AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

Le Piano

avatar
Guespenguel
Newbie Sadique
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 98
Pikadollar : 95
Vos j'aimes : 1
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 15
Localisation : Dans un rêve utopique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Avr - 18:10
Je sais que ce petit OS (parce que j'aime les petits OS) est bourré de défauts. Je vous invite -que dis-je, vous encourage!- à me les faire remarquer. Merci d'avance! :3
_______________________
Le piano

Des mains courent sur le piano de la maison abandonnée. C'était une maison qui, sans être entièrement en ruine, était parcourue de courants d'air et dont le toit laissait passer la pluie du mois de Novembre. Plus personne n'y venait depuis des années, mis à part quelques enfants du village qui avaient été soumis à un test de courage et contraints d'y passer une nuit. Même les doyens de la région étaient incapables de dire depuis combien de temps cette maison était inhabitée : 50 ans, 100 ans, plus même ? Étrangement, la maison n'était pas particulièrement lugubre. Le coin était agréable, les gens se demandaient pourquoi, pourquoi donc cette maison restait ici. Elle aurait pu être détruite, restaurée, des sans-abris auraient pu s'en servir comme d'un domicile. Et pourtant, elle demeurait, vide, comme on l'avait laissée.
C'était ces enfants, ceux qui y avaient dormi une nuit, qui soutenaient : « Non, non, n'y allez pas, il y a quelque chose dans cette maison. » mais aucun n'était capable de préciser ce qui le dérangeait. Peut-être était-ce le piano. Le piano de la maison abandonnée. Il était là, au milieu de la plus grande pièce. C'était le seul meuble, le seul ornement de la maison abandonnée. Personne n'osait jamais y toucher. Ce piano avait quelque chose de féerique, de magique, d'inaccessible. Comme s'il appartenait à un autre monde, qu'il s'était perdu dans cette dimension, sans qu'on sache pourquoi. Et il demeurait là, et pourquoi, et des tas de gens avait tenté de reprendre ce piano, pour l'argent, par curiosité.
Certains avaient raconté. Ils disaient qu'ils en avaient eu l'intention au départ, mais qu'il y avait ce sentiment d'intrusion, que quelque chose les avait dissuadés de s'approcher, qu'ils avaient regardé le piano de loin, et sans en avoir conscience, s'étaient dit que ne jamais déplacer ce piano tombait sous le sens.
Des mains courent sur le piano de la maison abandonnée. Des mains, comme si leur place a toujours été là. Des mains qui connaissent par cœur chaque imperfection du piano comme si elles le fréquentaient depuis la nuit des temps. Pourtant, ce n'est qu'un garçon. Il n'est âgé que d'une petite dizaine d'années, n'est jamais venu et n'a jamais effleuré de piano. Il a découvert la maison en se baladant dans les bois, visitant, s'émerveillant. Lui, il est arrivé dans la maison abandonnée. Sa maman lui avait répété : « Ne t'approche pas des personnes étranges. Ne vas pas dans des endroits dangereux. Ne traîne pas dehors après la tombée de la nuit. ». C'est un garçon sage, mais pour lui, à cet instant là, ce n'était pas pas la nuit mais juste le soleil qui disait au revoir, ce n'était pas un endroit dangereux mais une maison accueillante et la voix qui lui soufflait d'y aller, qui le poussait, n'était pas une personne étrange mais un vieil ami, qu'il connaîtrait depuis toujours.
Ses mains courent sur le piano de la maison abandonnée, et les notes qui en sortent forment une mélodie entêtante. La voix guide les mains inexpérimentées. L'air monte vers la nuit, vers la lune. Le garçon ne sait pas ce qu'il se passe, mais sent que si la voix arrête de jouer, il brisera quelque chose, que tout s'arrêtera et volera en éclats. Alors il continue, il sent qu'un phénomène étrange se déroule, mais ne sait pas quoi, n'y prête pas attention, se concentre plutôt sur la mélodie. Il joue, joue, joue.
On retrouvera le garçon, le lendemain, après d'intenses recherches. Les adultes soupirent : « Quel soulagement de le retrouver en vie! ». Aucun ne se posera de questions sur les raisons qui poussaient un enfant à dormir dans une maison abandonnée. Aucun non plus ne se posera de questions sur la couverture qui le recouvrait ni sur la grande pièce entièrement vide. Aucun ne se demandera pourquoi le malaise avait disparu, pourquoi la lune vivait toujours au dessus de la maison, pourquoi ils avaient pensé à la maison abandonnée comme premier lieu de recherches.
Seul le petit garçon aura conscience de tout cela. De retour dans la petite maison que ses parents ont achetée, il regardera le ciel, les yeux dans le vague, et repensera à la nuit, dans cette maison abandonnée. Il repensera à la silhouette souriante qu'il apercevait quand il levait les yeux, à la mélodie toujours gravée dans sa mémoire, et au piano de la maison abandonnée. Et il dira à ses parents : « Je veux faire du piano ! », car le seul souhait qui le fera vivre désormais, c'est de retrouver la voix, sa maison abandonnée, son piano, sa mélodie, la magie de cette nuit de Novembre, où le son des touches était monté vers le ciel, et sa silhouette qui lui avait souri.
Il vous appartient de jauger cette histoire. Peut-être le garçon retrouvera-t-il la silhouette, ou peut-être deviendra-t-il la silhouette. Peut-être cette histoire n'a-t-elle pas de suite, et peut-être cette histoire n'a-t-elle pas de fin. Tout compte fait, l'auteur lui-même n'en connaît peut-être pas la fin, et peut-être que ni le garçon, ni la silhouette ne la connaissent non plus.
Mais qui, au fond, s'intéressera à l'histoire du piano de la maison abandonnée ?

___________________________________________________

Les Chinchidous. Voilà, c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1302
Pikadollar : 2152
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Avr - 18:22
Ce OS ressemble à ton registre. Il y a souvent cette touche de magie et de mystères qui ne trouvent jamais de réponses et c'est ce qui fait leur charme et leur beauté.
Cet OS est beau et calme !

Par contre, j'ai trouvé le mélange présent-passé-futur un poil bizarre et je pense que certaines phrases mériteraient une relecture car elles ne sont pas très claires.

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1128
Pikadollar : 1823
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Avr - 11:07
Hellow !

J'ai été attirée par le titre de ton texte, ne me demande pas pourquoi ! Je suis dans une phase très musique en ce moment !

Arrivée au terme de ton texte, je me suis fait la réflexion qu'il ferait un très bon synopsis ou un excellent prologue pour l'histoire de ce petit garçon et... Tout en pensant ça je me suis dit qu'il me fallait une suite... Enfin, selon ton texte, c'est à moi de l'imaginer...
Mais c'est vrai que cette petite histoire aux allures de fable et que cette fin très ouverte serait parfaite pour commencer une histoire bien plus longue !

Sinon, au niveau de l'écriture en soi, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétition de "maison" et de "maison abandonnée" dans le début du texte, ça faisait un peu lourd à la lecture.

Contrairement à Hache, le jeu passé-présent-futur ne m'a pas dérangé, sauf aux quelques endroits où tu as mis du présent dans la partie du futur. J'aime bien le "Des mains courent sur le piano de la maison abandonnée." qui est répété comme une rengaine et trouve sa fin sur la dernière fois qu'il est répété où tu dis "Ses mains courent sur le piano de la maison abandonnée." J'avoue que j'aurais trouvé intéressant d'en faire un rappel dans la partie "futur".

Sinon, c'est un petit OS chouette à lire, bien que, comme Hache, je trouve qu'il mériterait une relecture  parce que c'est vrai que certaines phrases ne sont pas forcément claires et totalement correctes syntaxiquement !

Sur ce, je m'en vais, merci pour ce petit Os !
Flo'

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guespenguel
Newbie Sadique
Zodiaque : Gémeaux
Messages : 98
Pikadollar : 95
Vos j'aimes : 1
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 15
Localisation : Dans un rêve utopique
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Avr - 16:46
Hache =>Héhé merci! Ca me détend d'écrire ce genre de choses...
Honnêtement, les temps... c'est assez hasardeux. Je suppose que j'aurai pu faire moins compliqué, mais c'est le plus simple que j'ai trouvé pour que ça ressemble à quelque chose.
Effectivement, une relecture supplémentaire aurait peut-être fait du bien... mais vu le temps que j'ai pris pour en faire une seule //keuf//

Flo' => La musique c'est bien. Les OS sur la musique c'est bien aussi.
Mmhh... transfomer ça en quelque chose de plus long... C'est une idée. Faut que j'y réfléchisse. Si un jour je suis inspiré, je le ferai peut-être :'). Sinon, si ça inspire quelqu'un, amusez-vous hein. On sait jamais x)

Floflo a écrit:
Sinon, au niveau de l'écriture en soi, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétition de "maison" et de "maison abandonnée" dans le début du texte, ça faisait un peu lourd à la lecture.
Oooh? Zut, j'ai pas fait attention D:

Floralyyyyyyy a écrit:
 J'avoue que j'aurais trouvé intéressant d'en faire un rappel dans la partie "futur".
...J'avoue ç'aurait été une bien bonne idée. Bidiou. Ca l'aurait carrément fait.

...Du coup, par votre faute, je vais finir par le revoir. Alors que j'ai pas le temps. Merci (je sais pas si c'est ironique ou pas, ce merci. Un peu des deux x))

En tout cas, merci d'avoir réagiiiii. Et d'avoir lu. Et content que ça vous ait plu.
:3

___________________________________________________

Les Chinchidous. Voilà, c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jouer du piano en ligne
» Une chanson kabyle.
» A/S clavier virtuel piano.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: