AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

Les Tirades de Hache - L'asexualité.

avatar
Hache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1306
Pikadollar : 2159
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 15:29
Les tirades de Hache L'asexualité :



Il était grand temps que je fasse une tirade sur ma propre orientation sexuelle. La plupart des gens savent que je suis ace tant je le cris sur tous les toits. C'est une fierté.
Qu'est-ce que l'asexualité ? C'est le fait de ne pas ressentir d'attirance sexuelle. Un.e asexuel.le est sexuellement attiré envers rien.
Ceci est une définition simplifiée. Elle n'est pas parfaite car le spectre ace est assez grand. Mais gardons cette définition dans ce sens strict qui me sied parfaitement.
Notons que je suis ace sex-repulsed. Ce qui signifie que je suis dégoutté par le sexe. Mais j'y reviendrais plus tard. Tous les aces ne sont pas sex-repulsed. Certains ne ressentent juste pas d'attirance sexuelle envers les autres mais vont être sexuellement actifs parce qu'ils aiment ça ou pour faire plaisir à leur(s) partenaire(s).
Parce qu'attention : Asexuel ne rime pas avec absence de libido. J'ai de la libido. Elle rentre en conflit avec moi mais j'en ai. Parfois je me dis « Ce serait bien de faire l'amour. *Frisson de dégoût* ou pas... ». Les orientations sexuelles n'ont RIEN à voir avec la libido. De plus, il ne faut pas mélanger orientation sexuelle et orientation romantique. Je suis asexuel panromantique. Je suis déjà tombé amoureux et j'ai envie de sortir avec quelqu'un et de nouer une relation romantique non sexuelle. Je ne vais pas parler d'aromantisme parce que je ne connais pas bien ce sujet et que je ne le suis pas.
Je vais écrire cette tirade avec mon propre point de vue sur mon orientation sexuelle. Je ne suis pas la voix de tous.

D'abords, je vais vous raconter comment je me suis rendue compte que j'étais ace et qu'est-ce que ça a changé.
Un jour, j'étais tranquillement chez moi et je regardais la vidéo youtube (que je n'ai pas retrouvé) de ThomasKHII (aujourd'hui Samson Cordier) « Dis c'est quoi.... L'asexualité ? » (Du 9 février 2015). J'avais 17 ans et durant le visionnage de cette vidéo je me suis dit « C'est marrant car ça me fait penser à moi... Pff n'importe quoi, c'est juste car je suis jeune. ». Je me posais des questions car les gens de mon âge semblait s’intéresser au sexe mais je me disais juste qu'ils étaient bizarre. Je me mentais un peu à moi-même. Entre-nous tout est plus simple quand on est hétéro.
Ensuite, quelques mois plus tard, je traînais sur Twitter et je suis tombé sur une bande-dessinée parlant de l'asexualité. Cette fois je me suis dit que ça me correspondait vraiment et j'ai commencé à vraiment me poser des questions sur ce que je ressentais. J'ai commencé à en parler à mes amis, une en particulier tout en continuant mes recherches sur le sujet. Et j'ai enfin compris. Je suis asexuel et j'ai commencé à le dire aux gens. J'avais enfin mis un mot sur ce que je suis/ressens.
Alors tout est devenu plus clair.
En fait, à quinze ans, je pensais que j'allais avoir des envies plus tard, à mes dix-huit ans. Genre « BOUM ! T'es majeur alors t'as envie de baiser maintenant. ». Personne ne m'avait dit que des adolescents faisaient l'amour alors je ne le savais pas ou plutôt je ne l'imaginais pas puisque moi ça me dégoûtait. Et en effet, je comprenais pas pourquoi on nous faisait des cours d'éducations sexuelles alors qu'on avait que quinze ans. (Des moments très gênant d'ailleurs).
Puis, j'ai commencé à comprendre. À mieux ME comprendre. Pourquoi j'avais ces réactions dans le passé. Pourquoi j'étais gêné quand les autres semblaient s'en ficher. En fait, depuis tout ce temps j'étais juste ace.
Sauf qu'aujourd'hui, ce que je comprends c'est que je ne comprends pas bien les autres. Surtout les hétéros. Je suis désolé mais ils sont vraiment bizarre.
J'ai encore du mal à comprendre comment on peut vouloir faire l'amour avec un inconnu. C'est vrai quoi, t'invite quelqu'un qui peut potentiellement voler des trucs chez toi, tu lui montre ton corps et tu couche avec. C'est très très bizarre. Encore j'arrive à comprendre qu'on veille faire ça avec la personne qu'on aime. Bref, je divague (vague).
Mais je m'en fiche. Je ne comprends pas et ne comprendrais probablement jamais. Mais c'est pas grave car je le conçois. Et que jamais j'irai empêcher les gens de se faire plaisir tant que ça n'impacte pas ma vie.
Tant que ça n'impacte pas ma vie...


Ça fait quoi d'être ace sex-repulsed dans un monde de plus en plus sexualisé ?
J'ai envie de répondre que c'est chiant. Les publicités sont de plus en plus gênantes. Mais y'a des gens en train de baiser sur votre affiche publicitaire dans la rue juste en face d'une école maternelle ?! Pourquoi ça ne choque que moi ??!!
Le monde est de plus en plus sexualisé, je suis de plus en plus choqué et je n'arrive pas à savoir si c'est le monde qui part en couille ou si je suis un vieux cons.
C'est vrai. J'ai l'impression que les enfants le font de plus en plus tôt et que tout le monde trouve ça normal sauf moi. J'ai l'impression que bientôt, on verra des gens baiser au milieu de la rue et que ça ne choquera que moi.
Je me sens vraiment largué dans un monde qui « évolue » sans moi exactement comme les vieux qui sont en mode « c'était mieux avant. »
Et ça me fait peur et ça me fait chier. Mais je ne ferais rien.
Si les gens pensent que c'est mieux ainsi, que c'est comme ça que les choses doivent aller alors je ne ferais rien pour l'en empêcher. Même si pour le coup, ça impacte ma vie et que j'aime pas ça, je ne ferais rien.
Aussi, il y a tellement de choses qui me gênent/m'embêtent. Les blagues salaces me mettent mal à l'aise, les scènes sexuellement explicite au secours et penser à faire l'amour me donne des frissons de dégoûts.
C'est par cela que je suis fier d'être ace, d'être moi et que je dois rester fier. Je me sens parfois marginalisé et ignoré.
Il suffit de regarder les œuvres de fictions. Comme la majorité des LGBT+, il y a très peu d'ace. Je ne peux que vous citer Todd dans la série « Bojack Horseman » qui est ace. Dans cette série, l'asexualité et décrite et bien traitée, tellement que la série est parvenue à faire des blagues avec cela. (Mais je pense faire une tirade juste sur l'asexualité dans cette série).

Les asexuels représenteraient seulement 1 % de la population mondiale. Je ne sais si ce chiffre est correcte mais étant donné que dans ma vie je n'en ai rencontré que quatre(irl) et que même à la pride, on semblait sous-représenté, ça ne me paraît pas faux. Ce n'est pas étonnant que peux de gens encore connaissent l'asexualité. On n'est donc jamais pris en compte. Il suffit de voir le nombre de personnes (blessantes au possible) qui disent encore comme connerie qu'un couple sans sexe ne peux exister pour s'en faire une idée. On est méconnus et ignoré dans un monde de plus en plus sexuel. Il y a heureusement de plus en plus d'information sur l'asexualité. Tant que j'espère que les gens s'en rendront compte plus tôt que moi (17 ans, sérieusement.)
J'ai encore tant de choses à dire mais je veux rester sur un format simple et court. Je pourrais parler par exemple de la visibilité ace plus en profondeur, vous dire pourquoi je suis persuadé que les asexuels ont leur place dans les LGBT+, de l'acephobie, etc... Mais je préfère m'arrêter là.
«  Comprendre une autre personne est dur voire impossible. Mais concevoir qu'elle voit différemment, se l'imaginer, le savoir c'est possible »

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Exécutions à la hache
» Johann Reichhart - le plus célèbres des bourreaux allemands
» Executions à la hache - Bizarreries...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Histoires :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: