AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Envie de refaire un vieux texte ou dessin ? Venez voir par ici !
• Suivez nous sur Twitter ! •

Chapitre 8, réunion

avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Oct - 15:31
- Je peux le porter sinon...
- Pierre, il a beau être plutôt fin, on ne sait pas combien de temps il faudra marcher, il...
- Non, mais il faut qu’on le fasse dormir là, les gars, regardez-le !
- On sait, Xari, ça fait depuis qu’on l’a trouvé qu’on le lui dit ! Mais il garde les yeux grands ouverts, comme un somnambule...

Ils étaient là tous les quatre à discuter de la suite des événements, alors que Chap caressait doucement la fourrure fournie de Sparky, assis sur le sol près d’eux. Jiraya lui jetait des regards inquiets de temps à autre. Il tombait littéralement de fatigue. Pourquoi refusait-il encore de dormir ? Qu’est-ce qu’ils lui avaient fait bon sang....

Après qu’ils l’aient retrouvé, ils avaient passé un long moment à essayer de le faire parler, où de lui demander s’il avait besoin de quelque chose. Il les avait regardés, comme s’il ne comprenait pas ce qu’ils disaient. Ils avaient fini par abandonner. Melon l’avait forcé à s’allonger sur le sol pour le faire se reposer, mais Chap n’avait même pas daigné fermer les yeux. Jusqu’au moment où ils avaient entendu ce cri...
La voix de Pierre, qui disait à Xari de faire attention. L’homme aux cheveux longs s’était levé d’un bond, avant de se précipiter vers l’endroit d’où provenait le bruit. Xari. Il n’avait retenu que ce mot.

Il les avait trouvés là, Aypierre et Xari, en train de regarder avec une légère angoisse un chien, qui était venu se frotter aux jambes du plus âgé. Jiraya avait à peine remarqué qu’il n’y avait finalement pas de danger. Il avait accouru près de son meilleur ami, et l’avait pris dans ses bras.
- Jiji, fais gaffe, mon dos... s’était plaint le jeune homme.
Mais Jiraya n’en avait rien à faire. Il était là, il allait bien. Enfin, plutôt bien.
Il avait senti son ami lui rendre timidement son étreinte, avant d’entendre la voix d’Aypierre dire :
- Salut Jiraya. Tout va bien pour Melon et toi ?
L’intéressé se sépara à regret de Xari, gardant un bras collé au sien, pour ne pas perdre le contact. Plus jamais.
- Oui. On a trouvé Chap, aussi, mais il est dans un sale état. Suivez-moi.

Ils avaient retrouvé ses deux compagnons et leur avaient expliqué la situation en quelques mots. Maintenant, ils ne savaient pas comment se déplacer avec Chap. D’ailleurs, le chien les avait suivis, et dès qu’il avait aperçu le châtain, il s’était approché joyeusement de lui pour lui lécher le visage à grand coup de langues. Ils avaient eu toutes les peines du monde à le faire reculer, mais Chap avait tendu les bras vers la bête et murmuré un faible : « Sparky... »

Ils avaient tous échangé un regard. C’était donc bien le chien de Dfg. L’animal avait pris la manche de Xari dans sa gueule et s’était mis à avancer dans une direction. Le jeune homme l’avait gentiment repoussé, action saluée par un aboiement mécontent de Sparky. Il voulait qu’ils le suivent.

- Non, mais les gars, je vais le porter, du moins en partie. Je suis sûre que le chien va nous amener à la sortie. Au pire, Melon et moi on se relaie, rappela Aypierre en lançant un regard entendu à Melon, qui acquiesça doucement.
Xari et Jiraya finirent par se plier à leur idée, et ils chargèrent Chap sur le dos du plus âgé. Il se laissa faire sans se débattre. Ils furent tous soulagés en le voyant s’agripper aux épaules d’Aypierre, une fois installé. Il y mettait du sien, cela rendrait la chose plus simple...
Sparky était parti en avant, et ils l’avaient tous suivi, Xari et Jiraya discutant tranquillement devant, Aypierre et Melon veillant sur Chap, qui semblait finalement s’être résigné, et avoir fermé les yeux.

*****

- Cacahuète.
- Deux.
- Trois.
- Quatre.
- Paf le chien.
- Dis sept !
- Sept !
- Grâce à ma méthode, c’est possible !
...

Ils étaient tous assis en rond dans le couloir près de la sortie du labyrinthe. Ils s’ennuyaient tous à mourir, Fukano et Alderiate chamboulés par l’absence de Chap et Zerator, Azenet et Dfg encore affectés par ce qui était arrivé à Xari. Alors Alderiate avait proposé qu’ils jouent à un jeu pour penser à autre chose. Aucun des autres n’avait eu le cœur de refuser, alors ils s’étaient tous mis à jouer à vingt et un.

Fukano avait bien vu que Zerator était légèrement vexé de ne pas être l’animateur de service, mais il fallait avouer que finalement, le jeu d’Alderiate passait bien.
Le but était de compter jusqu’à vingt et un, en disant chacun son tour un chiffre. À chaque fois qu’on arrivait à la fin, celui qui disait le vingt et un ajoutait une règle sur un chiffre de son choix : soit il remplaçait le mot par autre chose, soit il y avait une action à faire. Lorsque quelqu’un se trompait, tout recommençait à un. Enfin, dans cette partie-là, ils recommençaient à cacahuète.

Azenet venait de se tromper. C’était reparti !
- Cacahuète !
- Deux.
- Trois !
- ...
Tous lancèrent des regards appuyés à Dfg pour qu’il continue, mais il s’était immobilisé. Il leur fit signe de se taire. Une fois le silence obtenu, ils entendirent enfin ce que leur ami voulait qu’ils remarquent. Des voix....

Ils virent un chien arriver d’un couloir adjacent. Mais Fukano n’avait pas peur. Il aurait reconnu ce chien d’entre mille.
L’animal se précipita vers Dfg, l’étouffant à moitié en se collant à lui.
Derrière lui, ils virent leur cinq compagnons manquants arriver. Les cinq.
Fukano vit Alderiate et Dfg se lever et courir vers eux, Zerator aida Azenet à se relever, et ils les rejoignirent.
Mais lui, il n’arrivait pas à bouger. C’était impossible. Ses yeux s’étaient fixés sur quelque chose. Quelqu’un.

Chap.

*****

« Félicitations. Vous avez enfin trouvé la sortie. Au bout du couloir se trouve une maison spécialement aménagée pour votre confort. Vous avez un jour et une nuit pour vous y reposer. Ensuite, commencera la deuxième épreuve ! »

Ils grincèrent tous des dents. Comment ça, la deuxième épreuve ? Qu’est-ce qu’ils avaient bien pu faire de mal pour qu’on leur en inflige ? Ils venaient à peine de se retrouver qu’ils devaient déjà aller visiter cette étrange maison... Aypierre ne prit même pas la peine de poser Chap au sol. Il le ferait une fois qu’ils auraient atteint leur foyer. Les nouveaux arrivants leur avaient aussi dit qu’ils leur expliqueraient tout ce qu’ils savaient une fois qu’ils seraient arrivés. Dfg se mordit la lèvre, contrarié, mais il accepta. Il attendrait un peu avant de savoir ce qu’ils avaient fait à son cher Chap... En fait, n’était même pas sûr d’avoir envie de le savoir. Ils se mirent tous en marche, traversant l’embouchure autrefois barricadée.

Le grand brun lança un regard inquiet à Fukano. Il s’était mis en retrait depuis que les autres étaient arrivés. Pourquoi ? Il avait semblé tellement affecté lorsque Chap avait disparu, et maintenant, il n’était même pas venu le voir... Il se sépara d’Aypierre pour aller vers lui, mais quelqu’un interrompit sa progression.
- Tout va bien ? lui demanda la voix calme de Melon.
- Oui, ne t’inquiète pas. Et toi ? lui répondit-il avec un sourire.
- Ça va.
Dfg aurait bien aimé continuer à discuter avec son ami, mais là, il voulait comprendre ce qui arrivait à Fukano. Il l’atteignit enfin. Le rouquin l’avait regardé arriver. Il n’avait pas franchement l’air bien. Il semblait refuser de croiser le regard ce celui qui l’approchait.
- Fuka, ça joue ? demanda-t-il, inquiet.
Son ancien partenaire ne répondit pas et accéléra. Qu’est-ce qui lui prenait ?
- Fuka !
Dfg se mit à trottiner un peu pour le rattraper, et il lui agrippa le bras pour l’arrêter. Aucun des autres ne parlait. Le jeune homme devant lui leva les yeux. Il fixa quelque chose derrière celui qui le retenait et ses yeux s’emplirent de larmes. Il se dégagea brusquement et partit en direction de la maison en courant.

*****

Dans un silence total, ils pénétrèrent dans la maison. La porte se scella derrière eux, faisant sursauter Melon et Alderiate, qui l’avaient franchie en dernier. Ils eurent vite fait le tour de la bâtisse. Une cuisine ouverte, assez grande pour y faire tenir cinq ou six personnes facilement. Une table rectangulaire pour dix. Il y avait trois chambres à quatre lits, dont les portes donnaient sur un salon où des canapés entouraient une table basse ronde.

Aypierre managea la préparation du repas du soir. Une horloge dans la cuisine indiquait dix sept heures trente. Ils étaient tous affamés. Il engagea Jiraya, Xari et Fukano pour l’aider. Le rouquin avait semblé soulagé qu’on lui donne quelque chose à faire. Le plus âgé l’avait trouvé étrange, mais il semblait redevenir un peu lui même grâce à la présence des deux abrutis qui...
Ils étaient en train de foutre le feu à la cuisine, ces cons !

Aypierre les renvoya et engagea Azenet et Zerator à la place, leur promettant que s’ils faisaient n’importe quoi, il leur ferait bouffer les racines de la jolie plante verte qui trônait dans un coin du grand salon. Zerator avait voulu défendre la cause de la plante, mais Azenet l’avait arrêté avec un regard amusé. Ils avaient rejoint Fukano en cuisine, laissant le plus âgé aller voir l’état de Chap, dont les trois membres de la Team Eclypsia s’occupaient. Zerator trouva le moyen de mettre de la salade dans le plat de viande qu’Azenet préparait. Les trois cuisiniers riaient aux éclats. Le brun aux yeux bleus était content de voir Fukano sourire un peu. Il lui avait paru tellement sombre, les quelques heures auparavant... Il le voyait encore se rembrunir parfois, mais dans l’ensemble, il avait l’air d’aller mieux. Le jeune homme avait tout de même décidé de mener sa petite enquête pour savoir ce qui était arrivé au rouquin.
- Zera ! Tu crois que le paquet de croûton va s’ouvrir tout seul ? lui demanda la voix d’Azenet, qui surveillait de près ses bêtises.
Hein ? Ah, oups, il venait de poser le paquet de croûton entier dans le saladier. Il s’improvisa toute une mise en scène pour faire comprendre à ses deux collègues à quel point ouvrir ce paquet était difficile, lorsque Fukano, exaspéré, le lui chipa des mains et l’ouvrit à sa place. Il bouda un peu et finit par verser les petits morceaux de pain à l’ail dans son récipient.

C’était étrange de faire quelque chose de si... commun, après tout ce qui était arrivé. Mais ça faisait tellement de bien...

*****

Il se redressa difficilement, les regards de ses amis toujours inquiets posés sur lui.
- Ça va aller, je vous assure...
Melon s’était immédiatement placé derrière lui pour l’empêcher de tomber en arrière. Il prit appui sur Alderiate pour se lever. Ses jambes faillirent le lâcher, mais il tint bon. Il avait la tête qui tournait légèrement. Cet état de transe ne lui avait vraiment pas réussi.

Les autres les avaient appelés pour manger. S’appuyant toujours sur le grand aux yeux verts, il se mit à avancer lentement vers la cuisine, jusqu’à ce que sa canne humaine en ait marre. Il le fit basculer en arrière, le porta dans ses bras comme une princesse et l’amena jusqu’à la salle à manger, où il l’installa sur une chaise, sans tenir compte de ses protestations. Il devait avoir faim, pour se dépêcher autant.

Une douce odeur planait dans la pièce. Chap n’avait pas réellement faim, mais il était content de retrouver les autres. Même si...
Il avait encore peur.... Peur qu’un autre de ses amis ait à le trahir, comme Fukano... D’ailleurs, où était-il ? Sûrement en cuisine.... Il fallait absolument que le châtain puisse lui parler... Ah, le voilà qui arrivait.
Chap le suivit du regard jusqu’à ce qu’il aille s’asseoir en diagonale de lui, entre Dfg et Zerator. Le blessé laissa ses yeux fixés sur lui, dans l’espoir que le rouquin lève les siens, mais il ne le fit pas. Allez, Fukano...
Rien à faire. Il semblait l’ignorer. Pourquoi ?
- Tu ne veux pas manger ? demanda-la voix d’Alderiate près de lui, s’ajoutant aux autres voix des conversations déjà en marche.
L’intéressé secoua la tête.
- Non. Merci.

Comme par réflexe, Fukano tourna la tête vers lui en l’entendant. Leurs regards se croisèrent une fraction de seconde. Le rouquin détourna vite fait le sien et ferma ses paupières, les crispant de toutes ses forces.
Mais...
Chap le vit se lever, et quitter la salle à manger, après avoir glissé un mot à l’oreille de Zerator, qui l’avait regardé s’éloigner, peiné.
Non... Fukano...
Le châtain se sentait terriblement mal. Il fallait qu’il lui parle. Il recula lentement sa chaise et voulut se lever, mais ses jambes refusèrent de le porter. Non ! Il voulait juste aller voir son ami! Allez, fichus membres inférieurs !
Il entendit qu’on criait son nom, mais il n’en avait rien à faire. Il ne voulait qu’une seule personne, mais elle venait de partir de la salle. Étalé sur le sol, il sentit des larmes commencer à rouler le long de ses joues alors qu’une douleur fulgurante lui brûlait le flanc gauche.
Non, non, non ! Pourquoi... Fukano... Il lui avait déjà pardonné, alors pourquoi le fuir...
Il lui répugnait ? Il... Il le haïssait parce qu’à cause de lui il avait du faire un choix qui lui avait brisé le cœur ?
Il avait tellement besoin de le voir, de sentir sa présence près de lui. Il voulait qu’il le protège, comme il l’avait fait, face aux chiens alors qu’ils étaient encore liés par les menottes en métal, il voulait le prendre dans ses bras pour le consoler, comme quand le rouquin avait du tourner la clé dans la serrure pour libérer Dfg...

Il sentait que les autres essayaient de le rassurer autour de lui. Mais il ne se calmait pas. Il se débattait. Il voulait se relever. Se relever et aller voir Fukano. Alderiate le plaquait au sol, usant de toute sa force, alors que Dfg essayait de lui faire reprendre la raison.

Mais c’était une très mauvaise idée. Le sentiment d’être retenu contre son gré ne fit qu’augmenter la panique qui s’était emparé du jeune homme. Ils essayèrent tout ce qu’ils pouvaient, mais rien ne réussissait à le calmer. Il se sentait oppressé par la foule de gens qui s’étaient agglutinés autour de lui pour l’aider.

Finalement, Aypierre eut la présence d’esprit de dire à tout le monde de reculer. Sentant son espace devenir plus libre, Chap se contenta de se rouler en boule sans arrêter de sangloter, son T-shirt commençant à être trempé du sang qui s’écoulait d’une blessure qu’il s’était rouverte.

« Je suis désolé, Fuka... » murmura Chap, tellement bas qu’il fut le seul à entendre ses propres paroles.

*****

- Fuka ! Chap a pété un câble ! Toi qui étais avec lui dans le labyrinthe, tu...
- Non.

Zerator s’arrêta net. Comment ça, non ? Le rouquin était allongé sur un lit, la tête enfouie dans un oreiller. Le brun s’approcha de lui, posa une main sur son dos et le secoua doucement.
- Fuka, qu’est-ce qu’il se passe ? Vous étiez vraiment proches à la soirée bizarre, et maintenant... On dirait que tu le fuis...
- Laisse-moi, Zera.
- Non, je pense que c’est important que tu le dises, parce que là les autres dehors, ils...
- VA-T-EN !
Zerator se figea. Il entendit un sanglot étouffé de Fukano lui échapper. Il s’assit près de lui et lui caressa doucement le dos.
Qu’est-ce qui avait bien pu se passer...
Il resta ainsi jusqu’à ce qu’il entende les pleurs de son ami se calmer. Il semblait s’être endormi. Le brun eut un faible soupir. Il attrapa ce qui lui semblait être un pyjama dans une armoire de la pièce et l’enfila, avant d’aller à son tour se blottir dans un lit. Il n’avait pas le courage de se battre ce soir. Ils discuteraient tous ensemble le lendemain.

Zerator s’endormit avec peine, se rappelant que trop de l’assiette pleine de bonnes choses qu’il avait abandonnée à la salle à manger.

*****

Il fut réveillé par du mouvement près de lui. Quelqu’un se glissait sous ses draps ?
Il sentit un corps chaud se rapprocher du sien, alors que des lèvres tièdes se posaient sur les siennes, tendrement. Ses lèvres se fendirent en un petit sourire avant qu’il ne se mette à répondre au baiser. Il passa une main dans le dos dénudé de l’homme en face de lui et l’attira jusqu’à ce que leur torses nus se touchent. Ils s’embrassaient toujours passionnément, mais avec discrétion.

Une main se posa dans son dos et se mit à glisser doucement vers ses fesses. Il laissa échapper un petit rire étouffé avant de remonter légèrement la main de l’autre vers ses hanches. Lui aussi en avait envie. Mais ils ne pouvaient pas. Pas ici. Pas maintenant. Leurs embrassades cessèrent doucement et l’envahisseur blotti son visage dans le cou de son hôte. Ce dernier le pressa un peu plus contre lui, profitant du contact qu’ils étaient obligés de cacher en journée. Ils s’endormirent paisiblement, confortablement installés dans les bras l’un de l’autre.

*****

Elle les regardait avec tendresse. Ils étaient vraiment adorable. Mais elle était partagée entre ce sentiments d’attachement, et celui de colère. Elle aurait voulu les étriper. Ils ne se doutaient pas, que cette maison était bourrée de caméra, et que le maître avait le contrôle sur tout ? Quelle belle bande d’abrutis.
- Hmm... On dirait bien qu’on va devoir changer un peu nos plans, pour demain, murmura la voix enjouée du maître, par dessus son épaule.

***************************************************************************************************************

Yop !
Alors, à votre avis, c'est qui les n'amoureux secrets ? Celui qui devine, je lui fais un OS spécial où il peut choisir les personnages et le contexte ! (Je sens que je vais le regretter... x))
Sinon, merci à Mlle Ness pour sa correction <3
Ah ! Et aussi, je vais ralentir le rythme de sortie (Que j'essayais de tenir à 1 chapitre tous les deux jours) jusqu'à mes vacances qui commencent le 16 ! (Parce que école, devoirs et exam's :/)
Je vous aime !
Flo'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Oct - 15:37
FIIIIIIIIRST Non j'arrête pas lel
Putain ce chapitre tellement des barres ! Quand ils font nawak dans la cuisine xD
ZERAPORC EN ACTION

Mlle Raly a écrit:
Il fut réveillé par du mouvement près de lui. Quelqu’un se glissait sous ses draps ?
Il sentit un corps chaud se rapprocher du sien, alors que des lèvres tièdes se posaient sur les siennes, tendrement. Ses lèvres se fendirent en un petit sourire avant qu’il ne se mette à répondre au baiser. Il passa une main dans le dos dénudé de l’homme en face de lui et l’attira jusqu’à ce que leur torses nus se touchent. Ils s’embrassaient toujours passionnément, mais avec discrétion.

Une main se posa dans son dos et se mit à glisser doucement vers ses fesses. Il laissa échapper un petit rire étouffé avant de remonter légèrement la main de l’autre vers ses hanches. Lui aussi en avait envie. Mais ils ne pouvaient pas. Pas ici. Pas maintenant. Leurs embrassades cessèrent doucement et l’envahisseur blotti son visage dans le cou de son hôte. Ce dernier le pressa un peu plus contre lui, profitant du contact qu’ils étaient obligés de cacher en journée. Ils s’endormirent paisiblement, confortablement installés dans les bras l’un de l’autre.
AAAAAAAAAAAAAAAAAAH (╯ ⊙ω⊙)╯︵ ┻━┻(╯ ⊙ω⊙)╯︵ ┻━┻(╯ ⊙ω⊙)╯︵ ┻━┻(╯ ⊙ω⊙)╯︵ ┻━┻(╯ ⊙ω⊙)╯︵ ┻━┻ C'est du KiDin CHALDERIATE ! OU MEELGOOD ! é-é

CACAHUETE !

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
princesse kw3
Bébé Sadique
Messages : 555
Pikadollar : 880
Vos j'aimes : 12
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 15
Localisation : sur une planète perdu dans l'espace
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Oct - 20:17
Ohhh
Fukano, pourquoi tu es comme ça, Chap ne t'en veux pas
Enfin, j'aurais été pareille si j'étais à sa place
Floraly la meilleure a écrit:
Il fut réveillé par du mouvement près de lui. Quelqu’un se glissait sous ses draps ?
Il sentit un corps chaud se rapprocher du sien, alors que des lèvres tièdes se posaient sur les siennes, tendrement. Ses lèvres se fendirent en un petit sourire avant qu’il ne se mette à répondre au baiser. Il passa une main dans le dos dénudé de l’homme en face de lui et l’attira jusqu’à ce que leur torses nus se touchent. Ils s’embrassaient toujours passionnément, mais avec discrétion.

Une main se posa dans son dos et se mit à glisser doucement vers ses fesses. Il laissa échapper un petit rire étouffé avant de remonter légèrement la main de l’autre vers ses hanches. Lui aussi en avait envie. Mais ils ne pouvaient pas. Pas ici. Pas maintenant. Leurs embrassades cessèrent doucement et l’envahisseur blotti son visage dans le cou de son hôte. Ce dernier le pressa un peu plus contre lui, profitant du contact qu’ils étaient obligés de cacher en journée. Ils s’endormirent paisiblement, confortablement installés dans les bras l’un de l’autre.
Alors bon j'ésite avec trop de couple mais je pense que ce n'est pas Fukano (avec la fourrure) mais après sa peut comme même être lui car il n'y a très peu de description des personnes
Donc, je vais dire ...... *roulement de tambour*
JIRAXARI!!!!!!

___________________________________________________

Je suis une petite adolescente qui veut juste comprendre le sens de la vie (et c'est pas 42)




By the princesse kw3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Oct - 20:19
Ta proposition est prise en compte ! Mouahahahaah !

Ça pourrait être Fukano, parce que dans ma fic' il a pas de fourrure ! ;D


___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Oct - 20:37
MMMMMMEEEEEEEEEEEEEEEEELLLLLLGGGGGGOOOOOOOOOOOOOOOOOOODDDDD

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou
Petit Sadique
Messages : 752
Pikadollar : 1058
Vos j'aimes : 9
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 16
Localisation : perdue entre deux monde
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Oct - 10:57
J'adore!!!! Ce chapitre de la cute-titude!!!!! OMG QUOI!!!!!!! (DI: Le couple mystère... euh... euh... Aynet?) (Titi: Comment tu connais ça toi?) (DI: En lisant des trucs quand je m'ennuie peut être...) Bon... sinon. Chap!!!! Il est trop mal en point le pauvre!!! Le maître du jeu, le chouigueum!!! (Titi: Bonjour le france) Hâte de voir la suite!!!

___________________________________________________

Fan de LGDC et de mimi-chachats

"La music, la lecture, l'écriture et le dessin ne sont pas que des passes-temps, ce sont aussi des moyens de comuniquer.''

J'aime tout mes amis: Thunder  I love you Blacki  I love you luni'  I love you Fantaise I love you pitit  I love you Nizzy I love you Guilty I love you Dark Cherry  I love you Epona I love you suko I love you Valentine I love you Cello I love you Raikya  I love you  Xylaune I love you p'titKiWi I love you et vous tous bien évidemment I love you !


En ce moment, c'est
les cours
rt si c'est triste
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miss Otaku
Sadique Régulier
Messages : 1642
Pikadollar : 2908
Vos j'aimes : 107
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 15
Localisation : Dans ton c... Cadeau de Noël. J'étais en promo, on m'a achetée, voilà...
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Oct - 11:26
Ahem.
Moi je dis Aynet.
PROPOSITION DE MERDE BONCHOOOOOUR!
Bah quoi? Ça peut pas être Fuka, Chap ou Zera selon mes hypothèses.
Ptet Jilon...
Un instant j'ai cru que le Maître faisait con. Il est et reste tordu non?
C'pour ça que je l'aime bien.
Ahem.
FUKAAAAAAAAAAAA Sad
CHAAAAAAAAAAAAP Sad
Le Chapka en prend un coup Sad
Ouais j'ai pas commenté l'autre chapitre mais c'pas grave.
Super Chapka! Je me devais de faire cette variante de la blague. Obligé.

___________________________________________________

Avant, j'étais une sadique active.
Mais ça c'était avant, laisse tomber.
Maintenant je suis une auteure qui n'a que des pages blanches, une dessinatrice qui fait sa vie pépère et une Otaku qui lit 40000 choses en même temps.
Mais coucou à toi, qui que tu sois.
 :huug:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Oct - 15:12
Lou :

Du Aynet, mmh ? Je note !
Ouais, Chap est plutôt dans la mouise, effectivement :/
Merci pour ton com' ! <3

Ota :

Aynet aussi ? Trop côté ce couple ! x)
Le Chapka, le Chapka... C'est mal parti pour que ça finisse en Chapka c't'histoire !
Merciiiiii <3 (pour la blague et le commentaire ! x))

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2653
Pikadollar : 3948
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Oct - 15:01
Zut zut zut
Beaucoup trop de propositions pour le couuuple
MAIS JE VEUX MON FICHU CHALDERIATE TOT
J'SUIS EN MANQUE

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Oct - 16:07
Reste zen, Nyal, zeeeeen ! Pense à mon OTP challenge ! x)

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2653
Pikadollar : 3948
Vos j'aimes : 169
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 15
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 9:44
*pense* *µ*
*secoue les épaules de Flo'* C KAN KIL SOOOOOOOORT ?!

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
Modératrice - La boite à idées
Messages : 1052
Pikadollar : 1750
Vos j'aimes : 166
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Oct - 9:54
blblblblblblbl, mais arrête de me secouer comme ça je vais vomir !

Il sortira dans l'après-midi je pense ;D

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Western union vers liberty reserve
» EUR/USD : L'euro corrige, les opérateurs attendent la réunion de la BCE
» l'Union Européenne veut interdire les remèdes à base de plantes
» A380 à la Réunion
» L’UNION FAIT LA FORCE...rappel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: