AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Halloween c'est fini Résultats ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

L'autre reflet du miroir - Chapitre 3 : Mielleux semblants

avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 692
Pikadollar : 375
Vos j'aimes : 28
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 16
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 11:01
Booon. Toujours vivaaaante, rassurez-vouuus, toujours la banaaane, toujours deb-/pan/. Non, sérieux, je suis vraiment désolée de cette looongue absence, je n'ai même pas d'excuse, figurez-vous. Peut-être une baisse d'inspiration vers mai, certes, mais surtout une grosse flemme intense cet été. Retenez juste que le mot "régularité" ne fait pas partie de mon dictionnaire ;-; J'ai fait quelque chose d'assez long pour me faire pardonner, même si je ne suis pas vraiment fière de ce chapitre, surtout dites-moi ce que vous en pensez :3 Bref, encore pardon, et bonne lecture ! ♥

- Sohuna


La rétine de mes yeux injectés de sang me brûlait douloureusement. Je me redressai difficilement, me séparant à contrecœur de mes draps noirs et synthétiques, tandis que mon regard fatigué se dirigeait lentement vers mon radio-réveil. Les traits rouges qui s’y formaient s'estompaient légèrement, me signalant la fin de vie de ses piles. Je dus m'approcher pour réaliser qu'il restait encore une longue heure avant mon éveil habituel. Je soupirai. Encore une nuit de blanche de plus au compteur.Je me positionnai sur mes genoux qui s'enfoncèrent dans le matelas sous mon poids, avant de tendre mes bras pour tirer les rideaux de coton. Fort heureusement, le jour se levait à peine au-dehors, mes pauvres mirettes n'endurèrent donc pas de grandes souffrances. J'ouvris la fenêtre de sorte à aérer cette chambre sentant… l'adolescent, et mon regard s'attarda sur le paysage qui s'offrait à moi. J'avais la chance que mon immeuble soit dos à un parc, et non à une rangée de grandes boîtes grises fenêtrées symétriquement. Des cerisiers japonais se dressaient fièrement dans la grande étendue d'herbe qui courait le long du sol jusqu'à se fondre dans un grand lac où la vie s'éveillait, laissant de gracieuses ondes sur son passage. Quelques sportifs matinaux parcouraient les sentiers de gravier, croisant par moment quelques personnes âgées, profitant tous deux du temps clément pour prendre l'air avant que la pollution abondante de Séoul ne dépose son lourd nuage sur la ville. Je souriais, prenant conscience du spectacle qui avait lieu chaque matin sous ma fenêtre et que je n'avais jamais pris le temps d'admirer, ou ne serait-ce que remarquer.

L'air frais commença à mordre la peau nue de mon torse, me signalant qu'il était temps de fermer la fenêtre, ce que je fis. Je me levai et piochai rapidement quelques vêtements dans mon armoire désordonnée, puis sortis de ma chambre pour aller prendre ma douche. Une fois cela fait, j'avançai dans le couloir où le papier peint gris taupe tombait en lambeaux, jusqu'à ce que la voix au timbre assez grave de mon ami parvienne à mes oreilles. Ça lui arrive souvent de parler seul ? Je me dirigeai à pas de loup vers sa porte entrouverte et y jetai un œil. Je le vis emmitouflé dans sa couverture qui ressemblait plutôt à un cocon ; seule sa tête aux cheveux noirs en ressortait, me tournant le dos. Il tenait son téléphone devant lui, où le visage en mouvement de Baekhyun s'affichait, légèrement pixelisé. Il n'était donc pas schizophrène, mais juste en visioconférence avec sa dulcinée. Je souris, décidant de ne pas le taquiner pour une fois, et me dirigeai tranquillement vers la cuisine. J'attrapai un fruit dans la corbeille et un morceau de pain, qui constitueraient mon déjeuner. Je mangeai tranquillement, toujours en fixant le paysage depuis la petite fenêtre de la pièce. Mon regard s'attarda un moment sur la vaisselle sale entassée dans l'évier, implorant désespérément un peu d'attention. J'en connais un qui n'a pas fait sa corvée, hier soir,râlai-je intérieurement. Mais un étrange cri mêlant joie, excitation et sanglots coupa court mon flot d'insultes mental. Un vacarme du tonnerre suivit, jusqu'à ce qu'un Chanyeol sauvage apparaisse dans la cuisine, tout courant, faisant trois fois le tour de la table, les bras levés au ciel et poussant d'étranges cris inhumains. Il finit par s'étaler sur moi, m'étranglant de ses bras.

« Euh, mec, ça va ? lançai-je, incertain.

- Oui ! Hurla-t-il dans mes oreilles. Beaucoup trop !

Je me défis difficilement de son étreinte.

- Calme-toi et explique-moi, okay ?

- (Il prit une grande inspiration.) Euh, enfin, tu vois, Baekhyun ? Bah, t'as dû le remarquer mais, ça fait un moment qu'on, 'fin, qu'on… flirte ensemble, et je, euh… (Il sembla mourir sur ces derniers mots.) Il m'a demandé d'officialiser notre relation…

Je pouffai. Celui-là dramatisait tout, vraiment…

- Et t'as dit oui, j'espère ?

- Évidemment ! rougit-il.

- Mes félicitations, soufflai-je d'un ton ironique. Mais dis-moi, tu ne m'avais pas dit que t’étais gay ?

- (Il gonfla ses joues comme un enfant boudeur.) Je suis pas gay, c'est mon Baek qu'il l'est. »

Je lui assénai un léger coup de poing dans l'épaule en riant doucement. Je ne savais pas ce que je deviendrais sans lui. Il en profita pour me dire qu'il commençait les cours plus tard, et que j’allais devoir prendre le bus seul. Ça ne me dérangeait pas, car je préférais de loin la solitude. Je marchai jusqu'à ma chambre pour y prendre mon sac de cuir, et mon regard accrocha celui de mon reflet dans la vitre. Le temps sembla ralentir, voire s'arrêter. Je me perdis dans mon propre regard, puis dans mes pensées qui défilaient à une vitesse folle. Des visages me revenaient en mémoire. Des mots, des phrases, des promesses… L'année dernière. Des images floues, saccadées, rouge sang. Je ne faisais plus un geste jusqu'à ce qu'une poigne brute sur mon épaule me fasse comme l’effet d’une douche froide.

« Hey Senshine, tu fous quoi ? Tu vas rater ton bus ! »

Je me retournai vers Chanyeol, perturbé. Je hochai rapidement la tête avant d'empoigner ma besace et de sortir de l'appartement au pas de course. Encore une fois, mon seul reflet avait suffi à me faire perdre pied. Je détestais ces moments.

Ma respiration rapide se transforma en un long soupir digne d'un ouragan lorsque je vis le car démarrer et s'en aller au loin. Je devais être l'homme le plus fort du monde pour rater un bus s'arrêtant juste en bas de chez moi... Au fond, ça ne me déplaisait pas plus que ça. J'avais envie de marcher, et je n'étais plus à un retard près. Je marchai le long d’un trottoir et bifurquai entre les habitations, prenant le plus de temps possible. J’observai ces familles sur leurs pavillons, ces femmes embrassant leurs maris partant travailler, avant d’aller conduire les fruits de leurs unions à l’école. Le voile blanc de la brume avait lentement cédé sa place au gris de la pollution, étouffant discrètement mes poumons. Des pas pressés et une main sur mon épaule me sortirent de ma rêverie, et je me retournai. Une femme peut-être un peu plus vieille que moi me faisait face, ses longs cheveux blonds tombaient en cascade soignée dans son dos, et ses yeux bleus brillaient d’une lumière vive. Son visage était joliment maquillé et souriant. Visiblement étrangère, elle correspondait au parfait idéal dont, paraissait-il, les coréens raffolaient. (Inutile de vous dire que contrairement à ces jeunes de mon âge qui ne pensaient qu’à une petite soirée en sa compagnie, je la trouvais aussi appétissante qu’un ver sur son lit d’asticots.) Elle me demanda :

« Excuse-moi, tu es bien au lycée Hanyang ?

Sûrement avait-elle reconnu mon uniforme.

- Oui ?

- Je suis nouvelle ici, et je suis un peu perdue…

- Tu veux que je t'y emmène ?

- O-Oui, s'il te plaît ! »

Aileen venait de l'Utah, et elle avait suivi son père à Séoul pour son travail. Elle avait un très bon coréen, et le fort accent anglais qui modulait sa voix me faisait sourire. La blonde était plutôt timide, mais bavarde malgré tout, m'ôtant la lourde tâche de tenir la conversation. C'était son premier jour au lycée, et lorsque j'appris le numéro de sa classe, j'étais content de lui dire qu'elle serait avec Chanyeol. Lui et Baekhyun seraient les premiers à l'intégrer. Elle me demanda si je pouvais lui présenter mes amis, service que je refusai gentiment. Je n'avais pas grand-monde à lui faire rencontrer, hormis le petit couple. Nous finîmes par arriver dans le hall du bâtiment. Aileen s'excusa :

« Je dois aller régler quelques petites choses à l’administration… On se revoit plus tard ? »

J’acquiesçai d'un hochement de tête. Elle parut satisfaite et partit dans les couloirs en trottinant tandis que je me plaçai contre un mur, proche de la naissance d'un couloir. Les écouteurs ancrés dans les oreilles - pour changer -, je regardais le monde évoluer autour de moi, comme indifférent à cet empressement. Les rires et cris ambiants, qui passaient par-dessus la musique malgré son volume élevé, me semblaient loin, comme dans un tunnel. À ma droite, les élèves circulaient dans le grand hall bondé, s'appuyant parfois contre les pots en terre cuite contenant diverses plantes. De temps à autre, des gens passaient devant moi, s'engouffrant dans le couloir d'administration à ma gauche, de sorte à emprunter les escaliers menant au couloir des langues. Et ces gens, ne m'adressant pas un regard, manquaient de me bousculer à chaque fois. Mais je savais que ce n'était pas intentionnel. Ils ne me remarquaient certainement pas, à cause de mon manque de présence habituel. Et même si j'étais le responsable involontaire de cette ignorance, je ne pouvais m'empêcher de me sentir mal.

Car dans ces moments, j'avais l'impression de n'être qu'une ombre.

La sonnerie de dix heures retentit, libérant ainsi le zoo qui constituait ma classe dans les couloirs. Comme à mon habitude, je traînais à ranger mes affaires, n'ayant pas la moindre envie de me mêler à ce troupeau de bêtes sauvages. J'arpentais les couloirs le plus lentement possible, ne sachant jamais où aller durant les récréations. Ce moment où les gens se retrouvaient, riaient, couraient un peu partout, répandaient des rumeurs… Cela ne m'avait jamais fait envie. Mais comme aucun coin de ce foutu lycée n'était jamais vide, je ne savais jamais où me mettre. J'aurais pu rejoindre Chanyeol, certes, mais lui envoyer « T'es où ? » à chaque pause m'ennuyait profondément. Qui plus est, le brun ne restait jamais au même endroit. Alors j'errais. Et dans ma déambulation, un coin de sol plutôt isolé des autres groupes d'élèves attira mon attention. Et dans ma flemme immense de marcher plus, je décidai de m'y asseoir. Et dans ma malchance, les autres aux alentours m'avaient remarqué, pour une fois. Et comme d'habitude, j'essuyai leurs remarques qu'ils croyaient discrètes. Dans un long soupir, j'extirpai mon carnet fourre-tout de ma besace de cuir noir, et entrepris d'écrire quelques paroles de texte, qu'elles soient utilisées ou pas plus tard. Et c'est là qu'elle me fit face.

La page blanche.

Son vide intense, paralysant, effrayant, hypnotisant. Je soupirai d'exaspération, faisant tourner frénétiquement mon critérium entre mon index et mon majeur. Ayant la certitude que l'inspiration ne me viendrait pas de sitôt, je décidai d'écrire les paroles d'une chanson au hasard. Cette méthode m'apaisait toujours et me vidait de toute pensée parasite, me concentrant au mieux pour écrire. Alors, je laissai mon stylo tracer sur ma feuille :

« Sweet little baby in a world full of pain,
Everybody's talking, but what's anybody saying ?

R.I.P to my youth,
And you can call this the funeral

Close my eyes and then cross my arms,
Put me in the dirt, let me be with the stars… »




Je regardai ma feuille, un peu dépité. J'avais éparpillé les mots d'une de mes chansons préférées, incapable de me souvenir du reste. Je me faisais vraiment pitié, parfois.

La présence de quelqu'un à ma droite me ramena à la réalité. Lorsque je pivotai la tête, je vis Aileen assise à ma droite, essayant de lire les inscriptions sur mon carnet. Carnet que je fermai aussitôt. Elle redressa la tête vers moi, visiblement déçue.

« Eh, Sehun, laisse-moi lire ! Râla-t-elle.

- Euh, non, désolé.

- T'écrivais quoi ?

- Rien, juste des… trucs qui me viennent à l'esprit.

- Des histoires cochonnes ? Pouffa-t-elle.

Je piquai un fard.

- Que, quoi ?! Dis pas des conneries comme ça, s'il te plaît !

Elle posa sa main sur mon épaule, riant toujours.

- Roh arrête, vous êtes tous pareils, vous les mecs !

J'ôtai plutôt doucement sa main, tandis que je rangeai mon carnet en vitesse.

- Hey, c'est pas sympa ça ! Commenta-t-elle.

- Désolé. J'aime pas le contact.

Elle haussa les épaules avant d'arquer un sourcil, remarquant les regards tournés sur nous. Elle n'y prêta pas attention et renchérit :

- D'ailleurs, t'es pas avec tes amis ?

- Je… préfère être seul.

- Mais c'est nul, ça !

Elle m'agrippa la main et me leva de force.

- Je vais te présenter ceux que j'ai rencontrés aujourd'hui, tu verras, ils sont sympas !

- Aileen, non, c'est pas nécessaire, je te jure que - »

Mais elle m'avait déjà entraîné dans sa course.

Elle me fit descendre jusqu'au rez-de-chaussée, m'entraînant vers la Rue. Elle me décrivait rapidement ses amis, « pour que je puisse m'y retrouver », selon elle. À l'entendre, elle avait sympathisé avec la classe entière. Nous nous arrêtâmes au milieu du long et large couloir, sûrement cherchait-elle les personnes dont il était question. Et c'est dans ma misère que je croisai le regard de Chanyeol, assis sur un banc avec son petit-ami. À l'aide de ma seule main disponible, j'appliquai alors notre langage des signes que nous avions établi il y a déjà des années. Je lui envoyai explicitement « Aide-moi ». Channie n'attendit pas une seule seconde pour bondir sur ses pieds et venir se placer devant Aileen.

« Heeey Aileen ! Fit-il. Ça te dérange si je t'emprunte Sese un moment ?

La blonde gonfla les joues et nous regarda à tour de rôle.

- Mmmh ? Et en quel honneur ?

- C'est mon coloc', donc on doit parler loyer, 'fin tu vois…

- … Mouais. Tu me le rends vite, alors !

- Ça marche ! Sourit-il.

Elle fila vers un groupe d'élèves, que je reconnus appartenir à la classe de mon meilleur ami. Une partie de cette classe que je n'appréciai pas vraiment. Pourquoi cette fille s'entendait-elle avec eux ? Chanyeol m'interrompit dans mes pensées :

- Senshine ? Tu connais Aileen ?

- Ouais… J'ai raté le bus ce matin, je l'ai rencontrée sur le chemin. Elle est sympa, mais un peu trop collante à mon goût.

- Ça, je te le fais pas dire ! »

C'est alors que quelque chose m'intrigua. Où était passée la timidité matinale d'Aileen ? Était-ce dû à sa demande, peut-être gênante ? Ou parce qu'elle ne me connaissait pas encore ? Laissant de côté mes pensées, nous nous dirigeâmes alors vers le banc gardé par Baekhyun, qui avait tranquillement assisté à la scène.

S'il avait eu du pop-corn, ç'aurait été identique.

L'heure du midi était toujours un véritable Koh-Lanta. Sauf qu'il ne s'agissait pas d'un collier d'immunité ou d'un totem, mais d'un plateau-repas. Car oui, au self, seuls les premiers élus héritaient des précieux hamburgers. Le reste de la plèbe devait se contenter des légumes marinés. Mais je ne me souciais guère de la junk-food fréquemment distribuée en début de service. Je faisais bien trop attention à ma ligne pour ça. Attendant patiemment – ou presque – mon tour dans la file d'attente sans fin, je pestai de ne pas pouvoir entendre correctement ma musique, la faute au brouhaha environnant. Passant ma carte magnétique à la borne et obtenant enfin mon plateau après plus d'une demi-heure d'attente, je ne pris que le repas le plus classique : salade en entrée, menu du jour – pas fameux – en plat principal et yaourt en dessert. Pourquoi se compliquer la vie ?

Je soulevai mon plateau de la rampe et me retournai vers la grande salle. Chanyeol me faisant de grands signes entra alors dans mon champ de vision. Il était attablé en compagnie de Baek, Luhan et Minseok. Pourquoi pas ? Je posai mon plateau à côté de Chan et en face du blond, les saluant tous rapidement. Je mangeai alors ce qu’on pouvait qualifier de repas, toujours indifférent à ce qui m’entourait, la musique couvrant les voix des gens. Musique qui s’arrêta brutalement, ôtée de mon oreille. La voix de mon meilleur ami s’éleva :

« Hoy, Sehun, c’est quoi ces manières ? Écouter de la musique ET en présence de tes aînés ?!

Roulant les yeux, je maugréai :

- Bordel Channie, fais gaffe, ne les casse pas !

- Oooh pardon, j’avais oublié que c’était ton saint Graal !

Rangeant mes écouteurs d’un geste rageur, je regardai les visages des terminales. Ils se moquaient bien de moi, ces trois-là. Chanyeol s’exclama une fois de plus, les baguettes pointées vers Luhan (laissant au passage tomber sa nourriture dans l’assiette du blond, mais il ne sembla pas s’en soucier) :

- Oh, Lulu ! Le prof de musique t’avait pas confié une “ mission spéciale ” ?

Un éclair sembla l’illuminer, et il se tourna vers moi, un peu hésitant :

- Ah, oui, Sehun ! En fait, le prof de musique a pour projet de monter un groupe, et comme Chan’ lui a déjà fait lire la plupart de tes textes, il aimerait bien t’avoir comme parolier et compositeur…

Cette demande ne me fit ni chaud, ni froid. C’était cool de savoir que mes écrits plaisaient autant, et ça aurait pu me donner un peu d’expérience pour la carrière que je m’envisageais, mais je n’avais aucunement envie de m’impliquer dans un projet et de gaspiller mon temps libre. Mais en même temps, c’était compliqué de résister aux yeux de chatons braqués sur moi. Alors je décidai de ne pas trop me mouiller.

- Euh, c’est un peu… soudain ? Je peux y réfléchir un peu ?

Luhan m’adressa un grand sourire.

- Bien sûr ! »

Oups, je crois que je lui ai donné un peu trop d’espoir.

La conversation tourna alors vers la nouvelle, Aileen. De ce que j’entendais, Minseok et Baekhyun n’avaient pas d’avis sur elle, au contraire de Chanyeol et Luhan, qui ne semblaient pas vraiment la porter dans leur coeur. L’un disait qu’il ne supportait pas son caractère enjoué et collant, et l’autre n’avait rien dit. Étrange.

En sortant du self, une forte pression sur mon bras m’éloigna des terminales. Aileen me fit un grand sourire et s’exclama :

« T’as fini de parler avec Chan’ ? Alors tu viens, maintenant ! »

Je n’eus pas le temps de dire un mot qu’elle m’entraînait déjà vers son cercle d’amis. Elle me présenta rapidement, et j’échangeai quelques phrases avec certains. Mais je ne m’y sentais pas bien. Tous me dévisageaient avec un air moqueur ou à la limite du sadique. Je me retournai rapidement, voyant mes camarades précédents me regarder. Quand trois semblaient désolés, un air meurtrier avait pris place sur le visage à la bouille d’ange.

Qu’est-ce qui cloche avec elle ? Et avec lui aussi, bon sang ?

Une semaine plus tard, dans la soirée, aux alentours de dix-huit heures, j’étais emmitouflé dans ma couverture, le regard dans le vague. Cela faisait à peu près trente minutes que je m’ennuyais de la sorte, fixant mon plafond gris, à défaut de pouvoir regarder plus intéressant. Cette semaine passée avait été des plus étranges. Entre Aileen et sa “tactilité” envahissante et peu agréable, et Luhan et son comportement étrange, mon cerveau n’arrivait plus à suivre le rythme. Je les avais même surpris en pleine discussion, et leurs visages trahissaient l’animosité dont ils faisaient preuve à ce moment. Malheureusement, je n’avais rien entendu de leurs paroles. C’est alors qu’une vibration qui secoua tout mon matelas me fit sursauter. Je saisis alors mon téléphone, lisant le message qui s’y affichait.

“ Aileen : Hey Sehun ! Ça te dirait de passer chez moi, vite fait ? J’ai des trucs à te montrer ! ”  

___________________________________________________

" Every man dies,
but not every man lives."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Zodiaque : Cancer
Messages : 2654
Pikadollar : 3949
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 11:45
FNEURST


Bon. Le gros désavantage d'être la bêta, c'est que j'ai une flemme monumentale de tout relire pour dire tout ce que je voulais. Du coup, je vais juste mettre ce dont je me rappelle, et laisser Flo s'occuper du reste (grosse flemmarde, j'assume).

Je pense que la chose qui me dérange vraiment dans ce chapitre, c'est ton choix de scènes. Mais dis-nous, Nyal l'emmerdeuse du samedi, qu'est-ce que tu entends par choix de scènes, et pourquoi tu fais chier dès le début ? Eh bien, mon enfant, déjà, je fais c'que j'veux avec mes ch'veux, et ensuite, voilà ce que je veux dire par là :
Dans une histoire, il paraît plutôt évident qu'on ne peut pas explorer chaque scène de la vie du personnage principal. Sinon, on aurait des putains de dictionnaires en quadrilogie, et ça serait plutôt embêtant pour les emprunter à la bibliothèque (<-- est trop fauchée pour les acheter). Du coup, l'auteur.e doit faire un choix, dans la chronologie, et ainsi passer sous silence certaines scènes qu'il/elle juge inutiles - ou du moins, pas nécessaires pour la suite de la trame. Tu vois où je veux en venir, Billy ?
Par exemple, ici, je pense que j'aurais été très curieuse d'en savoir plus par rapport à la scène où Sehun a interrompu la fameuse discussion mouvementée de Luhan et Aileen, notamment les réactions de ces deux derniers. (Je sais, tu as fait ça à la dernière minute, et t'étais pressée de sortir ton chapitre, mais bon, c'était important de le dire.) À contrario, je ne sais pas si c'est juste moi qui ne me souviens pas des chapitres précédents, mais cette histoire de groupe de musique semble sortir un peu de nulle part...

Bien sinon, on en parle de Aileen, personnage catégorisé dès sa première apparition comme personnage destiné à être détesté ? XD Entre le titre du chapitre qui nous faisait l'effet d'un panneau STOP dans la gueule et son comportement binaire... Autant dire que bon, le personnage est pas ultra pertinent jusque là. Mais à voir ! Peut-être aura-t-elle un véritable rôle dans l'avenir...

Dernière remarque, après j'arrête parce que la flemme (et mon épaule droite commence sérieusement à grincer) : j'ai l'impression que Luhan est passé en personnage secondaire. Attention, c'est une remarque tout à fait neutre ! Ce n'est ni une bonne ni une mauvaise chose, tout dépend de ce que tu comptes faire de cette fanfic ;D


Voili voilou, je retourne me coucher

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 692
Pikadollar : 375
Vos j'aimes : 28
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 16
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 12:07
COUCOUW

Citation :
Bon. Le gros désavantage d'être la bêta, c'est que j'ai une flemme monumentale de tout relire pour dire tout ce que je voulais. Du coup, je vais juste mettre ce dont je me rappelle, et laisser Flo s'occuper du reste (grosse flemmarde, j'assume).
Parce que t'as cru que je relisais tes chapitres avant de les commenter ? Ahem. xD

Citation :
Par exemple, ici, je pense que j'aurais été très curieuse d'en savoir plus par rapport à la scène où Sehun a interrompu la fameuse discussion mouvementée de Luhan et Aileen, notamment les réactions de ces deux derniers. (Je sais, tu as fait ça à la dernière minute, et t'étais pressée de sortir ton chapitre, mais bon, c'était important de le dire.)
Tu sauraaaaas choucroute, tu sauraaaaaaas, just be patient. La suite devrait arriver d'ici un an. C:

Citation :
À contrario, je ne sais pas si c'est juste moi qui ne me souviens pas des chapitres précédents, mais cette histoire de groupe de musique semble sortir un peu de nulle part...
C'est tout-à-fait normal que ça te paraisse sortir de nulle part, puisque ça l'est pour Sehun qui n'en savait rien jusqu'à maintenant. Ça se cogitait déjà avant d'un autre point de vue, qui n'était donc pas celui de Sese. Je sais pas si je suis claire ? xD (et je ne me souviens pas non plus si je l'ai déjà énoncé dans un précédent chapitre. Oui, je ne me souviens pas de mes chapitres. Problem ? x))

Citation :
Bien sinon, on en parle de Aileen, personnage catégorisé dès sa première apparition comme personnage destiné à être détesté ? XD Entre le titre du chapitre qui nous faisait l'effet d'un panneau STOP dans la gueule et son comportement binaire... Autant dire que bon, le personnage est pas ultra pertinent jusque là. Mais à voir ! Peut-être aura-t-elle un véritable rôle dans l'avenir...
Mais de quoi tu paaaarles xD Je t'avoue que tu me fais hésiter à en faire ce que je voulais en faire (totalement français). Mais si je change ce que j'ai prévu, mon semblant de trame sera complètement break down. Arf. Bon. Euh. Je vais changer très brièvement alors, ça m'évitera des remarques trop négatives

Citation :
Dernière remarque, après j'arrête parce que la flemme (et mon épaule droite commence sérieusement à grincer) : j'ai l'impression que Luhan est passé en personnage secondaire. Attention, c'est une remarque tout à fait neutre ! Ce n'est ni une bonne ni une mauvaise chose, tout dépend de ce que tu comptes faire de cette fanfic ;D
J'avais pas forcément fait gaffe, mais c'est vrai que maintenant que tu le dis, bah c'est vrai '^' C'était juste temporaire pour ce chapitre je pense, parce qu'il fallait que j'introduise Aileen (j'adore ce prénom idk why) autant que possible, mais don't panic, Lulu will be back in the game ;D

Merci beaucouuuuuuuuup, et bn ♥

___________________________________________________

" Every man dies,
but not every man lives."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1087
Pikadollar : 1779
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 16:44
Bonjour !
Il est temps pour moi de faire un commentaire, profitant du peu de temps qu'il me reste avant ma rentrée (AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH)

Me voici donc ! =D

Bon, déjà, je vais aller relire la fin du chapitre deux, parce que pour être honnête, je ne me souviens plus tout à fait de là où tu nous avais laissés ! Je lis tellement de choses que tout se mélange ! >.<

Okey ! Sehun, Luhan, vertige, harcèlement, toilettes, bus ! Je suis au taquet, let's go !

Sohu a écrit:
Je soupirai. Encore une nuit de blanche de plus au compteur.
Mmh. J'avoue que cette phrase amène un effet de surprise. Lorsqu'un texte commence comme tu l'as fait là, on a l'impression que le personnage vient de se réveiller, puisqu'on débarque dans le texte à ce moment-là. C'est le début de quelques chose pour nous et on a l'impression que c'est pareil pour le personnage. Mais ensuite, tu parles de nuits blanches et j'ai du interrompre ma lecture quelques secondes pour me rendre compte que le personnage ne s'est pas éveillé quand j'ai commencé ma lecture mais qu'on est juste arrivée durant sa nuit blanche.
Je ne sais pas si l'effet est voulu, mais c'est assez brusque. Peut-être que de nous plonger dans l'atmosphère de l'endroit, avec un genre de description de ce que fait Sehun alors que le sommeil ne vient pas, pourrait aider le lecteur à être moins brusqué ? Après, je dis ça, mais c'était peut-être l'effet recherché !

Sohu a écrit:
J'ouvris la fenêtre de sorte à aérer cette chambre sentant… l'adolescent
Je veux bien y croire, mais ce n'est pas la première chose à laquelle je penserais le matin. Surtout qu'en général, on ne se rend pas compte de l'odeur de la pièce dans laquelle on se trouve en se réveillant parce qu'on y a passé toute la nuit. Et même s'il n'a pas dormi, c'est la même pour ton personnage. Après, je dis pas, c'est juste qu'une chambre d'adolescent ne sent pas très frais le matin, mais comme tu es à la première personne, ça me paraît étrange de présenter les choses comme ça ;D

Sohu a écrit:
Ça lui arrive souvent de parler seul ?
Mmh... On se doute du téléphone à ce moment là, et je t'avoue que je ne suis pas super fan de cette remarque, parce qu'elle rend ton personnage un peu idiot. Il affirme que son colocataire parle seul, alors qu'il n'en sait rien et que le lecteur n'est pas stupide et se doute bien que ce n'est pas le cas. Et un lecteur qui est plus intelligent que le personnage aura tendance à le trouver stupide et à moins le "respecter". A la rigueur, s'il se posait simplement la question "parle-t-il seul", j'aurais dit ok, parce que effectivement, c'est une option, mais là la question me paraît assez stupide parce qu'elle affirme quelque chose qui n'est vraisemblablement pas vraie, puisque que son coloc pourrait très bien être au téléphone ou en compagnie de quelqu'un ! Alors oui, on pourrait essayer de plaider le fait qu'il soit pas très bien réveillé, mais... Il n'a pas dormi ! ;P
Enfin, je pointe ça du doigt parce que je vois beaucoup de fiction où les personnages nous semblent idiots à cause de cas de figure dans ce style et je trouve toujours ça dommage, parce que souvent ce n'est pas le but recherché, c'est de la maladresse. Enfin voilà, je te conseille vivement d'essayer d'éviter ce genre de chose à l'avenir ! =)

Sohu a écrit:
visioconférence
visioconfé... Damn, j'avais jamais vu ce mot avant ! Merci pour l'apprentissage !

Sohu a écrit:
Euh, enfin, tu vois, Baekhyun ? Bah, t'as dû le remarquer mais, ça fait un moment qu'on, 'fin, qu'on… flirte ensemble, et je, euh… (Il sembla mourir sur ces derniers mots.) Il m'a demandé d'officialiser notre relation…
Il a fait ça par téléphone ? C'est... Enfin... D'accord xD
Je suis de l'école face à face. Ça vient peut-être du connard qui a largué une de mes meilleures amies par SMS... :/

Sohu a écrit:
J’observai ces familles sur leurs pavillons, ces femmes embrassant leurs maris partant travailler, avant d’aller conduire les fruits de leurs unions à l’école.
J'aime bien ta façon de désigner les enfants dans cette phrase ! =D

Sohu a écrit:
Le voile blanc de la brume avait lentement cédé sa place au gris de la pollution, étouffant discrètement mes poumons.
Je trouvais cette phrase très jolie jusqu'à ce que j'en arrive au "discrètement". S'il le voit, comment cela peut-il être discret ? Parce qu'il ne le sent pas ? Mais on sent quand un air est lourd parce qu'il est pollué, non ? Je pinaille peut-être un peu, je sais, mais le "discrètement" me paraît superflu ici !

Sohu a écrit:
Visiblement étrangère, elle correspondait au parfait idéal dont, paraissait-il, les coréens raffolaient.
Ah ? J'ai toujours cru que les coréens aimaient leurs filles coréennes, ça m'étonne donc que tu puisses dire qu'une fille était étrangère avant de dire qu'elle était l'idéal des coréens. Après, c'est peut-être moi qui porte un cliché gros comme une montagne, hein ! C'est juste que pour le coup, ça m'a semblé étrange.
Et puis, si j'ose me permettre, ta formulation me semble un peu étrange. Je me rends bien compte que tu as voulu faire ressentir la distance entre ton personnage et cette idée de l'idéal parfait, mais je pense que tu aurais pu tourner ta phrase différemment pour un ressenti semblable. Je me sens un peu bête, parce que j'arrive pas à me dire ce qui cloche exactement, mais je crois que c'est ce "paraissait-il" qui est dans ta subordonnée qui rend la phrase bizarre.
Ou peut-être que c'est juste moi... Enfin, ta tournure fait très "littéraire" puisqu'il est compliqué, alors que le reste de ton texte est plutôt fluide, comme il est à la première personne et ce sont des genre de pensées. Du coup, le contraste me paraît étrange.

Sohu a écrit:
Lui et Baekhyun seraient les premiers à l'intégrer. Elle me demanda si je pouvais lui présenter mes amis, service que je refusai gentiment.
ALERTE INCOHERENCE, ALERTE INCOHERENCE !
Il vient de dire qu'il allait lui présenter Chanyeol et Baekyun, qui sont supposés être ses amis (enfin je crois. Enfin j'espère ?), et puis il dit qu'il n'a pas d'ami à lui présenter ? Il peut toujours dire qu'il les lui présentera plus tard, non ? Enfin, je sais pas si j'ai raison d'être choquée, mais du coup, ça n'as pas vraiment de sens à mes yeux xD

Sohu a écrit:
Et ces gens, ne m'adressant pas un regard, manquaient de me bousculer à chaque fois. Mais je savais que ce n'était pas intentionnel.
... Pourquoi il ne se déplace pas, alors ? Enfin, si tu es sur le passage et que les gens te bousculent pour passer, tu te déplaces pour ne plus y être, non ? Enfin, ça marche bien avec la tirade d'invisibilité qui suit, mais à nouveau, j'ai le même problème qu'avec le "il parle souvent tout seul" du début. C'est un manque de jugeote qui m'agace et qui doit peut-être aussi agacer les autres lecteurs, alors que c'est sans doute pas l'effet que tu recherches. Pourtant, à nouveau, je trouve ton personnage un peu idiot de ne pas se déplacer et ça le rend moins attachant. J'espère que tu comprends un peu l'idée, ce n'est pas si grave en soi, mais venant de toi, qui a un grand potentiel, je trouve ça dommage ;D

Sohu a écrit:
- Des histoires cochonnes ? Pouffa-t-elle.
MOUAAHAHAHH
J'aime bien cette petite !

Sohu a écrit:
- Mais c'est nul, ça !
Mouaiiiiiiis... Hmm... Le dialogue qui vient d'arriver fait passer Aileen pour une une gamine et je sais pas si c'était ton but ou non. Je pense que tu aurais pu l'éviter en ajoutant plus d'indication entre et dans le dialogue.

Sohu a écrit:
- … Mouais. Tu me le rends vite, alors !
Une gamine, ouais... Surtout que l'excuse de Chanyeol est très très bidon xD

Sohu a écrit:
J'ai raté le bus ce matin, je l'ai rencontrée sur le chemin. Elle est sympa, mais un peu trop collante à mon goût.
Ahah ! C'était donc voulu ? Enfin, avec les interrogations qui viennent ensuite dans le texte à propos de Aileen, je commence à me poser des questions, moi aussi ! Mmh...

Sohu a écrit:
S'il avait eu du pop-corn, ç'aurait été identique.
Autant je trouve que la scène ne méritait pas tant que ça qu'on mange des pop corns en la regardant, autant l'image m'a fait sourire.

Sohu a écrit:
L'heure du midi était toujours un véritable Koh-Lanta. Sauf qu'il ne s'agissait pas d'un collier d'immunité ou d'un totem, mais d'un plateau-repas.
A nouveau, l'image est sympathique ! Bien que je me demande s'ils connaissent Koh-Lanta, en Corée ;P

Sohu a écrit:
En fait, le prof de musique a pour projet de monter un groupe, et comme Chan’ lui a déjà fait lire la plupart de tes textes, il aimerait bien t’avoir comme parolier et compositeur…
Oh. OH ! J'imagine que c'est là que tout va commencer ? ;D

Sohu a écrit:
Cette demande ne me fit ni chaud, ni froid.
Mmh, ni chaud ni froid, hein ? Pourtant, il trouve ça cool mais il est réticent. C'est pas du ni chaud, ni froid, c'est juste qu'il y a un peu des deux, non ? Enfin, je trouve l'expression un peu trop tranchée par rapport à ce que c'est réellement. Enfin, peut-être que ni-chaud, ni froid, ça veut dire tiède pour toi, et donc un avis mitigé. De mon point de vue, ni chaud, ni froid, c'est plutôt qu'on ne ressent rien du tout. J'imagine que c'est peut-être une différence d'interprétation entre toi et moi, à ce niveau ;D
En tout cas, l'internaute me donne comme définition "Être indifférent", ce qui me semble un peu faux par rapport aux sentiments de Sehun que tu décris juste après.

Sohu a écrit:
L’un disait qu’il ne supportait pas son caractère enjoué et collant, et l’autre n’avait rien dit. Étrange.
What what what. Je suis vraiment intriguée maintenant ! xD

Sohu a écrit:
« T’as fini de parler avec Chan’ ? Alors tu viens, maintenant ! »
Le retour de la gamine ! Je trouve toujours que sa façon de parler la fait passer pour une gamine. Alors je sais que c'est voulu qu'elle soit collante, mais était-ce nécessaire de la faire passer pour une gamine pour autant... Je t'avoue que ça rend le personnage très étrange...

Et puis la fin ! Mmh... Bon, si je fais marcher mon cerveau, je peux me faire la théorie que la petite Aileen est amoureuse de Sehun et que c'est pour ça qu'elle est ultra-collante avec lui et qu'elle se bat avec Luhan pour son amour. Elle était timide au début parce qu'il lui plaisait et plus ensuite parce qu'elle a découvert qu'il y avait pas grand monde qui lui tournait autour et qu'elle pouvait y aller sans problème.
Ou bien, elle s'est allié avec les autres pour se foutre de lui et elle était timide au début parce qu'elle savait pas s'il était jugé comme "cool" ou pas et devait lui plaire. Après avoir rencontré les autres, elle a découvert que non et peut-être que les autres lui ont dit qu'elle devait lui jouer un sale tour pour qu'elle soit bien intégrée dans leur groupe. Et Luhan en a eu vent, c'est pour ça qu'il se fight avec elle, parce qu'il veut protéger Sehun.

BREF

J'ai pu faire des théories sur ce chapitre, ce qui en fait, en soit, un bon chapitre. Mais j'ai aussi relevé pas mal de choses assez embêtante que tu pourrais éviter avec un peu plus d'attention ou de réflexion derrière. Je pense que tu devrais essayer de te mettre un peu plus à la place de ton lecteur et d'imaginer comme il ressentirait certaines choses, certains personnages. Je sais que c'est difficile, lorsqu'on écrit, parce qu'on a les scènes en tête, les intonations durant les dialogues, les expressions des personnages... Mais le lecteur n'a pas tout ça et si on ne fait pas attention, certaines choses peuvent être mal interprétée ! Attention, je ne dis pas que je fais tout juste et que tu fais tout faux, surtout pas ! Mais dans ce chapitre, il y a beaucoup de choses que j'ai relevées pour cette raison alors je te le signale ;D

Sinon, pour la partie un peu plus positive, j'ai remarqué une nette amélioration au niveau des descriptions ! Je me souviens avoir fait une remarque au dernier chapitre et je vois que tu l'as prise en considération, je trouve que c'est vraiment une bonne chose. On arrive mieux à se représenter les choses, c'est agréable, donc gg à toi là dessus ! =D

Et comme je suis une brave commentatrice, je n'ai pas lu le commentaire de Nyal avant de faire le mien pour ne pas laisser nos commentaires interférer et te faire un commentaire moins complet !

Mais du coup, je découvre que mon job était de pinailler, j'en suis fort heureuse xD
Et je suis plutôt d'accord avec son dernier point. C'est vrai que Luhan, qui était extrêmement présent dans le dernier chapitre, se fait plus calme dans celui-ci ! Hâte de découvrir ce que ça cache ! =D

Si je peux me permettre une remarque de fin, je te dirais encore de faire attention à ta cohérence entre tes chapitres. Peut-être que c'est juste l'attente, mais j'ai l'impression que chaque chapitre me donne un sentiment différent par rapport à ton personnage, ce qui ne devrait pas être le cas normalement. Enfin, pardonne-moi cette remarque, je ne veux surtout pas te décourager ou quoi, mais j'ai préféré le chapitre précédent, parce que ton personnage, bien que toujours torturé, m'avait l'air bien plus mature. Alors je ne sais pas si tu t'es plus appliqué la dernière fois, si tu as eu du mal sur ce chapitre ou autre, mais c'est vrai que la différence était assez flagrante pour moi qui ait lu les chapitres à suivre et je trouve ça dommage parce que j'ai du mal à y trouver une continuité. Enfin bon, c'est peut-être moi qui débloque, aussi, mais je tenais à te le signaler, histoire que tu puisses me dire si tu ne le ressens pas comme ça et c'est moi qui voit le mal où il n'y en a pas ou si, au contraire, tu sens qu'il y a des coupures marquées entre tes chapitres, toi aussi. C'est normal, au fond, tu ne les écris pas au même moment et parfois on n'est plus inspiré de la même manière ou on ne retrouve pas l'exact vocabulaire qui nous venait à ce moment-là. Mais pour le coup, ça m'a marqué et je trouve ça dommage, parce que ton scénario est bien ficelé et tes idées sont bonnes à la base ! C'est juste ta manière d'écrire qui est un peu différente et ça crée une perception différente de ton personnage d'un chapitre à l'autre...

Sur ce, je vais m'en aller ! J'ai dit beaucoup de choses, pas forcément très justes, et comme d'habitude, je te laisse retenir ce qui t'intéresse et balancer le reste ! Sache que j'attends la suite avec impatience pour savoir ce qui va arriver à tes personnages ! (Et puis bon, si l'attente pouvait être moins longue que six mois, ce serait vraiment la cerise sur le gâteau ! xD)

Aurevoir, Mlle Huna !
Flo ~

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohuna
Voltali électrisant
Zodiaque : Lion
Messages : 692
Pikadollar : 375
Vos j'aimes : 28
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 16
Localisation : Le ch'Noooord
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 18:09
WHAT A PAVÉ

Hellooooooooo

Citation :
Mmh. J'avoue que cette phrase amène un effet de surprise. Lorsqu'un texte commence comme tu l'as fait là, on a l'impression que le personnage vient de se réveiller, puisqu'on débarque dans le texte à ce moment-là. C'est le début de quelques chose pour nous et on a l'impression que c'est pareil pour le personnage. Mais ensuite, tu parles de nuits blanches et j'ai du interrompre ma lecture quelques secondes pour me rendre compte que le personnage ne s'est pas éveillé quand j'ai commencé ma lecture mais qu'on est juste arrivée durant sa nuit blanche.
Je ne sais pas si l'effet est voulu, mais c'est assez brusque. Peut-être que de nous plonger dans l'atmosphère de l'endroit, avec un genre de description de ce que fait Sehun alors que le sommeil ne vient pas, pourrait aider le lecteur à être moins brusqué ? Après, je dis ça, mais c'était peut-être l'effet recherché !
Je comprends ton ressenti, mais comme je n'avais pas précisé l'action d'ouvrir les yeux+ ses yeux sont injectés de sang, je ne pensais que tu penserais qu'il avait dormi D: Je veillerai à ça ! o/

Citation :
Ah ? J'ai toujours cru que les coréens aimaient leurs filles coréennes, ça m'étonne donc que tu puisses dire qu'une fille était étrangère avant de dire qu'elle était l'idéal des coréens. Après, c'est peut-être moi qui porte un cliché gros comme une montagne, hein ! C'est juste que pour le coup, ça m'a semblé étrange.
Eh bien sache que non ! Juste sur le plan sexuel s'entend, les jeunes coréens préfère les étrangères, surtout les blondes. C'est la "mode" et une sorte de "fierté" de "collectionner" dans sa "liste de plans cul" des étrangères. En terme de relation durable, ils préfèrent les coréennes, parce que "l'honneur de la famille". Smile

Citation :
ALERTE INCOHERENCE, ALERTE INCOHERENCE !
Il vient de dire qu'il allait lui présenter Chanyeol et Baekyun, qui sont supposés être ses amis (enfin je crois. Enfin j'espère ?), et puis il dit qu'il n'a pas d'ami à lui présenter ? Il peut toujours dire qu'il les lui présentera plus tard, non ? Enfin, je sais pas si j'ai raison d'être choquée, mais du coup, ça n'as pas vraiment de sens à mes yeux xD
Sehun n'a pas dit qu'il présenterait Chanyeol et Baek à Aileen, il a juste dit qu'elle serait dans leur classe et que donc, ils l'intégreraient. Ils sont les seuls amis de Sehun, et comme elle allait automatiquement les rencontrer, il n'y avait aucune utilité à ce qu'il les présente Smile

Citation :
Ahah ! C'était donc voulu ?
Oui, Aileen est une GROSSE gamine. x) Fun fact : le prénom et le personnage est un mélange de deux personnes de mon entourage :3

Citation :
A nouveau, l'image est sympathique ! Bien que je me demande s'ils connaissent Koh-Lanta, en Corée ;P
Il y a une émission similaire en Corée, qui est Law of the Jungle ! Sauf que pas tout le monde connaît, donc j'ai préféré mettre Koh-Lanta pour que tout le monde puisse s'imaginer la chose c: (et puis AH)

Citation :
Oh. OH ! J'imagine que c'est là que tout va commencer ? ;D
Maybeeeeeeee ;3

Citation :
Enfin, peut-être que ni-chaud, ni froid, ça veut dire tiède pour toi, et donc un avis mitigé.
C'est exactement ça, différence d'interprétation !
Citation :
En tout cas, l'internaute me donne comme définition "Être indifférent", ce qui me semble un peu faux par rapport aux sentiments de Sehun que tu décris juste après.
Je brise les règles. Non, c'est juste que par chez moi (les contrées du Nooord), ni chaud ni froid c'est un peu comme un stade d'hésitation, mitigé. Eh oui, nous les Hauts-Français, on fait rien comme tout le monde xD

Citation :
Sinon, pour la partie un peu plus positive, j'ai remarqué une nette amélioration au niveau des descriptions ! Je me souviens avoir fait une remarque au dernier chapitre et je vois que tu l'as prise en considération, je trouve que c'est vraiment une bonne chose. On arrive mieux à se représenter les choses, c'est agréable, donc gg à toi là dessus ! =D
YEEEEEEEEEES. Pardon. xD J'ai pas arrêté d'y penser tout au long du chapitre et j'avais peur que ça ne soit pas assez, mais visiblement SIIIII Very Happy

Citation :
Si je peux me permettre une remarque de fin, je te dirais encore de faire attention à ta cohérence entre tes chapitres. Peut-être que c'est juste l'attente, mais j'ai l'impression que chaque chapitre me donne un sentiment différent par rapport à ton personnage, ce qui ne devrait pas être le cas normalement. Enfin, pardonne-moi cette remarque, je ne veux surtout pas te décourager ou quoi, mais j'ai préféré le chapitre précédent, parce que ton personnage, bien que toujours torturé, m'avait l'air bien plus mature. Alors je ne sais pas si tu t'es plus appliqué la dernière fois, si tu as eu du mal sur ce chapitre ou autre, mais c'est vrai que la différence était assez flagrante pour moi qui ait lu les chapitres à suivre et je trouve ça dommage parce que j'ai du mal à y trouver une continuité. Enfin bon, c'est peut-être moi qui débloque, aussi, mais je tenais à te le signaler, histoire que tu puisses me dire si tu ne le ressens pas comme ça et c'est moi qui voit le mal où il n'y en a pas ou si, au contraire, tu sens qu'il y a des coupures marquées entre tes chapitres, toi aussi. C'est normal, au fond, tu ne les écris pas au même moment et parfois on n'est plus inspiré de la même manière ou on ne retrouve pas l'exact vocabulaire qui nous venait à ce moment-là. Mais pour le coup, ça m'a marqué et je trouve ça dommage, parce que ton scénario est bien ficelé et tes idées sont bonnes à la base ! C'est juste ta manière d'écrire qui est un peu différente et ça crée une perception différente de ton personnage d'un chapitre à l'autre...
Ma trame est pas mal découpée, c'est vrai, puisqu'elle s'étend sur une assez longue période, je ne peux donc pas raconter chaque journée une à une, alors que je choisis des dates ect.. Certains chapitres seront directement liés, comme le prochain avec celui-ci, et d'autres pourront très bien avoir cet effet de "coupure"... Le temps que je mets à écrire doit aussi jouer, parce que je change d'envie plutôt très, très, très rapidement... x) Eumh par contre, 'scénario bien ficelé', il ne vaut pas mieux pas que tu ouvres mon mémo de trame xDD

Well, pardonne-moi de pas avoir répondu à tout, globalement je n'ai rien rep là où je n'avais rien à redire et où tu avais juste, et j'ai sûrement du écrire des trucs à côté de la plaque parce que je suis fatiguée + je suis balade à crever, bref, sorry xD

Merci pour ce pavé, Mlle Raly ! J'essaierai de vous offrir le quatrième chapitre pour Noël xD

___________________________________________________

" Every man dies,
but not every man lives."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Photos d'une autre époque
» transfert de données d'une compagnie à une autre
» Bepecaser ouvre d'autre option???
» Où installer le miroir?
» importer l'inventaire d'une entreprise a une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: SiphaPanda-
Sauter vers: