AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

La pleine lune de Noël

avatar
Silen
Sadique Régulier
Zodiaque : Bélier
Messages : 1546
Pikadollar : 2877
Vos j'aimes : 154
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 15
Localisation : La tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Déc - 12:18
C'est avec émotion que je vous partage le cadeau de Noël que j'ai offert à Guespenguel qui m'a donné l'autorisation de le poster... Pourquoi ? Simplement parce qu'il vient d'un univers que je commence vraiment à créer avec des bases solides et qu'il me tient à cœur.

Camille était un homme d'apparence des plus normales avec ses cheveux en brosse, ses lunettes rondes et ses chemises-jeans-vans. Cependant, ce qu'il cachait à tous exceptés ses proches, c'était qu'il n'était pas humain. C'était un loup-garou par sa mère. Son compagnon Lou était pourtant humain mais il avait toujours été convenu que Camille n'était pas comme les autres hommes.

Malgré les trois années de leur couple, Lou et Camille n'avait jamais passé un seul réveillon sous la pleine lune. Cette année là était différente. Et, comme Camille ne voulait pas blesser son amant, il avait demandé à ce dernier de l'attacher lorsque la lune se lèvera.
Au début, Lou était réticent, il refusait, mais son compagnon réussit à le convaincre et il se retrouva à préparer un repas pour deux avec lui, des chaînes pêle-mêle dans le coin de leur séjour attendant seulement que la nuit tombe. Le plus âgé, Lou, ne pouvait s'empêcher d'y jeter des coups d’œil inquiets, peu impatient de l'échéance. Le loup-garou le remarqua et décida de détourner l'attention de son petit ami en l'enlaçant alors qu'il faisait cuire dans une poêle quelques légumes.
« Arrête, rit doucement Lou, je vais faire brûler mes légumes après !
-Les légumes peuvent très bien se cuire tout seuls, chuchota son petit-ami au creux de son oreille avant de poser ses lèvres à la jonction du cou et du crâne du cuisinier.
-Mmh, si tu le dis, soupira-t-il. »
Camille le retourna pour qu'ils se retrouvent face à face et l'embrassa. Les mains de l'humain se posèrent sur les épaules de son compagnon et il plongea son regard dans celui du loup-garou. Ses yeux avaient toujours eu cette teinte particulière qui n'était remarquable qu'en s'y intéressant vraiment. Ils étaient d'un bleu clair et vif qui observaient son environnement avec le pétillement de ceux d'un enfant mais la particularité était ces fins reflets rougeoyants comme des poissons rouges dans un bassin d'eau clair. S'il pouvait, Lou s'y noierait des journées entières pour apprendre chaque ton, chaque nuance, comment ils sont sous la lumière du jour et dans le noir... Le rire de son petit-ami le tira de sa contemplation.
« Pourquoi tu me regardes comme ça ? demanda-t-il. »
L'autre l'embrassa en passant ses bras autour de son cou.
« Tu es juste très beau, murmura l'humain contre ses lèvres en appuyant sur le superlatif. »
Un nouveau rire plus sonore encore lui répondit puis un baiser passionné. Les mains de Camille passèrent des hanches aux fesses de son homme. Il eut cependant un léger mouvement de recul et stoppa son rire.
« Qu'est-ce qu'il y a ? s'inquiéta Lou bien qu'il savait au fond ce qui lui arrivait.
-Ça commence Lou, l'informa le loup-garou.
-Les picotements ? devina l'autre.
-Ouais, souffla Camille. »
Lou regarda les chaînes avec tristesse.
« Tu es sûr de vouloir que je t'attache ? le questionna-t-il. Je veux dire, depuis le temps que tu apprends à maîtriser ça, on pourrait essayer sans, non ?
-Je ne veux pas gâcher ton Noël, argumenta son compagnon.
-C'est notre Noël, Cam'. S'il te plaît... le supplia l'humain avec des yeux de chien battu. »
Ledit Cam' soupira, vaincu. Les lèvres de Lou s'étirèrent en un sourire triomphant.
« Allez, je dois m'occuper du repas, lui fit gentiment ce dernier pour qu'il parte de la cuisine. »
Camille obéit, les picotements toujours présents s'étendaient dans tout son corps à partir de sa poitrine. L'humain se retourna vers ses légumes et continua sa cuisine.
Progressivement, la pilosité de Camille s'accroissait. Ses ongles poussaient peu à peu et devenaient d'un blanc éclatant, transparent sur les bords. Son corps se modifiait peu à peu et il ne pouvait pas faire grand chose à part attendre. Quand il travaillait, il forçait la transformation à attendre au prix d'un immense fort mais comme il était chez lui, il pouvait s'abandonner à la sensation étrange et grisante à la fois de son corps changeant en un laps de temps aussi court. Il n'admettait pas toujours qu'il appréciait ça, bien que ça lui faisait peur à proximité d'humains. Il sentait ses os devenir plus épais, ses articulations bougeaient pour former celles d'un loup, sa boîte crânienne se changea en quelque chose de plus canin, ses poils poussaient en un éclair... Il avait retiré ses vêtements, comme il le faisait à chaque transformation, et son corps nu changeait sous ses yeux. Il le regardait, satisfait. Il n'avait pas à avoir peur de qui il était.
« Tu as l'air tellement paisible... remarqua Lou qui le regardait depuis quelques minutes après avoir enfourné un plat. »
Des yeux encore bleus se levèrent vers lui et un sourire étira ses lèvres, laissant apparaître les dents qui, elles aussi, poussaient.
« Ça m'a toujours étonné de voir combien tu étais calme à chaque cycle, reprit l'observateur. T'as presque toujours eu l'air heureux.
-Mes parents m'ont élevé pour l'être quand je me transformais, expliqua Camille.
-J'aurai aimé que ce soit pareil pour moi... songea l'autre en venant s'asseoir à côté du loup-garou. »
Ce dernier attrapa sa main alors que la sienne devenait une patte. Lou l'attrapa et posa sa tête sur l'épaule poilue, caressant son bras dans le même état. Son homme ne dit rien, comprenant ce à quoi il faisait référence. Il n'y avait rien à dire là-dessus, c'était du passé et le ressasser éternellement ne faisait rien d'autre que blesser.
« C'est tout doux, sourit doucement Lou, faisant sourire de nouveau le loup-garou. »

Lorsque la lune se montra, Lou s'écarta de Camille et reprit sa cuisine. La transformation s'achèvera bientôt. À peine le satellite fut-il entièrement visible que les yeux du loup-garou changèrent de son bleu clair à un rouge aux reflets doré en un clin d’œil – littéralement. Il était enfin à sa forme finale. Alors, il osa s'approcher, doucement, de son petit-ami, et caressa ses jambes à son passage. Celui-ci le sentit et passa sa main dans le pelage extrêmement doux de Cam'.

Le repas fut fini vers dix-huit heures et fut mis dans le réfrigérateur le temps que l'heure de dîner ne vienne. Pendant ce temps, le salon avait été quelque peu réaménagé. Il n'y avait plus rien sur la table basse et les coussins du sofa se trouvaient au sol, côte à côte face à la télé. Sur l'un d'eux, Lou était assis et regardait son homme qui observait la neige tomber par la fenêtre, assis sur le canapé pour atteindre la hauteur adéquate.
« T'es plutôt petit comme loup, fit Lou. »
Le loup se retourna. Il descendit du canapé et vint lui donner un coup de patte, faussement blessé.
« Pourquoi ? »
Camille soupira. Son compagnon savait qu'il ne pouvait parler, pourquoi lui demandait-il ça maintenant ? De toute évidence, vu le rictus esquissé sur sa bouche, c'était pour le frustrer. Il se fit pardonner d'une caresse derrière les oreilles et sur la nuque.
« C'est dingue, que tu sois humain ou loup, tu aimes toujours qu'on te caresse là... »
Cam' le fixa de ses yeux rouges.
« Tu veux que j'arrête de parler ? »
Le loup fit non de la tête.
« Comme tu veux, rit Lou, mais ne viens pas te plaindre demain que je parlais trop alors. »
Il y eut un silence qui n'était pas pesant. Juste apaisant. Finalement, L'humain attrapa une télécommande qui traînait là et alluma la chaîne hi-fi. Hallelujah, la version de Jeff Buckley, résonna dans la pièce comme une douce balade malgré les paroles suggestives. Lou passa sa main dans le pelage de son compagnon et l'embrassa sur le sommet du crâne, entre les deux oreilles alertes.
« C'est tout chaud aussi, déclara-t-il, faisant écho à sa remarque sur la douceur des poils. »
Les yeux du loup semblaient sourire.
« Tu vois que ça se passe bien, hein ? D'ailleurs, t'as pas faim ? »
Camille releva la tête d'un coup, l'air heureux. Cette action spontanée fit rire son homme.
« Attends moi là alors, j'arrive. »
Lou s'en alla dans la cuisine et commença à réchauffa les plats. Un quart d'heure plus tard, il revint avec deux assiettes remplies de légumes, de pâtes et d'une sauce légèrement pimentée. C'était l'un des plats préférés du loup-garou qui, végétarien de son état, ne mangeait jamais de viande. L'humain s'était lui aussi calqué sur ce mode de vie, désireux de tester d'abord puis l'adoptant par appréciation. Il s'était très bien accommodé à la cuisine végétarienne.
Lou posa les assiettes sur la table basse et s'assit à côté de Cam' en allumant la télé. Ils commencèrent tous deux à manger en regardant de temps à autre le téléviseur devant eux, chaîne hi-fi éteinte, l'humain faisant parfois quelques réflexions sur l'émission qui passait, appuyées par les sons que pouvait sortir son amant. Finalement, la soirée se passa sans accroc et, regardant le sapin sous lequel les deux hommes avaient déposés leurs cadeaux l'un pour l'autre, Lou proposa :
« On les ouvrira demain matin, hein ? »
Le loup acquiesça, ils étaient bien obligés...

Les craintes de Camille ne s'étaient pas réalisées pour son plus grand bonheur, et le couple avait pu passer un réveillon parfait à ses yeux dont la nuit fut ponctuée de caresses et bisous – un brin maladroitement pour le loup – échangés. Il avait réussi à se contrôler et, mieux que ça, à ne pas penser une seule fois à attaquer comme cela pouvait lui arriver. Comme quoi, il fallait simplement essayer...

Huh, voilà, voilà, c'est pas mon meilleur texte sur mon UA mais je trouve pas ce qui ne va pas pour moi (ça pourrait être leur développement je pense... jsp) mais sachez que j'en suis tout de même fier. Voilà, Joyeux Noël à tous <3

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Déc - 18:26
Guespenguel a eu de la chance ! Son cadeau était tout mignon !
Bien que ça soit vraiment niés. Au début du texte, on apprend qu'il va y avoir un repas entre les deux amants mais que le loup-garou craint ce moment sauf qu'il ne se passe rien alors...

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silen
Sadique Régulier
Zodiaque : Bélier
Messages : 1546
Pikadollar : 2877
Vos j'aimes : 154
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 15
Localisation : La tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Déc - 3:40
Parce que sa nature est incontrôlable. À vrai dire, je voulais faire autre chose mais je me suis ravisé. C'est Noël, je me suis dis "on va faire un truc totalement mignon" surtout que, selon le passé de Lou, j'aimerai qu'il ne soit pas traumatisé par Camille !
C'est certainement ce qui me dérange, c'est trop niais, mais j'ai pas eu le temps de faire mieux malheureusement...
Bref en fait Cam' voulait être sûr de ne pas blesser ni traumatiser son gars sachant combien il l'était déjà et c'est de la que vient sa crainte... Mais c'est vrai que c'est un peu con :')

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1129
Pikadollar : 1824
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Jan - 16:32
Bonjour bonjour !

Je rattrape mon retard de ces derniers temps, et comment pouvais-je ne pas m'arrêter sur cet OS ! Surtout s'il était un résultat de l'Event de Noël !

Tout d'abord, je me demandais si tu connaissais la fiction "Fils de la lune" de Nessi N'spi ? C'est du MxM et ça parle de deux meutes de loups-garous au Japon, c'est un vrai régal, franchement ! Je te la conseille ! (Il y a quelques passages un peu chauds, mais selon mes souvenirs, ça ne te dérange pas des masses ;P)

Pour en revenir à ton OS, j'ai passé un bon moment en le lisant ! Comme Hache, j'ai été un peu déçue que tu nous fasses anticiper le fait qu'il y ait un danger pour terminer sur quelque chose de tout niais et mignon. Enfin, on s'attend à ce que Camille soit dangereux, mais finalement il a l'air aussi inoffensif qu'une peluche. Enfin, ça, ça pourrait encore passer, peut-être qu'il est dans un bon soir, mais que Lou ose le titiller et l'agace volontairement, je t'avoue que c'était un peu trop improbable... Enfin, je sais qu'il a confiance en lui, mais à moi que tu veuilles en faire un personnage complètement inconscient, c'est un peu étrange comme comportement.

Une seconde petite chose qui m'a rendu confuse, c'est la toute première phrase du deuxième paragraphe : "Malgré les trois années de leur couple, Lou et Camille n'avait jamais passé un seul réveillon sous la pleine lune."
A la première lecture, ce que j'ai compris de cette phrase, c'est que Lou et Camille n'avaient jamais pu passer leur réveillon ensemble, parce que c'était à chaque fois la pleine lune et que c'était trop dangereux pour Camille de rester avec Lou. Mais ça n'a pas vraiment de sens, puisque ce n'est pas toujours la pleine lune à Noël ? Du coup, j'avais deux hypothèses : Soit les loups-garous de ton histoire ne se transforment pas seulement à la pleine lune, soit le cycle lunaire de l'univers dans tu places ton histoire n'est pas le même que celui qu'on a en réalité...
Et puis en relisant, je me suis dit que ce que tu avais sûrement voulu dire, c'était probablement que c'était la première fois qu'il y avait une pleine lune le soir de Noël depuis que les deux étaient ensemble. Mais si c'est cette signification-là qu'il faut comprendre, je pense que c'est le "Malgré" qui porte à confusion. Parce que ça fait comprendre "Malgré qu'ils soient ensemble depuis tant de temps, ils n'ont jamais pu passer la nuit du réveillon ensemble", plutôt que "Même si ça fait déjà trois ans qu'ils sont ensemble, c'est la première fois que la pleine lune tombe sur Noël".
Enfin, je sais pas si tu vois, peut-être que c'était pas du tout ça et que je viens de faire un pavé dans le vide xD

Sinon, je trouve ça drôle que l'humain s'appelle "Lou". Enfin, je pense que c'est voulu, mais la petite ironie m'a fait sourire ! (Je t'avoue que je n'ai fait le lien qu'en rédigeant ce commentaire, pas avant)

Enfin bref, deux personnages vraiment très mignons l'un avec l'autre, un petit réveillon de Noël au calme... Que demande le peuple ?

Oh, et, c'est très personnel, mais je n'aime pas vraiment la tournure "Son homme", que tu utilises parfois. Après, c'est très clairement les goûts et les couleurs, c'est quelque chose que tu ne dois pas prendre en compte, mais le "son" a quelque chose de très possessif qui ne me plaît pas du tout. Enfin, je trouve la tournure intéressante si on se trouve dans un passage où le personnage veut marquer le fait que l'autre lui appartient ou si c'est un moment opportun à ce genre de propos, mais comme moyen alternatif pour désigner le personnage dans une situation "lambda", j'avoue que je n'aime pas trop cette utilisation !

Bref, c'est tout pour moi ! J'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec cet univers que tu nous prépares ! =D

Flo'

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silen
Sadique Régulier
Zodiaque : Bélier
Messages : 1546
Pikadollar : 2877
Vos j'aimes : 154
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 15
Localisation : La tête dans les nuages
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Jan - 20:44
Merci beaucoup pour ce commentaire !

Je ne connaissais pas la fanfic donc merci de me la conseiller également, j'irai jeter un œil quand j'aurai le temps !

J'ai dû rédiger ce texte en très peu de temps et je trouve que par rapport à ce que je sais faire, il n'est pas très bien notamment au niveau des incohérences. Surtout du caractère de Lou que je structure encore à vrai dire parce que normalement, maintenant qu'il est déjà mieux mûri dans ma tête, il est plus craintif à cause d'événements de son passé.

Huh, je comprends que ce soit confus. Vu que j'ai imaginé l'histoire, dans ma tête ça ne l'était pas mais j'aurai dû veiller plus à la compréhension du lecteur, my bad !

Pour l'histoire de la transformation des loups, j'ai écrit une histoire qui raconte comment sont nés les loups-garou dans cet univers et quand ils se transforment, etc...

La coïncidence avec Lou, en vrai, elle n'est même pas voulue ! Ce n'est qu'après que je l'ai remarqué. La vraie histoire c'est que j'ai une autre idée de texte avec un personnage principal, totalement différent, qui porte le même nom et j'ai décidé de choisir celui-là parce qu'il faisait parti de ma liste de prénom M que j'aime bien aussi :')

Je comprends totalement ce point de vue, il faut que j'enrichisse mon vocabulaire !

Merci à toi pour ce commentaire et j'ai hâte de vous en dévoiler plus aussi Very Happy

___________________________________________________

"La vie est courte. Riez fortement, embrassez longuement, aimez véritablement et pardonnez rapidement."

PP : ''Portrait de mademoiselle Charlotte du Val d'Ognes", Marie Denise Villers

Music is love, writing is life, art is everything
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» joyeux anniversaire Option Lune
» Les ouigours(chine)«Quand le sage montre la lune, l’abruti regarde le doigt.»
» joyeux anniversaire Option Lune
» QUAND LE SAGE MONTRE LA LUNE....CONFUCIUS
» [My BirthDay] : Joyeux Anniversaire Nazim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: