AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

A+ en lan ! - Chapitre 11

avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1022
Pikadollar : 1712
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Jan - 19:37
Bonsoir, bonsoir !
Nous voici enfin à la fin de cette fic' !
Bon, la vérité, c'est qu'il y a encore un épilogue de prévu, qui devrait sortir dans la semaine ! ~
Enfin, quoiqu'il en soit, merci aux gentils gens qui lisent ma fic', c'est vraiment motivant de savoir que des gens suivent votre travail Very Happy
Bonne lecture !
Flo'

*********************************************************************************************************

Je grognai de manière imperceptible avant de donner un léger coup de rein pour faire remonter Chap sur mon dos. Il n’était pas très lourd, le problème ne venait pas vraiment de là, c’était juste qu’il glissait depuis tout à l’heure et que je devais sans arrêt faire en sorte de le remettre à la bonne hauteur. J’affermis ma prise sur ses jambes et je le sentis remuer un peu, calant sa tête au mieux sur mon épaule et refermant ses bras un peu plus autour de mon cou. Tant qu’il ne m’étranglait pas, tout allait bien. À côté de moi, Brigels s’interrompit dans sa phrase et me regarda, inquiet.
- C’est bon ?
- Ouais, t’inquiète, il glisse un peu mais c’est gérable.
Il hocha la tête et nous repartîmes dans notre discussion, tout en continuant notre route en direction de l’hôtel.

Après leur interview, les trois autres nous avaient rejoint, Chap et moi, et nous avions décidé qu’il était grand temps de le ramener à l’hôtel pour le laisser dormir. Seulement, nous ne pouvions pas y aller tous les cinq, étant donné qu’il nous restait du matériel à ranger et des vestes à rendre à leur généreux propriétaires. Nous nous étions séparés en deux groupes, Brigels et moi qui ramenions Chap, et Dfg avec Melon pour ranger les derniers trucs de la lan.
Au départ, Brigels avait voulu appeler un taxi, mais j’avais refusé. Trop d’attente et surtout, trop cher. J’avais déjà testé tout un tas de méthodes pour porter Chap, malgré moi, bien évidemment. J’en avais déduit que le prendre sur mon dos était le plus simple et les trois autres m’avaient aidé à l’y hisser. Depuis, Brigels et moi marchions dans les rues froides de la petite ville où avait pris place la lan.

Un léger gémissement me parvint aux oreilles et je pressai doucement les cuisses de Chap de mes pouces pour le réconforter.
- Ça va ? demandai-je en coupant Brigels au milieu de sa phrase.
- Mal à la tête... grogna faiblement Chap en essayant de trouver une position plus confortable pour son crâne.
- T’inquiète, mec, on y est presque.
- Encore deux minutes, ajouta Brigels en me lançant un regard entendu.
Nous accélérâmes le pas tout en reprenant notre conversation et finîmes par arriver enfin à l’hôtel.

Brigels m’ouvrit la porte de la chambre et je dus me baisser un peu pour passer la porte. Je secouai doucement Chap pour le prévenir avant de le faire glisser le plus délicatement possible sur le lit. Il s’y étala avec un bonheur apparent qui nous fit rire, Brigels et moi, et nous nous mîmes chacun d’un côté pour lui retirer ses chaussures. Une fois la chose faite, Chap rampa jusqu’à pouvoir poser sa tête sur un coussin et se blottit dessus. Je dus tirer le drap de toutes mes forces pour le déloger et pouvoir l’en recouvrir. Il l’attrapa rapidement et ferma les yeux dans un petit soupir de bien-être.

Sans pouvoir m’en empêcher, je souris avant de raccompagner Brigels à l’entrée.
- Tu veux aller manger un truc ? me demanda-t-il alors que je m’arrêtais dans l’encadrement de la porte.
- Nan, j’ai vraiment pas faim. Je crois que je vais faire comme Chap, là. Je mangerai comme un gros tas au petit-déj’ de demain.
- On a déjà décidé une heure de départ ?
- On doit laisser l’hôtel avant dix heures, donc déjeuner vers neuf heures, je pense.
- Ok.
Il resta sur le pas de la porte, un peu gêné.
- Je vais attendre les autres. Ça te dérange pas de rester seul ?
- Non, t’inquiète. Parait que je suis babysitter à temps partiel !
Il rit un peu à ma blague avant de prendre un air plus sérieux.
- En tout cas, c’est cool ce que t’as fait pour lui aujourd’hui.
J’ouvris la bouche sans trop savoir quoi répondre. Puis mon visage s’éclaira d’une moue espiègle :
- Tu veux dire quand je l’ai baladé dans la lan sur mon épaule ?
- Sauf ça, crétin ! Tu peux pas t’en empêcher, hein !
- Oh, de quoi il me parle le diamant trois ! Retourne à ton Elo ! le taquinai-je.
Il me servit une grimace ironique avant de regarder son téléphone.
- Bon, je vais aller rejoindre les autres pour manger. On te rapporte rien, sûr ?
- Certain ! Allez, bonne nuit Brigels !
- Bonne nuit Alde.

Je refermai la porte avec un dernier signe de main, avant de soupirer longuement et d’étirer les muscles de mon dos, endoloris d’avoir dû porter Chap. Je revins vers la pièce principale et me mis à farfouiller dans ma valise pour trouver de quoi aller prendre une douche. Je jetai un coup d’œil rapide à mon compagnon de chambre et hochai la tête en me rendant compte qu’il avait les yeux ouverts. J’hésitai à le laisser, et puis, je m’assis sur mon lit tout en enlevant mes chaussettes :
- Tu sais qu’en fermant les yeux, ça marche mieux ?
Comme un enfant pris sur le fait, il serra la couverture contre lui et suivit mon conseil. J’eus un petit sourire satisfait avant de partir en direction de la salle de bain pour une bonne douche bien méritée. Si je m’étais écouté, j’aurais pris un bain chaud, mais après réflexion, j’y avais renoncé. Trop de risques de s’endormir dedans, et surtout, trop long.

Une fois rafraîchis, j’enfilai rapidement un survêtement et à la faible lueur de mon téléphone, je retournai près du lit pour me coucher. J’essayai de ne pas faire trop de bruit et me glissai sous les draps, appréciant la douceur du tissu sur la peau nue de mes bras. J’installai ma tête confortablement sur mon oreiller et je fermai les yeux, trop heureux de pouvoir enfin dormir moi aussi. Seulement un détail me chiffonnait.

Un léger bruit de frottement venait briser le silence si paisible de la chambre. Je rouvris les yeux, incommodé par ce son et fus surpris en comprenant de quoi il s’agissait. Juste devant moi, Chap, les yeux grands ouverts, jouait avec le drap. Ses ongles grattaient le tissu et il semblait passionné par son petit jeu, ses yeux marron reflétant l’éclat de la lune qui passait dans notre chambre. Je soupirai un peu avant de demander d’une voix lasse :
- Je croyais que t’étais crevé...
Il sursauta avant d’arrêter immédiatement son jeu.
- Je... Pardon... dit-il à voix basse, l’air un peu coupable.
Je ne comprenais pas vraiment, mais soit. Ses doigts agrippèrent à nouveau le drap et le ramenèrent lentement à sa joue pour l’y appuyer. Je le regardai faire en attendant patiemment qu’il ferme les yeux, mais il n’en fit rien.
- Chap, c’est quoi le problème ?
Il leva ses yeux vers moi, l’air un peu effrayé.
- Rien ! Rien, t’en fais pas. Tu dois être mort, tu devrais dormir...
Je laissai m’échapper un petit rire soufflé. Il avait du culot de me dire un truc pareil. En même temps, je le trouvais mignon d’essayer de penser à moi.
- Allez, dis-moi, Chap. J’ai lutté pour te tenir réveillé toute la journée, et maintenant que je te fous la paix, tu veux plus ? ironisai-je.
Il baissa à nouveau le regard.
- C’est juste que je me demandais... Tu penses que c’était moi ou l’équipe qui était visé, pour le... Enfin, tu vois...
Je glissai une main sous mon coussin avant de répondre :
- C’était l’équipe, Chap, personne ne te veut de mal.

Sans me regarder, il se mit à rejouer avec le drap, le grattant nerveusement de ses doigts. J’hésitai à l’arrêter, ou à dire quelque chose pour le réconforter, mais rien ne me venait. Alors, les yeux grands ouverts dans l’obscurité, j’attendis, immobile.

- Mec, imagine qu’ils aient mis un truc mortel dans ma bouteille... J’aurais pu y rester. C’est bizarre de se dire qu’on pourrait mourir tout le temps, juste parce que quelqu’un en avait envie...
Mon cœur fit un léger bond dans ma poitrine. Il semblait vraiment affecté par ce qui lui était arrivé, je ne m’en étais pas rendu compte avant. Peut-être était-ce simplement parce que tant qu’on était occupé à la lan, il n’avait pas eu le temps d’y réfléchir... Sauf maintenant qu’il était enfin tranquille, il devait se poser tout un tas de questions inutiles et effrayantes. Je sortis ma main du dessous de la couverture pour la poser sur la sienne, histoire qu’il arrête de torturer ce pauvre drap.
- Eh, Chap, arrête, d’accord ? Tu risques plus rien, demain on retourne en Angleterre, loin de tout ce bordel.
Il releva timidement les yeux vers moi
- C’est juste que j’ai ces images qui tournent en boucle dans ma tête à chaque fois que je ferme les yeux... Du coup, j’ose plus...
- Tu veux me raconter ?
Il secoua la tête, l’air dégoûté et apeuré. Le pauvre était probablement entrain de délirer à cause de la fièvre. Je soupirai doucement avant de m’approcher un peu de lui. Comme je l’avais fait très souvent dans la journée, je laissai ma main glisser jusqu’à son front. Il me regarda sagement faire. Il était brûlant. Je regrettai de ne rien avoir à lui donner pour faire passer sa fièvre.

J’étais un peu trop fatigué pour lui proposer de faire quoique ce soit, et je doutais qu’il en soit capable, de toute manière. Nonchalamment, je glissai une main dans son dos pour l’attirer à moi. Il se laissa aller et je me collai à lui. Mes recherches personnelles avaient démontrées qu’il s’endormait mieux quand il était contre moi, c’était purement scientifique. Ou peut-être pas.
Quoiqu’il en soit, il ne s’écarta pas.
- A... Alde, qu’est-ce que tu ... ?
- No homo, Chap. J’essaie de te faire dormir. Au pire, imagine que je suis ta maman.
Je me mordis la lèvre pour ne pas rire, mais je crois que Chap était trop faible pour se rendre compte de la connerie que je venais d’énoncer. Il se contenta de se blottir contre mon torse et je me bénis mentalement d’avoir mis un T-shirt pour la nuit. J’ajustai la couverture sur nous deux, et une fois la chose faite, je laissai mon bras suspendu dans les airs.

En vérité, je ne savais pas trop quoi en faire. Il n’y avait qu’une seule place où je pouvais le ranger confortablement, mais cela impliquait de... Bon, je n’avais pas vraiment le choix. Avec délicatesse, je le passai par dessus Chap et le déposai dans son dos. Il ne protesta pas et je me décrispai légèrement, laissant mon bras peser un tout petit peu plus sur lui. Toujours aucune réaction. Je regrettais un peu que sa tête soit cachée contre mon torse, parce que j’aurais bien aimé savoir s’il avait les yeux ouverts ou fermés.

Je luttai contre le sommeil, attendant qu’il s’endorme le premier. Il ne mit pas longtemps à le faire. Sa respiration devint lente, je le sentis se détendre sous les doigts de la main que j’avais posée dans son dos. Profitant de son sommeil, je le serrai un peu contre moi. Il m’avait fait de belles frayeurs, ce con. Je me laissai aller à Morphée, et ma tête s’abaissa légèrement pour être enfouie plus confortablement dans le coussin. Mon nez se fit chatouiller par les cheveux de Chap et je fus forcé d’inspirer leur odeur qui me berça agréablement.

Alors que je m’enfonçais dans un sommeil profond, un sourire niais se dessina sur mes lèvres.
La pire lan de ma vie.
Et peut-être aussi la meilleure...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mistakes
Super Fukanouille
Messages : 749
Pikadollar : 569
Vos j'aimes : 69
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 16
Localisation : Pays de la Guimauve, bonsoir.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Jan - 19:49
Omg j'en reviens pas que ce soie fini (Il reste l'épilogue je saiiiis)
T'avais raison de dire qu'il me plairait, j'ai adoré tout comme les autres chapitre *-*
Je les ai pas tous commentés mais il me semble que tu as eu toutes mes réactions, en commentaires ou par Skype :3
Vous avez un don pour l'écriture qui n'est pas négligeable Mlle Raly
Bon y a pas eu de Meelgood... C'est la rttitude Maiiiiiiis le bébé début minuscule Chalderiate à la fin fait vachement plaisir *On va dire que c'est le yaoi x) *
Merci pour cette fiction géniale <3
Mlle Stakes, votre lectrice dévouée et assidue qui vous nem fort <3

___________________________________________________

~Make your life a fairy tale~



♥ Membre des Floodeurs Sadiques, de la SheepArmy et des Tinkettes ♥
◄ Friends ►
Only her ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1022
Pikadollar : 1712
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Jan - 19:52
Gniaaa, t'es trop chou <3
Merci, dévouée lectrice !
ET VA TE FAIRE CUIRE UN OEUF AVEC LE MEELGOOD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou
Petit Sadique
Messages : 752
Pikadollar : 1058
Vos j'aimes : 9
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 15
Localisation : perdue entre deux monde
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Jan - 16:16
Ils sont choupis les deux <3 Euh... que dire?


Citation :
La pire lan de ma vie.
Et peut-être aussi la meilleure...

Il a des idées très contradictoires cet Alde...

J'ai très hâte de voir l'épilogue! Et vraiment, j'adore ta fiction.

___________________________________________________

Fan de LGDC et de mimi-chachats

"La music, la lecture, l'écriture et le dessin ne sont pas que des passes-temps, ce sont aussi des moyens de comuniquer.''

J'aime tout mes amis: Thunder  I love you Blacki  I love you luni'  I love you Fantaise I love you pitit  I love you Nizzy I love you Guilty I love you Dark Cherry  I love you Epona I love you suko I love you Valentine I love you Cello I love you Raikya  I love you  Xylaune I love you p'titKiWi I love you et vous tous bien évidemment I love you !


En ce moment, c'est
les cours
rt si c'est triste
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1022
Pikadollar : 1712
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Jan - 16:24
Des idées contradictoires, tu dis ? ~
En même temps, avec Chap dans les bras ... ;P

Merci beaucoup <3
J'aime bien l'écrire aussi, je me suis pas mis trop de pression pour celle-là, c'était vraiment agréable !
J'espère que l'épilogue vous plaira ;D

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nothingness
Bébé Sadique
Messages : 635
Pikadollar : 1030
Vos j'aimes : 29
Date d'inscription : 16/08/2015
Age : 18
Localisation : Ailleurs
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Jan - 19:26
Mlle Raly a écrit:
- Oh, de quoi il me parle le diamant trois ! Retourne à ton Elo ! le taquinai-je.
P-P-P-PUNCHLIIIIIINE !

Ahlala déjà la fin... Dit celle qui était absente pendant des semaines. Rt.
Ce fut une bonne fiction ! Very Happy Comme attendu de notre chère Mlle Raly, évidemment !
C'est très la kawaiitude à la fin ;d
Coeur sur toi <3

___________________________________________________

:kappa:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1022
Pikadollar : 1712
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Jan - 20:27
Rt.
Pensez aux chevilles de ladite Mlle Raly, PAR PITIE ! x)
Keur sur toi aussi, Mlle Ness !

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyal27
Noctali de l'ombre
Messages : 2637
Pikadollar : 3929
Vos j'aimes : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 14
Localisation : Là où il fait beaucoup trop chaud pour une membre de la #TeamFroid. Le Sud quoi.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Jan - 16:41
OH MON DIEU J'AI RATÉ TROP DE CHOSES xOx
PARDONNEZ MOI MAÎTRESSE
Bon, au boulot.
Flooooo a écrit:

Dfg avec Melon pour ranger les derniers trucs de la lan.
Hihi, m'est avis qu'ils ont pas dû faire que ça ;D

FloraLaScientifique a écrit:
Mes recherches personnelles avaient démontrées qu’il s’endormait mieux quand il était contre moi, c’était purement scientifique. Ou peut-être pas.
Certainement pas. :3

FloraCUUUUUUTE a écrit:
Mon nez se fit chatouiller par les cheveux de Chap et je fus forcé d’inspirer leur odeur qui me berça agréablement.
HANWI SO KAWAIIIIII

Voilà ~
Je fonce lire la suiiiiite

___________________________________________________



Tomber donne l'impression de voler...
...Jusqu'à ce que tu heurtes le sol.


   Va donc jeter un coup d'oeil à mes fictions ici !    




Merci d'être là Invité, toi et tous ceux qui sont sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Floraly
La boite à idées
Messages : 1022
Pikadollar : 1712
Vos j'aimes : 163
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Jan - 20:43
Tu es pardonnée, Nyal, tu es pardonnée x)

J'ai dit pas de Meelgood, oh ! ;P
Fonce pôtiiiiiiite !

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Religion...Coran:Le mystère du chiffre 19
» présentation à la con : Bruno des Baumettes vous salue
» collection dcg dunod manuel et applications + corriges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: Floraly-
Sauter vers: