AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

Le Lutin du Père Noël.

avatar
Lameufàlahache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1281
Pikadollar : 2119
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Déc - 18:17
Le Lutin du Père Noël.

Je marche dans les plaines enneigées. Chaque arbres, lacs, pierres, bout de nature est si magnifique. Milles et uns flocons tombent du ciel, tourbillonnant. Mon souffle chaud traverse mon écharpe cramoisie dans laquelle je suis emmitouflé créant une fumée amusante à regarder. Je m'en vais rejoindre cet endroit où je vais depuis maintenant une semaine.
J'arrive enfin non loin de l'entrée d'une forêt et m'assoie sur un vieux tronc de sapin que j'ai installé. Je souffle sur mes doigts gelés non protégés par mes mitaines avant de sortir mon matériel de dessin.
J'observe, un sourire béat sur les lèvres un troupeau de rennes sauvages. À force de me voir là, immobile dans le froid dont ils ne souffrent pas, ils se sont habitués à ma présence et s'approche maintenant sans crainte. Je peux donc les dessiner facilement. J'observe leur traits si beaux, les détails de leurs pelage que je peux retranscrire.

Les minutes, ou heures, je ne compte pas, s'écoulent. Ces animaux si majestueux m'entourent complètement. Ils n'ont décidément plus peur de moi.
Tout est calme et paisible. Rien ne m'arrête dans mon art et ma contemplation.
Jusqu'à un moment. Les rennes commencent à réagir de manière étrange. Ils me poussent du bout de leur museau et me font des signes. J'ai l'impression qu'ils veulent que je les suive. Je crois rêver. Il s'agit d'animaux sauvages et pourtant ils tentent de communiquer avec moi.
Incertain, je me lève et les suis. C'est qu'ils me guident vraiment je ne sais où.
Le troupeau et moi nous enfonçons dans les bois, de plus en plus. Certains m'attendent devant me trouvant trop lent alors que d'autre me poussent gentiment.
En file indienne, ils se mettent à passer au travers de branche de sapin faisant tomber la neige se trouvant dessus. Je les suis mettant mes bras devant jusqu'à ce qu'une lumière blanche m'éblouisse.

Je suis complètement abasourdi. Où suis-je donc ? Et comment est-ce possible ?
Les animaux m'ont mené dans un lieu onirique. Un bâtiment géant se trouve en face de moi. Je connais la forêt comme ma poche et il n'y a aucun être humain qui y vit ! J'en suis certain et pourtant...
Mais les rennes ne me laissent pas réfléchir plus longtemps car ils continuent à tenter de me faire avancer. Ils me dirigent vers un petit chalet que je n'avais pas remarqué tant le bâtiment géant attirait mon attention.
Le chalet est en bois et semble si chaleureux malgré la neige recouvrant le toit. Des rideaux m'empêchent de voir l'intérieur mais une lumière s'en dégage. C'est habité. Un tremblement incontrôlable prend tout mon corps. L'adrénaline tombée, mon corps ressent finalement la marche dans ce froid mordant et cette neige humide.
Je frappe à la porte voulant m'y abriter.
Alors un homme grand, très enrobé, barbu et très souriant m'ouvre. Je n'en crois pas vraiment mes yeux. Pourrait-il s'agir du... Père Noël ?
Ne voyant pas de réaction de ma part, il m'invite à rentrer en m'appelant par mon prénom comme s'il me connaissait et savait que j'allais venir.
Je rentre dans ce qui semble être le salon. La chaleur de la grande cheminée décorée pour les fêtes m'apaise d'ores et déjà. La pièce, bien qu'assez sombre et richement décorée respire une certaine plénitude et simplicité. L'homme m'invite à m’asseoir et part dans une autre pièce à coté. S'agissant certainement de la cuisine, il en ressort avec des cookies et une grosse tasse de chocolat chaud garnie d'un marshmallow et de chantilly. J'en avale une gorgé en le remerciant. La boisson chaude est délicieuse et me réchauffe.
-Qui êtes-vous ? Demandé-je à mon hôte.
-Saint-Nicolas ou Père Noël. Ne le sais-tu pas, mon enfant ? Répondit-il.
-Mais c'est impossible, vous... Enfin, le Père Noël ,n'existe pas !
L'homme soupire en caressant sa longue barbe blanche et marmonne qu'il ne comprenait pas pourquoi les adultes ne croyaient pas en lui alors qu'enfant, ils le connaissaient.
Quelqu'un d'assez jeune, déguisé en ce qui semble être un lutin en vue de ses oreilles pointue et de sa tenue verte et rouge bordée de fil d'or, pénètre le chalet l'air affolé en appelant l'homme « Père Noël » mais s'arrête net lorsqu'il me voit.
-Oh, notre invitée est là ! Salutation mademoiselle, fait-il en se courbant respectueusement.
-C'est monsieur voyons ! Pars donc devant, je te rejoint, répond le Père Noël en se levant et faisant des petits gestes amicaux pour chasser le lutin.
Maintenant, je ne peux plus douter qu'il s'agisse vraiment du vrai.
-Mais n'est-ce pas grave ? Il m'avait l'air affolé, dis-je en voyant que le barbu s'est rassit en me regardant, l'air très patient.
Il m'avoue alors en rigolant légèrement que les lutins ont tendances à paniquer pour un rien. Il m'explique qu'en cette période de l'année, ils préparent les cadeaux pour les enfants et qu'il suffit qu'un jouet est un minuscule défaut pour qu'un lutin débarque en criant.
J'en rigole avec lui. Une bonne humeur règne entre ces murs.
Voyant que ma boisson est finie, il me propose de monter à l'étage et de me changer avec les vêtements qui me plaisent. Avant que j'ai le temps de poser la moindre question, il me dit que c'est magique. Ne trouvant pas agréable de continuer à porter mes vêtements humides et froid, j’obtempère.

Une fois changé, le Père Noël me propose de le suivre ce que je fais volontiers. Nous nous dirigeons vers l'énorme bâtiment. Il m'explique qu'il s'agit de l'usine  et des appartements de ces neuf cent nonante-neuf lutins. Nous rejoignons celui que j'avais vus plus tôt afin de régler son problème. En réalité, l'un des rennes, Gourmet, a mangé dix mètres de papier cadeau.
-C'est qu'il est gourmand, explique le lutin nommé Karim.
Nous rions tous ensemble.
Le Père Noël me guide à travers l'usine et m'explique tout ses secrets pour livrer autant de cadeaux à tous les enfants sages de la terre. L’ambiance de travail des lutins est très agréable. Ils travaillent toute l'année afin de ne pas avoir un boulot trop acharné, sauf en cette période où la fête approche mais ils semblent quand même très joyeux.
Je rencontre même le Père Fouettard qui est plus gentil que ne laisse prévoir son nom.

Cette journée est si magique et incroyable. Je voudrais pouvoir rester en ce lieu pour toujours. En plus, rien ne me donne envie de retourner dans le monde d'où je viens.
Mais je demande quand même au Père Noël pourquoi il m'a fait venir ici. Je ne suis pas bête et sens qu'un intérêt se cache derrière.
-Je suis embêté. Si je t'ai fait venir ici c'est en effet par intérêt. Tu es un garçon très gentil, qui a toujours été sage et tu aime beaucoup les rennes et justement, il me manque un lutin pour m'en occuper.
Je reste bouche bée. Le Père Noël venait tout juste de me proposer de devenir l'un de ses lutins. Pour m'occuper des rennes en plus. Je vis un rêve éveillé qui peux devenir réalité grâce à un mot que je m'empresse de crier sans cacher ma joie.
« Oui ! »
En ce jour, je suis donc officiellement devenus l'un des assistants du Père Noël et je fais donc complètement parti de la magie de Noël !

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1116
Pikadollar : 1808
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Jan - 16:02
Salut salut, c'est encore moi !
C'est ma première journée de libre depuis longtemps, alors je fais le tour ! Je suis désolée aussi de faire la pub sur le Twitter aussi tard >.<

Alors, que dire de ce petit OS de Noël ! Pour commencer :
Hache a écrit:
J'observe, un sourire béat sur les lèvres un troupeau de reines sauvages.
Bon. "Reine", quand tu parles de l'animal, ça s'écrit "Renne". Je pense qu'il est important que tu le saches parce que tu l'utilises faux plusieurs fois dans ton texte et je t'avoue qu'au début j'ai mis un peu de temps à comprendre que tu parlais de l'animal ! J'ai même pensé quelques secondes que tu nous avais créé un univers où les "reines" étaient des créatures animales xD
Bref !

Sinon, l'idée de base est bien trouvée, l'univers est sympa, ton personnage est plutôt chouette et ça rentre bien dans le contexte d'une histoire de Noël. Un petit OS très agréable à lire, en soi !

Une deuxième petite chose, si je puis le permettre, c'est ton jeu avec les genres. Au début du texte, ton "je" semble féminin ("emmitouflée"), et puis il devient par la suite tu utilises les accords au masculin ("Incertain", "abasourdi"...). Du coup, j'ai pensé que tu avais juste fait une erreur d'orthographe (comme quoi c'est important !), mais en fait, la partie où le lutin vient et appelle ton personnage "Mademoiselle", puis se fait corriger par le père Noël qui dit " C'est Monsieur", je t'avoue que ça m'a un peu troublé...

Enfin, si ton but était de représenter un personnage transgenre, ça manque peut-être un peu d'indications et d'explications. Je ne parle pas forcément d'un gros pavé qui explique le truc en détail, c'est possible de rester subtile, mais je pense qu'il aurait peut-être fallu le présenter autrement pour ce que soit un peu plus clair ou en tout cas pour qu'on comprenne l'impact du soutien du Père Noël sur le personnage. On le comprend un peu dans ta phrase "Maintenant, je ne peux plus douter qu'il s'agisse vraiment du vrai." (d'ailleurs, on notera la répétition "vraiment du vrai", je sais pas si elle était voulue), mais il m'a manqué un peu des émotions de ton personnage par rapport à ce soutien... Il devrait être heureux, soulagé, se sentir accepté, ou autre, mais on dirait juste que c'est purement normal, alors que pas forcément...
Enfin, peut-être que je suis à côté de la plaque et trop influencée par ce que je vois passer sur Twitter, mais j'ai l'impression que c'est comme ça qu'il fallait l'interpréter !

Et une dernière petite chose, je trouve qu'on ressent un peu moins ton côté "enfantin" dans ce texte-ci ! Ou alors c'est peut-être juste moi qui commence à m'habituer à ton style ! ;P

A la prochaine !
Flo

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lameufàlahache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1281
Pikadollar : 2119
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Jan - 16:35
Merci d'avoir pris le temps de lire et de commenter !! (Ne te surmène pas de travail !)
"Renne". J'ai fais l'erreur à chaque fois ! Je suis incorrigible ! Le pire c'est que je le sais mais tss !

Et oui, le narrateur est un garçon trans mais je ne voulais pas que ce soit le thème ou même l'un des thèmes de ce texte. Juste c'est un garçon.
Cette réplique du lutin servait juste à ce que les lecteurs le saches mais je ne voulais pas que ça change quoi que ce soit.
"mais on dirait juste que c'est purement normal, alors que pas forcément..." Ben du coup, le fait que Le Père Noël corrige le lutin est purement normal.
(Mais bon, c'est peut-être bizarre ?)
Néanmoins, tu as bien raison que je n'explicite pas l'impacte du soutien sur notre protagoniste.

"Vraiment du vrai" est fait exprès, elle est l'écho de la phrase que disent les enfants "T'es vraiment le vrai Père Noël" ou " C'est le vrai de vrai ?".

Tu trouve que ce texte fait moins enfantin ? C'est étrange car il l'est peut-être plus qu'autre chose ! xD

Merci pour ton commentaire !

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boîte à horreur
Zodiaque : Cancer
Messages : 1116
Pikadollar : 1808
Vos j'aimes : 167
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Jan - 16:50
Hache a écrit:
Et oui, le narrateur est un garçon trans mais je ne voulais pas que ce soit le thème ou même l'un des thèmes de ce texte. Juste c'est un garçon.
Cette réplique du lutin servait juste à ce que les lecteurs le saches mais je ne voulais pas que ça change quoi que ce soit.

D'accord, je comprends. Mais je reste convaincue que c'est une référence qui peut être difficile à saisir.
Et puis, si ce n'est pas l'un des thèmes du texte, pourquoi avoir eu besoin de le préciser ?
Enfin, je chipote un peu, mais j'espère que tu vois l'idée. Faire de la représentation, je trouve que c'est quelque chose de vraiment très bien, mais j'ai un peu l'impression que c'est "en trop" dans ce texte-ci, parce que ça n'apporte rien à l'histoire et au contraire, ça la complique. Je pense que dans ce genre de cas, c'est plus adapté de faire son choix entre : passer sous silence ce détail et savoir pour toi que c'est un trans (sauf si tu as un contexte où tu peux le dire, mais là l'apparition du lutin semble programmée juste pour transmettre cette information) ou en parler mais le faire vraiment.
Après, c'est bien sûr mon point de vue et je respecte totalement le choix que tu as fait dans ce texte ! C'est toujours difficile de donner son avis avec un sujet aussi délicat pour ne rien risquer de dire de travers, donc j'espère que tu comprendras si je suis un peu maladroite >.<

Hache a écrit:
"mais on dirait juste que c'est purement normal, alors que pas forcément..." Ben du coup, le fait que Le Père Noël corrige le lutin est purement normal.
(Mais bon, c'est peut-être bizarre ?)

Non, non, tu as raison, c'est moi qui me suis mal exprimée. Ce que je voulais dire, c'est que pour une personne trans, ce n'est pas forcément naturel que les gens de son entourage corrigent les autres. Enfin, peut-être que si ? J'en sais trop rien en réalité, mais j'entendais par là que le fait que le Père Noël corrige le lutin voulait dire qu'il acceptait ton personnage tel qu'il est et que ce n'était peut-être pas le cas de tout le monde.

Hache a écrit:
"Vraiment du vrai" est fait exprès, elle est l'écho de la phrase que disent les enfants "T'es vraiment le vrai Père Noël" ou " C'est le vrai de vrai ?".

Ah, je comprends mieux ! Effectivement !

Hache a écrit:
Tu trouve que ce texte fait moins enfantin ? C'est étrange car il l'est peut-être plus qu'autre chose ! xD

C'est le vrai de vrai ! =D
(Oui, bah, c'est vrai qu'en relisant la phrase que j'ai citée avant et celle-là, du coup, bah effectivement c'est enfantin ! xD)

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lameufàlahache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1281
Pikadollar : 2119
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Jan - 17:00
Il y a beaucoup de débat liés à la représentation. Je prend le partis de mettre des perso LGBT+ (Même racisé mais ça, c'est un autre sujet) juste car pourquoi pas ? En fait quand ça n'a pas d'importance dans l'histoire, le protagoniste est presque toujours cisgenre et hétéro. Mais pourquoi ? Pourquoi il ne le serait pas ?

Voilà, du coup, j'ai peut-être tord. Je suis peut-être maladroite. Mais c'est ce que je pense (actuellement, je peux changer d'avis ?).

Mais c'est vrai que c'est un sujet délicat et de plus en plus "sur le devant de la scène".

Ah et je voulais aussi avec la scène de lutin faire ressortir de l'amour, de la tolérance et de la gentillesse de la part du Père Noël.

Merci de toujours prendre le temps de commenter !

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tel père, tel fils
» 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus
» NoémieD : Nouvelle, mon père est en prison aidez-moi.....
» congés suite à un décès
» Mikhail Simonov - père des SU-27

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos One-Shots-
Sauter vers: