AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Découvrez l'event d'Halloween ici ! •
• Découvrez la nouvelle formule des Coups de coeur ! •

Séparé par l'océan ▲ Chapitre cinquième

avatar
Manoblack
Ex-Administratrice - Pastel Beauty
Zodiaque : Balance
Messages : 2410
Pikadollar : 2544
Vos j'aimes : 222
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 16
Localisation : Pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Avr - 18:09
Séparé par l'océan

Chapitre cinquième






PDV Zephirr à lire avec cette musique


Je savais que cela allait arriver, je les voyais déjà me rôder autour, sans arrêt. J'avais l'impression d'être un animal en cage que l'on observait sous toutes ses coutures... Ils croyaient réellement que je ne m'en apercevrais pas? Cela faisait plus d'une semaine qu'ils me tournaient autour, me surveillant sans arrêt, et ils pensaient que je ne remarquais, ou ne sentais pas tous ces regards posés sur chaque parcelle de mon corps, à n'importe quel moment.
Je n'avais presque aucune vie privée... Observé de partout, par pur manque de confiance... C'était exactement ce à quoi je m'attendais depuis quelques temps. C'est pour cela que, chaque soirs, je m'entraînais à former des images bien plus nettes de ces clones... Mais je n'y arrives pas parfaitement, surtout au niveau du visage. On dirait comme un nuage de buée qui s'est posé pile à cet endroit... Je suis assez déçu de ne pas y arriver.
Malgré tout, j'essaie de rester vigilent, je sais que je n'ai normalement pas le droit d'utiliser mon don hors de la salle d'entraînement prévu à cet effet. Malheureusement pour eux, je ne suis pas du genre à écouter les consignes, et je les transgresse tout simplement car je ne supporte plus leur surveillance peut-être trop proche de moi.
D'ailleurs, je ne sais toujours pas pourquoi les instructeurs n'ont pas parlé du sang coulant dans nos veines aux Propres. C'est assez étrange, il faut l'avouer... C'étaient-ils décidé à le faire? D'habitude, ils le faisaient dès le début, d'après ce que j'ai déjà entendu, et de part mes parents, même si nous ne les voyons plus.
Alors que je m'entraînais à frapper violemment un sac de boxe, j'entendis mon prénom se faire appeler, ainsi que quatre de mes camarades. Je souris en entendant ceux de mes trois meilleurs amis, Fukano, Nocxx et Thaek. La quatrième était October, une jeune fille vraiment talentueuse, dont la plupart des hommes étaient attirés par sa beauté et ses formes, mais ce n'était pas mon cas.
Je ne fis que suivre le pas de mes coéquipiers, et, NT, celui qui nous avait guidé ici se tourna vers nous. Nous vîmes alors un groupe de quatre Propres venir vers nous. Elles étaient toutes des filles, sauf un garçon, et Léo les avait amenés ici.

«Bonjour jeunes gens. Si vous êtes ici, c'est que vous avez déjà découvert votre don, et que nous allons vous apprendre à le maîtriser. Tout d'abord, nous allons faire les présentations. Du côté des Inverses, vous ferez équipe avec Fukano, Zephirr,Thaek, et October. Du côté des Propres, il y a Ash, Xylaune, Myorica, et Unster, débuta NT, je laisse Léo s'occuper de vous, il va vous expliquer en globalité votre entraînement, je dois vous laisser, et, sur ces belles paroles, il sortit.
-Bien. Nous allons commencer par faire des groupes de deux, c'est moi qui les formerais. Premièrement, Fukano avec Xylaune, Zephirr et Myorica, Ash et Unster, Thaek avec October. On changera les groupes au fil du temps. Des questions?»

Seul un silence répondit à cette interrogation, lorsqu'il nous observait, chacun notre tour, sous chaque couture, scrutant nos visages comme jamais.

«Bien, prenez place dans une salle.»

Je regardai la fille nommée Myorica, et lui souris. Sourire, qu'elle me rendit avec amabilité. Elle me fit signe d'entrer dans une salle, et j'entrai à sa suite.
Les murs étaient étranges, ils ressemblaient étrangement à des panneaux solaires... Mais ça n'en était sûrement pas. Je vis que la jeune femme aux yeux noisettes ne savait pas, elle non plus, où nous étions, ni ce qu'étaient ces énormes écrans.

«Bon, je vais vous envoyer dans une dimension virtuelle, tout est en 3D, vous vous croirez dans le monde réel, mais vous n'y êtes pas. Votre objectif est d'atteindre votre adversaire sans le blesser, vous ferez cela chacun votre tour, tandis que l'autre tentera de vous repousser, en utilisant ses pouvoirs, tout comme l'attaquant. Le premier qui blesse l'autre s'en souviendra pendant longtemps. Bon, je vous laisse découvrir votre entraînement, bon courage!»

Je vis la jeune femme se faire vite fait une queue de cheval avec ses longs cheveux châtains. Le seul problème était que je ne savais pas quel était son don. Mais, d'un autre côté, elle ne connaissait pas le mien non plus...

«OK, tu veux d'abord être l'attaquante?
-Je penses plutôt défenseur.
-Très bien, je supposes qu'il va nous faire apparaître un environnement plutot grand...
-Je supposes aussi. Dis, tu ne saurais pas comment contrôler ton don...? Je ne voudrais pas te blesser par manque d'attention...
-Eh bien... Penses à quelque chose qui te rend très joyeuse. En général, ça fonctionne. Ou bien, si c'est trop dur, ne te concentres que sur l'énergie que tu ressens dans ton corps.
-OK. Très bien, je vais essayer.»

Elle n'eut même pas le temps de me dire quoi que ce soit d'autre, que je vis le décor changer, et elle recula de moi, comprenant que l'exercice allait commencer.
Une magnifique prairie se dessina autour de nous, totalement remplie de fleurs et de couleurs, l'herbe étant doucement caressée par le vent, créant des vagues vertes à l'aide de ces brindilles extrêmement grandes.
Je fis directement apparaître trois clones noirs, n'arrivant pas à former correctement leur corps, je ne parvenais qu'à former une fumée, pour l'instant. Je me concentrais un peu plus, et réussis à matérialiser correctement leurs cellules, bien que la fumée noir subsistait.
Lorsqu'elle vit mes clones s'approcher d'elle, elle leva les mains au dessus du sol devant elle, et ses yeux devinrent aussi bleus que de la glace, alors que je vis des énormes morceaux de cette substance sortir de la terre, et se planter dans les êtres que j'avais crée, les faisant immédiatement disparaître.
D'accord, elle contrôlait la glace... Je fis apparaître environ dix autres clones, dans le seul but de faire diversion. Malheureusement pour moi, elle parut comprendre mes intentions, et les fit tous disparaître d'un coup, gardant les eux rivés sur moi. Je serrai les dents cherchant une solution pour l'approcher, et ne fis qu'avancer de quelques pas, mais un énorme mur, qui ressemblait à du verre, à travers lequel je pouvais la voir user de sa magie, me repoussa.
OK, ce n'était pas la bonne technique... Je me servis de mon agilité pour faire une roulade sur le côté, créant à ma place habituelle un clone, dont le visage ne s'affichait toujours pas puisque je n'y arrivais pas, qui me ressemblait énormément. Elle ne parut pas remarquer ma manœuvre, et je me jetai sur elle.
Lorsqu'elle me vit faire un bond en avant, elle esquissa un pas sur le côté, tentant de m'éviter. Je tombai à côté d'elle, et lui attrapai le poignet, la faisant légèrement tourner sur elle même, mais suffisamment pour que je puisse coller son dos contre mon torse, afin de l'immobiliser.
Je sentis qu'elle voulut se débattre, sans y parvenir. Alors, les écrans semblèrent s'éteindre uns par uns.

«Gagné, murmurais-je à son oreille.»

Je la lâchai, alors qu'elle s'éloigna de moi avec une moue plutôt déçue. Elle releva ses yeux noisettes vers moi, alors que la lumière brilla sur sa peau plutôt pâle.

«C'est la dernière fois, je te battrais après!
-C'est ce qu'on verra, en attendant, tu a perdu...
-Coup de chance!
-Non, avoue juste que tu ne t'attendais pas à ça.
-OK, c'est bon. Mais la prochaine fois, ce sera pareil avec moi!»

Je ris de bon cœur, et elle sourit un peu. Elle ne me paraissait pas méchante, maintenant bien que, aux premiers abords, elle aurait bien put. Je ouvais voir, au oeu de lumière qui nous était offert, une peau pâle, qui brillait légèrement. Oh, non, elle n'avait,pas la peau aussi blanche qu'un cadavre, et cela ne faisait que renforcer l'effet de profondeur dans ses yeux chocolats. Ses cheveux châtains étaient lisses, même regroupés en une simple queue de cheval. Mes yeux suivirent les courbes harmonieuses de son corps, et je la sentis légèrement gênée, lorsqau'elle recula un peu, se dandinant d'un pied sur l'autre. Elle n'était ni petite, ni grande, ce qui me permettais de la dépasser, et de pouvoir observer son visage ovale sans trop de difficultés. Je ne savais pas pourquoi, mais je l'associais plutôt à une adulte qu'à une adolescente de dix-sept ans.

«Je propose que l'on aille à un endroit de mon choix, pour ma victoire.
-Maintenant? Je suis désolée, je ne peux pas...
-Non, on a un jour de repos dans trois jours.
-D'accord, je veux bien!
-Je viendrais juste te chercher devant les dortoirs des Propres à vingt heures, ça te va?
-D'accord... À dans trois jours!»
Je souris, scrutant son visage peu éclairé, et entendis un son nous signalant qu'il fallait sortir de la salle d'entraînements.

«Oui, à dans trois jours...»


PDV Black à lire avec cette musique (juste parce qu'elle est trop belle o/)


Cet entraînement était différent de tous les autres. Pour une fois, les instituteurs avaient mélangé les Propres et les Inverses, c'était plus que particulier, et j'avais plutôt décidé de rester avec mes nouvelles amies, bien que je restais tout de même distante, car je n'aimais pas montrer mon attachement aux autres, sauf à ma jumelle.
Nous étions comme un groupe de quatre, presque inséparables, il y avait moi, Cékia, Xylaune, et Nine. Au début, Izzy avait essayé de rester avec nous, mais avait décrété qu'elle ne me supportais pas, avec mes airs toujours froids. Depuis, mon arrivée ici, j'avais déjà retrouvé mon surnom de "Sans-Coeur", dont on me qualifiait souvent. À vrai dire, avec le temps, je commençais à m'y habituer, et à ignorer les remarques des autres.
Enfin, aujourd'hui, nous n'étions que trois, Xylaune avait découvert son don, et était donc partie à un entraînement spécial. Je ne savais pas en quoi cela consistait, mais je comptais bien la questionner un peu, car, j'avais beau avoir l'air froide, j'étais curieuse, et questionnais les gens avec qui je m'entendais bien sans aucun scrupule, et ce serait le cas de la jeune blonde. Je savais qu'elle n'aimait pas que l'on s'intéresse à elle, mais je tentais tant bien que mal, comme chacune de notre petit groupe, de lui faire comprendre qu'elle était tout de même importante. Nous étions séparés en deux groupes, ceux qui s'entraîneraient au tir à l'arc et au lancé de couteaux, et ceux qui s'entraîneraient à faire des combats au corps-à-corps entre eux. Je faisais partie du premier groupe, et Cékia et Nine du deuxième.
Newtiteuf nous avait dit de nous mettre en rang, et je me trouvais à présent entre Aliona, une jeune fille faisant partie des Propres, et Jordana, une demoiselle chez les Inverses. Nous avions pour exercice de passer, chacun notre tour, au tir à l'arc, avant de faire les couteaux. Je voyais les gens défiler, jusqu'à ce que je ne sente une main se poser sur mon épaule. Je tournai la tête, et croisai deux grands yeux gris. Reconnaissant immédiatement le jeune homme qui avait réussi à m'immobiliser la première fois, je fronçai les sourcils, l'observant de manière curieuse.

«Salut, tu te souviens de moi?, demanda-t-il, toujours ce léger accent sur le bout de la langue.
-Oui, je m'en souviens... Que veux-tu?
-Juste de dire que je suis sûr que tu as beau être très forte au combat, on est pas bon en tout.
-Tu viens me dire que je ne vais pas réussir à viser, c'est ça? Merci, mais j'ai pas besoin de toi pour me donner des conseils, surtout si tout ce que tu sais faire c'est me rabaisser.
-Pas du tout, ce que je voulais dire, c'est que tu devrais te concentrer un peu plus cette fois-ci...
-Dis le mec qui, à l'instant, a loupé trois fois sa cible. Je devrais peut-être t'applaudir, dis-moi?»

Je vis du coin de l'oeil ma voisine se diriger vers l'arc, et compris que c'était bientôt mon tour que de passer.

«C'est bon, ne prends pas mal tout ce qu'on te dit...
-Je ne le prends absolument pas mal, mais, quand on donne des conseils, on devrait soi-même tenter de faire mieux.»

Je vis la place aux arcs se libérer, et dégageai mon épaule de la poigne du jeune homme. Je me déplaçai avec sûreté vers l'arme, et pris trois flèches, comme tout le monde. Je savais que, jusqu'à présent, tout ceux qui étaient passés, et qui avaient ratés leurs cibles avaient subit les moqueries des autres, et je refusais que cela m'arrive à moi aussi.
Je pris donc une inspiration, et fermai un oeil, afin de mieux me concentrer sur la cible. Je tendis la corde de l'arc, et positionnai doucement la flèche dessus, la pointe tendue vers l'avant. Mon souffle chaud venait s'éffondrer sur ma main, alors que je lâchai la flèche, qui, dans un sifflement, vint se planter à gauche de la cible. Des éclats de rire parvinrent à mes oreilles, et je serrais les dents, leur lançant un regard des plus noirs. Aucun n'y prêta attention.
Je m'armai directement de la seconde flèche, et, directement, visai le point rouge, objectif de chacun. fis exactement les mêmes gestes que juste avant, et laissa la flèche se libérer, avançant rapidement vers le mannequin, mais, à aucun moment, elle ne se planta dans la "peau" de ce dernier. De nouveaux rires jaillirent dans la pièce, et je fermai les yeux, tentant de supporter toutes ces moqueries. Les "Ah, la nulle!" et les "Pfff, elle ne sait rien faire..." n'était pas censés m'atteindre, et ce, depuis bien longtemps.
Mes yeux bruns se tournèrent vers la dernière flèche, et les reflets rouges de ces derniers brillaient clairement d'une lueur de détermination. Je relevai le menton, faisant reculer mes boucles brunes d'un mouvement de tête, avant de prendre d'une forte poigne cette dernière flèche, ce dernier espoir. Je relevai la tête, le regarde déterminé plongé vers l'avant. Je relevai lentement mon arc, bandant doucement la flèche, en inspirant profondément, et en expirant, soufflant sur la corde dans le seul espoir de me calmer, et de ne me concentrer que sur la cible. Je me mis à penser aux paroles de Nocxx. Non, je savais que je pouvais y arriver, il me suffisait de me concentrer sur la flèche, comme il me l'avait dit. Je fermai les yeux un instant, et, en les ouvrant de nouveau, tirai directement.
Je vis la pointe se diriger tout droit vers la cible, en plein centre du point rouge. Pensant fortement aux paroles de Nocxx, je crus immédiatement en la trajectoire de cette dernière, et espéra fortement qu'elle se loge en son plein centre. Alors qu'un sourire satisfait s'afficha sur mes lèvres, voyant qu'elle atteignait son objectif. Mais, au tout dernier moment, alors que je pensais encore que je pensais encore aux paroles de l'homme à l'accent étrange, je vis la flèche se détourner violemment de son objectif, et se tourner tout droit vers ce dernier. Un cri épouvanté perça mes lèvres, ne comprenant pas comment c'était possible.
Le jeune homme aux cheveux châtains écarquilla les yeux, en voyant la flèche se diriger vers son crâne, et recula, même si le projectile était bien plus rapide. Mais, heureusement, nous vîmes un poignard fendre l'air, et couper le bois en deux.
Choquée de ce qui venait de se produire, je reculai d'un pas, alors que tout le monde se retourna vers moi. Je ne comprenais pas ce qui venait de se produire, et j'avais du mal à assimiler le tout.

«Black, sais-tu ce qu'il vient de se produire?»

J'ouvris légèrement la bouche, tentant de répondre, mais rien ne sortit. J'avais encore le regard visé sur Nocxx. Il avait faillit mourir... Par ma faute... Ou bien... Je ne sais pas... Que c'était-il vraiment passé?

«Je... Je ne sais pas.
-Bien, viens par ici. Nocxx, dit-il alors que ce dernier relevait le regard vers NT, viens aussi.»

Je me tournai lentement vers notre instituteur, et me rendis d'un pas lent vers lui, et, alors que je relevais la tête, mon regard croisa celui du jeune homme que j'avais faillis tuer. Je voyais bien la peur qu'il avait éprouvé, et, automatiquement, je m'en voulus. Je baisai de nouveau la tête, et marchai tout droit vers l'homme qui m'avait demandé.
Me plantant devant lui, j'osai enfin relever la tête. Mes yeux croisèrent ceux, bordeaux, de l'homme qui nous apprenait ce que nous étions dans l'obligation de savoir.

«Je penses sincèrement que tu viens de nous montrer ton don, jeune fille. Peux-tu m'expliquer à quoi tu pensais?
-Je... Pensais à ce que Nocxx m'avait dit. Il m'avait dit de me concentrer sur la flèche.
-Et donc, tu ne pensais pas vraiment à la cible rouge.
-Si... Enfin, non...
-Tu as de la chance, pour cette fois, je ne te punirais pas, car tu n'étais pas consciente de l'énergie que tu dégageais, mais, si cela se reproduit, je serais dans l'obligeance de te faire subir des sentences que... Tu n'aimeras sûrement pas.
-Merci.
-Tu peux disposer, pour cette fois.»

Il me fit signe de retourner vers les autres, qui me regardaient avec de grands yeux.
C'était tout? Il ne me disait pas comment je pouvais gérer mon don? Comment je pouvais m'empêcher de tuer les gens aux alentours? Comment se faisait-il que la flèche ait visé directement le châtain? Pourquoi lui, et pas quelqu'un d'autre? Cela se reproduirait-il? Si oui, quand?
Beaucoup trop de questions restaient dans ma tête, sans qu'une seule réponse ne soit apparue à l'ordre du jour. Et, était-il possible qu'il n'y en ait pas? Je ne savais pas gérer cela... Je ne vois pas pourquoi il ne m'avait pas donné d'instruction à suivre!

«Black!»

Je me stoppai en entendant la voix de la personne que j'avais faillis tuer. Comment pouvait-il encore vouloir m'adresser la parole? Je ne sais pas, mais, si cela aurait été mon cas, j'aurais évité soigneusement une pseudo-meurtrière. Je me tournai légèrement, et le vis s'arrêter devant moi.

«Eh bien, tu marches vite...
-Que veux-tu?
-Tu vise toujours le sujet, hein?
-Oui, alors réponds.
-Bon, alors, je voulais savoir si... C'était vrai que tu pensais à ce que je t'avais dis.»

Je ne dis rien, laissant juste mes yeux croiser les siens, en me donnant un air se voulant renfermé. Mais, je vis bien qu'il ne lâcherait pas l'affaire. En soupirant, je déournai légèrement la tête.

«Oui, et alors?
-Eh bien, je suis assez content que mes paroles n'aient pas sonné creux dans ton cerveau..., il se tut en voyant mon regard noir. Désolé, je voulais aussi te dire que, si c'était le cas, il y a de fortes chances que ton don soit de pouvoir tirer rien qu'en pensant à quelque chose. En gros, si tu penses à... Moi, admettons, la flèche que tu tireras me tueras automatiquement, et ne s'arrêtera pas tant qu'elle n'ait pas atteint son objectif.
-Je vois... Merci. Mais... Si je penses à moi-même?
-Je supposes que tu te tuerais toi-même.»

Je ne dis rien, mes yeux parlant clairement pour moi. J'étais un danger, rien de plus. Plus jamais je n'utiliserais d'arc ou de couteaux... Ou de quelconque projectile. Je ne voulais pas tuer, rien qu'en pensant à quelqu'un...

«Très bien, j'essaierais de vivre avec.»

Je baissai un peu la tête, en clignant des yeux. Je sentis l'air froid glisser sur les tatouages de mes joues, comme pour me rappeler que je devrais me servir de... ce "don", ou, plutôt, ce "maléfice" contre... Enfin, je ne savais pas vraiment contre quoi, car j'étais presque sûre qu'ils nous cachaient la vérité. Je me détournai, et voulus partir, mais la main chaude de Nocxx se posa sur mon épaule, faisant en sorte que je me tourne un peu, et, alors que nos yeux se croisèrent de nouveau, j'y lus de la sympathie dans les siens.

«Tu réussiras.»


PDV Nine à lire avec cette musique


Rien n'allait plus, je me tenais fermement le ventre, les larmes coulant à flots sur mes joues, alors que je souffrais tellement. Je ne réussissais plus à respirer correctement, et me hurlais dessus intérieurement, sachant que j'avais fais la plus terrible bêtise, et je savais aussi que jamais, jamais, je n'aurais dus faire ce combat.
Mais il était trop tard, bien trop tard, pour se dire ce que j'aurais dus faire. Pourtant, la liste était longue: J'aurais dus écouter Frigiel, j'aurais dus suivre ses conseils, j'aurais dus me détourner à la vue du regard paniqué d'Ectalite, j'aurais dus descendre du ring, annoncer que je ne pouvais me battre, j'aurais aussi dus refuser le combat, et j'aurais dus... Dire que, non, ça n'allait pas, que, oui, je sentais que l'enfant n'allait pas bien...
Mais c'était foutu, j'avais tout gâché. Trois vies, en somme, la mienne, celle de ce qui aurait dut être un père fier, et celle de ce qui aurait dut être un nouvel être humain...
Je poussais un énième gémissement de douleur, au moins le dixième, depuis que j'étais sortie de ma douche, et restais roulée en boule, au sol, sur ce carrelage gris, froid, repoussant, celui ou j'allais perdre un être cher. Les gouttes salées qui glissaient le long de mon visage laissaient un goût amer se glisser sur ma langue, le goût du regret, du sang, de l'égoïsme. Si j'avais réussi à esquiver ce coup de pied... Il serait sauf, je ne sentirais pas tout ce sang glisser le long de mes cuisses, et cette énormé peine, cet énorme vide, ce manque de mouvements dans mon ventre, alors que je passai mes mains désespérées dessus, dans l'espoir de sentir un signe de vie, mais, non, rien ne resortait, et j'avais atrocement mal, sachant exactement que c'était la fin d'une existence.
Alors que la tâche de sang s'agrandissait encore et encore, laissant ce sol gris devenir cuivrée, je vis un corps, minuscule. Les bras de cet être étaient fripés,de minuscules mains immobiles, étaient recouvertes d'un liquide vermeil, qui, depuis quelques instants, je connaissait particulièrement bien. Un hurlement de désespoir perça mes lèvres, et le flot de larmes redouble, mes épaules prisent de violent soubresauts. Je me ruais difficilement vers ce foetus recouvert de sang, et le pris dans mes bras, tremblantes de la tête aux pieds, laissant toute ma peine exploser aux alentours, tentant tant bien que mal de me dire que tout allait bien, qu'il était vivant, qu'il y avait un espoir... Juste un minuscule... Je posai ma main au niveau de cette minuscule poitrine, et espérai. Mais j'avais tord, je n'aurais jamais dus espérer. Je ne parvenais pas à calmer mes pleurs, et mes gémissement, autant mentales, que physiques.

«Non... Mon bébé... S'il te plaît...»

Je vis ce magnifique corps à la peau pâle me redonner envie de laisser ma vie disparaître, comme avant, avant que je ne rencontre Frigiel, me tuer, c'était tout ce que je souhaitais, autrefois. Je laissai mes mains se teinter de rouge, les faisant passer sur cette maigre tête, qui n'avait pas encore atteint sa taille maximum, puis sur ce torse, où reposaient deux mains minuscules, presque à leurs totale croissance, et où aurait dût battre un coeur, puis sur ces petites jambes, et ces pieds, aux orteils prématurés, qui n'avaient qu'à peine poussés.
Sans m'en rendre compte, je venais de pousser un nouveau cri, et vis la porte s'ouvrir violemment, laissant apparaître ces cheveux châtains ébouriffés, si familiers, et ces magnifiques yeux de glace, qui étaient la seule chose à laquelle je pouvais me raccrocher. Je le vis s'assombrir, et sentis immédiatement ce qu'il ressentait lui même: de la peine, une immense peine, mélangée à de la haine, encore plus grande.
Un maigre sourire vain s'afficha sur mes lèvres, et, laissant toutes mes forces encore présentes, seulement expliquées par ma tristesse, s'exprimer, et ce, en une seule phrase.

«Cela aurait été un garçon.»


PS: Hellow les Zoruaaaa :3
Je sais, je sais, ce chapitre est bien sadique comme il faut, je me suis tellement éclatée à écrire ce dernier PDV vous ne pouvez pas savoir comment!
Bien évidemment, je ne spoilerais rien du prochain chapitre, sauf le fait qu'il y a un mort, du coup, posez vous la question "omfg qui est-ce?" et, s'il vous plait, ne dites, pour ceux qui savent, pas de qui il s'agit, j'ai envie de garder le secret :3
Bon, place aux excuses:
La semaine dernière, je n'ai pas pu poster de chapitre, et j'en suis terriblement désolée, je n'en avait pas trouvé le temps, et j'en suis désolée, vraiment!
Pour me faire pardonner, ce chapitre est plus long, eh oui, il fait environ 4.000 mots, (3.932 pour les gros curieux).
N'oubliez pas le petit "+" en haut à droite du chapitre et le commentaire qui fait toujours aussi plaisir!
Je vous aime fort, et, à la semaine prochaine pour un nouveau chapitre, bisous <3



(c) Blacksmoothie





___________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harmony
Sadique Débutant
Zodiaque : Poisson
Messages : 369
Pikadollar : 427
Vos j'aimes : 33
Date d'inscription : 02/07/2014
Age : 18
Localisation : Devant mon écran.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Avr - 18:26
Magifique chapitre! Et le dernier point de vue, wow!

___________________________________________________

« Écrire ne coûte rien mais nous procure d'infinis plaisirs. »
« Écrire l'histoire est une manière de se débarrasser du passé. »

Nouvelle fiction originale : http://communautesadique.forumactif.fr/t3340-les-immortels-prologue#46800

Attention, danger:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nizzy
Sadique en or
Zodiaque : Capricorne
Messages : 2714
Pikadollar : 3343
Vos j'aimes : 136
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 18
Localisation : Je me le demande moi-même...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Avr - 19:23
Tout d'abord, je tiens à m'excuser de ne pas avoir commenté les précédents chapitres. Je manque vraiment de temps en ce moment avec les études et je pense que tu peux comprendre que les études passent avant.

En tout cas, j'ai lu tous les chapitres de retard que j'avais!  ^^
Tu t'appliques beaucoup pour écrire et ça se voit. Les descriptions sont ni trop détaillées ni pas assez et la lecture est très plaisante. Un grand bravo!
Seul point négatif que je peux te donner -Et encore, je trouve que négatif est un bien grand mot-, "chapitre cinquième" ne se dit pas. Mais tu peux dire "Cinquième chapitre".

Voilà pour le global, je n'ai pas le temps de te faire un commentaire pour chaque chapitre mais je vais essayer de développer pour ce chapitre! Smile

Tout d'abord,  j'aime bien l'entraînement qui est séparé pour ceux qui ont découvert leur don et ceux qui ne l'ont pas découvert, c'est une bonne idée qui permet de donner un peu plus d'action. Les combats avec les pouvoirs sont très bien décrit et rendent le texte très dynamique, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer! ^^
J'aime bien aussi le fait que Zephirr ait du mal avec ses pouvoirs, ça lui apporte une difficulté et du coup tu as pu faire ressortir son côté intelligent et rusé. Et puis le rapprochement entre les deux personnages ne me déplaît pas, je le trouve un peu rapide mais avec le tempérament de Zephirr ça ne me dérange pas tellement.

Ensuite pour le PDV de Black, je n'ai pas grand chose à dire, mis à part que je le trouve très bien. On en apprend un peu plus sur le caractère de Black et la façon dont elle trouve son don est assez surprenante. Encore une fois, on peut voir un rapprochement entre les deux personnages. Je trouve d'ailleurs que tu as bien dosé ce rapprochement étant donné le caractère de Black, ça n'aurait pas pu être plus que ce qu'il s'est passé dans ce chapitre.

Et enfin, la note de drama. J'avoue que je ne m'y attendais pas du tout. Mais en y repensant, ça n'aurait pas pu être autrement,  il fallait que le nourrisson meurt d'une manière ou d'une autre sinon ça aurait été dur à gérer pour l'histoire. Nine aurait toujours dut s'en occuper, ect. Et en plus c'est toujours bien de rajouter du dramatique!  Mais ça ne m'as pas empêché d'être un peu triste pour elle...

Sinon pour le/la mort(e) du prochain chapitre, vu la situation délicate dans laquelle mon personnage se trouvait au dernier chapitre, ça ne m'étonnerais pas que ce soit moi!

Voilà,  je ne pense pas faire cela à chaque chapitre mais j'espère au moins pouvoir commenter les prochains!  Sache que même si je ne mets pas de commentaire j'essaye toujours de prendre du temps pour au moins lire tes chapitres!
J'ai hâte d'être à dimanche prochain (ou plus tard) pour lire la suite, bisous! ♥️

___________________________________________________



Ma fiction: La faction avant les liens du sang

~Pour bien écrire le mot amour, il y faudrait plus d'encre qu'il n'y en a au monde.~
~Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves.~
~Au pays du rêve, nul n'est interdit de séjour.~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MyssCalypso
Ex-Administratrice - Muse de l'Automne
Messages : 1360
Pikadollar : 1907
Vos j'aimes : 63
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Au Sud d'Illumis
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Avr - 20:00
OMFG Je te l'ai déjà dit sur Twitter mais qu'est-ce que le PdV de Zephirr me plait *^* Par contre c'est vrai qu'à la fin ça va un peu vite xD et je change d'avis comme ça du tac au tac xD J'aime trop aussi ça : «Gagné, murmurais-je à son oreille.» xDDD J'étais morte x)) Je l'imagine bien comme ça, en me narguant x)
C'était énorme le coup de ton don Very Happy
Le PdV de Nine... Omg ça m'a émue srx x) pauvre Fri et pauvre Nine surtout... Mais c'est vrai comme dit Naya que ça aurait été dur à gérer dans la fic ^^
Brefouille poutous et au prochain chapitre Blacky-Chan!

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
IloSmily
Sadique en or
Zodiaque : Capricorne
Messages : 553
Pikadollar : 694
Vos j'aimes : 42
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Avr - 20:23
J'adore ce chapitre!
Zeph est tellement classe! Je le préfére ainsi, moi. Certes, Xy, ton Zeph adorable et innocent est sympa, mais celui-là... je l'adore complétement! Il est tellement... puissant!
Aha! Tu découvres donc ton pouvoir! Ca s'est passé de facon très interressante! Les personnes ne sont-elles pas au courant dès le début qu'elles en possèdent chacune un? J'ai oublié... Bon, la musique était bien, mais elle allait pas vraiment avec, je trouve x).
Oh, le PDV de Nine était bien dramatique, comme il le fallait. L'entrée de Frigiel, à la fin, m'a aussi beaucoup plu. Par contre, je trouve ca dommage que le bébé meure d'un simple coup de pied x). A mes yeux, ca a rendu la mort... "bête", ou "dommage" disons. Elle aurait largement pu être évitée. Oui, je sais bien que t'aurais pas pu le faire mourir d'une facon trop spectaculaire, mais voilà quoi ^^. Et puis, NT est un pauvre abruti. Il l'a laissée combattre alors qu'il était au courant! Pff... Et après, ca se dit "chef" >.<.
Enfin, comme d'hab, j'aime beaucoup! Mais par contre, tu trouves pas que les personnages apparaissent à chaque fois avec les gens avec qui ils vont finir en couple? C'est assez répétitif, et ca rend les couples complétement prévisibles, même si je ne me souviens pas de l'inscription de chacun. On dirait qu'ils sont déstinés à s'aimer! C'est pas drôle! Rajoute des rivaux, de la haine, des comportements qui vont pas ensemble, des disputes, quelque chose qui rende cela plus interressant! Sinon, je vais vite me lasser des romances de cette Fic...
Bon, je mets la fin de mon commentaire en spoiler. Je ne dis aucun nom, mais peut-être qu'il y aurait des gens assez intelligents pour deviner avec si peu d'indices. Dis-moi si je peux le retirer, Blacky:
Spoiler:
 
Besoux <3

___________________________________________________


N'hésitez pas à jeter un œil à ma Fiction sur mon Blog: http://dessinsdelageekette.blogspot.de/
Ainsi qu'à mes Dessins, sur mon Twitter: https://twitter.com/IloSmily


Limites sans cesse repoussées
Plaisir infini
Écriture.


Je vous aime tous!

Ne pensez jamais qu'écrire est simplement tracer des mots sur une feuille.
Non, c'est entrer dans le monde de l'imagination. Un monde où tout est possible.
Un monde que VOUS créez. Rejoignez-moi là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Funitrouille
Maître de Keyblade
Zodiaque : Verseau
Messages : 1283
Pikadollar : 1133
Vos j'aimes : 116
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 16
Localisation : Îles-Du-Destin.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Avr - 8:02
OWI ! L'ENFANT EST MORT è___é ! Gloire,joie et victoire ! Enfin une bonne nouvelle Very Happy J'suis triste que Fri soit triste...Bon j'dois avouer que j'ai quand même eu des larmes aux yeux quand Nine était euh...Déprimée...Mais je suis contente....ILS N'ONT PAS EU 'ENFANT HOURRA !!! (//SBAFF//)
Black,j'ai vraiment adoré ton PDV ! Chaque lignes que je lis de toi me remplis d'émotions ! Tu es la meilleure,continue comme ça !


PS : Et pour une p'tite blague nulle : Pourquoi les propres ? Parce que les autres sont sales ? XD Avoue que tu as mis les Inverse pour ne pas les appeller les crados :3 (*sort se prendre un ou deux poteaux*).

___________________________________________________

"Que notre coeur soit la clef qui nous guide."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MyssCalypso
Ex-Administratrice - Muse de l'Automne
Messages : 1360
Pikadollar : 1907
Vos j'aimes : 63
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Au Sud d'Illumis
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Avr - 9:29
Espèce de Funina xD (l'insulte du siècle xD)

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manoblack
Ex-Administratrice - Pastel Beauty
Zodiaque : Balance
Messages : 2410
Pikadollar : 2544
Vos j'aimes : 222
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 16
Localisation : Pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Avr - 5:46
Harmony a écrit:
Magifique chapitre! Et le dernier point de vue, wow!

Merci, et merci x)

___________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manoblack
Ex-Administratrice - Pastel Beauty
Zodiaque : Balance
Messages : 2410
Pikadollar : 2544
Vos j'aimes : 222
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 16
Localisation : Pas là
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Avr - 6:16
Nizzy a écrit:
Tout d'abord, je tiens à m'excétudes avant tout! e ne pas avoir commenté les précédents chapitres. Je manque vraiment de temps en ce moment avec les études et je pense que tu peux comprendre que les études passent avant.

En tout cas, j'ai lu tous les chapitres de retard que j'avais!  ^^
Tu t'appliques beaucoup pour écrire et ça se voit. Les descriptions sont ni trop détaillées ni pas assez et la lecture est très plaisante. Un grand bravo!
Seul point négatif que je peux te donner -Et encore, je trouve que négatif est un bien grand mot-, "chapitre cinquième" ne se dit pas. Mais tu peux dire "Cinquième chapitre".

Voilà pour le global, je n'ai pas le temps de te faire un commentaire pour chaque chapitre mais je vais essayer de développer pour ce chapitre! Smile

Tout d'abord,  j'aime bien l'entraînement qui est séparé pour ceux qui ont découvert leur don et ceux qui ne l'ont pas découvert, c'est une bonne idée qui permet de donner un peu plus d'action. Les combats avec les pouvoirs sont très bien décrit et rendent le texte très dynamique, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer! ^^
J'aime bien aussi le fait que Zephirr ait du mal avec ses pouvoirs, ça lui apporte une difficulté et du coup tu as pu faire ressortir son côté intelligent et rusé. Et puis le rapprochement entre les deux personnages ne me déplaît pas, je le trouve un peu rapide mais avec le tempérament de Zephirr ça ne me dérange pas tellement.

Ensuite pour le PDV de Black, je n'ai pas grand chose à dire, mis à part que je le trouve très bien. On en apprend un peu plus sur le caractère de Black et la façon dont elle trouve son don est assez surprenante. Encore une fois, on peut voir un rapprochement entre les deux personnages. Je trouve d'ailleurs que tu as bien dosé ce rapprochement étant donné le caractère de Black, ça n'aurait pas pu être plus que ce qu'il s'est passé dans ce chapitre.

Et enfin, la note de drama. J'avoue que je ne m'y attendais pas du tout. Mais en y repensant, ça n'aurait pas pu être autrement,  il fallait que le nourrisson meurt d'une manière ou d'une autre sinon ça aurait été dur à gérer pour l'histoire. Nine aurait toujours dut s'en occuper, ect. Et en plus c'est toujours bien de rajouter du dramatique!  Mais ça ne m'as pas empêché d'être un peu triste pour elle...

Sinon pour le/la mort(e) du prochain chapitre, vu la situation délicate dans laquelle mon personnage se trouvait au dernier chapitre, ça ne m'étonnerais pas que ce soit moi!

Voilà,  je ne pense pas faire cela à chaque chapitre mais j'espère au moins pouvoir commenter les prochains!  Sache que même si je ne mets pas de commentaire j'essaye toujours de prendre du temps pour au moins lire tes chapitres!
J'ai hâte d'être à dimanche prochain (ou plus tard) pour lire la suite, bisous! ♥️

Ce n'est pas grave, je comprends parfaitement que tes études passent avant tout le reste, c'estpareil chez moi, sauf que je crois être en une classe inférieur à la tienne ^^

Si tu as rattrapé ton retard, tant mieux, j'espère que tu n'as pas trop galéré x)
J'essaie de m'appliquer un maximum, c'est vrai, et je suis heureuse que le résultat soit bon. Smile
J'essaierais d'arranger ça au prochain chapitre :3

Tu peux très bien mettre un commentaire disant juste quelques points, ça ne me dérangé pas ^^

Je suis heureuse d'apprendre que les combats avec de la magie sont bien expliqués, disons aussi que j'avais une première fois fait pas mal de répétitions, et j'ai eu peur que ce ne soit encore le cas!
Oui, j'ai fais en sorte qu'il y ait toujours un "soucis" dans chaque don Smile
Hm, je ne pensais pas que cela soit si rapide que cela, enfin, chacun a sa propre vision Very Happy

Héhé je suis tout de même assez fière, car, mon propre personnage est celui que j'incarne le mieux, ce qui est normal, car c'est moi-même qui l'ai crée x)
J'essaie toujours de faire bien avec les autres, mais c'est plus compliqué, c'est comme une sorte de défi, surtout vu le nombre d'inscrits!

Je vais passer pour une grosse sadique, mais... Ce PDV est de loin mon préféré du chapitre, j'aime énormément écrire du drama, et le fait que Naine perde son bébé avait été mon idée principale depuis le début, dès que j'ai décris sa grossesse Smile La suite n'en est que meilleure èwé

J'aime bien ton personnage, mais peut-être que c'est lui, je ne dirais rien :3

Ce n'est pas grave, prends toujours bien ton temps pour tes études avant tout! Je suis heureuse que tu fasse cet effort, mais sache que je suis à fond avec toi Smile

___________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dépôt du logo à l'INPI...sous quelle forme?
» demarches administratives
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» Giovanni Pianori - 1855

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Manoblack-
Sauter vers: