AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Salut Invité ! •
•Rejoins notre serveur :Discord ^^

ONE PIECE : LES FENNECS - CHAPITRE 38 : Infiltration.

avatar
Lameufàlahache
Le Roi des Haches
Zodiaque : Verseau
Messages : 1292
Pikadollar : 2136
Vos j'aimes : 57
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans un monde formidable se situant dans mes rêves juste à côté du monde de psychopathe se trouvant dans ma tête.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 14:23
Chapitre 38 : Infiltration.

La base de la marine était en vue. Elle avait plutôt fière allure sous la lune éclairant la mer argentée mais ne semblait pas impossible à infiltrer. La plus grande difficulté serait de trouver les cellules et Kito dans un labyrinthe de couloirs.
L'île entière était un immense bâtiment de béton rectangulaire sur un bout de cailloux sombre. Le vent frappait l'immeuble de cinq étages irrité par les vagues incessantes.
Les pirates réussirent à trouver un endroit discret où amarrer. Leur plan était très simple : Rentrer puis ressortir avec Kito.
Ils n'avaient de toute façon ni le temps, ni les moyen et encore moins l'envie d'élaborer un meilleur plan.

Les pirates formèrent des groupes de deux afin de se séparer et être plus efficace. De toute façon, face à une base entière, même réunit, ils ne pourraient faire grand chose.

Leslie marchait nonchalamment dans les couloirs, Jolan sur ses talons. Contrairement à elle, il ne semblait pas confiant.
-Je t'ai connus plus courageux, dit la capitaine un sourire moqueur sur les lèvres.
-On est dans une base marine. Comment peux-tu être aussi calme ?
Elle soupira en haussant les épaules. Les couloirs étaient déserts en cette heure avancée de la nuit.
Mais en réalité, elle était tout sauf calme. Son cœur brûlait de l'ardeur de l'espoir. Chaque jour sans son jumeau était un enfer de solitude et de manque. Elle était si excitée à l'idée de le revoir et en même temps la crainte que tout ne soit qu'un second mensonge de la part du roux ou qu'ils échouent ce sauvetage la rendait anxieuse. Non, elle n'était définitivement pas calme.

Elfride courait dans les couloirs comme un petit animal. Même son chien était plus civilisé. Fabienne ne parvenait pas à canaliser son surplus d'énergie accumulé sur Doragon durant la traversée, pourtant courte.
Les vaines tentatives de Fabienne pour calmer la blonde n'avait fait que l'excitée encore plus. Ringo rejoignit alors sa maîtresse dans sa bonne humeur.
-Voilà que le chien s'y met, désespéra la femme, vous voulez nous faire repérer ?
Elfride l'ignora et indiqua de sa voix fluette un panneau dirigeant vers les cachots numéro trois, exactement ce qu'ils cherchaient. Mais cela signifiait qu'il y avait également au moins trois cachots différents.
Elles s'y dirigèrent en courant avec imprudence. Et en rentrant en ce lieu, elles découvrirent que Kito n'y était pas. Fabienne, essoufflée d'avoir suivit la blonde pesta en apercevant un jeune marine donner l'alerte. Il était certain que des surveillant veillé sur les prisonnier mais ça bien-sure, Elfride n'y pensait pas.
À partir de ce moment, les choses devinrent plus bruyante et rapide. Les marines s’éveillaient prêt à la défense de leur base, les prisonniers exigeaient d'être libéré par les pirates et ces derniers avaient complètement raté leur infiltration.

Théo et Alexis étaient dans les bureaux qu'ils avaient réussis à trouver et infiltrer lorsque l'alarme retentit. En fouillant, ils avaient déniché un plan complet de la base ainsi que l'endroit où était détenus Kito, bel et bien en vie, au plus grand soulagement des deux amis.
L'alarme les avait surpris mais l'entrée d'un contre-amiral le fit encore plus.
L'homme, assez grand et musclé, engagea immédiatement le combat contre Alexis tandis que le médecin réfléchissait à un plan. Comment indiquer à ses camarades éparpillés dans toute la base où se trouve leur ami prisonnier ? Un plan lui vint en tête, ce n'était pas très discret mais au point où ils en étaient autant tenter ce plan. Alors, Théo attrapa le den-den mushi du bureau, juste avant qu'Alexis, propulsé, le brise.
-Kito est dans le cachot numéro cinq situé au deuxième sous-sol ! Hurla-t-il dans le microphone.
Sa voix retentit dans toute la base.

Le blond brisa ensuite le mécanisme laissant l'escargot fuir on ne sait où. Puis, il pris enfin par au combat laissant le châtain, amoché, souffler. Le contre-amiral se battait au poing américain en Kairoseki et son expérience lui donnait une bonne technique. Seul, Alexis l'avait à peine égratigné mais maintenant qu'ils étaient à deux contre un, il espérait que le nombre l'emporte sur l'expérience.
L'homme assénait de coup les deux pirates qui se contentaient de parer et encaisser préparant leur attaque simultanée.
De Manahos, Alexis avait bien retenus la leçon : Ne pas trop compter sur son fruit. Il devait donc maintenant apprendre à se battre à main nus et sa capacité en combat ne fera qu'être exponentielle !
Chaque coup si puissant de l'homme les faisait reculer d'un pas et de temps en temps, ils devaient retenir un cris plaintif de sortir. Théo devaient attendre le signal de son ami mais il n'allait pas pouvoir encaisser très longtemps. Le granit marin était un calvaire pour les deux utilisateur de fruit du démon.
Le navigateur attendait le bon moment mais voyait bien que son compagnon commençaient à souffrir seulement, si ils le faisaient trop tôt, tout pourrais être gâché.
Le marine fit enfin une erreur, épuisé de frappait en vain, il perdit son attention quelques instants. C'était largement suffisant.
-Maintenant ! Cria le châtain.
Alors, les deux compagnons, simultanément, donnèrent chacun un violent coup de poing dans le torse de l'homme afin de lui couper le souffle et le faire reculer. Théo avait frappé exactement au bon endroit, en plein au centre du sternum et grâce à cela, l'homme était décontenancé pour un moment. Juste assez longtemps pour que Alexis puisse transformer l'entièreté de son corps en poussière aveuglante. Théo avait les yeux fermé pour ne pas être aveuglé et souffrant comme le contre-amiral. Le médecin savait où frapper. Il embrocha l'homme de deux bouts de miroir qu'il avait créé. Exactement à un endroit précis de chacune de ses jambes immobilisant le marine complètement jusqu'à ce qu'il reçoive des soins.
Alexis repris sa forme normal et leva le pouce pour féliciter le médecin qui lui sourit.

Ils partirent en courant en direction de Kito !

___________________________________________________


[center][i]One Shot : http://communautesadique.forumactif.fr/t6770-l-amour-donne-des-roues
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Preparations des Fennecs...
» Plus que 5 jours pour visionner le reportage "un monde en Or"
» Cadeau aux dirigeants du G8 : 1 pièce d'or d'une future monnaie imaginaire
» Austrian silver euro coins being used to beat German taxes
» Paribas achète le Silver à 20,58$

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheCommunautéSadique :: Petit coin des écrivains :: Vos Fan-fictions :: Nos auteurs :: lameufàlahache-
Sauter vers: