dans lequel se trouvait Jin, Jimin dut passer à côté de Taehyung dans le couloir un peu étroit, mais ce dernier tendit le bras lorsque l'autre arriva à sa hauteur, le freinant dans sa course pour le bloquer contre son flanc, son membre tendu barrant le ventre du nouvel arrivant. Son action eu l'effet escompté, parce que Jimin avait décéléré devant l'obstacle, évitant ainsi d'arracher le bras de son meilleur ami et l'épaule qui allait avec. Il ne rechigna pas à rester près de Taehyung, mais ce dernier sentait que tout son esprit était préoccupé ailleurs, certainement à trouver Jin. Celui-ci sortit du box dans lequel il était occupé et vint vers eux, les traits durcis par l'attitude complètement immature de Jimin en présence des animaux, prêt à lui faire une remarque. Taehyung, lui, ne fut pas aussi naïf. Son meilleur ami était à bout de souffle et la lueur affolée dans son regard ne mentait pas : il s'était passé quelque chose, et pas des moindre pour réussir à mettre Jimin dans cet état.

Taehyung resserra doucement la prise qu'il avait encore sur le ventre de Jimin, histoire de le réconforter sans savoir de quoi, tandis qu'il caressait encore Tic-tac de son autre bras pour le détendre après l'arrivée en trombe de Jimin.

- Jimin, bon sang, qu'est-ce qu'il se passe ?

Jin avait l'air à la fois énervé et soucieux. Il savait aussi que ce comportement n'était pas le genre de Jimin, mais il ne semblait pas l'excuser pour autant.

- Hoseok... commença Jimin, avant de reprendre difficilement son souffle. Hoseok hyung m'envoie. Les... trapézistes s'entraînaient aujourd'hui et Jungkook... Il est mal tombé et il était complètement sonné alors... Alors ils l'ont amené à sa caravane parce qu'il avait pas l'air d'avoir mal, mais Hoseok était inquiet alors... Il a appelé le médecin et il m'a dit... de venir te chercher, parce que Namjoon n'est pas là... Et...

Jimin se perdit dans ses mots, à la recherche de ce qu'il avait bien pu oublier de dire dans ce message précipité. Jin avait l'air grave tout à coup, plus du tout énervé, juste tendu. Il se débarrassa de la pelle en l'appuyant contre le mur, appliqué, peut-être dans une tentative de se reprendre pour réussir à gérer calmement la situation.

- Jungkook allait bien ? demanda-t-il posément.

- Je... Je sais pas trop. Hoseok a dit qu'il n'avait pas mal et qu'il avait pu le leur dire, c'est pour ça qu'ils l'ont amené à sa caravane, mais... Il a aussi dit que le choc avait été rude et que ça l'inquiétait, donc...

- D'accord, d'accord, concéda Jin, l'air un peu rassuré. Je dois les rejoindre à la caravane de Jungkook, donc ?

Jimin acquiesça faiblement. Taehyung remarqua son léger tremblement contre son bras et se mordit la lèvre en espérant fort que Jimin en faisait des caisses et que Jungkook allait s'en sortir avec rien d'autre qu'un gros mal de tête dû au choc.

Jin toussa pour s'éclaircir la gorge et amorça un mouvement pour se frotter les yeux qu'il arrêta dès qu'il vit sa manche poussiéreuse. Il soupira.

- Bien. Taehyung, est-ce que tu peux finir le box de Tic-tac pour moi ? J'ai enlevé tous les vieux copeaux, il faudrait encore balayer le sol pour enlever la petite poussière et puis remettre une nouvelle litière. Enfin, tu l'as déjà fait. Tu pourras changer son eau, aussi ?

- Aucun problème, hyung, répondit immédiatement Taehyung.

Jin se tourna ensuite vers Jimin avec un sourire plus doux qu'auparavant, l'air conciliant. Il semblait inquiet de l'état de Jungkook, mais il voyait bien le malaise de Jimin également.

- Jimin, tu peux prendre la place de Taehyung et empêcher Tic-tac de ronger sa longe pendant qu'il termine de changer la litière du box ?

Le garçon opina du chef, le regard perdu dans le lointain. Jin jeta un coup d'œil entendu à Taehyung qui hocha la tête pour une réponse muette.

- Venez à la caravane de Jungkook quand vous aurez fini, d'accord ? Je vous donnerai des nouvelles.

- D'accord. Merci, Hyung.

Jin ne répondit pas mais secoua un peu ses vêtements pour les débarrasser du surplus de poussière qui y était accroché. Il passa près d'eux et ébouriffa affectueusement les cheveux de Jimin pour essayer de le faire revenir à lui. Son geste fonctionna et le jeune homme papillonna des yeux avant de lui lancer un regard abattu tandis qu'il s'éloignait en direction de la sortie.

Lorsqu'il disparut à la fin du couloir, Taehyung se glissa devant Jimin à la place de son bras et serra son meilleur ami fort contre lui pour le réconforter. Son étreinte lui fut rendue avec une force désespérée et Taehyung souffla doucement, inquiet.

- Jiminie... C'est juste une chute, il n'a sûrement rien de grave...

Il trouva dans ses mots une petite pointe de doute, mais essaya de se convaincre lui-même qu'il avait raison. Jungkook était un dur à cuire, même la gravité ne pouvait pas grand-chose contre lui. Et puis, le fait qu'ils l'aient déplacé prouvait qu'il ne devait pas y avoir de danger particulier.

- Je... Je sais, finit par répondre Jimin dont la voix était étouffée parce qu'il avait caché son visage contre l'épaule de Taehyung. J'ai juste... J'ai eu vraiment peur.

- Tu l'as vu ? demanda le jeune homme, plus surpris que curieux.

Tic-tac semblait s'impatienter de ne plus recevoir de caresses et donna un coup de museau contre l'épaule de Taehyung, qui l'ignora pour le bien de Jimin.

- N... Non, mais Hoseok hyung avait l'air tellement... Il était pas bien... Jungkook a mis quelques minutes à vraiment revenir à lui, il était mort d'inquiétude...

Taehyung sentit son cœur se serrer. Il se tortilla un peu jusqu'à réussir à poser son menton dans les cheveux doux de Jimin qui s'appuya un peu plus contre lui en soufflant lentement. Depuis quelques semaines, Taehyung s'était considérablement attaché à Jungkook et savoir que le plus jeune devait passer un sale moment sans qu'il ne puisse rien y faire lui donnait envie de frapper dans quelque chose. La présence de Jimin près de lui l'apaisait un peu, mais il savait que la légère boule qui s'était formée dans son estomac ne se dissiperait pas avant qu'il ait pu s'assurer que Jungkook aille bien. Et plus vite il aurait terminé la tâche que Jin lui avait confiée, plus vite ils pourraient aller chercher des nouvelles auprès de leur aîné.

À contrecœur, il se sépara lentement de Jimin, sans le brusquer. Son meilleur ami n'essaya pas de le retenir, mais il parut un peu déboussolé de ne plus rien avoir à quoi se raccrocher. Taehyung soupira, doucement, et se tourna vers Tic-tac qui avait assurément recommencé à ronger sa longe pour se passer le temps. Incapable de le surprendre cette fois-ci, il sortit une friandise de la poche arrière de son jean et la secoua pour l'amener dans le champ de vision du lama, histoire qu'il s'intéresse à la nourriture et délaisse la corde.

- Tikkie ! Regarde ce que j'ai de bon pour toi !

Tic-tac se tourna vivement vers lui, avide d'attraper la friandise avec laquelle Taehyung le narguait. Ce dernier se tourna un peu et attrapa le poignet de Jimin en lui demandant d'ouvrir sa main, au centre de laquelle il déposa le petit bonbon. Tic-tac ne mit pas long à venir happer sa friandise avec sa langue et Taehyung sentit la main de Jimin se crisper spontanément sous la chatouille. Il sourit affectueusement.

- Tic-tac, je te présente Jiminie. Il va s'occuper de toi un moment pendant que je lave ton box.

Le lama ne sembla pas très intéressé par le discours de l'humain, mais il devint soudain très enclin à lui obéir en sentant ses doigts se ranger derrière ses oreilles. Taehyung se tourna vers Jimin avec un petit sourire.

- Il adore qu'on le grattouille là. Tu peux seulement y aller, il s'en lassera jamais. Juste, ne lui touche pas le museau, d'accord ? Il risquerait de te mordre.

Jimin acquiesça, attentif. Son air concentré montrait qu'il s'était un peu repris et Taehyung se sentit rassuré. Le magicien s'écarta pour laisser la place à Jimin, qui tendit timidement ses bras vers le haut pour remplacer les doigts de Taehyung. Tic-tac sembla satisfait parce qu'il inclina la tête vers l'avant pour donner un meilleur accès à Jimin qui sourit enfin. Taehyung recula et posa doucement sa main sur son propre ventre où la petite boule d'angoisse pulsait toujours, bien qu'un peu moins vivement qu'auparavant. Après un léger soupir, il se tourna vers le box pour reprendre le travail de Jin là où il l'avait laissé.

En fait, le dresseur avait déjà effectué le gros du travail et Taehyung ne mit qu'une quinzaine de minutes à remettre le box en état, puis il en prit encore cinq autres pour aller remplir l'écuelle d'eau du lama. De temps à autre, il jetait de petits coups d'œil en direction de Jimin et Tic-tac pour vérifier que tout se passait bien. Taehyung était assez aimé des animaux parce qu'il savait s'y prendre avec eux, mais pour Jimin, il devait s'agir d'un sorte de charme naturel qui les rendait tous ridiculement dociles devant lui. Il y avait de quoi attirer de la jalousie, mais Taehyung était juste attendri de voir Tic-tac aussi à l'aise sous les doigts de son meilleur ami. Tellement, qu'il se sentit presque coupable au moment de devoir les séparer, mais il avait terminé son travail et il était temps de s'en aller.

La petite lueur d'appréhension qui s'alluma dans le regard de Jimin lorsqu'ils eurent installé Tic-tac dans son box propre balaya le calme de Taehyung d'un seul coup. Soudain affolé, il passa un bras autour des épaules de son meilleur ami pour le tenir contre lui, puis soupira, un peu apaisé, avant de l'entraîner vers la sortie, suivant le chemin que Jin avait emprunté moins d'une demi-heure plus tôt. Jimin glissa une main dans le dos de Taehyung, dans une caresse douce mais maladroite, et alla la poser sur sa hanche, ressentant sans doute le même besoin de tenir l'autre contre lui pour se rassurer.

Ils traversèrent tout le terrain des caravanes en silence, l'un près de l'autre, jusqu'à celle de Jungkook. L'air extérieur était frais, mais pas désagréable, peut-être grâce aux nuages écartés qui laissaient filtrer quelques rayons de soleil. Taehyung et Jimin passaient rapidement des zones d'ombre aux zones de lumière, foulant parfois le gravier des chemins, parfois le gazon jaunâtre de la fin de l'automne. Ils ne s'embarrassèrent pas à suivre les routes, plus concentrés à rejoindre rapidement leur destination.

Lorsqu'ils y parvinrent, ils aperçurent Chanyeol et Baekhyun appuyés contre la caravane délavée de Jungkook, les bras croisés. Malgré leurs attitudes nonchalantes, Taehyung était capable de déceler la légère nervosité qu'ils cherchaient à camoufler. Leur calme n'était qu'apparent, trahi par leurs sourires tendus et leurs traits tirés. Enfin, c'était surtout vrai pour Chanyeol. Baekhyun avait toujours été plus difficile à cerner pour le jeune magicien.

Jimin et Taehyung les rejoignirent en quelques enjambées, s'arrêtant non loin de l'habitation de Jungkook. Les rideaux de cette dernière étaient tirés, cachant l'intérieur aux yeux curieux de Taehyung qui grinça discrètement des dents, déçu de ne rien apercevoir. Il se sépara de Jimin et  frappa distraitement dans les mains de Chanyeol et Baekhyun pour le salut simple et mécanique qui était désormais devenu une habitude. Jimin l'imita, avec un manque de conviction qui fit comprendre à Taehyung que son ami était encore troublé.

- Des nouvelles ? demanda Taehyung avec espoir.

- Je crois que ça va, répondit Chanyeol. Jin-Hyung et Hobi sont à l'intérieur avec le médecin, donc on n'a pas plus d'informations, mais Jungkook bougeait et disait des trucs cohérents, alors je ne pense pas qu'il y ait trop à s'inquiéter...

Il appuya sur ses mots en tournant les yeux vers Jimin, qui était de loin celui qui cachait le moins bien son appréhension. Taehyung passa un bras autour des épaules de son meilleur ami et l'attira à lui à nouveau, presque sans s'en rendre vraiment compte.

- Ça fait combien de temps qu'ils sont là-dedans ?

- Une dizaine de minutes, soupira Chanyeol en réponse. Ils nous ont demandé de sortir pour éviter qu'il y ait trop d'agitation à l'intérieur.

Taehyung acquiesça. Il comprenait la démarche, même s'il ne pouvait pas blâmer le ton légèrement désapprobateur de Chanyeol. Il n'aurait pas aimé être écarté s'il s'était agi de Jimin, même si les choses auraient certainement été différentes...

Non loin de leur petite réunion, la porte s'ouvrit soudain, attirant leur attention vers un même point. Hoseok sortit de la caravane en discutant avec le médecin, arborant cet air sérieux qu'il ne prenait que rarement en temps normal. Le petit groupe d'ami resta silencieux, tendant l'oreille pour écouter la conversation qui allait peut-être leur donner une indication sur l'état de Jungkook...

- Merci beaucoup, docteur.

- N'hésitez pas à me rappeler en cas de problème. J'ai donné une liste d'antidouleur à votre collègue au cas où, mais vous ne devriez pas en avoir besoin. J'espère à dans longtemps.

- Merci. J'espère aussi que nous n'aurons pas besoin vous rappeler de sitôt, même si on ne sait jamais ce qu'il peut arriver ! Je vous souhaite une bonne journée !

Ils se serrèrent la main et le docteur partit, affirmant qu'il connaissait le chemin jusqu'à sa voiture.

Hoseok soupira, ses épaules s'affaissèrent doucement. D'un coup, sa belle assurance de tantôt semblait s'être volatilisée, comme une lumière que l'on éteint. Il avait l'air exténué, ses joues paraissaient creuses, ses yeux vides. Il secoua doucement la tête, comme pour chasser une mauvaise pensée et puis se reprit un peu, redressant son dos et relevant ses épaules. Le petit sourire qu'il afficha en venant vers eux était clairement faux du point de vue de Taehyung, mais il ne le releva pas, parce qu'il savait que c'était là toute la magie du personnage d'Hoseok, sourire pour les autres, même quand tout allait mal. Le magicien ne rechigna pas non plus lorsque son aîné le prit dans ses bras et le serra fort  contre lui. Il répondit même à son étreinte, enfonçant un peu son nez dans le cou de l'autre pour se réchauffer le temps de quelques secondes.

- Il va bien, dit finalement Hoseok en se séparant de Taehyung, histoire de rassurer tout le monde.

Un léger vent sembla passer sur le petit groupe et aussitôt, la tension s'envola, laissant derrière elle un voile de soulagement, qui les atteignit tous momentanément. Hoseok prit Jimin dans ses bras, comme il l'avait fait pour Taehyung, et posa son menton dans les cheveux du plus jeune, parfaitement à la bonne taille pour que la posture soit agréable. Taehyung le vit expirer longuement et fermer les yeux, caressant d'une main lente le dos de Jimin, avant de le relâcher, doucement, comme si le jeune homme avait été fragile. Il le garda près de lui et chercha son regard, l'air inquiet.

- Désolé d'avoir été brusque, tout à l'heure. J'étais stressé et tout le monde nous tournait autour...

- C'est rien, Hyung. Je comprends.

Le sourire de Jimin était compréhensif, innocent. Comme s'il avait déjà balayé le fait d'un simple revers de la main.

- Merci d'être allé chercher Jin Hyung.

Jimin hocha gentiment la tête pour lui signifier que ce n'était rien. Hoseok sembla se noyer quelques secondes dans les vagues de ses pensées, avant de refaire surface et de se tourner vers Chanyeol et Baekhyun, restés sagement immobiles depuis le début de l'échange.

- On a du boulot. Jungkook ne participe pas au numéro de ce soir, il faut qu'on fasse quelques adaptations.

Si la situation n'avait pas été aussi désagréable, Taehyung aurait peut-être taquiné les deux trapézistes à propos de leurs grimaces dépitées. Mais il ne le fit pas, et Hoseok se tourna vers Jimin et lui, avec un air sérieux

- Jin vous attend à l'intérieur. Il a demandé à ce que vous le rejoigniez.

Taehyung hocha la tête et Hoseok le salua d'un regard avant de faire signe à ses deux collègues pour qu'ils le suivent jusqu'au chapiteau. Alors que le trio de trapézistes s'éloignait en discutant déjà de leur numéro, Taehyung échangea un regard entendu avec Jimin et tous deux se mirent en route vers l'entrée de la caravane.

Ils ne s'embarrassèrent pas de politesses et se contentèrent de pousser la porte avant de pénétrer à l'intérieur, calmement. L'air était tiède, agréable, et Taehyung se hâta de refermer la porte derrière eux pour ne pas refroidir ce petit cocon chaleureux. Jimin fit quelques pas hésitants, observant avec curiosité le décor qui les entouraient. Taehyung ne tarda pas à le rejoindre, fasciné par l'atmosphère si cordiale que pouvait avoir ce tout petit endroit. Comme dans toutes les caravanes, l'espace avait été optimisé au maximum pour créer un espace de vie convenable. Une petite table, quelques armoires, une commode appuyée contre un mur... La caravane de Jungkook n'était pas vraiment différentes des autres, mis à part les quelques plantes, par-ci par-là, et un parfum délicat et fruité dans les airs, dont la source devait être la petite bougie violette posée sur la table à manger. L'endroit était propre, frais. Taehyung devança Jimin tout en se faisant la réflexion que Jungkook devait faire un excellent colocataire.

Jin, assis sur un tabouret au chevet du lit, avait du les entendre arriver, parce qu'ils ne se retourna pas lorsqu'ils franchirent la porte de la petite palissade qui séparait la chambre du reste de la caravane. La pièce n'était toujours pas très grande, mais elle paraissait déjà plus personnelle, avec quelques peluches qui traînaient ça et là, et une console de jeu vidéo qui fit immédiatement briller les yeux de Taehyung.

- Bonjour vous deux, finit par dire Jin d'une voix extrêmement basse et calme.

Calquant leurs attitudes sur la sienne, Taehyung et Jimin lui retournèrent la salutation avec des voix atténuées, presque murmurées. Ils s'approchèrent du lit, difficilement à cause de l'étroitesse de la pièce.

Jungkook était là, allongé sur le dos dans des draps bleus, les yeux grand ouvert. Son visage s'illumina un peu à la vue de ses deux amis, mais son teint pâle et son air perdu trahissaient un certain malaise, probablement des restes du choc. Taehyung lui fit un petit signe de main pour le saluer et Jungkook leva son bras avec lenteur pour lui répondre. Jin passa tendrement une main dans les cheveux du convalescent et se leva, lentement, avant de soupirer. Il regarda encore une fois Jungkook qui tenta un sourire rassurant, avant de reporter son attention sur Taehyung et Jimin. Si leur aîné avait semblé souffrir de la poussière dans les écuries, ce n'était rien comparé à ce dont il avait l'air à ce moment-là. Taehyung se demandait même comment il tenait encore debout.

- Est-ce que je peux vous le confier, jusqu'à ce soir ? Je ne veux pas le laisser seul, mais il faut que je prévienne Namjoon, que je rassure tout le monde, que je vérifie que les box soient bien terminés...

Jimin lui posa une main sur le bras pour l'arrêter dans cette tirade qui semblait le fatiguer rien qu'à l'énonciation.

- Ça va aller, hyung. On va veiller sur lui. On t'appelle s'il y a un problème. Préviens Namjoon et va te reposer, d'accord ?

Taehyung sourit, partageant complètement l'avis de Jimin qui avait encore une fois visé dans le mille.

Jin hocha la tête, reconnaissant. Il se laissa sagement raccompagner jusqu'à la porte par Jimin, à qui il donna quelques dernières recommandations. Taehyung en profita pour s'installer sur le tabouret en bois qu'avait occupé le dompteur d'éléphant, observant un peu mieux Jungkook qui lui souriait avec un air fatigué.

- Kookie, Kookie, Kookie... soupira-t-il doucement, comme une réprimande. Comment tu te sens ?

Jungkook afficha une petite moue désolée avant de remuer lentement pour regarder le plafond.

- Bien. Je crois. Et toi ?

Taehyung papillonna des paupières, surpris que Jungkook s'intéresse à lui alors que c'était plutôt lui la plus grande source d'inquiétude de la pièce.

- Tu m'as fait peur, mais ça va.

Jungkook se tourna vers lui, un peu désœuvré par cette réponse à laquelle il ne semblait pas s'être attendu. Il releva les bras et se mit à entortiller ses doigts sur son ventre, nerveusement.

- Dis, hyung...

- Hmm ?

- Je me sens bien, alors tu voudrais bien aller dire à Hoseok que je serai en forme ce soir et qu'ils n'ont pas besoin de faire d'heures supplémentaires ?

Le ton de Jungkook était clairement hésitant, mais il arborait une mine tellement innocente et pleine d'espoir que Taehyung ne pouvait pas le considérer comme autre chose qu'une tentative de manipulation. Il avait sans doute déjà dû essayer sur Hoseok et Jin sans succès, et voilà qu'il tentait de l'amadouer lui, sans le moindre scrupule. Au fond, il était clair que cela partait d'une bonne intention, mais Jungkook était le genre de personne à qui il fallait parfois imposer des limites, sans quoi il franchirait le pas de trop, par orgueil ou par altruisme.

- Pas question, le contredit Taehyung, amusé, en s'avançant pour presser avec légèreté l'un de ses doigts sur le bout du nez de Jungkook.

Ce dernier essaya maladroitement de le chasser avec une main, sans parvenir à l'attraper. Il retroussa le nez, comme pour faire disparaître les traces du contact que l'autre avait initié et Taehyung laissa échapper un petit rire amusé, attendri par les agissements de son cadet.

Jimin revint dans la pièce, d'une démarche aussi légère que celle d'une plume. Taehyung vit Jungkook le suivre du regard tandis que le rouquin venait s'installer sur le lit, dos contre le mur et ses jambes surplombant les mollets de Jungkook, repliées pour ne pas le déranger. Il posa une main apaisante sur un genou de Jungkook qui le regarda un peu avant de fermer les yeux dans un soupir abattu.

Jimin et Taehyung échangèrent un bref regard, avant que le second ne tende à nouveau une main vers le visage de Jungkook, beaucoup moins brusquement cette fois-ci. Il la glissa avec beaucoup de douceur dans les mèches sombres de son cadet, lissant les cheveux emmêlés avec une délicatesse infinie. Jungkook sursauta et, comme par automatisme, attrapa le poignet de Taehyung sans ménagement pour le retirer de ses cheveux. Il parut surpris quelques secondes de son propre réflexe, mais rapidement, ses sourcils se froncèrent et il jeta un regard suspicieux à Taehyung.

- Qu'est-ce que tu fais, hyung ?

Taehyung lui sourit affectueusement, laissant ses doigts prisonniers s'agiter comme les pattes d'une araignée qui voudrait rejoindre sa toile. Il poussa un peu pour tenter de se libérer, mais la poigne de Jungkook resta ferme.

- Je te caresse les cheveux, Kookie. Quand j'étais malade, ma mère faisait ça pour m'aider à dormir.

Jungkook le regarda, l'air soudain un peu troublé. Ils se fixèrent quelques secondes, les yeux dans les yeux, et Jungkook finit par capituler, tournant une tête légèrement rougie vers le mur. Taehyung attendit patiemment que la pression exercée sur son poignet faiblisse, et puis il retourna jouer délicatement avec les cheveux de son cadet. Ce dernier se laissa faire docilement, levant timidement les yeux vers Taehyung qui lui adressa un regard confiant.

- Ferme les yeux, tout va bien.

Jungkook hésita quelques secondes, accrochant son regard, et puis il obéit. Ses paupières lourdes s'abaissèrent lentement, il cala confortablement sa tête dans son oreiller, prêt à se laisser aller au sommeil. Taehyung crut presque le sentir s'appuyer légèrement contre sa main, à un certain moment. Mais comme il avait peut-être rêvé, il fit mine de rien.

Sous son regard protecteur, le souffle de Jungkook se fit plus lourd et profond, ses traits se détendirent et son corps sembla relâcher la pression, définitivement. Taehyung sourit, rassuré de savoir le plus jeune endormi. Il avança silencieusement le tabouret sur lequel il était assis et une fois assez proche, sans retirer sa main de la chevelure de Jungkook, il se pencha lentement et effleura de ses lèvres le front de son cadet.

- Dors bien, Jungkookie, murmura-t-il avec tendresse, son souffle balayant la peau encore un peu pâle du convalescent.

Il ne s'autorisa pas à s'attarder, malgré le parfum terriblement plaisant qu'embaumaient les cheveux doux de Jungkook. Il se recula lentement, profitant du sommeil de son cadet pour détailler son visage avec une adoration qu'il n'osait pas afficher lorsqu'il savait qu'on pouvait le surprendre. Jungkook semblait paisible, ainsi, le visage décontracté, les paupières closes, les cheveux ébouriffés. En entendant son souffle régulier et calme, Taehyung sentit la petite boule d'angoisse qui s'était formée au creux de son ventre rétrécir, lentement, jusqu'à être si minuscule qu'il ne la sente plus.

- Hey, Tae...

Cette intervention inattendue manqua de faire sursauter Taehyung. Il se sépara à contrecœur de Jungkook et releva les yeux vers Jimin qui venait d'appeler son nom dans un murmure, toujours adossé au mur, sur le lit. Il le couvait d'un regard fatigué, ravivé par une petite lueur douce et accueillante.

- Tu l'aimes vraiment, hein ?

Jimin sourit avec tendresse, l'air entendu qui s'était peint sur son visage faisant passer la question pour rhétorique. Taehyung aurait du s'en douter... Après toutes ces années passées l'un près de l'autre, il n'y avait aucune possibilité que Jimin ne puisse pas avoir deviné ce qui se tramait dans l'intimité de son cœur...

Le jeune homme resta figé, confus que Jimin énonce soudain les choses avec une clarté qui l'ébranlait un peu. Tout avait juste été tellement implicite, tellement naturel, entre Jungkook et lui que c'était étrange de mettre des mots là-dessus, d'en parler ouvertement. C'était sans doute aussi la raison qui l'avait enjoint à ne jamais le dire clairement à Jimin, mais de toute manière, il doutait que son meilleur ami puisse lui en vouloir. Ils en étaient à un point de l'amitié où parler n'était plus forcément nécessaire et Taehyung venait d'en avoir la preuve. Mais parce que Jimin venait de poser la question et qu'il avait toujours répugné à lui mentir, il cligna lentement des yeux avant de les poser sur lui, et dans un souffle, répondit un petit « ouais » qui sembla rouler sur sa langue comme une chatouille, étrange mais agréable.

- Alors qu'est-ce que tu attends pour lui proposer de sortir avec toi ?

La voix de Jimin était toujours aussi douce. Il inclina gentiment la tête sur le côté en attendant sa réponse avec une attention qui découragea Taehyung de faire de l'ironie ou de lui dire autre chose que la stricte vérité.

- J'en sais rien, Chim. Je... Je voudrais pas le brusquer, tu vois ? Je crois que c'est assez nouveau pour lui et...

Le terrain était glissant. Taehyung n'avait pas réellement envie de mettre de mots là-dessus, parce que c'était quelque chose de difficile à exprimer. C'était plus un ressenti qu'autre chose, et Jimin savait bien à quel point l'instinct avait toujours été quelque chose de primordial chez lui. D'ailleurs, il ne le poussa pas à en dire plus et se contenta de hocher la tête, compréhensif.

Un petit silence confortable s'installa entre eux. Puis, au bout de quelques secondes de cheminement de pensées interne, un sourire espiègle vint prendre place sur le visage de Taehyung.

- Et toi ? l'interrogea-t-il, taquin. C'est pour quand avec Yoongi hyung ?

Jimin rougit violemment à cette question. Il détourna le regard, avec l'air aussi coupable qu'un enfant qui aurait été attrapé alors qu'il volait des bonbons.

- Je... J'attends encore... Un peu ? bégaya Jimin, mal-à-l'aise.

Taehyung leva les yeux au ciel, dépité.

- Et qu'est-ce que tu attends, Chim ?

En réalité, Taehyung connaissait déjà la réponse à cette question, mais elle fut confirmée lorsque Jimin porta inconsciemment une main à son ventre, là où depuis quelques temps, de jolis muscles commençaient finalement à se dessiner. Taehyung soupira longuement. Il laissa son regard glisser sur le visage de Jungkook et en revint à Jimin qui jouait désormais avec le bas de son T-shirt, nerveux.

- Hier, demain, dans deux semaines... Chim, c'est pas avec tes abdos qu'il va sortir, c'est avec toi ! S'il t'aime, ça doit être pour toi, pas juste pour tes muscles...

- Je sais Tae ! Juste... Juste encore un peu.

Jimin souffla en secoua la tête, contrarié, mais Taehyung savait que ce n'était pas le moment de lâcher. Déterminé, il attendit patiemment que Jimin daigne croiser son regard et l'angoisse qu'il y lut le fit frissonner. Il savait parfaitement de quoi Jimin avait peur, mais ce n'était pas en repoussant constamment l'échéance qu'il réglerait le problème. Ce n'était pas comme ça qu'il réussirait à s'épanouir.

- Chim ?

- Quoi ? répondit Jimin, sur la défensive.

Taehyung lui sourit doucement et cette soudaine aura bienveillante fit flancher Jimin qui se recroquevilla un peu sur lui-même.

- Je t'aime.

Les épaules de Jimin se relâchèrent lentement, dans une expiration longue. Taehyung tendit sa main vers son meilleur ami et ce dernier combla presque immédiatement la distance, jusqu'à ce que leurs doigts se touchent, jusqu'à ce que leurs paumes se scellent. Ils restèrent ainsi quelques secondes, profitant du calme de la pièce. Et puis, Jimin le couva d'un regard chargé d'amitié, d'amour et de tendresse confondus. Il serra doucement les doigts de Taehyung dans les siens et murmura, d'une voix claire :

- Moi aussi, Tae.

Taehyung sourit. Jimin aussi. La peur semblait soudain s'être effacée de ses pupilles autrefois dilatées. Taehyung avait toujours cru à la puissance des mots, et ces trois-là avaient un impact colossal sur Jimin. Il n'avait jamais menti à Jimin en les disant, par plus qu'il n'avait remis en cause une seule fois la parole de son meilleur ami lorsqu'il les lui adressait.

Entre eux, c'était à tout jamais. Quoiqu'il puisse arriver, qui que puissent être les personnes auxquelles ils s'attachaient. Ils formaient une unité indéchirable, parce qu'ils s'étaient promis tous les deux de ne jamais se laisser tomber. Il tenait à Jimin comme à la prunelle de ses yeux, voir peut-être même plus. Il lui avait promis d'être là, toujours. Et souvent, lorsqu'il regardait Jungkook rire ou juste parler, il se demandait s'il lui serait possible de se détacher assez de Jimin pour mener à bien une autre relation, de consacrer assez de temps à une autre personne pour créer quelque chose de solide. Chaque fois, il en venait à la même conclusion et à chaque sourire timide que Jungkook lui adressait, il sentait son cœur se serrer, parce que malgré tout l'amour qu'il pouvait lui porter, et tout celui que son cadet pourrait lui donner en retour, il y avait une chose qui pouvait se mettre en travers de leur relation et Taehyung refusait de laisser l'amour la balayer complètement de sa vie.

Cette chose, c'était Jimin.

Et Taehyung espérait de tout cœur que Jungkook serait capable de le comprendre.

**

Il devait être aux alentours de quatre heures de l'après-midi. Taehyung était allongé sur un lit douillet qui n'était pas le sien, un smartphone noir à la main sur lequel se jouait une vidéo de magie impressionnante dont il essayait de comprendre le fonctionnement. Le téléphone était celui qu'il partageait avec Jimin. Ils avaient jugé utile d'en posséder un, mais payer l'abonnement pour deux appareils différents aurait été une dépense trop lourde et surtout très inutile, puisqu'au final, ils ne s'en servaient pas tant que cela.

L'air à l'intérieur de la caravane était tiède, agréable, tout le contraire de celui de l'extérieur. Un vent glacial faisait vibrer les parois du véhicule et Taehyung était bien heureux de ne pas avoir à sortir avant le spectacle du soir. Il pressa sur le bouton replay pour se lancer dans une énième analyse du tour qu'il étudiait.

La porte s'ouvrit soudain, laissant entrer un courant d'air froid qui donna envie à Taehyung de se glisser sous les couvertures, mais il ne le fit pas. Il était tellement plongé dans sa vidéo qu'il ne releva pas les yeux vers le nouvel arrivant qui s'empressa de refermer la porte derrière lui pour ne pas gaspiller le chauffage. Il avança lentement jusqu'au lit, mais Taehyung n'y fit pas vraiment attention, pas plus qu'il ne broncha vraiment en sentant une main passer dans ses cheveux, affectueusement.

Jimin ne semblait pas surpris de le retrouver là, dans son lit. Il s'y trouvait déjà au moment où le rouquin était parti pour prendre sa douche, une petite demi-heure plus tôt. Rien n'avait bougé à l'intérieur depuis, sauf peut-être cette odeur tiède qui émanait désormais du corps fraîchement lavé de Jimin et qu'il avait emporté avec lui jusque dans la caravane.

La vidéo se termina encore une fois, au bout de dix minutes, et Taehyung laissa échapper un petit grognement de frustration. Peu importe le nombre de fois qu'il regardait cette vidéo, le tour lui paraissait complètement improbable. Peut-être même était-ce un montage ? Il n'était pas du genre à abandonner si vite, mais ces temps-ci, il était un peu fatigué, et cette fatigue avait tendance à le rendre un peu plus à cran.

Jin avait fini par tomber malade, personne ne savait exactement ce qu'il avait mais Taehyung était assez persuadé que ça avait un rapport avec son surmenage. Namjoon était inquiet, encore plus que d'habitude, limite exécrable. Hoseok était préoccupé par le rétablissement de Jungkook qui, à peine un jour après sa chute, agissait déjà comme si rien n'était arrivé. Jimin doutait toujours autant de lui-même, anxieux à l'idée d'aller un jour se déclarer à Yoongi, même si ce dernier avait clairement l'air d'avoir de l'affection pour le rouquin. Au moins, cette dernière chose était la seule qui n'avait pas changé.

Taehyung s'étira, repoussant le smartphone qu'il avait décidé d'éteindre, par dépit. Il leva les yeux vers Jimin qui se trouvait non loin du lit, debout devant le haut miroir qu'ils utilisaient en général pour vérifier que leurs tenues soient en ordre pour les spectacles. De là où il se trouvait, il savait que Jimin pouvait le voir, tout comme lui pouvait détailler sans problème le visage et l'avant du corps de son meilleur ami, chose qu'il ne se gêna absolument pas de faire. Le ventre et le torse de Jimin étaient à découvert, cachés à moitié par une chemise blanche dont il n'avait pas fermé les boutons. Un jean sombre, slim, formait comme une seconde peau sur ses jambes joliment galbés et moulaient ses fesses bombées à la perfection. Avec ses cheveux encore humides en bataille et ses joue rougies par le froid qu'il avait eu à traverser pour arriver jusque-là, Jimin était une vraie bombe. Taehyung s'en était déjà fait la réflexion, quelques fois, mais à cet instant, ce côté extrêmement attractif de Jimin ressortait tout particulièrement. C'en était presque troublant.

- Comment tu me trouves ?

La voix de Jimin le tira de ses pensées et il se reconcentra sur le monde réel, remarquant que son meilleur ami le fixait par l'intermédiaire du miroir.

Il ne lui fallut pas très longtemps pour analyser la question et y trouver une réponse, celle-ci coulant presque de source, à tel point qu'il faillit demander à Jimin pourquoi diable il lui posait la question.

- Parfait.

Jimin détourna le regard, jouant avec les pans de sa chemise ouverte, nerveux.

- Et pour de vrai ?

Taehyung fronça les sourcils et se redressa un peu, cherchant le regard de Jimin dans le miroir.

- Pour de vrai ? demanda-t-il, pas certain d'avoir compris la requête de son meilleur ami.

- Sans altérer ton jugement parce que tu ne veux pas me blesser.

Taehyung cligna des yeux plusieurs fois. Il connaissait bien les incertitudes de Jimin, mais savoir qu'il remettait en cause sa sincérité à cause d'elles le rendait malheureux.

Lentement, il s'extirpa du lit et se leva, étirant un peu ses jambes raides. Il se glissa derrière Jimin, appuyant son torse contre le dos de son meilleur ami, et l'enlaça pour le garder contre lui, délicatement. Leur différence de taille était notable dans cette position, mais elle n'empêcha pas Taehyung de se baisser un peu pour poser son menton sur l'épaule chaude de son meilleur ami. D'aussi près, il était capable de distinguer nettement la fragrance de sa peau, de la vanille, légère mais épicée. Jimin avait changé récemment de produit pour sa peau et Taehyung appréciait le changement. La touche exacerbée de virilité s'en était allée, laissant place à plus de fraîcheur et de légèreté qui ressemblaient plus au caractère doux et innocent de Jimin.

Maintenant qu'il était plus proche, Taehyung regarda une nouvelle fois son meilleur ami, de haut en bas, de bas en haut, notant avec une petite touche d'amusement que ce dernier rougissait de se sentir reluqué de la sorte. Mais après tout, c'était lui qui l'avait voulu, et même s'il l'avait déjà observé un million de fois, Taehyung le refit encore, pour prouver à Jimin qu'il parlait en toute connaissance de cause. Doucement, il glissa une main dans l'ouverture de la chemise, effleurant la peau tendue de son meilleur ami. Elle était lisse, tiède, et la forme de ses abdominaux gonflés se distinguait sous ses doigts curieux, explorateurs. Jimin le laissa faire, mais Taehyung le sentit contracter ses muscles sous son toucher, peu habitué à ce genre de caresses.

- Alors ? l'interrogea Jimin d'une voix très basse, anxieuse.

Taehyung retira lentement ses doigts. Il balaya une dernière fois du regard la silhouette de Jimin, toujours collé contre lui, et plongea ses yeux dans les siens à travers la glace.

- Parfait, confirma-t-il.

Les épaules de Jimin s'affaissèrent alors que son regard tombait sur le sol, comme dépité. Le sourire de Taehyung s'effaça, son visage devenant confus devant cette réaction.

- J'aurais vraiment aimé que tu sois franc, Tae.

Il se dégagea un peu brusquement, laissant Taehyung pantois derrière lui. Mais bien vite, sa surprise laissa place à l'incompréhension, suivie de l'agacement.

- Je suis franc ! Qu'est-ce qui te fait croire le contraire ? s'exclama-t-il.

Jimin se tourna vers lui et lui adressa un regard courroucé.

- Parce qu'il n'y a que deux personnes qui ne m'ont jamais dit ça, Hoseok et toi, mais ça ne compte pas, parce que vous êtes tous les deux beaucoup trop gentils ! cria-t-il en retour, l'air aussi perdu qu'énervé.

Taehyung l'approcha lentement, les mains levé en signe de paix.

- Chim, l'appela-t-il d'une voix douce pour le calmer.

- Non, laisse tomber ! Je voulais juste que tu me dises ce qui va pas chez moi, pour que je puisse m'améliorer, c'est tout ! J'ai pas besoin que tu essaies de me faire croire des conneries, parce que tu penses que ça me fera du bien !

- Chim, tenta encore une fois Taehyung pour essayer de le calmer avant qu'il n'explose encore un peu plus.

Jimin était rapidement monté dans les tours, un peu trop même. Taehyung ne savait pas comment réagir, pas quoi dire qui puisse apaiser Jimin. Lui dire ce qu'il voulait entendre serait mentir, tout comme son meilleur ami avait l'impression qu'il lui mentait en disant la vérité.

- Non, ça suffit Tae ! Arrête de me ménager, c'est ce que tout le monde fait tout le temps ! Je veux juste qu'on soit sincère avec moi, pour une fois ! Tu peux me le dire, que je suis trop petit, que mes yeux sont trop bridés, que j'ai un cul énorme, que mes jambes ressemblent à des-

- STOP ! hurla Taehyung, incapable d'en entendre plus. Chim, arrête, c'est faux ! Pourquoi tu crois ce genre de choses !?

- Parce que c'est ce qu'ils disaient ! hurla Jimin de plus belle, et Taehyung remarqua avec panique qu'il semblait au bord des larmes. « Jimin le nain », « Jimin dont les yeux disparaissent quand il sourit », « Jimin la baleine » ! « Hey Jimin, tu connais la différence entre toi et un kilo de plomb ? Aucune, vous coulez tous les deux si on vous lance dans la piscine, tu veux essayer ? » « Hey, Jimin, les cétacés sont des mammifères aussi, peut-être que tu en descends ?! » « Hey Jimin-

Taehyung ne laissa pas Jimin arriver au bout de sa phrase. Et comme ses mots ne semblaient pas capables de l'arrêter, il le fit avec ses lèvres, prenant le visage de son meilleur ami en coupe et plaquant leurs deux bouches l'une contre l'autre dans un geste désespéré.

Jimin se tut, sous le choc, tandis que Taehyung ne se reculait pas. Ils n'avaient jamais fait ça. Dormir ensemble, se câliner, se raconter des secrets... Ce genre de chose faisait partie de leur quotidien, ils avaient toujours été proches l'un de l'autre, voir beaucoup plus proches que la moyenne. Mais jamais, au grand jamais, ils n'en étaient arrivés à s'embrasser, pas même pour essayer, lorsqu'ils étaient plus jeunes. Sauf que cette fois-ci, les choses semblaient différentes à Taehyung. Il avait besoin de montrer, de prouver à Jimin qu'il n'était pas le monstre qu'il s'imaginait. Et si Jimin ne voulait pas accepter ses paroles, il ne pourrait rien faire contre ses gestes, parce qu'il y était bien plus vulnérable, plus sensible.

Taehyung l'embrassa, doucement, en essayant de lui faire comprendre avec ses gestes tendres ce qu'il n'arrivait pas à lui dire. Ses lèvres touchaient celles de Jimin, les goûtaient avec délicatesse. Et c'était tellement, tellement intime. Ce n'était pas le premier baiser de Taehyung, mais le dernier remontait à de nombreuses années auparavant, lorsqu'il était plus jeune. À l'époque, embrasser quelqu'un n'avait pas la même signification pour lui, pas le même poids. Il n'était pas amoureux de Jimin, pas plus que Jimin ne l'était de lui, mais cela ne signifiait pas que ce baiser était dénué de sentiment, de sens. Au contraire, il semblait avoir un objectif bien plus grand que tous ceux qu'il avait déjà pu donner à d'autres personnes, bien moins importantes dans sa vie.

Jimin lui répondit timidement du bout des lèvres. Contrairement à Taehyung, il n'avait quasiment pas eu d'expériences dans le domaine, même si les siennes étaient plus récentes. Alors c'était le plus à l'aise des deux qui menait la danse, laissant ses mains glisser de la mâchoire au cou de l'autre, lentement. Il s'attarda de longues secondes, les yeux clos, imprimant sur les lèvres de Jimin toutes ces choses qu'il n'arrivait pas à lui transmettre autrement.

Puis, il se retira, lentement, remontant ses mains sur la mâchoire de l'autre pour encadrer son visage. Il resta près de lui, leur souffle doucement erratiques se mêlant l'un à l'autre. L'haleine de Jimin était agréablement mentholée, tout comme ses lèvres dont le goût palpitait encore sur sa langue. Lentement, Taehyung glissa ses doigts fins sous le menton de Jimin et le força à relever la tête, jusqu'à ce que leurs regards, voilés par l'ivresse des sentiments, ne se rencontrent. Alors, Taehyung pressa fermement ses mains contre les joues de Jimin, ses yeux faisant la navette entre chacune des prunelles sombres de l'autre.

- Tu es beau, tu es intelligent, tu es adorable, murmura Taehyung, presque comme un souffle. Ne laisse jamais personne essayer de te faire croire le contraire...

Ils restèrent immobile quelques instants et Taehyung vit le regard de Jimin s'humidifier, peu à peu. Et puis, son meilleur ami se sépara un peu de lui pour mieux se jeter dans ses bras, la tête enfouie juste sous son menton, le visage contre son torse. Taehyung le serra contre lui, rendant à Jimin la force de son étreinte, et puis il frotta affectueusement sa joue contre les cheveux roux de son meilleur ami pour le réconforter.

Jimin ne pleurait pas, mais Taehyung le sentait trembler de tout son corps contre lui. Il le berça avec douceur, inspirant et expirant profondément pour calmer les battements de son propre cœur qui cognait fort dans sa poitrine.

- Tae, appela faiblement Jimin.

Sa voix était étouffée, son visage encore plongé dans le cou de Taehyung.

- Oui ? répondit celui-ci sans cesser de le câliner.

Un léger silence s'installa entre eux et Taehyung attendit, patient, la suite de ce que Jimin avait à lui dire.

- Je vais aller parler à Yoongi hyung...

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 9:50
FNEURST



Flopie Flapo a écrit:
- Jin Hyung ? Je dois donner une pierre de sel à Bobbie ?
> Bobbie le lama XD Eh c'est incroyable, entre ma Sarine et ton Bobbie, on est ultra douées pour trouver des noms

Flalalalala~ a écrit:
Taehyung sourit à l'entente du surnom que Jin avait donné à l'animal.
> Une phrase un tout petit peu maladroite, puisque tu expliques après que c'est Taehyung qui lui a "donné" en premier (càd qui l'a inventé). Néanmoins, le sens est valide, je chipote juste un peu xD

LA BOULE MAJIK, LA BOULE DE LAVAGE a écrit:
(...) une vrai boule (...)
> Baaah ? ;P

Floralyy a écrit:
Tu peux seulement y aller, il s'en lassera jamais.
> Euhm, peut-être un simple conflit de langage, mais je n'arrive pas à comprendre le sens de 'seulement' dans cette phrase. Explique-moaaaaa Floraly-senpaaaai

Flo de source a écrit:
Hoseok soupira, ses épaules (...) quelques secondes.
> Nooooon donnez du repos à cet hooooomme T^T Ne tue pas mon personnage préférééé (désolée, ça fait ressortir mon côté maternel quand je vois des personnes/personnages dans cet état)

Florinette a écrit:
Taehyung se demandait même comment il tenait encore debout.
> MAIS TU VAS ARRÊTER DE TUER TOUS TES PERSONNAGES OUI ? MERDE A LA FIN /retourne se planquer sous sa couette, avec ses feels/

Floooo a écrit:
(...) que je vérifie que les box soient bien terminés...
> Tiens, moment débat : j'ai passé deux minutes à réfléchir s'il fallait remplacer le "soient" par un "sont" (par commodité), mais je n'en ai strictement aucune idée, et concrètement, les deux sonnent bien. Du coup, je sais pas ¯\_(ツ)_/¯

Flo- argh a écrit:
- Pas question, le contredit Taehyung, amusé, en s'avançant pour presser avec légèreté l'un de ses doigts sur le bout du nez de Jungkook.
> C'EST TROP MIGNON (j'ai imaginé la scène, failli m'étouffer)

Flofloflo a écrit:
- Alors qu'est-ce que tu attends pour lui proposer de sortir avec toi ?
> La question que tout le monde se pose

Floups a écrit:
- Je t'aime.
> J'avoue j'ai hurlé. (bon en vrai j'ai juste laissé échapper un tout petit cri étranglé parce que y'a ma mère à côté) BORDEL JE VAIS MOURIR CE CHAPITRE EST TROP CUTE
(+ gg pour Tae qui sait quoi dire à quel moment précis)

Florine a écrit:
Et Taehyung espérait de tout cœur que Jungkook serait capable de le comprendre.
> Et ça mes amis, c'est l'histoire de toute ma vie. Tu évoques un vrai sujet là, Flo, c'est cool ça fait plaisir :3

Flohbordeldemerde a écrit:
- J'aurais vraiment aimé que tu sois franc, Tae.
> MAIS QUE QUELQU'UN LE FRAPPE

Floooooooooo a écrit:
Taehyung ne laissa pas Jimin arriver au bout de sa phrase. Et comme ses mots ne semblaient pas capables de l'arrêter, il le fit avec ses lèvres, prenant le visage de son meilleur ami en coupe et plaquant leurs deux bouches l'une contre l'autre dans un geste désespéré.
> Celui-là, je vais pas te mentir, je le sentais venir. Attention, pas dans le mauvais sens hein ! Pas dans le sens où c'était prévisible, dans le sens où l'ambiance que tu nous avais posée nous menait à ce moment. C'est bien amené, et franchement, moi j'ai aucun problème avec ça.

Floraly a écrit:
(...) leur souffle (...)
> Bien, point grammaire/orthographe ! Je l'ai vu plusieurs fois celui-là, alors j'en profite pour expliquer. Ici, il faut bien mettre tout au pluriel. 'Leur' s'accorde avec le nom qui le suit, s'il est déterminant possessif, et ici, il y a bien deux souffles distincts. (soit celui de Jimin et celui de Tae) Donc, comme il y a plusieurs souffles, ce sont "leurs souffles".
Et oubliez la connerie qu'on vous a dit, avec les chaussures et tout. C'est pas parce que chacun des sujets n'en a qu'un que c'est au singulier, puisqu'au final, il y a plusieurs objets. Je m'explique :
Michel a un stylo.
Bernard aussi a un stylo.
Ils ont donc chacun un stylo. (donc plusieurs stylos)
Ce sont donc leurs stylos.
(leur n'est pas relatif à la quantité individuelle mais bien à la quantité finale)
Voilà, je clos ce point français ici, j'espère qu'il a été utile. XD
(même si, ici, je crois que c'est juste une coquille que tu as faite)

Florallye de voitures a écrit:
- Je vais aller parler à Yoongi hyung...
> Et c'est une bonne fin ! Pas un cliffhanger, que Flo soit bénie par le saint Jikook. (OUI BON HEIN)
J'vais pas mentir, t'as totalement mérité ta mention cute XD C'était un chapitre plutôt bien balancé, niveau péripéties et ressenti, bien que plus bien que mal.
Pas mal de coquilles par-ci par-là, malheureusement (comme d'habitude, j'en relève qu'une juste pour rigoler), va falloir arrêter de semer ces pauvres escargots

Et enfin, mon septième sens de lectrice acharnée et de fausse optimiste (longue histoire) me susurre à la narinette qu'il y a une couille dans le pâté.
Typiquement, hypothèse stupide du jour : Jungkook a vu Tae et Jimin s'embrasser. Je suis un lama faible qui se sent vulnérable dans ce type de scène, FIGHT ME.
BREEEEEEEEEEEEEEF. J'arrête mes conneries là, à la semaine prochaine ! ;P
- Nyal

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayara
Ex-Administratrice - Princesse Modominatrice
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 3874
Pikadollar : 5048
Vos j'aimes : 150
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : BOOUUUH !! J'étais derrière toi... :3
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 11:51
O.O

Que... quoi ? ça a pas l'air de gêner Nyal, mais moi ça me gêne beaucoup cette fin :O Enfin je sais pas, les deux sont amoureux d'autres mecs et les voilà à s'embrasser parce que panique et désespoir et... Ouais ça me dérange, parce que à leur place embrasser mon meilleur pote je trouverais ça carrément gênant, surtout après. Le malaise quoi xD Enfin bon ça reste mignon, je dis pas, mais dans le contexte de l'histoire ça me dérange un peu... Désolée x)

Mais sinon le reste du chapitre est très agréable ! La scène avec Jungkook est blblblblbl j'ai très fondu *w*' Et le passage des inquiétudes de Jimin est très intéressant, d'autant qu'à ce que j'ai compris ça semble être un peu son cas dans la vraie vie aussi... ça me dérange juste que ce passage se finisse comme ça parce que je pense que Taehyung aurait pu trouver un autre moyen de régler ça plutôt que de basculer dans une espèce de bromance gênante xD (désolée j'ai vraiment du mal ._.)

J'espère que tu le prendras pas mal, c'est peut être juste moi qui suis pas assez ouverte d'esprit ? C'est de la fiction après tout xD Bisous :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1087
Pikadollar : 1779
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 12:49
Bonjouuuur !

Nyal :

Nyal a écrit:
Eh c'est incroyable, entre ma Sarine et ton Bobbie, on est ultra douées pour trouver des noms
Ecoute, je pense que c'est un talent. On devrait s'associer et ouvrir une entreprise de don d'idée xD

Nyal a écrit:
Euhm, peut-être un simple conflit de langage, mais je n'arrive pas à comprendre le sens de 'seulement' dans cette phrase. Explique-moaaaaa Floraly-senpaaaai
Oupsy, expression Suisse, j'imagine, zut >.<
Du coup, ça veut dire "Vas-y sans crainte", mais je pense que c'est effectivement du dialecte de chez moi xD

Nyal a écrit:
J'avoue j'ai hurlé. (bon en vrai j'ai juste laissé échapper un tout petit cri étranglé parce que y'a ma mère à côté) BORDEL JE VAIS MOURIR CE CHAPITRE EST TROP CUTE
(+ gg pour Tae qui sait quoi dire à quel moment précis)
Damn, j'aime ton commentaire, parce qu'il y a plus de réactions que de remarques négatives ! Pas que j'aime pas les remarques, hein, mais ça me donne l'impression que tu es plus prise dedans quand tu fais des commentaires "réactions". Voilà voilà =)

Nyal a écrit:
C'est bien amené, et franchement, moi j'ai aucun problème avec ça.
On est sur du 1/1 niveau acceptation, là xD

Nyal a écrit:
Michel a un stylo.
Bernard aussi a un stylo.
Ils ont donc chacun un stylo. (donc plusieurs stylos)
Ce sont donc leurs stylos.
Aish, je connais la règle, t'inquiète, mais je t'avoue que c'est le genre de chose qui passe facilement mes filets à la correction, parce que c'est pas si marquant que ça >.<
Sorry !

Nyal a écrit:
J'vais pas mentir, t'as totalement mérité ta mention cute XD C'était un chapitre plutôt bien balancé, niveau péripéties et ressenti, bien que plus bien que mal.
Fiooou ! J'avoue que j'avais peur que tu juges cette histoire trop niaise, en vrai ! Contente de voir que je suis plus dans la catégorie "cute" xD

Nyal a écrit:
Pas mal de coquilles par-ci par-là, malheureusement (comme d'habitude, j'en relève qu'une juste pour rigoler), va falloir arrêter de semer ces pauvres escargots
Je tiens à m'excuser à toute la communauté des escargots. J'essayerai d'y faire attention, mais c'est dur de rester attentive tout le long avec des parties aussi longues >.<

Nyal a écrit:
Typiquement, hypothèse stupide du jour : Jungkook a vu Tae et Jimin s'embrasser. Je suis un lama faible qui se sent vulnérable dans ce type de scène, FIGHT ME.
Hihihihi. Je ne dirai rien ~

Nyal a écrit:
J'arrête mes conneries là, à la semaine prochaine ! ;P
A dans 5 jours ! Merci pour ton commentaire ! =D

Naya :

Naya a écrit:
Que... quoi ? ça a pas l'air de gêner Nyal, mais moi ça me gêne beaucoup cette fin :O
On est sur du 2/1 sur les gens gênés ! J'attends ma quatrième lectrice régulière pour voir s'il y a égalité ou non ! xD

Naya a écrit:
Ouais ça me dérange, parce que à leur place embrasser mon meilleur pote je trouverais ça carrément gênant, surtout après. Le malaise quoi xD Enfin bon ça reste mignon, je dis pas, mais dans le contexte de l'histoire ça me dérange un peu...
Je comprends ton point de vue, après, la relation de Jimin et Taehyung est déjà assez étrange à la base, je pense qu'elle est assez différente d'une relation de "meilleurs amis" standard ^^
Mais j'avoue que c'est plutôt étrange ^^

Ne t'inquiète pas, je ne le prends pas mal du tout, je savais que c'était risqué de placer un truc comme ça dans la fic ! J'espère que ça n'a pas trop altéré ton plaisir de lire non plus !
Merci pour ton commentaire en tout cas !
Flo'

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 17:37
Hum... Par rapport à l'acceptation du baiser, en fait, il faut d'abord prendre en compte la relation qu'ils ont. Ils ne sont pas 'que' meilleurs amis. Sans tomber dans le niais, ce sont presque des âmes-soeurs, dans le sens où ils ne sont pas entiers s'ils sont séparés (d'où comment Jungkook va être obligé d'accepter Jimin s'il veut Taehyung). À ce niveau là d'intimité, ça ne me paraît plus si dérangeant que ça, un baiser aussi chaste, de surface et sans la moindre pensée ou volonté sexuelle.
Il ne faut aussi pas oublier qu'à la base, un baiser n'est qu'une démonstration d'affection, ou d'amour (wikipédia confirme). Par exemple, certains parents embrassent leurs enfants, en signe d'affection.

Après, cela reste évidemment une question de point de vue et de mœurs, mais pour moi, j'ai juste vu une jolie scène d'amour (ou d'affection profonde, si vous préférez) purement et totalement platonique.

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayara
Ex-Administratrice - Princesse Modominatrice
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 3874
Pikadollar : 5048
Vos j'aimes : 150
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : BOOUUUH !! J'étais derrière toi... :3
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 8:56
Je comprends ce point de vue aussi x) Je pense qu'effectivement c'est une question de moeurs xD Quoiqu'il en soit la scène reste très touchante :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» question sur la vente de part sociale
» Stock de départ pour une boutique charcuterie traiteur
» Départ négocié
» partage des part sur le statut
» Police partout, justice nulle part ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: