AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

One Piece : Les Fennecs - Chapitre 39 : Libéré.

avatar
Lameufàlahache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1292
Pikadollar : 2136
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Mar - 18:16
Chapitre 39 : Libéré.

Leslie et Jolan courraient dans les couloirs sans prendre le temps de regarder et de comprendre ce qu'il se passait autour d'eux. Ils ignoraient quel groupe s'était fait repérer mais n'avaient de toute façon pas le temps de s'inquiéter. Kito était leur priorité. Ils étaient venus pour lui. Leslie étaient contente, l'une de ses deux craintes, que Kito ne soit plus en vie, fut complètement écartée. Elle ne pensait qu'à une chose ; Le revoir !
Jolan se contentait de la suivre. Il se demandait s'ils pourraient lui pardonner une fois Kito sauvé. Il le souhaitait au plus profond de lui-même.

Elfride savait que tout était de sa faute. Encore une maladresse liée à son impulsivité qui la mettait en danger. Sauf que cette fois-ci, des nouveaux amis étaient également impliqué. Elle regrettait mais avait un plan pour arranger les choses. La blonde songeait à tout cela en se battant contre des tas de marins qui débarquaient, pensant que le surnombre leur permettrait de mettre les deux pirates en déroutes.
Fabienne n'en revenait pas de l'aisance en combat de la jeune fille. Même son chien se débrouillait très bien et travaillait en équipe parfaitement coordonnée avec sa maîtresse. La petite courait et sautait dans tout les sens, utilisant les couloirs exiguë comme moyen de se renforcer. Elle avait l'agilité d'un petit singe. Un petit singe armé et donc capable de la force d'un ours.
Elfride demanda à la femme-poisson de la suivre afin d'exécuter son plan d'action qu'elle avait finit de préparer dans sa tête.

Théo avait utilisé son pouvoir d'une nouvelle façon. Le chemin était parsemé de miroirs-pièges rendant la progression des pauvres marins très lente et difficile. Ces miroirs encombrant étaient placés en pleins milieu du chemin et explosaient en milles éclats si quelqu'un avait le malheur de les toucher. Cela dit, les éclats volant au hasard n'étaient pas vraiment efficaces et faisaient également peu de dégâts. C'était cependant largement suffisant pour ralentir leurs ennemis.
Le médecin avait également récupéré les armes de Kito dans l'une des nombreuses pièces du lieux. L'endroit était indiqué sur les documents du bureau. Ils avaient eu la chance que l'endroit soit sur leur chemin et les avaient récupéré en se disant que personne d'autre n'y penserait.
Alexis était ravis de voir que le blond ne se laissait pas abattre. Tous savaient qu'il souffrait d'un manque de confiance en lui suite à sa défaite sur Manahos seulement, Leslie croyait encore en lui alors le reste de l'équipage aussi.
Ils arrivèrent tous les deux enfin à l'endroit indiqué et une joie immense s'empara d'eux quand ils le virent enfin.

La capitaine, le cuisinier sur les talons, fut la première à arriver au niveau des cellules.
-Eh bien, t'en a mis du temps, Onee-san ! Fit Kito pour accueillir sa sœur.
En entendant l'alarme et le boucan infernal qui régnait dans toute la base, il avait de suite compris qu'elle était en route avec les autres pour venir le délivrer. Il n'avait pas douté une seule seconde qu'ils viendraient mais qu'est-ce qu'il était heureux d'enfin les savoir là. C'est que passer le restant de ses jours derrière les barreaux ne faisait pas partit de ses projets bien qu'en tant que pirate il devrait y être préparé.
Jolan, n'ayant pas la faiblesse du Kairōseki, le libéra à l'aide des clefs qui étaient juste à cotés. Les autres prisonniers criaient qu'on les libère mais étaient ignoré.
Les jumeaux se prirent dans les bras. Juste un petit moment. Le temps de s’imprégner de la chaleur et de l'odeur de l'un l'autre et de constater qu'ils étaient enfin réunis pour de vrai. On ne sépare pas des jumeaux ! C'est une règle pourtant fondamentale !
Kito sourit à Jolan en se dirigeant vers la sortie où ils furent rejoint par Théo et Alexis qui sauta sur Kito, le serrant tellement fort qu'il aurait pus étouffer. Le médecin lui rendit ses armes afin qu'il puisse se battre. Pleins de marins encerclaient maintenant les pirates qui durent en découdre.
Seulement, ils constatèrent qu'ils étaient en gros sous-nombre. Ils commençaient à être dépassé par les événements quand une explosion se produisit à l'autre bout des cellules créant un énorme trous dans le mur et donc une échappatoire qui fut emprunté par quelques prisonniers.
-On fuit par là ! Ordonna la capitaine, certaine qu'il s'agissait des deux dernières.
Son instinct ne l'avait pas trompé. Fabienne et Elfride avaient tiré des coups de canons de Doragon à des endroit précis de la roche faisant s’effondrer un bout de l'immense bâtiment déjà trop abîmé par la mer. Cette dernière ne peut tromper une femme-poisson charpentière. Ringo grogna fort alertant sa maîtresse de l'état du bâtiment. Ce dernier était encore plus mal en point que les estimations de Fabienne et menaçait de s’effondrer encore plus.
Elfride l'indiqua aux autres qui se dépêchèrent de sauter à la mer tandis que Fabienne les rejoignait pour emporter les utilisateurs de fruit du démons sur le navire.

Une fois tout l'équipage à bord, sans même prendre le temps de souffler, ils partirent. Alexis utilisa habilement la vague créée par l'effondrement et les débris afin de partir vite et loin semant sans peine les pauvres marins qui n’eurent pas le temps de comprendre tout ce qu'il leur était arrivé.
Après cet incident, peut-être penseront-ils à mieux s'occuper de leurs bâtiments.

Les fennecs riaient de bon cœurs sur le Doragon maintenant loin des soucis. Ils décompressaient enfin et profitaient d'avoir retrouvé Kito. Ce dernier était si heureux d'enfin les revoir. Il avait un peu souffert de la solitude durant ces jours si long. Seuls Jolan semblait détaché de ce moment de joie.
Le roux se mit à genoux, captant tout l’intention de l'équipage. Tous les bruits cessèrent d'un coup. Même Elfride s'était calmée bien qu'elle ne comprenait pas vraiment la situation. Que les êtres humains pouvaient être compliqué ; un coup ils sont heureux et l'instant d'après, ils sont sérieux.
-Laisse-moi réintégrer ton équipage afin de rembourser la dette de ma trahison, supplia Jolan d'une voix tremblante.
Les jumeaux se regardèrent avant de soupirer en souriant légèrement.
-Si dette il y a eut, tu l'as remboursé en me sauvant, fit Kito d'une voix douce et rassurante.
S'il était en vie c'était grâce à Jolan qui s'était battu contre Lux pour qu'il ne soit pas tué. Il ne pouvait oublier cela.
-Je ne me souviens pas t'avoir entendu demander l'autorisation de quitter mon équipage, commença Leslie avec un sérieux qu'elle abordait assez rarement. Pour quitter l'équipage, il faut l'autorisation du capitaine. Tu es libre de faire ce que tu veux, partir comme rester. Tu n'as aucune dette à nous rembourser, si tu restes, je veux que ce soit de ton plein grès.
La noire le regardait durement pendant qu'il levait la tête vers elle comprenant le poids de ces mots. Liberté. Ce mot faisait ressortir tout ses sentiments à la fois et c'était si doux et douloureux qu'il ne put empêcher des larmes de couler le long de ses joues pâles. Leslie avait brisé encore plus de ces chaînes qui l'enfermaient. Il ne lui en restaient plus que deux qu'il continuait de s'imposer malgré lui ; La culpabilité et la rancune. Cette vieille rancune qui brûlait son cœur. Il nourrissait une haine contre Blörn Almut qui avait anéantis son village natale et fait de lui un esclave alors qu'il n'avait que onze ans. Juste avant d'être vendus à un Tenryuubito, il avait put fuir mais avait été contraint de se lancer dans la piraterie qui, paradoxalement aux hommes qui choisissaient cette voie en quête de liberté, était devenue sa prison. Pour s'en échapper, il avait rejoint le chasseur de pirate Lux qui l'avait libéré du joug de la piraterie mais avait fait de lui son larbin. Il avait alors trahis tant de personnes pour finir par trahir Lux lui-même.
-On ne peut pas me faire confiance, lâcha Jolan en frottant se larmes et baissant la tête à nouveau.
-La seule personne qui ne te fait pas confiance ici, c'est toi ! Dit Leslie sèchement afin de la faire réagir.
Le roux regarda ses compagnons un à un. Tous souriaient, se voulant rassurant et étant content que tout se termine finalement bien. Il se releva et ne put s'empêcher de sourire. Le remarquant, Elfride cria qu'il était temps de faire la fête et tous acquièrent en criant de joie.

_________

On arrive sur la fin de cette fanfiction que j'ai commencé il y a... 3 ans ? Ou un truc du genre, j'ai oublié. ^^'
Le prochain chapitre, le chapitre 40, sera la fin. (En espérant que je ne mette pas 1 mois à l'écrire.)

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Guide d'installation en profession libérale : 2010
» multiservice, activité libérale ou commerçiale?
» Libérer de l'espace disque
» Prélèvement libératoire ou pas?
» Kerim57: demande de libération conditionnelle sous bracelet électronique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: