AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Envie de refaire un vieux texte ou dessin ? Venez voir par ici !
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Feel The Magic In The Air, Part V

avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Zodiaque : Cancer
Messages : 1057
Pikadollar : 1754
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 12:57

Feel The Magic In the air





Partie V : Pluie de sentiments


Taehyung ferma les yeux et se recroquevilla sur lui-même, resserrant l'étau de ses vêtements sur son corps glacé. Sa veste avait protégé son tronc et ses bras, mais ses cheveux étaient trempés, plaqués à son crâne, tout comme son jean imbibé formait presque une seconde peau sur ses cuisses grelottantes. Dehors, la pluie tombait encore. Ses gouttes glacées battaient la toile pourpre du grand chapiteau avec une telle insistance que Taehyung avait peur à tout instant que l'un d'elles ne perce le toit et qu'elle vienne le poursuivre à l'intérieur, bien qu'il sache que c'était peu probable.

Il avait traversé l'intempérie une vingtaine de minutes plus tôt, mais l'air frais de l'intérieur de la tente gigantesque ne l'aidait pas vraiment à se sécher. Tant pis, il n'avait pas l'intention de quitter la marche d'escalier sur laquelle il s'était assis. Pas avant que Jimin ne revienne ou qu'il ne meure de froid, abandonné au milieu des rangées de gradin. En réalité, s'il était venu jusque là, c'était parce que Hyungsik, le dresseur principal des lamas, lui avait dit qu'il avait l'intention de venir dégourdir un peu les bêtes et vérifier deux ou trois choses pour le numéro. Sauf qu'évidemment, avec le temps de chien qu'il faisait, il ne s'était certainement pas ennuyé à exposer tous les lamas au froid et à la pluie. Alors, quelqu'un d'autre avait pris sa place dans l'arène pour un entraînement aérien au plus grand déplaisir de Taehyung.

Les quatre trapézistes étaient déjà là lorsqu'il était entré et il n'avait pas eu le cœur à rebrousser chemin, parce que la pluie, parce que Jimin. Alors il s'était fait tout petit dans son coin et avait essayer de se réchauffer du mieux qu'il puisse, sans trop de succès. Au départ, il avait bien tenté de se faire violence et de regarder l'entraînement de ses amis, mais après trois presque crises cardiaques, il avait renoncé. Avant la chute de Jungkook, Taehyung avait déjà un sentiment d'appréhension déplaisant en regardant les trapézistes exécuter leur numéro. Mais maintenant que l'accident avait eu lieu, il était incapable de les regarder faire plus de trois secondes sans que son cœur ne s'affole et qu'il ne plonge dans un état de panique paralysant. Il s'imaginait Jungkook tomber à chaque balancement, à chaque figure, à chaque saut, et c'était absolument insoutenable. Pourtant de temps à autre, il ne pouvait pas s'empêcher de relever les yeux vers les trapèzes. Malgré les risques, ses amis restaient très bons dans leur domaine et attiraient toujours cette fascination dangereuse. Taehyung avait juste un peu de mal à s'y faire, c'était tout...

C'était à Hoseok de se balancer. Il fit quelques avants-arrières pour prendre de la hauteur et puis il lâcha son trapèze pour un saut au bout duquel il se raccrocha aux bras forts de Chanyeol qui était suspendu par les genoux, la tête à l'envers, au second trapèze. Les poings de de Taehyung se serrèrent alors qu'il n'arrivait plus à détourner les yeux, pour le meilleur, comme pour le pire. Les deux trapézistes se balancèrent longuement tandis que sur la plateforme, Jungkook et Baekhyun tiraient sur la corde pour ramener le trapèze vide vers eux. Ils semblèrent attendre un bon timing, larguèrent l'objet et de l'autre côté, Hoseok lâcha les mains de Chanyeol, fit un salto légèrement montant et ses doigts effleurèrent le bois du second trapèze sans réussir à s'y accrocher. Taehyung glapit en voyant la silhouette d'Hoseok choir vers le sol. Le magicien se replia sur lui-même, cachant son visage sur ses genoux.

Bon sang, si Taehyung avait su, il ne serait pas venu...

Il ne serait d'ailleurs sans doute pas sorti si ça n'avait pas été pour Jimin. Il lui avait promis qu'il l'attendrait ici, au cas où son meilleur ami en aurait besoin, après. Parce que ce jour était LE jour que Jimin avait choisi, enfin, pour aller se déclarer à Yoongi. Taehyung avait du faire face à un Jimin terrorisé toute la matinée, l'anxiété le rendant extrêmement maladroit et instable. Mais il ne s'était pas rétracté comme Taehyung avait eu peur qu'il le fasse et peut-être que là, à cet instant précis, Jimin demandait à Yoongi de sortir avec lui de sa voix bredouillante et incertaine, les joues aussi rouges que la toile du chapiteau...

Rien qu'à y penser, Taehyung était aussi nerveux que ce que son meilleur ami devait l'être. Il espérait vraiment que cela fonctionnerait, que Jimin allait enfin trouver quelqu'un après tout ce temps durant lequel il avait été persuadé que personne ne voudrait jamais de lui. Bien que Yoongi ne soit pas exactement le genre de personne que Taehyung aurait souhaité pour Jimin, il était doux et confiant avec le rouquin. Il ne lui ferait pas de mal, ou du moins, c'était l'impression qu'il avait laissé à Taehyung...

Le magicien laissa un soupir lui échapper à cette idée et il croisa les doigts dans un geste désespéré pour que ses vœux se réalisent. Il osa timidement se redresser et ses épaules se détendirent un peu en voyant Hoseok debout devant l'échelle, attendant patiemment ses trois collègues qui descendaient l'un après l'autre. Leur entraînement devait être terminé, au plus grand soulagement de Taehyung. Il les regarda se frapper dans les mains pour se féliciter, attentifs à quelques remarques de fin que semblait leur faire Hoseok. Taehyung était trop loin pour entendre ce qu'ils se disaient, mais ils avaient l'air d'humeur joyeuse, même Hoseok qui venait pourtant d'essuyer un échec avec la dernière figure.

Le petit groupe finit par se séparer. Enfin, le seul qui s'en sépara fut Jungkook, les autres s'en allèrent par la sortie habituelle, tous ensemble. Taehyung leur souhaita mentalement bonne chance, au vu de la pluie qu'il entendait encore. Au loin, Jungkook attrapa une polaire et un training qu'il enfila par dessus sa tenue d'entraînement avant de se faufiler dans les gradins en s'étirant un peu. Taehyung cligna des yeux en le voyant venir en sa direction, parce qu'il était persuadé que les trapézistes ne l'avaient pas vu.

- Hey, Hyung. Qu'est-ce que tu fais là ?

Jungkook s'arrêta à sa hauteur avec un petit sourire et Taehyung leva les yeux vers lui, se sentant un peu petit malgré les quelques marches de différences que son cadet avait laissées. Il allait répondre, mais Jungkook ne lui en laissa pas le temps, ses yeux s'écarquillant brusquement alors qu'il semblait remarquer dans quel état de trouvait Taehyung.

- Tu es trempé ! Mince, tu veux quelque chose pour te réchauffer ?

Il s'assit près de lui, prêt à retirer sa polaire pour la lui donner, mais Taehyung l'arrêta d'un geste, amusé.

- C'est bon, Kookie. Je vais m'en remettre.

Le dit Kookie eut un air désolé sur le visage et Taehyung s'ébouriffa les cheveux pour essayer de les sécher encore un peu. Il n'avait jamais été du genre à tomber facilement malade, donc il ne s'inquiétait pas plus que cela, mais il devait bien avouer qu'il aurait donné cher pour une bonne tasse de chocolat chaud, particulièrement une de Jin, parce qu'il rajoutait beaucoup, beaucoup de crème chantilly à l'intérieur...

Taehyung se reprit et secoua la tête pour chasser cette idée terriblement tentatrice de sa tête. Et puis, Jin était malade et certainement pas d'humeur à faire du chocolat chaud. Bref...

- Joli entraînement. Vous y étiez depuis longtemps ?

Jungkook sourit, visiblement heureux que Taehyung l'emmène sur un sujet à propos duquel il était facile de parler.

- Un peu plus d'une heure. Hobi-hyung refuse qu'on fasse plus depuis... La dernière fois. Et puis, ils avaient tous très envie de faire une sieste après avoir fait la fête hier soir. L'entraînement d'aujourd'hui n'était pas prévu.

Taehyung acquiesça en croisant les bras pour se réchauffer un peu, attirant le regard de Jungkook sur sa poitrine et ses pantalons trempés.

- Tu ne m'as pas répondu tout à l'heure, hyung. Qu'est-ce que tu fais là ?

L'intéressé se frotta les avant-bras avec un soupir.

- J'attends Jimin.

Le sourire sur le visage de Jungkook se fana un peu. Il avait semblé détendu jusque là, mais sa belle assurance s'en était allée avec les paroles de Taehyung et ce dernier s'en sentit désolé. Jungkook se mordit la lèvre, l'air déçu.

- Tu veux que je te laisse ? fit-il en se préparant à se lever, soudain pressé.

- Non ! le retint Taehyung. Tu peux rester. Je ne suis pas sûr qu'il vienne, de toute manière.

C'était ainsi qu'ils avaient convenu les choses. Si Jimin revenait, ce serait en larmes, complètement effondré. S'il ne revenait pas, c'était qu'il était probablement parti faire des papouilles à Yoongi quelque part et Taehyung l'attendrait une bonne heure avant de partir du chapiteau en jugeant que Jimin n'allait pas avoir besoin de lui dans l'immédiat. D'ailleurs, le temps commençait à se faire long et Taehyung était de plus en plus persuadé que les choses s'étaient bien passées et que Jimin ne pointerait pas le bout de son nez...

- Tae ?

- Hmm ?

La voix de Jungkook était plus petite que d'habitude, peut-être un peu timide. Comme toujours, Taehyung ne pouvait pas s'empêcher de le trouver adorable. Sauf qu'il y avait quelque chose dans son attitude à ce moment qu'il trouvait encore plus chérissable que d'ordinaire. Il avait l'air de s'être rapproché un peu, aussi. Ou alors leurs épaules se frôlaient depuis le départ et Taehyung ne l'avait pas remarqué. Le jeune homme se serait bien serré contre Jungkook en quête d'un peu de chaleur, mais il ne voulait pas le tremper avec ses vêtements, alors il resta bien sagement à sa place, attendant la question que Jungkook retint un moment, comme s'il hésitait à la poser.

- Oui ? l'encouragea Taehyung en lui poussant doucement l'épaule.

- Qu'est-ce qu'il y a exactement entre Jimin hyung et toi ?

Taehyung releva la tête d'un coup, surpris. Jungkook jouait avec ses doigts sur ses cuisses, empêchant tout contact visuel. Le voir aussi renfermé ne plut pas beaucoup à Taehyung qui s'empressa de se tourner et compta les marches derrière lui en murmurant pour lui-même. Il vit Jungkook se redresser à côté de lui et le regarder, intrigué.

- Alors, commença Taehyung. Entre Jimin et moi, il y a environ vingt-trois marches, une toile de chapiteau, peut-être un arbre ou deux et qui sait, un mur de caravane, parce que ça m'étonnerait qu'il soit resté dehors avec ce temps. Après, je peux me tromper, c'est difficile de se rendre compte comme on est à l'intérieur, et-

Il s'interrompit avec un petit sourire du genre «Je suis désolé mais pas vraiment » qui fit pouffer Jungkook et lui fit gagner une tape amicale sur la cuisse.

- Fais pas l'idiot, hyung !

- Quoi ! protesta Taehyung avec une grimaça amusée.

Jungkook bouda quelques secondes avant de poser un coude sur son genou et d'y poser une joue pour la soutenir, le regard tourné vers Taehyung. Ses cheveux tout ébouriffés à cause de ses pirouettes récentes lui donnaient un air enfantin absolument craquant. Il soupira pour se donner du courage.

- Vous avez l'air vraiment proche, tous les deux. Je sais que vous travaillez ensemble et que vous êtes meilleurs amis, mais je me demandais juste... S'il y avait autre chose ?

Ce fut au tour de Taehyung de soupirer. Il se mordit la lèvre inférieure alors que tout un tas de pensées déferlaient dans son esprit. Il savait bien que la question finirait par arriver, un jour ou un autre. Jungkook n'était pas aveugle, ni stupide. Tout le monde dans le cirque soupçonnait que la relation de Jimin et Taehyung puisse être autre chose qu'amicale, et en un sens, elle l'était. Elle était bien au-delà d'une amitié normale, parce qu'ils n'avaient pas simplement des souvenirs ensemble, ou des traits de caractères communs qui rendaient la présence de l'autre agréable, non. Ils avaient pratiquement grandis ensemble, partagé leurs plus grandes réussites, mais aussi leurs plus grosses défaites. Plus que pour deux simples amis, leurs deux passés étaient étroitement liés l'un à l'autre, à tel point que de raconter l'histoire de l'un d'entre eux raconterait automatiquement l'histoire de l'autre. Pourtant, il n'y avait rien de l'ordre de la romance entre eux. Ils pouvaient être tactiles, se comprendre en un geste ou un coup d'œil, se parler de tout et de rien ou juste se taire sans que ce ne soit désagréable, mais jamais, ô grand jamais, Taehyung n'avait envisagé la possibilité que Jimin et lui forment un jour un couple. Au contraire, c'était plutôt une source de plaisanterie pour eux deux lorsque quelqu'un en faisait la suggestion.

Mais comment expliquer toutes ces choses-là à Jungook ? La relation qu'il entretenait avec Jimin venait de loin, il ne pouvait pas tout résumer en quelques phrases et encore moins la définir avec simplicité.

Jungkook semblait attendre sa réponse avec attention. Ce n'était pas la même curiosité presque malsaine qu'il avait parfois rencontrée, lorsque des gens qui n'étaient même pas ses amis lui posaient la question. L'intérêt de Jungkook était vrai mais il l'exprimait avec beaucoup de retenue. Taehyung était absolument certain que s'il lui disait qu'il n'avait pas envie d'en parler, Jungkook n'insisterait pas, alors que pourtant, il avait l'air de brûler d'envie de connaître la réponse. Taehyung savait que cette simple question n'avait pas la même importance pour son cadet qu'elle avait eu pour les nombreuses personnes qui lui l'avaient déjà posée, parce que Jungkook était son ami et qu'il pourrait facilement devenir bien plus. Et pour cela, Taehyung lui devait la vérité, entière. Il ne voulait pas d'une quelconque relation basée sur un mensonge ou sur une incertitude. Alors, il prit une grande inspiration et se décida à tout lui raconter, même si cela risquait de ne pas être agréable.

- Tu sais, Jimin et moi on se connaît vraiment depuis longtemps. Nos parents étaient amis avant nos naissances et on a fréquenté la même école primaire étant petit, sans jamais vraiment être les meilleurs amis du monde. On traînait parfois ensemble, mais c'était la même chose avec tous les garçons de notre classe et on n'avait pas d'affinité particulière, enfin, quand t'es enfant, tu joues un peu avec tout le monde sans y faire trop attention. De temps en temps, nos parents se voyaient pour des dîners et on jouait ensemble avec nos peluches et les petite figurines de Jimin, et c'était chouette, enfin, j'en ai pas de mauvais souvenirs, mais c'est un peu vague.
Après la primaire, on est entré dans le même collège, puisqu'on habitait pas loin. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à m'intéresser plus sérieusement à la magie. À l'époque, Jimin n'était pas vraiment ce qu'il est aujourd'hui, physiquement parlant... Il était un peu rondouillard, avec des joues toutes gonflées, pas très à l'aise dans son corps... Il était vraiment mignon, comme ça, c'est ce que je dis en revoyant les photos, mais c'était pas vraiment l'avis des autres, à l'époque. La fait qu'il soit trop gentil n'a pas vraiment aidé, pas plus que la découverte de son orientation sexuelle en cours de route. Les gens de notre année se sont mis à le prendre pour cible pour tout et n'importe quoi, à se moquer de lui pour un rien, à le dénoncer même lorsqu'il n'avait rien fait, à lui tirer des balles dans la tête en cours de sport... Je n'étais pas d'accord avec eux, mais à cet âge-là, je ne savais pas vraiment comment y faire face. J'ai essayé d'en parler à ma mère, comme elle connaissait celle de Jimin, mais c'était pas facile à dire et finalement, Jimin a démenti quand sa mère a voulu en parler avec lui, alors... Bref, je faisais ma vie, il faisait la sienne et ça a duré toute la première année.
Au début de la deuxième, je l'ai retrouvé, par hasard, enfermé dans les toilettes, en larmes. Il a refusé de me dire ce qu'il s'était passé et j'ai refusé de le laisser comme ça. J'avais un jeu de carte alors je lui ai fait quelques tours pour le mettre à l'aise et comme il me faisait confiance, j'ai réussi à le convaincre de venir chez moi. Ma mère était toute contente de le revoir et depuis ce jour-là, je me suis mis à traîner avec lui. On habitait pas très loin l'un de chez l'autre alors on allait et on revenait du collège ensemble et j'essayais aussi de rester avec lui le plus possible dans les couloirs, pendant les pauses, parce que je savais qu'ils n'osaient pas lui chercher des noises tant qu'il n'était pas seul. Au départ, il a essayé de me fuir, parce qu'il voulait pas que j'aie des problèmes à cause de lui, mais j'ai insisté. De toute manière, je ne risquais pas grand chose, parce que la plupart des filles avaient tendance à bien m'aimer et à me couvrir, et que j'avais gagné le respect des autres parce que je savais faire des tours de magies assez classes....
Enfin, quand Jimin a découvert qu'il était gay, ça a pas vraiment été facile. Il était tellement habitué à ce qu'on le maltraite ou qu'on l'accuse de tripoter les gens qu'il n'osait plus toucher personne, même pas moi. C'est à peu près la période à laquelle j'ai commencé à entraîner des tours pour lesquels j'avais besoin d'un assistant, et du coup, c'était tout naturel pour moi de demander à Jimin de m'aider. Entre temps, il s'était lancé dans un régime et avait commencé à faire du sport. J'ai essayé de l'en empêcher, mais ça semblait être l'une des seules choses qui lui faisait reprendre un peu confiance en lui. Ça, et nos tours de magie du jeudi soir. On se voyait toujours chez moi et on s'entraînait jusqu'à tard, parce qu'on avait rarement des devoirs pour le vendredi. À cette période-là, on est vraiment devenu proches et c'est resté jusqu'à la fin du collège. Pour la clôture, on a fait un spectacle de magie complet et on a laissé tous les connards qui avaient fait chier Jimin sur le cul. C'était notre petite vengeance à nous et je crois que j'avais jamais vu Jimin aussi heureux que ça en dehors de chez lui ou chez moi.
L'année suivante, on s'est retrouvé au lycée. J'espérais qu'en changeant d'établissement et en rencontrant de nouvelles personnes plus matures, les choses iraient mieux, et je savais que Jimin était de mon avis. Il m'a fallu quelques mois pour me rendre compte que ce n'était pas le cas. Jimin a essayé de me le cacher pour ne pas m'inquiéter, mais je le connaissais assez bien pour m'en rendre compte. J'étais vraiment dégoûté du système à ce moment-là. Ces profs qui ne faisaient rien, les élèves qui se disaient matures mais qui crachaient sur les autres à la moindre petite différence, ces gens qui se prétendaient mes nouveaux amis mais qui allaient harceler Jimin par derrière... Alors j'ai arrêté le lycée et j'ai dit à Jimin de faire pareil. Nos parents n'ont pas vraiment été ravis, mais j'étais rebelle et insoumis alors je leur ai tenu tête pour nous deux. Pendant un mois, on s'est concentré à fond sur nos tours de magie et puis, j'imagine que la suite, tu la connais. On est venu se présenter au père de Namjoon hyung et il nous a renvoyé parce qu'on était beaucoup trop jeunes. À la sortie, on était dépités, complètement effarés de ne pas avoir été pris au sérieux. C'est Hoseok hyung qui nous a rattrapé alors qu'on s'en allait. Il nous a proposé de revenir montrer ce qu'on valait. On l'a fait, et on a fini par être engagés...

Taehyung souffla doucement, épuisé par son récit. Il avait fait remonter beaucoup de souvenirs à sa mémoire, certain lui laissant encore aujourd'hui un goût amer sur la langue. Il ne pourrait jamais pardonner à ses anciens camarades le mal qu'ils avaient fait à Jimin. Même s'ils ne s'en doutaient peut-être pas à l'époque, leurs actes avaient laissé des séquelles indélébiles que Taehyung s'efforçait tous les jours de gommer un peu, même si c'était impossible.

Jungkook passa doucement un main dans le dos de Taehyung pour le réconforter un peu et le magicien trouva le courage de finir son récit.

- Depuis qu'on est ici, je veille sur lui et il veille sur moi. Au vu de mon histoire, on pourrait croire que c'est à sens unique, mais c'est faux. Jimin m'a beaucoup donné et appris lui aussi. Sans lui, je suis perdu sur scène, enfin, tu as bien remarqué... Il est toujours resté fort malgré ce qui a pu lui arriver. Au lieu de se laisser abattre, il a toujours essayé de changer pour aller mieux et pouvoir enfin se trouver une place. Je le respecte beaucoup pour ça, même si parfois, j'aimerais juste qu'il arrête de toujours se concentrer sur ce que les autres pourraient penser de lui et qu'il soit juste... heureux.

Taehyung regardait dans le vide, les yeux baissés vers ses mains jointes. Sa voix avait craqué sur le dernier mot et Jungkook avait du l'entendre, parce qu'il posa doucement sa tête sur son épaule, plus tactile que jamais. Taehyung aurait du être ravi par cet avancement, mais il n'était pas assez lucide pour se concentrer là-dessus. Parler de son histoire, de celle de Jimin, l'avait retourné. C'était la première fois qu'il exposait les choses ainsi à quelqu'un. Il en avait vaguement parlé à Jin, un jour, pour le mettre au courant, mais jamais avec autant de précisions et sans faire remonter cette avalanche de souvenirs.

- Je suis désolé, Tae souffla Jungkook près de lui.

- Ne t'excuse pas, tu n'y peux rien, répondit Taehyung machinalement.

Jungkook resta silencieux après cette réplique, et Taehyung, après s'être enfin repris un peu, se rendit compte qu'il avait peut-être été un peu trop froid avec son cadet qui avait juste voulu compatir un peu. Alors, il tourna lentement la tête et Jungkook retira la sienne de son épaule en le sentant remuer.

- Tu as ta réponse ? demanda Taehyung d'une voix encore teintée d'émotion.

Jungkook hocha la tête, croisant brièvement son regard.

- Merci, dit-il tout bas, et Taehyung lui répondit un sourire évasif.

L'ambiance était calme autour d'eux. Il pleuvait encore au dehors, mais la pluie semblait s'être allégée et on n'entendait résonner dans le chapiteau plus qu'un clapotis tranquille qui couvrait agréablement le silence. Taehyung n'avait plus vraiment froid, sans pour autant avoir chaud. Il se sentait juste bien, malgré le lourd poids qui pesait encore sur son cœur. Il trouva un étrange réconfort dans la contemplation du visage juvénile de Jungkook. Ses cheveux en batailles, ses sourcils sombres, ses yeux expressifs, son petit nez, ses jolies lèvres... Il savait que son cadet avait remarqué son examen un peu trop instant, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. C'était comme si le fait de lui avoir tout raconté le rendait plus beau encore. Il venait de lui confier une partie précieuse de son âme et savoir qu'il en prendrait soin le comblait. Il sourit avec adoration, et, lentement, approcha son visage de celui de Jungkook. L'autre sembla arrêter de respirer, ses yeux timidement fixés sur les lèvres de Taehyung, lèvres qui ne furent bien vite plus qu'à quelques centimètres des siennes.

Taehyung attendit un signe. Un rejet ou un premier pas, qu'importe. Mais rien ne vint. Le souffle entrecoupé de Jungkook chatouillait ses lèvres, les attirant inconsciemment encore un peu plus à lui. Ce souffle était comme la chaleur alléchante d'un plat délicieux et subtilement sucré, il donnait envie à Taehyung de se jeter dessus et de l'engloutir par petites bouchées pour en profiter le plus longtemps possible. La situation semblait rendre Jungkook fébrile, hésitant. Pour le rassurer, Taehyung leva lentement une main et la posa sur la nuque fine de l'autre. Il le sentit frisonner doucement sous ses doigts alors qu'il caressait sa peau tendre. Il sourit et leurs nez se frôlèrent, laissant encore le temps à Jungkook de se rétracter s'il le souhaitait. Les secondes passèrent, lentes, et pendant que Taehyung humait son parfum sucré et enivrant, Jungkook ne se dégageait pas. Alors, Taehyung inclina lentement la tête sur le côté, plongeant son regard dans celui adorablement perdu de Jungkook. Il s'avança doucement et au moment où leurs lèvres s'effleurèrent, il ferma les yeux, laissant son esprit entier se concentrer sur ces lèvres si douces qu'il sentait enfin contre les siennes. Il les caressa avec toute la retenue dont il était capable, goûtant avec extase à ce que Jungkook le laissait prendre affectueusement. Un million de fourmis se mirent à courir dans son ventre, puis se répandirent sur toute la surface de sa peau, particulièrement à l'endroit exact, sur sa cuisse, où Jungkook avait posé une main hésitante mais chaude, se tournant un peu pour rendre la position plus confortable. Taehyung pressa sa nuque délicatement pour plus insister sur ses lèvres, se retenant de ne pas y aller trop fort, trop vite. Il ne voulait surtout pas brusquer Jungkook. Et puis, prendre son temps lui plaisait bien, parce qu'il avait le loisir de ressentir chacune de ces nouvelles sensations, une à une. Il tortura amoureusement les lèvres de Jungook, puis y déposa un dernier baiser, chaste, avant de se retirer. Il ne s'éloigna pas complètement, gardant son visage proche de celui de Jungkook pour lui laisser la possibilité d'un round deux s'il en avait envie. Parce Taehyung, lui, avait juste envie de recommencer, encore et encore...

Et alors qu'il hésitait à se laisser aller à ses pulsions, un reniflement derrière eux le fit sursauter, au même instant que Jungkook. Ils se séparèrent brusquement, surpris, et Taehyung fut le premier à se retourner. Son cœur se serra instantanément en voyant Jimin au fond des gradins, en larmes, le regard posé sur eux deux. Intérieurement, les émotions de Taehyung se transformèrent en un vrai chaos, l'inquiétude pour Jimin se battant avec l'intense bonheur qu'il avait ressenti en embrassant Jungkook, défiée elle aussi par la culpabilité de ne pas avoir remarqué Jimin plus tôt.

- Jimin ! hurla Taehyung comme un réflexe en voyant que son meilleur ami avait fait volte-face et courrait en direction de la sortie.

Taehyung se leva, plus troublé que jamais.

- Merde, merde... marmonna-t-il.

- Tae ? appela Jungkook, un peu perdu.

- Je... répondis Taehyung, sans savoir quoi faire.

Il ne voulait pas laisser Jungkook en plan, mais Jimin... Agissant à l'instinct, il plongea une main dans la poche de son jean, difficilement à cause de l'eau qui l'imbibait encore.

- Je suis désolé Kookie, je peux vraiment pas laisser Jimin comme ça, je...

Il parvint à sortir ses clefs de sa poche et les glissa dans une main de Jungkook.

- Va chez moi, d'accord ? Je te rejoins dès que je peux. Je suis... vraiment désolé...

Jungkook avait l'air complètement à l'ouest. Il regarda les clefs qu'il avait dans les mains comme si elles avaient été faites en nouilles.

- Tae... finit-il par dire.

- Je t'expliquerai tout après, promis ! Je ne peux juste pas... le laisser...

Taehyung envisagea quelques secondes d'embrasser Jungkook pour s'excuser, mais après les deux centièmes de secondes qu'il se laissa pour réfléchir, il jugea que ce ne serait pas correct. Il posa une main sur l'épaule de Jungkook et se pencha pour lui laisser un baiser sur le crâne avec toute l'affection qu'il lui était possible de donner dans l'urgence. Il se redressa et, en lui lançant un regard vraiment désolé, il se retourna et partit à la suite de Jimin...

**

Il courut contre le vent cinglant, à peine capable de voir à plus de quelques mètres devant lui à cause de cette pluie bien trop abondante. C'était toutefois suffisant pour poursuivre Jimin, les yeux plissés afin de leur éviter d'être envahis de gouttes.

- Jimin ! hurla-t-il pour l'arrêter.

Son meilleur ami ralentit enfin et se tourna dans sa direction. Il fit quelques pas à reculons, comme s'il n'était pas certain qu'il veuille se laisser rattraper, mais Taehyung ne lui laissa pas le choix. Il l'attrapa dès qu'il fut à portée et l'attira à lui pour le serrer fort dans ses bras, lui faisant payer sa fuite par cette étreinte étouffante.

- Laisse-moi !

Jimin se débattit, tenta d'éloigner Taehyung de lui, mais il manquait cruellement de conviction. Taehyung ne le relâcha pas. Il le laissa se calmer contre lui en lui murmurant des mots rassurants à l'oreille, couvrant de ses paroles douces les balbutiements incompréhensibles et désespérés de son meilleur ami. Jimin finit par capituler, ses sanglots l'emportant enfin sur son envie de s'écarter de Taehyung. Ses doigts s'agrippèrent à la veste imperméable de son meilleur ami et il se colla à lui, enfouissant sa tête dans son cou pour continuer à pleurer, bien en sécurité dans ces bras incroyablement familiers.

Taehyung releva la tête, lentement, les yeux embués. Il avait pompé la détresse de son meilleur ami et la ressentait comme si elle avait été la sienne. Il y avait tellement cru, lui aussi. Il avait tellement espéré que Yoongi serait le bon, celui qui pourrait enfin rendre Jimin heureux, celui qui le sauverait enfin de lui-même et l'aiderait à surmonter toutes ces choses qui l'empêchaient de vivre... Mais visiblement, il s'était trompé. Yoongi n'était qu'un con qui n'était même pas capable de se rendre compte ce qu'il venait de laisser filer. Jimin était un ange. Courageux, adorable, serviable. Précieux. Il méritait quelqu'un de bien qui l'aimerait à sa juste valeur et qu'il serait capable d'aimer en retour. Quelqu'un d'attentionné, de patient, d'affectueux. Quelqu'un qui ne lui briserait pas le cœur et ne le détruirait pas un peu plus qu'il ne l'était déjà...

Retenant ses larmes, Taehyung se mit à bercer lentement Jimin dans ses bras, balançant leurs torses de droite à gauche et de gauche à droite au rythme des « Ploc ploc » réguliers que laissaient entendre les grosses gouttes en tombant de la caravane beige la plus proche. Leurs corps enlacés n'étaient qu'une cascade de plus parmi toutes les caravanes ternes qui ruisselaient autour d'eux, froides, imposantes et monstrueuses dans cette presque nuit qu'imposaient les nuages. Taehyung était gelé, les articulations de ses mains devenant raides à cause de son engourdissement. Peut-être auraient-ils dû rentrer s'abriter quelque part pour éviter le déluge et se réchauffer un peu, mais Taehyung refusa cette idée dans un frisson, résolu. Bien qu'ils soient au milieu de caravanes, ils avaient moins de chance de rencontrer des gens ici qu'en se promenant dans le quartier, et Taehyung voulait offrir un peu d'intimité à Jimin, au moins jusqu'à ce qu'il soit suffisamment remis pour parler.

Au bout d'un moment, les sanglots déchirants de Jimin ne devinrent plus que de légers hoquets, presque réguliers. Taehyung lui caressait les cheveux, aussi bien pour le réconforter que pour en ôter le surplus d'eau qui semblait revenir à chaque nouveau passage de sa main. Il soupira longuement, pressant Jimin contre lui un peu plus fort durant une fraction de seconde avant de se séparer de lui avec douceur, gardant ses mains sur les hanches de l'autre pour ne pas couper le contact. Il détailla douloureusement le visage de Jimin, rougi par les pleurs et déformé par la tristesse. En le voyant aussi faible et abattu, Taehyung eut immédiatement envie de le reprendre dans ses bras, mais il contrôla sa pulsion et attendit patiemment que Jimin n'ose croiser son regard pour prendre la parole d'une voix douce et prévenante.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Jimin renifla brièvement pour se dégager les narines et passa une manche sur le bout de son nez dans une tentative vaine d'en retirer un peu l'eau ruisselante.

- Tu... Jungkook et toi...

Taehyung fronça les sourcils, un peu surpris que ce soit la chose qu'il mentionne en premier.

- N'esquive pas ma question, Chim, le réprimanda-t-il affectueusement. Tu devras y répondre tôt ou tard, autant t'en débarrasser maintenant...

- Depuis... Combien de temps vous...

Le visage de Jimin se crispa soudain alors qu'il retenait une nouvelle crise de larme et Taehyung se mit à lui caresser les hanches, doucement, pour l'aider à rester calme.

- Jimin, appela-t-il gentiment.

- Depuis combien de temps vous... vous êtes ensemble ? Est-ce que... Est-ce que tu me l'as caché parce que... Parce que tu voulais me protéger... et... et me le dire seulement si... si ça marchait... pour moi ? Parce que je serais trop triste de vous savoir... heureux... alors que moi... moi j'ai rien... ? Et... Et que je serais trop... trop fragile pour le supporter ... !? Parce que si c'est ça... Tae... Tu peux bien aller te... te faire foutre, je... Je suis pas une petite chose fragile, merde !

Au dernier mot, Jimin se plia en deux, appuyant ses mains contre son ventre comme pour calmer la douleur des sanglots. Taehyung se mordit la lèvre, surpris par cet accès de colère venant de Jimin. Cela ne lui ressemblait pas vraiment. Était-il vraiment énervé contre lui ?

- C'était la première fois, Jimin, tenta de tempérer Taehyung. C'est arrivé comme ça, si j'en avais eu l'intention, je t'en aurais parlé. Tu ne revenais pas, il était là, on a discuté et c'est venu tout seul, dans l'ambiance du moment. Pourquoi j'aurais cherché à te cacher quelque chose comme ça ? Hey, Chim...

Jimin couina, le visage à nouveau ruisselant de larmes, ou peut-être n'était-ce que la pluie qui créait cette illusion.

- Pro... promis ? Je... je ne suis pas une petite chose fragile ?

- Promis. Pourquoi tu penses ça ?

- Parce que... Il... Yoon...

Jimin ferma les yeux et inspira profondément, puis expira lentement. Taehyung lui laissa le temps de se remettre un peu de ses émotions, autorisant son esprit à vagabonder quelques instants vers le pauvre Jungkook qui devait l'attendre encore dans sa caravane, seul, peut-être un peu perdu... Taehyung se mordit la lèvre, contrarié. Il espérait sincèrement que Jungkook patienterait jusqu'à son retour, même si la petite voix au fond de son esprit lui murmurait que non, qu'il s'était comporté avec lui comme le pire des connards et que s'il trouvait Jungkook chez lui lorsqu'il rentrerait, il ne le méritait pas...

Jimin entrouvrit les lèvres et Taehyung se reconcentra sur lui, chassant l'image de Jungkook de son esprit pour les minutes à venir. Pour le moment, sa priorité était Jimin. Il recollerait les morceaux avec Jungkook ensuite, enfin... S'il n'était pas trop tard. Le cœur pincé, il écouta Jimin reprendre la parole, d'une voix plus contrôlée.

- Yoongi... Yoongi m'a dit qu'il m'appréciait beaucoup, mais que... Qu'il ne cherchait pas ce genre de relation. Je lui ai demandé quel genre de relation il cherchait, que je pourrais peut-être être intéressé aussi, mais... Il m'a regardé droit dans les yeux et il a pris mes mains dans les siennes. Elles étaient froides, mais c'était pas désagréable, et il était tellement gentil, mais... mais il m'a regardé et il m'a dit que je ne serais pas intéressé à une relation avec lui parce que... parce qu'elle pourrait me détruire et il ne voulait surtout pas me faire de mal, alors... alors je ferais mieux de m'attacher à quelqu'un qui en vaudrait plus la peine...

Jimin ravala un sanglot, levant les yeux au ciel pour l'aider à redescendre.

- Mais moi je l'aime...

Taehyung sentit ses traits se tirer sous la peine. Il fit un pas vers Jimin et ce dernier se laissa docilement faire, se blottissant contre lui pour chercher du réconfort.

La pluie tombait encore, mais elle semblait plus légère, désormais. Mais qu'importe, ils étaient de toute manière déjà trempés. Taehyung frotta vigoureusement le dos de Jimin pour lui exprimer son soutien autant que pour le réchauffer un peu. Ils restèrent silencieux, l'un contre l'autre. Taehyung avait perdu la notion du temps depuis qu'il était sorti, mais de longues minutes durent s'écouler avant que Jimin ne reprenne la parole.

- Tae... Tu as dit que toi et Jungkook... C'était votre premier baiser ?

Taehyung se mordit la lèvre. Il avait déjà assez mauvaise conscience sans que Jimin ne vienne le lui rappeler, mais il n'avait pas le cœur d'esquiver la question.

- Exact...

Il s'écarta lentement pour venir regarder Jimin dans les yeux. Il avait un air coupable dans ses yeux trop brillants.

- ...J'ai tout gâché... ?

En quelque sorte. Mais Taehyung le lui pardonnait, c'était de sa faute à lui avant tout.

- Non ! J'aurais pas dû le faire sans être certain que tu ne reviendrais pas. Je... Je lui ai demandé de m'attendre, mais je ne suis pas sûr qu'il me respecte encore assez pour ça...

Taehyung laissa échapper un rire nerveux et une lueur de surprise passa sur le visage de Jimin.

- Mais qu'est-ce que tu attends Tae ! Vas-y !

Hors de question. Taehyung secoua la tête, vivement.

- Je ne te laisse pas seul dans cet état.

Jimin tenta un sourire et posa une main rassurante sur son bras.

- C'est bon, tu sais. Je peux rester seul jusqu'à ce soir. Jungkook vaut mieux que mes peines de cœur stupides.

Taehyung le dévisagea quelques secondes, très sérieusement. Jimin cachait bien son jeu à cet instant, mais il savait pertinemment que s'il se retrouvait seul, il se roulerait en boule et pleurerait toutes les larmes de son corps en hurlant sa douleur. Et Taehyung ne voulait pas le laisser pleurer seul, il n'y avait rien de plus déprimant et de plus atroce. Il réfléchit rapidement et prit la main de Jimin.

- Je vais aller le voir, mais je t'emmène chez Jin hyung, d'accord ? Il te fera du chocolat chaud et vous pourrez discuter !

Jimin fit la moue, pas ravi de la situation. Il laissa Taehyung le traîner sur quelques mètres avant de freiner, ralentissant Taehyung en conséquence.

- Tae, Jin hyung est malade. Je pense qu'il préfère dormir que de jouer les babysitters...

- Merde, pesta Taehyung.

Il avait oublié ce problème, trop habitué à pouvoir s'appuyer sur Jin dans toutes les situations...

Il se mit à réfléchir à toute pompe à une solution de secours, mais il eut à peine le temps d'activer ses neurones que Jimin lui serrait la main fermement.

- Ça va aller, vraiment. J'ai envie d'être un peu seul, ça me permettra de réfléchir un peu. Peut-être que ça m'aidera à trouver ce qui cloche chez moi. Tu sais, peut-être que je ne suis juste pas fait pour ces choses-là. L'amour, l'attirance... Je suis peut-être juste destiné à finir seul et je ne peux rien faire là-contre.

La voix de Jimin était redevenue tremblante sur la fin. Son regard fuyait celui de Taehyung avec une telle insistance qu'il lui fallut glisser trois doigts sous le menton de Jimin pour lui faire lever les yeux. Il le regarda quelques secondes, et puis une idée germa dans son esprit, comme une petite fleur dans un jardin d'orties.

- Jimin, appela-t-il doucement. On va chez Hoseok hyung.

Les yeux de Jimin s'écarquillèrent et il lui fallut un petit temps avant qu'il n'acquiesce faiblement. Taehyung sourit et resserra sa main sur celle de Jimin, prenant la direction de la caravane d'Hoseok.

Ils traversèrent le quartier désert des caravanes, rejoignant rapidement celle d'Hoseok qui était l'une des plus proches du chapiteau. Elle était plus grande que la moyenne, parce qu'en général, c'était lui qui accueillait les nouveaux lorsqu'ils n'avaient pas encore d'habitation à eux. Il avait donc le privilège d'avoir une caravane plus grande, même s'il devait la partager de temps en temps, bien que la compagnie n'était pas quelque chose qui semble le déranger. Jimin et Taehyung en avaient bien fait l'expérience à leur arrivée parmi les membres du cirque: eux aussi étaient passés par la caravane joyeuse d'Hoseok avant de se voir attribuer les leurs, et Taehyung espérait que la familiarité de l'endroit aiderait Jimin à se sentir mieux.

Lâchant la main de son meilleur ami, Taehyung s'avança et toqua à la porte, fermement. Il se replaça aux côtés de Jimin, en attendant qu'on leur ouvre.

- Hey Tae... souffla Jimin.

Taehyung se tourna vers lui, inquiet, mais son visage s'adoucit en voyant l'air plutôt calme de Jimin. Si on ne le savait pas, il était difficile de se douter que qu'il ait pu pleurer. Ses yeux gonflés et son nez rouges pouvaient n'être que des réactions dues au froid et à la pluie. Taehyung se demanda si Hoseok le remarquerait...

- Bonne chance avec Jungkook. Vous allez bien ensemble.

Jimin lui adressa un sourire faible mais sincère et la porte s'ouvrit près d'eux, laissant un rectangle de lumière les éclairer. Hoseok se tenait dans l'entrebâillement, les cheveux en bataille, le corps recouvert d'un jogging et d'un sweat-shirt beige décontracté. Dans cet état endormi, très inhabituel pour le personnage, il lui fallut quelques secondes pour connecter tous ses neurones. Aussitôt que ce fut fait, les expressions de son visage semblèrent revenir d'un coup et il devint soudainement choqué et protecteur.

- Oh mon Dieu, mais vous êtes trempés ! Vous voulez tomber malade ? Entrez !

Il les attrapa tous les deux par un bras et les tira à l'intérieur pour les mettre à l'abri avant de fermer la porte derrière eux.

- Qu'est-ce que vous faites dehors avec ce temps ?

Il leur toucha la joue, le front, et les inspecta pour s'assurer qu'ils aillent bien.

- On voulait cueillir des champignons, hyung. On s'est fait prendre par la tempête.

Hoseok lui jeta un regard méfiant et Taehyung lui fit un clin d'œil amusé.

- Soit. Je vais vous chercher de quoi vous sécher un peu et on verra les résultats de votre cueillette. Ne bougez pas.

Bien entendu, Taehyung n'écouta pas les ordres. Il s'essuya vigoureusement les pieds au tapis sur lequel était écrit « bienvenue » en majuscule et fila à la poursuite d'Hoseok, ignorant les protestations offusquées de Jimin qui n'oserait de toute manière jamais transgresser l'ordre d'Hoseok pour venir le chercher et l'empêcher de tout salir.

Il rejoignit Hoseok près des armoires et ce dernier ne sembla pas vraiment surpris qu'il l'ait suivi.

- Taehyung... se plaint-il après un petit coup d'œil à ses chaussures pleines de boue.

Hoseok était un genre de maniaque de la propreté. Il détestait vivre dans un environnement sale, ou être sale, ou manger avec des services sales. C'était presque une obsession.

- Désolé hyung, mais il faut que je me dépêche.

Hoseok prit des serviettes dans l'armoire et la referma, lançant un regard suspicieux à Taehyung. Celui-ci reprit, d'une voix basse :

- Jimin ne va pas fort et je ne veux pas le laisser tout seul tant qu'il est comme ça, mais... J'ai un peu laissé Jungkook en plan alors je me demandais si tu voudrais bien tenir compagnie à Jimin ? Au moins jusqu'au spectacle ?

- Bien sûr, Tae. Pas de soucis. Pour le salaire, tu me paies en cash ou par virement bancaire ?

- Hyung !

Taehyung lui frappa l'épaule et Hoseok se mit à rire, amusé, avant de reprendre un semblant de sérieux.

- C'est rien de trop grave, au moins ?

- Ça va... Peut-être qu'il t'en parlera si tu lui demandes.

Hoseok hocha la tête et ils retournèrent à l'entrée où Jimin les attendait, l'air un peu mal-à-l'aise. Taehyung lui offrit un regard rassurant avant de s'approcher de lui pour déposer un baiser rapide sur sa joue.

- Essaie de te reposer un peu, Jiminie.

Il s'écarta ensuite, laissant la place à Hoseok qui entoura Jimin d'une serviette blanche et en déposa une autre sur ses cheveux détrempés. Taehyung adressa un petit signe de main à Jimin qui lui répondit par un petit sourire alors qu'Hoseok lui ébouriffait les cheveux avec la serviette.

- Je ne te propose pas de serviette, Tae ?

- Non merci, hyung. Je repars !

- Alors à tout à l'heure.

Ils s'échangèrent un regard entendu et Taehyung recula pour rouvrir la porte, gardant un œil sur les deux autres. Hoseok prit deux pans de la serviette que Jimin avait dans les cheveux et les passa sur le visage du plus jeune pour le sécher avec attention. Il posa ensuite ses mains sur les joues de Jimin et lui dit quelques mots qui le firent sourire doucement. Jimin restait sage, bien serré dans la grande serviette en quête d'un peu de chaleur.

Taehyung sourit. Hoseok avait toujours été bien avec Jimin. Il le taquinait sans jamais aller trop loin, le supervisait sans jamais le commander, le regardait sans jamais le juger. Honnêtement, Taehyung n'aurait pas eu de meilleur endroit où laisser Jimin. Jin était une maman pour tous, mais Hoseok avait cet éclat, ce petit rayon de soleil qui pouvait réchauffer la pluie dans le cœur de Jimin. Il était doux avec lui, toujours attentif sans vraiment le montrer, mais Taehyung le voyait. Hoseok était un vrai petit ange gardien pour Jimin.

Taehyung recula d'un pas, franchit la porte pour retourner à l'extérieur et fut accueilli par de grosses gouttes glacées..

La pluie du cœur de Jimin était entre de bonnes mains.

Il ne lui restait plus qu'à aller affronter la sienne...

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayara
Ex-Administratrice - Princesse Modominatrice
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 3872
Pikadollar : 5046
Vos j'aimes : 150
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : BOOUUUH !! J'étais derrière toi... :3
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 13:30
J'ai tellement aimé ce chapitre blblblbl *w*

Le premier baiser était adorable, même si pendant tout le truc j'étais là "Jimin va débarquer, Jimin va débarquer, Jimin va... AAAAAH IL EST LÀ NOOOON >.<" Pauvre chou je me doutais que ça passerait pas avec Yoongi... ._. Je suis trop triste pour lui (même si je vais finir par l'imaginer avec Hoseok maintenant xD)
Par contre ce que j'ai beaucoup aimé aussi c'est l'explication de la relation entre Tae et Jimin. Dit comme ça ça paraît plus clair et Jimin donne moins l'impression d'avoir juste suivi les ambitions de Taehyung, il y a un vrai besoin de vivre avec lui dû à ce qu'il a vécu avant.

Bon pour le prochain chapitre tu annonces ça comme si ça allait être terrible mais Jungkook est adorable, je suis quasiment certaine que ça va bien se passer... Il doit plus être dans l'incompréhension et dans l'angoisse que dans la colere je pense, donc si Tae explique bien les choses ça va aller... Non ? xD

Des bisous :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Zodiaque : Cancer
Messages : 1057
Pikadollar : 1754
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 8:09
Coucooou !

Flûte, tu pensais que Jimin allait débarquer ? J'ai raté mon coup, alors xD
Je voulais que ce soit surprenant >.<

Je suis contente que tu aies aimé l'explication ! Honnêtement, j'ai galéré à l'écrire, parce que c'était dur de rendre le truc un peu naturel !

Je ne dirai rien pour le prochain chapitre ! Hihihihi ;P

Merci pour ton commentaire <3

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 9:04
Hello hello !
non je suis pas en retard c'est faux
Note : Il y a plus de description au début, c'est cool ! (et très appréciable pour une abonnée aux descriptions comme moi)

Floraly a écrit:
Alors, quelqu'un d'autre avait pris sa place dans l'arène pour un entraînement aérien au plus grand déplaisir de Taehyung.
> Bon, j'avoue avoir eu beaucoup de mal à comprendre ce paragraphe. Après trois lectures, j'ai réussi à capter la majorité, mais là, je pige pas, quelqu'un a pris la place de qui ? Parce que juste avant, tu parlais de Hyungsik, le dresseur de lamas. Donc pas beaucoup de rapports avec l'entraînement des trapézistes ? À moins que tu veuilles dire qu'il voulait sortir les lamas dans l'arène des trapézistes ? Mais du coup ils auraient pas été sous la pluie, donc c'est pas logique ? Éclaire-moi s'il te plaît :c

Floraly a écrit:
Bon sang, si Taehyung avait su, il ne serait pas venu...
> Pire que du masochisme là xD

Floraly a écrit:
Il ne lui ferait pas de mal, ou du moins, c'était l'impression qu'il avait laissé à Taehyung...
> M'ouais. Pas convaincue, après avoir vu son comportement lors de la soirée.

Floraly a écrit:
- Qu'est-ce qu'il y a exactement entre Jimin hyung et toi ?
> On l'attendait, celle-là.

Floraly a écrit:
(...) Après, je peux me tromper, c'est difficile de se rendre compte comme on est à l'intérieur, et-
> AHAH J'AIME CE PERSONNAGE BON SANG

Floraly a écrit:
(...) une grimaça (...)
> Coquille... Va falloir arrêter, y'aura plus d'escargots à la fin

Floraly a écrit:
Jungkook bouda quelques secondes avant de poser un coude sur son genou et d'y poser une joue pour la soutenir, (...)
> Il pose sa joue sur son coude ? ;P (je vois très bien ce que tu voulais dire, je me contente simplement de relever parce que ça m'a fait marrer d'imaginer)

Flofloflooo a écrit:
Alors, il prit une grande inspiration et se décida à tout lui raconter, même si cela risquait de ne pas être agréable.
> Rien à voir avec cette phrase, mais j'avoue que j'ai tout juste retenu du bout des lèvres le "Oh lala..." que m'a inspiré l'ÉNORME PATÉ de mots qui suit. Enfin bon, allons-y :

Floraly a écrit:
Pour la clôture, on a fait un spectacle de magie complet et on a laissé tous les connards qui avaient fait chier Jimin sur le cul.
> Phrase très classe, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.

Floraly a écrit:
(...) mais j'étais rebelle et insoumis (...)
> Ok la formulation casse totalement le côté classe du récit, j'avoue XD

Bon, paté terminé. Je sais pas quoi en dire. Dans le détail, c'est pas si mal, parce que tu as réussi à aérer un peu avec des retours à la ligne, et ton style d'écriture en général est très clair, mais ça fait quand même un sacré bloc à lire... Alors, certes, ça permet de laisser le lecteur bien plongé dans le récit, je te l'accorde. Mais glisser une ou deux petites phrases qui coupent un peu la tirade peut permettre au lecteur de mieux respirer, surtout si c'est bien placé (auquel cas tu peux en plus arriver à donner encore plus envie au lecteur de savoir la suite de ce que raconte le personnage - aviver son désir, tout ça tout ça)

Floraly a écrit:
(...) son examen un peu trop instant (...)
> Là ça commence à devenir dérangeant par contre, les coquilles :')

Floraly a écrit:
Son cœur se serra instantanément en voyant Jimin au fond des gradins, en larmes, le regard posé sur eux deux.
> OH FUCK. Je déteste ce genre de situations ! Parce que c'est toujours dans celles-là que tu sais que personne n'est coupable, et personne n'est innocent ! Et ça m'horripile délicieusement XD (d'un côté, Tae aurait dû rester un peu plus concentré et il aurait dû se douter que Jimin allait arriver (je rappelle qu'il a vu le comportement de Yoongi à la soirée *toussote*), de l'autre, Jimin n'aurait pas dû se barrer parce que ça veut très très probablement dire que soit il lui en veut un peu d'être heureux - horriblement égoïste mais on y peut rien, c'est normal -, soit il a peur que Tae ne l'aime plus après) (cette parenthèse était beaucoup trop longue)

Floraly a écrit:
Il parvint à sortir ses clefs de sa poche et les glissa dans une main de Jungkook.
> OUI ! OUI, AMEN, ENFIN UN PERSONNAGE INTELLIGENT ! Je m'explique : dans ce type de situations, en règle générale, le personnage principale est toujours complètement con et finit par faire une connerie alors qu'il est le seul en possession de ses moyens. Ici, on a enfin un personnage capable de réfléchir et de régler (au moins provisoirement) tous les problèmes SANS EN CRÉER D'AUTRES PARCE QU'IL N'EST PAS STUPIDE. Voilà. Pouce blo.

Floraly a écrit:
Il avait tellement espéré que Yoongi serait le bon, (...)
> Juste... pourquoi ? Comment tu peux faire preuve d'une telle rapidité de réflexion et être idiot la seconde d'après ? Au risque de me répéter, IL A VU LE COMPORTEMENT DE YOONGI. Même bourré, ce n'est pas un comportement qui sort de nulle part. Les réactions ne sont pas aléatoires, lorsque tu es ivre, TU N'AS PAS UNE PETITE FÉE QUI FAIT TOURNER UNE ROUE ET QUI POINTE UNE ACTION AU PIF AVEC SA BAGUETTE MAGIQUE ET JE- eajzofrkdfekodgkfdoh. Inspire. Expire. Bien. Je disais donc, à partir du moment où une personne, aux idées parfaitement claires (je suis allée vérifier au cas où, NON, tu n'as jamais mentionné que Yoongi était ivre durant la fête), se met à draguer et à toucher sans retenue un personnage vulnérable (car en état d'ébriété) qu'on a présumé en couple, tu ne peux décemment pas CROIRE et ESPÉRER que c'est un bon choix comme petit-ami pour une personne aussi mentalement fragile que Jimin. Encore plus si la personne est aussi précieuse que Jimin l'est pour Taehyung. Bon sang, Tae a lui-même qualifié Yoongi de "avide de sexe" !
Ça me sidère.
Évidemment, je le répète encore mais, il n'y a aucune agressivité envers toi, l'auteure. J'essaye juste de montrer quelque chose qui m'a passablement énervée. Je me doute aussi que tu n'avais pas spécialement prévu ce chemin de pensées à la base de ton texte, et vu le nombre de coquilles que j'ai relevées depuis le chapitre I, j'imagine (et je comprends) que tu avais totalement la flemme de tout relire. Mais voilà, si ce n'est pas quelque chose que tu retiendras pour ce texte-là précis, j'aimerais que tu le retiennes pour tes futurs écrits. La cohérence est la règle numéro une, peu importe l'univers et son genre.
Bon, voilà, j'ai fini mon coup de gueule inutile. Je me tais maintenant.

Floraly a écrit:
(...) Est-ce que... Est-ce que tu me l'as caché parce que... Parce que tu voulais me protéger... et... et me le dire seulement si... si ça marchait... pour moi ? (...)
> Overthinking. (Pas d'équivalence en français, des fois j'en ai marre de ma langue maternelle à la fois trop riche et trop pauvre ahah.) On dirait moi.

Floraly a écrit:
Jimin couina, le visage à nouveau ruisselant de larmes, ou peut-être n'était-ce que la pluie qui créait cette illusion.
> MAIS SORTEZ DE CETTE FLOTTE BON SANG VOUS ALLEZ ÊTRE ENCORE PLUS MALADES QUE JIN HFDISFJKDSOGJ?SO (Nam va encore plus râler, et Jin sera pas là pour sauver vos culs ce coup-ci en plus)

Floraly a écrit:
(...) qu'il s'était comporté avec lui comme le pire des connards (...)
> MAIS QUOI. D'accord, qu'on soit bien clairs là dessus : s'il ose râler que tu es allé rattraper ton meilleur-ami/âme-soeur QUI EST EN LARMES (PUTAIN) pour le réconforter (ce qui est, au passage, la raison même et première de ta présence dans ce foutu chapiteau), ce sera lui le connard. Et je pèse mes mots.

Floraly a écrit:
(...) alors je ferais mieux de m'attacher à quelqu'un qui en vaudrait plus la peine...
> Non. Non, non... Flo... Comment veux-tu, sincèrement et en toute honnêteté, qu'on soit pris de pitié pour un personnage dont on n'a vu que le côté luxurieux et presque malsain - qui est, au fond, un côté que presque tous les êtres humains partagent, bien sûr ! Simplement, si tu ne nous montre qu'un côté d'un personnage, on a tôt fait de le considérer comme unique représentation du-dit personnage. (je t'en ai déjà parlé au chapitre précédent, avec cette histoire de ressenti. Yoongi n'était pas prévu comme personnage antagoniste, mais la balance d'émotions envers lui était telle, qu'on l'a aussitôt considéré comme personnage mauvais de nature)

Floraly a écrit:
- Je vais aller le voir, mais je t'emmène chez Jin hyung, d'accord ? Il te fera du chocolat chaud et vous pourrez discuter !
> Le retour du personnage intelligent... (voir plus haut)

Floraly a écrit:
- Tae, Jin hyung est malade. Je pense qu'il préfère dormir que de jouer les babysitters...
> ...ou pas. XD Bien essayé !

Floraly a écrit:
- Jimin, appela-t-il doucement. On va chez Hoseok hyung.
> Si tu me fais du Hopemin... Je vais pas survivre, je vais sacrifier des petits chats et faire un génocide d'escalopes de dinde. Il est dans le même registre que le Namgi et le Jinkook, pour moi. *tape avec le marteau* Non-shippable ! (pour moi, évidemment)

Floraly a écrit:
Dans cet état endormi, très inhabituel pour le personnage, il lui fallut quelques secondes pour connecter tous ses neurones.
> Adorable. J'ai déjà dit qu'il était mon bias wrecker ? XD

Floraly a écrit:
- On voulait cueillir des champignons, hyung. On s'est fait prendre par la tempête.
> MAIS MDR, JE MEURS C'EST QUOI CETTE EXCUSE (Hoseok le croit en plus)

Floraly a écrit:
- Bien sûr, Tae. Pas de soucis. Pour le salaire, tu me paies en cash ou par virement bancaire ?
> Ici, revoir ma remarque quelques lignes plus haut.

Floraly a écrit:
La pluie du cœur de Jimin était entre de bonnes mains.

Il ne lui restait plus qu'à aller affronter la sienne...
> Bon dieu, j'aime beaucoup cette métaphore. Très jolie. (Même si ma remarque sur Jungkook tient toujours. S'il ose se plaindre, je te jure que je ne vais pas rester calme très longtemps, et il risque de dégringoler sérieusement sur l'échelle de classement des personnages)


Bien ! C'est la fin ! :3
Dernière chose : je up le commentaire de Naya, surtout la partie sur l'explication de la relation entre Jimin et Taehyung. Totalement d'accord.
Voilà, voilà, j'ai terminé. J'espère ne pas avoir trop été violente dans ce que j'ai dit, c'est juste que ça m'a vraiment énervée de voir un personnage que j'ai appris à connaître et à apprécier faire une réaction aussi incohérente. N'oublie pas que je ne suis qu'une lectrice un peu trop bavarde, en plus d'être armée d'une paire de ciseaux pointus. Libre à toi de prendre ou non en compte mes remarques, et à quel degré les prendre.
À la prochaine ! ♥
- Nyal

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Zodiaque : Cancer
Messages : 1057
Pikadollar : 1754
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 11:47
Bonjooour !

Alors, je ne vais pas suivre ton commentaire dans l'ordre dans lequel tu l'as écrit, parce qu'il y a beaucoup de choses qui se réunissent au final ! (Et puis, ça me permettra aussi de mettre de l'ordre pour moi dans les choses qui t'ont plues et celles que tu n'as pas trouvées bien)

Mais d'abord, laisse-moi commencer par un petit plaisir personnel et complètement malsain :
Nyal a écrit:
le personnage principale est toujours complètement con
DANS LE COMMENTAIRE, TERRIBLE COMMENTAIRE, L'ESCARGOT EST MORT CE SOUAAAR !
Bon, d'accord, c'est puéril et stupide parce qu'il y a une différence entre un commentaire et une fiction et que tu fais beaucoup moins de coquilles que moi, mais... Il fallait que je le fasse xD
Quoiqu'il en soit, pour les coquilles en général, j'ai décidé de ne pas avoir de correcteur sur cette fanfic-là, mauvaise idée tu me diras, oui je te répondrai. Promis, je me chercherai quelqu'un pour mes prochains textes/fictions !

Bref, c'était pour les coquilles ! Prenons maintenant les trucs par thèmes ! (Oui oui, j'ai élaboré cette réponse, tout à fait xD)

I. Les incompréhensions

Nyal a écrit:
Bon, j'avoue avoir eu beaucoup de mal à comprendre ce paragraphe. Après trois lectures, j'ai réussi à capter la majorité, mais là, je pige pas, quelqu'un a pris la place de qui ? Parce que juste avant, tu parlais de Hyungsik, le dresseur de lamas. Donc pas beaucoup de rapports avec l'entraînement des trapézistes ? À moins que tu veuilles dire qu'il voulait sortir les lamas dans l'arène des trapézistes ? Mais du coup ils auraient pas été sous la pluie, donc c'est pas logique ? Éclaire-moi s'il te plaît :c
*allume la lumière*
Donc, comme on le voit au début de la partie quatre, les lamas se trouvent dans un genre d'écurie, qui ne se trouve pas dans le chapiteau (maintenant que j'y repense, c'est un peu bête). A la base, Hyungsik voulait venir entraîner les lamas, mais en voyant qu'il pleuvait, il n'a pas eu le courage de les sortir de l'écurie et de leur faire traverser la pluie pour arriver jusque sous le chapiteau. Donc il a annulé l'entraînement et Hoseok a sauté sur l'occasion pour faire un numéro de trapèze à la place ! Compliqué ? xD

Nyal a écrit:
Il pose sa joue sur son coude ? ;P
Oupsy ! Tu sais qu'en plus j'ai relu cette phrase quatre fois pour voir si elle avait un sens >.<

II. La relation Taehyung-Jimin

Bon, tu dois savoir que pour le "pâté" en question, j'ai beaucoup galéré ! Je trouve que c'est dur de faire un récit en langage parlé, parce qu'il faut que ce soit à la fois joli et à la fois assez simple pour correspondre à un discours oral. C'est bien que tu me relèves ce qui marche et ce qui ne marche pas, parce que c'est toujours dur de se rendre compte ! (J'ai toujours eu beaucoup de mal à écrire les dialogues >.<)

Nyal a écrit:
[...] ça fait quand même un sacré bloc à lire... Alors, certes, ça permet de laisser le lecteur bien plongé dans le récit, je te l'accorde. Mais glisser une ou deux petites phrases qui coupent un peu la tirade peut permettre au lecteur de mieux respirer, surtout si c'est bien placé (auquel cas tu peux en plus arriver à donner encore plus envie au lecteur de savoir la suite de ce que raconte le personnage - aviver son désir, tout ça tout ça)
Je vois ce que tu veux dire et j'en prends bonne note ! J'ai déjà fait une coupure si tu regardes la fin, mais c'est vrai que j'aurais pu en faire plus, même si je t'avoue que ça me demanderait pas mal de réflexion pour savoir où couper et quoi mettre entre deux ! (Enfin, ça me viendrait pas naturellement quoi) !
Merci du conseil ;D

III. Hoseok

Nyal a écrit:
Adorable. J'ai déjà dit qu'il était mon bias wrecker ?
La vérité, c'est que je ship le Taekook, le Yoonmin et le Namjin, comme ça Hoseok est seul et peut se marier avec moi. MOUAHAHAH. Non, en vrai, Hoseok est vraiment génial, c'est pour ça qu'il a toujours le beau rôle dans mes histoires xD

Nyal a écrit:
MAIS MDR, JE MEURS C'EST QUOI CETTE EXCUSE (Hoseok le croit en plus)
Qu'est-ce que tu racontes, Hoseok ne le croit pas du tout ! xD
On dirait qu'il le croit ... ? Ah, zut :/

Nyal a écrit:
Si tu me fais du Hopemin... Je vais pas survivre, je vais sacrifier des petits chats et faire un génocide d'escalopes de dinde. Il est dans le même registre que le Namgi et le Jinkook, pour moi. *tape avec le marteau* Non-shippable ! (pour moi, évidemment)
Wouah, c'est radical ! Autant je suis d'accord avec toi pour le Jinkook, autant je t'avoue que le Namgi et le Hopemin me gênent moins ! (Quoique le Namgi veut dire pas de Namjin, donc je ne suis pas sûre de pouvoir approuver...) A mes risques et périls, j'imagine ! xD

IV. Yoongi

Bon, on entame la partie un peu plus difficile, celle où on aborde Yoongi. Je ne vais pas m'étendre durant des heures, parce que je pense que tu as en partie raison. Je me suis trop reposée sur le fait que pour moi Yoongi est foncièrement gentil et je n'ai donné que son mauvais côté dans la fiction ce qui fait qu'on le voit comme quelqu'un de mauvais.
En fait, pour te dire la vérité, dans cette fiction, il manque une scène entre Yoongi et Hoseok que j'ai jugée inutile pour l'histoire et donc que j'ai évacuée, mais qui aurait pu être terriblement utile pour expliquer un peu plus les intentions de Yoongi et sa relation avec Hoseok. Je ne l'ai pas mise aussi parce que je me suis dit que ce serait étrange d'avoir une scène du point de vue de Yoongi ou Hoseok, compte tenu du fait que tout le reste n'est vu que par Taehyung.
Bref ! La prochaine fois j'y réfléchirai à deux fois et j'essayerai de faire plus attention à l'interprétation que le lecteur fera de mon personnage !
Merci de me l'avoir souligné !

V. Taehyung

Nyal a écrit:
J'espère ne pas avoir trop été violente dans ce que j'ai dit, c'est juste que ça m'a vraiment énervée de voir un personnage que j'ai appris à connaître et à apprécier faire une réaction aussi incohérente.
Non ! Ne t'inquiète pas pour la violence, je m'en remettrai ! Concernant le personnage, je peux comprendre ta réaction, c'est super décevant quand un personnage qu'on apprécie fait un truc débile qu'on approuve pas ! Après, si ça peut adoucir la chose, je te dirais que Taehyung est aussi un peu aveuglé par son envie de voir Jimin être heureux, et il est mentionné dans une autre partie que Yoongi est foncièrement gentil avec Jimin, donc il a une petite lueur d'espoir à laquelle il se raccroche, peut-être un peu (Beaucoup !) trop.
Enfin, à la base de cette fic, dans la toute première idée que j'en ai eu, Jimin devait plutôt être un garçon un peu benêt qui s'attache à tous les badboys qu'il croise parce qu'il a l'espoir de les faire changer avec la force de son amour ( culcul la praline bonsouaaaar). Du coup, je t'avoue que j'étais un peu coincée dans le scénario à ce passage-là. Bref. Je devrais pas avouer ce genre de chose. Oupsy >.<

Mais mis à part ça, je suis contente d'avoir quand même réussi à te faire apprécier le personnage de Taehyung et j'espère qu'il ne te décevra pas dans la dernière partie ! =)

VI. Jungkook

Nyal a écrit:
MAIS QUOI. D'accord, qu'on soit bien clairs là dessus : s'il ose râler que tu es allé rattraper ton meilleur-ami/âme-soeur QUI EST EN LARMES (PUTAIN) pour le réconforter (ce qui est, au passage, la raison même et première de ta présence dans ce foutu chapiteau), ce sera lui le connard. Et je pèse mes mots.
Wow, tant de violence ! Mais j'avoue que vu sous cet angle-là, ça ne laisse pas une grande marge de réaction à ce pauvre Jungkook...

Héhéhé, m'enfin, tu verras tout ça samedi prochain !

Voilà voilà, j'en arrive à la fin de ce commentaire ! Je l'ai attendu comme une gosse impatiente, mais l'attente a été récompensée, tu t'es vraiment donnée de la peine sur celui-là et je t'en remercie ! Je n'ai pas tout repris point par point, mais s'il y a des réponses que tu n'as pas eues et que tu voulais n'hésite pas à me le demander !

J'espère que la dernière partie te plaira !
Merci encore (Et range ces ciseaux, c'est dangereux ! Prends un cure-dent, c'est bien aussi pour les piques ~)
Aurevoir Mlle Nyal !

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» question sur la vente de part sociale
» Stock de départ pour une boutique charcuterie traiteur
» Départ négocié
» partage des part sur le statut
» Police partout, justice nulle part ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: