AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

One Piece : Les Fennecs - Chapitre 40 : FIN.

avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1298
Pikadollar : 2146
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Mar - 12:34
Chapitre 40 : FIN.

Les fennecs avaient festoyé trois jours d'affilé et se trouvaient actuellement sur une petite île aux airs paradisiaques. Plage au sable blanc, soleil et palmiers étaient de mises. Il était si bon de se retrouver ensemble, dans la bonne humeur. Les séparations sont si dures.

Les primes étaient tombées. Chaque membre de l'équipage en possédait une. Leslie valait maintenant 70 000 000 berrys, Jolan, 45 000 000, Alexis et Théo, 30 000 000, Kito, 20 000 000, Fabienne et Elfride, 15 000 000 et Ringo, 50 berrys.
Pendant que Leslie se demandait l'utilité de mettre une prime à un chien, la blonde chouinait de n'avoir qu'une petite prime et Kito était en colère contre Théo qui était soit disant au-dessus de lui dans le classement.
-On échange si tu veux, répondit le médecin, plus la prime est élevée, plus tu es en danger !
-Les primes me semblent justes, dit Leslie souriante, après tout, Kito n'est qu'une demoiselle en détresse !
Jolan expliqua, pendant que les jumeaux se battaient suites à cette réflexion, que leurs actions sur Manahos n'avaient pas été connues du gouvernement mondiale et que cela expliquait pourquoi leurs primes étaient petites sauf pour Leslie et lui qui avaient déjà une prime sur la tête.
-Ta tête était déjà mise à prix ? Demanda Théo, surpris, en se rapprochant du roux qui rougis.
Ce dernier expliqua qu'avant d'avoir la protection de Lux qui avait fait geler sa prime, il en avait une de 20 000 000 berrys qui venait de sa vie de pirate banale.

Après avoir chassé des crocodiles géants et ramassé toutes sortes de fruits, l'équipage repartait enfin vers leurs nouvelles aventures, ensemble.

Doragon voguait depuis un moment quand un épais brouillard les encercla. Le soleil était complètement caché à tel point qu'on ne pouvait plus différencier la nuit du jour. Cela pris tout le monde au dépourvu. La capitaine fut très étonnée d'y être déjà, en cet endroit mystérieux et terrifiant.
-Nous sommes entré dans le Florian Triangle, commença Alexis comme s'il raconté une histoire horrifique, la mer hantée où un squelette vivant serait et où chaque année, plus de cent navires disparaissent mystérieusement.
-Une mer maudite ! Je ne suis pas prêt, gémit Théo les larmes aux yeux.
Cette réaction fit bien rire Kito et Elfride qui se mirent à raconter les histoires sur ce lieux se voulant les plus terrifiants possible.
-Cela signifie que nous nous rapprochons de la fin de la première moitié de Grand Line et donc, de mon île natale ! Continua Fabienne, joyeuse.
Elle était impatiente de présenter cet équipage humain aux hommes-poissons. Chaque pas vers une confiance mutuelle des races comptait.

Une ombre géante vint briser l'étrange calme de la mer. Ringo aboyait, certain du grand danger. Cette ombre se multiplia, il y en avait maintenant trois.
Les fennecs ne parvenaient pas encore à déterminer de quoi il s'agissait. Ils se préparaient à tout, immobile, pris entre la peur et la fascination.
Lorsqu'ils entendirent les coups de canons, ils comprirent qu'ils se faisaient attaquer par des galions énorme et se préparèrent à l'attaque et défense.
Kito pris sa place de canonnier pour tenter d'affaiblir ces impressionnant navires. La caravelle pourrait s'en sortir en comptant sur sa petite taille et donc grande maniabilité ainsi que sur les ténèbres pour les cacher. Seulement, pour cela, encore fallait-il qu'ils aient une chance de s'éloigner.
L'un des galions les heurta de plein fouet les faisant vaciller. Fabienne cria que des coups pareils pouvaient renverser Doragon. Il fallait à tout prix éviter cette catastrophe.
Alexis utilisait toutes ses compétences, se servant des vagues créées par les énormes navires afin de les éviter aux mieux. Mais entre ça et les salves de boulets qu'ils recevaient, les fennecs étaient pris de cours. Malheureusement, une caravelle devenait trop dépassée pour leur aventure. Mais un problème à la fois, pour l'instant, il devait réussir à semer leur ennemi.
Kito, à force de persévérance, réussis enfin à assez amocher l'un des galions qui dû arrêter sa course s'il ne voulait pas rejoindre les fond marins. Son mât principale se détacha et tomba à la mer, mouillant donc le noir de ses embruns. Il pu alors voir le Jolly Roger qui les attaquait. Un crâne avec un casque de viking et deux haches. Leur assaillant était l'équipage des Normands, le père d'Elfride.
Cette dernière le compris lorsque ces hommes si grands et fier s'invitèrent sur Doragon après que la caravelle ait été embrochée par les pics à l'avant d'un galion. La sirène sur la proue avait un air triste.

Les fennecs étaient complètement assaillis et n'avait plus qu'une option, celle de se battre. Mais les Normands étaient fort, bien plus que vingt soldats de la marine réunit alors qu'ils semblaient aussi nombreux. Avec leurs haches, épées et massues, ces hommes n'hésitaient pas à faire des dégâts au bateau. Les fennecs tentaient désespérément de limiter les dommages subit mais en vain.
En tant que rookies, ils se faisaient mettre en déroute par un équipage expérimenté et fort ayant déjà affronté le Shin Sekai.
Jolan ne put s'empêcher de reculer en poussant un cris lorsqu'il entendit le capitaine ennemis constater la présence de la femme-poisson et d'utilisateur de fruit du démon qui se vendraient bien en tant qu'esclave. Sa peur et sa colère lui donnèrent une nouvelle énergie pour combattre.

L'un des hommes attrapa Elfride et la souleva afin de la montrer à son capitaine avant de lui demander si elle n'était pas son rejeton.
-Alors comme ça, tu es devenu pirate, Elfride ?
-Je te surpasserai, Almut !
Pendant que le capitaine riait aux éclats de sa grosse voix, Leslie trancha celui qui retenait la blonde, la libérant, avant de défier du regard l'homme. Se dernier s'arrêta de rire sous le regard haineux de la jeune. Il avait détruit une partie de son navire et menaçait tout son équipage, il n'y avait aucune chance qu'elle laisse passer une chose pareil. Seulement, il était encore trop fort mais également trop fier. Il mit en effet trop de temps avant de constater que le nombre de ses hommes se réduisait grandement. Les fennecs étaient en train de gagner le corps à corps. En bataille navale, le petit équipage n'avait aucune chance mais en se battant directement, ils pouvaient gagner.
Cet homme orgueilleux allait perdre s'il persévérait à vouloir montrer la force brut des Normands plutôt qu'à compter sur sa force militaire.
Leslie devait continuer à le défier pour que sa vantardise le mène à sa perte.
Blörn Almut constata que les hommes d'un galion entier étaient en train de se faire maîtriser par un petit équipage de 7 personnes et un clébard. Il n'aimait pas cela du tout.
Il poussa un énorme cris guerrier qui fendit le vent avant de sauter de tout son poids sur Doragon qui trembla. Il frappa de sa hache monstrueuse toutes les personnes autour de lui tranchant Leslie, sa fille et ses hommes avant de donner un violent coup de boule induit du haki de l'armement à Fabienne qui s’effondra sous ce coup dont la violence avait fendu le brouillard quelques secondes. Il l’attrapa et l'emporta avec lui sur son galion principale.
Avant qu'un seul pirate n'ait pus réagir, il ordonna qu'on envoie au fond marins les deux navires pour cet affront à son honneur.
Les boulets volèrent alors que les deux vaisseaux ennemis s'éloignaient déjà, emportant Fabienne.
Le galion restant coula. Le capitaine des Normands offrait une punition bien sévère à ses hommes.
Les fennecs parvinrent à empêcher la plupart des boulets de toucher Doragon déjà trop amoché avant de parvenir à enfin s'éloigner et fuir.

L'entaille de Leslie et celle d'Elfride étaient assez sérieuse, elles avaient perdu connaissance et beaucoup de sang, alors Théo dû s'occuper d'elles en urgence malgré l'état de l'infirmerie.

Quand Leslie se réveilla, ils étaient sortis du Florian Triangle. La capitaine ne put s'empêcher d'hurler, crachant toute sa rage. Quand ce n'est pas Kito, c'est Fabienne ! Était-elle incapable de protéger un minimum son propre équipage ?
-Il faut faire vite, il faut qu'on récupère Fabienne avant qu'elle ne soit vendu à un Tenryuubito ou ça sera trop tard ! Cria Jolan pour faire reprendre ses esprits à sa capitaine.
-Direction l'archipel des Sabaody !
-Aye Capitaine ! Firent-ils tous en cœur.
Rien n'était encore perdu. Ils récupéreraient Fabienne à n'importe quel prix. Ils avaient perdu car ils avaient été désavantagé par leur caravelle mais sur la terre ferme, ils avaient toute leur chance de gagner ce combat.

Ils aviseraient ensuite à obtenir un meilleur navire et à devenir plus fort avant de foncer vers la suite de leur aventure qui ne faisait que commencer.

Leslie regarda l'horizon. Elle pouvait la voir, cet archipel. Ce passage obligatoire avant le Shin Sekai. Là où vont tout les pirates qui ont réussis à sortir vivant de la traversée de la première moitié de Grand Line.
Ce n'est pas la fin de leurs aventures, juste la fin de la première moitié de leur voyage.

FIN.

______________

Après presque trois ans (il me semble) à écrire cette fanfiction, la voilà qui prend fin.
Elle a donc un Total de 40 chapitres pour 39960 mots ( 75 pages) et 231660 caractères.
Je suis vraiment content de moi de l'avoir fini. C'est une fin qui laisse un suspense. Je pourrais peut-être faire une suite, un "tome" deux.
Quoi qu'il en soit, je ne le ferait pas maintenant.

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Preparations des Fennecs...
» Plus que 5 jours pour visionner le reportage "un monde en Or"
» Cadeau aux dirigeants du G8 : 1 pièce d'or d'une future monnaie imaginaire
» Austrian silver euro coins being used to beat German taxes
» Paribas achète le Silver à 20,58$

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: